INTRIGUE 1 : Long live the Admiral
MessageSujet: (#) INTRIGUE 1 : Long live the Admiral    INTRIGUE 1 : Long live the Admiral 3ViG0Cu Ven 15 Sep - 20:52
Charlie
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan
Messages : 536

Long live the Admiralpremière intrigue

Adam Wilkinson a rendu l’âme.

Avec lui, emportés les espoirs flageolants d’une communauté entière; décimées les espérances, abattu, l’optimisme qui les poussait chaque jour à donner le meilleur d’eux-mêmes. Adam Wilkinson s’est éteint et il laisse dans le deuil une flotte entière de naufragés stellaires qui ne savent pas quoi penser de leur avenir. L’incertitude règne et des ombres sinistres surplombent les réfugiés, dont les jours prochains sont cernés d’inconnu.

Malgré tout, la vie doit continuer.
On doit remplacer ce héros; celui qui, s’il ne faisait pas l’unanimité, a réussi à s’attirer le respect d’une communauté entière par sa magnanimité et sa vision unique. Une vision de paix, d’intégrité et d’avancement; un refuge astral qui marquerait l’avènement d’une nouvelle ère.

Qui a l’échine assez solide pour reprendre les rênes? Y a-t-il seulement quelqu’un qui sache comment rassembler les masses, inspirer les populations éclectiques qui foulent les sols métalliques partout dans la flotte? On murmure, parfois, que personne ne pourra égaler le charisme et la prestance de celui qui a fait d’un rêve une réalité.

Il y a pourtant trois prétendants au titre d’amiral.
Trois personnalités distinctes, trois messages différents et autant d’objectifs hétéroclites associés sous une même bannière : les Stellariens avant tout. Trois idéologies auxquelles se rattache inévitablement chacune des âmes confinées dans ces vaisseaux.

Il y a la vindicative.

Nous avons quitté le Système solaire pour fuir un gouvernement renégat, usurpé par des imposteurs qui prétendent nous offrir un jour meilleur. Un gouvernement totalitaire qui a oublié comment protéger son peuple; une main de fer qui a troqué son gant de velours contre un gantelet d’acier. Nous sommes partis pour nous assurer un meilleur avenir et échangé notre citoyenneté contre une étiquette de traîtres, de rebelles. Or, nous n’en sommes pas. Nous sommes des patriotes, des vrais, et nous rendrons à notre Terre sa gloire d’antan. Nous devons, ensemble, remettre en place la Fédération, lui réinsuffler sa raison d’être initiale. L’unité. La force. Réunir les familles déchirées. Même si ça veut dire y laisser notre peau.
– LEONA ROSENSTEIN

Il y a le colonialiste.

Pourquoi s’attarder sur un passé désuet, sur une Terre dont la plupart d’entre nous n’avons aucun souvenir concret, sinon des mythes transmis par nos parents, nos grands-parents? Il faut exorciser nos fantômes, oublier la Terre, ce qu’elle est devenue et ce qu’elle a pu être. L’avenir, ce sont les étoiles. C’est la planète que nous trouverons, éventuellement, inévitablement, et qui nous abritera tous. C’est la maison que nous bâtirons ensemble, à la sueur de notre front, et où nous pourrons être libres et épanouis. Loin de l’influence de ceux qui nous ont volé la Terre, loin de leur autorité. Il faut s’émanciper, il faut tourner la page et écrire le prochain chapitre de l’histoire : le nôtre.
– JONATHAN ZAFY

Il y a la diplomate.

Le Triumvirat n’est pas tyrannique. Certes, les relations sont actuellement tendues – j’ai conscience qu’il s’agit là d’un euphémisme. Or, de nombreuses années ont passé. Il est temps de cesser de fuir, de négocier, d’ouvrir un dialogue avec ceux qui sont nos créateurs et nos geôliers à la fois. Il faut s’installer, mettre un terme à la fuite, et négocier notre indépendance. L’univers regorge d’endroits où nous pourrions prospérer dans un partenariat mettant de l’avant intégrité et justice. Il ne s’agit pas là de devenir à notre tour une colonie, d’être soumis à l’autorité du gouvernement, mais bien de fonder notre propre nation, sur la terre ferme ou dans l’espace, en collaboration avec l’ordre établi, pour nous délester à jamais de l’étiquette de fugitifs.
– PRIYA MUGHERI

L’un d’entre eux sera hissé au rang précédemment occupé par Adam Wilkinson. Une lourde tâche, un fardeau éreintant que de se poser dans la même chaise qu’un homme qui a, à jamais, changé la face de l’histoire.

Saura-t-il en faire autant?

MessageSujet: (#) Re: INTRIGUE 1 : Long live the Admiral    INTRIGUE 1 : Long live the Admiral 3ViG0Cu Ven 15 Sep - 20:55
Charlie
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan
Messages : 536
La vindicative

Nom Leona Rosenstein
Âge 57 ans
Origine Mars
Occupation  Vice-amiral; conseillère, affaires militaires
Personnalité Autoritaire, pragmatique, perfectionniste, nostalgique, sensible (en lire plus sur le candidat)

Vengeance et réunion La Terre a été subtilisée à l’humanité et elle y était, en première ligne, fidèle à l’amiral Wilkinson lorsqu’il a dû faire l’impensable : mettre fin à la vie du capitaine de l’Argus One pour s’envoler vers l’inconnu. Confrontée à un choix rapide, elle a accepté de partir à ses côtés, laissant son mari et ses deux cadets derrière elle, sur Mars. Quelques années plus tard, son mari est tué après avoir aidé le benjamin à retrouver sa mère. Leona n’en peut plus de voir le Triumvirat séparer des familles et antagoniser la Flotte. L’un de ses enfants demeure prisonnier sur Terre et elle fera tout pour le retrouver – mais aussi pour réunir toutes les autres familles scindées.

Ses promesses comprennent divers aspects, notamment militaires et de croissance. Il faut que la Flotte développe davantage ses capacités martiales et entraîne plus de pilotes militaires et d’infanterie. Il faut reconvertir certains vaisseaux plus spacieux pour en faire des centres d’entraînement qui reproduisent des conditions hostiles. Leona souhaite également enrayer la corruption qui règne dans le Colossus 5; la façon de traiter ce vaisseau a toujours été un sujet de discorde entre elle et feu l’amiral. Cet énorme vaisseau serait mieux mis à l’œuvre en tant qu’installation militaire.

Bien sûr, cela voudra dire faire des sacrifices. Les rations pourraient être réduites, éventuellement, et les effectifs fermiers élargis pour permettre de créer davantage de réserves pour le moment où les troupes pourront enfin mettre pied à terre, lorsque la Fédération reviendra prendre son dû. Dans l’immédiat, notamment, elle encouragera les naissances et sera plus généreuse des allocations familiales pour les personnes décidant d’élargir leur famille. Les salaires des militaires seront également revus à la hausse. Ces mesures auront un double but : encourager les jeunes à s’engager dans l’armée et former des soldats pour le grand retour.

Car pour elle, l’avenir de l’humanité n’est pas exclusivement dans les étoiles. Il est partout sur ces colonies qui se dégradent au gré du temps, faute d’entretien, faute de vie. Surtout, il est sur la Terre, où elle compte redorer le blason de la Fédération et remettre sur les rails leur grande quête de colonisation de l’espace, conformément à leur ambition de toujours; et elle sera prête à reprendre la planète, de force, le moment venu. La vie sur Terre et la vie dans l’espace n’ont pas à être incompatibles.



LE VISIONNAIRE

Nom Jonathan Zafy
Âge 33 ans
Origine Lupine
Occupation Ingénieur, technologies alimentaires
Personnalité Sociable, généreux, désorganisé, passionné, ingénieux (en lire plus sur le candidat)

Colonialisme et émancipation Né dans une colonie de parents Terriens, tous deux employés de la Fédération, Jonathan était encore jeune lorsque ses parents ont décidé de se joindre à la flotte, emportant avec eux leur fils unique. Il n’a que peu de souvenirs de ses jeunes années et à son sens, les murs de métal de ce dédale de vaisseaux sont sa maison. Il se veut la voix de la jeunesse, de ceux qui, comme lui, n’ont pas d’attache ailleurs que sur la flotte, mais aussi des plus vieux qui n’ont pas la nostalgie de la terre ferme, comme ses parents. Il a tendance également à prendre le parti des scientifiques et des producteurs de tous types, convaincu que c'est avec ce potentiel humain qu'ils pourront repartir à neuf. Pour lui, le Triumvirat n’est que le reflet d’une société qui a échoué dans ses efforts d’expansion et qui revient volontairement à une ère moins tolérante et plus rigide.

Ainsi, il propose simplement ceci : partir. Le plus loin possible, le plus vite possible, et sans regarder en arrière. Amener la Flotte au-delà des étoiles connues pour trouver leur nouvelle maison, même si cela doit prendre plusieurs dizaines d’années, voire des générations entières. Lorsqu’ils auront trouvé une nouvelle planète, alors ils reprendront à zéro : ils referont une Terre à eux, un idéal de vie et d’expansion qui leur ressemble vraiment et qui respecte la volonté de leurs prédécesseurs. La Fédération pourra ainsi reprendre son ambitieux projet sur de meilleures bases.

C’est pourquoi il espère augmenter le rythme des découvertes technologiques afin de s’assurer que la flotte puisse endurer un voyage aussi long. Il veut que les jeunes s’intéressent davantage aux sciences pures et que toutes les bonnes idées soient exploitées à leur maximum. Il faut, selon lui, rationaliser les processus de croissance des plantes et des animaux, développer des alliages, extraire le maximum des ressources qui s’offre à eux. Surtout, il faut commencer à penser à créer des plans pour leur arrivée sur une éventuelle planète; savoir quelles machines ils devront bâtir en premier, quelles seront les priorités pour un débarquement en masse sur une planète encore vierge.

La conciliante

Nom Priya Mugheri
Âge 45 ans
Origine Région 9
Occupation Enseignante; ancienne fonctionnaire du Triumvirat
Personnalité Posée, réfléchie, patiente, secrète, laconique (en lire plus sur le candidat)

Diplomatie et liberté Priya connaît mieux que quiconque l’organisation du Triumvirat – pas étonnant, puisqu’elle a fui la Terre il y a dix ans, pour rejoindre la flotte, emportant avec elle sa connaissance de première ligne de ce nouveau gouvernement. Elle n’en est pas moins discrète et n’aime pas parler de ses années à obéir au Triumvirat, même si elle répète à qui veut l’entendre que le parti n’est pas aussi vil que les rumeurs le laissent entendre. Certes, ils ont des idées bien arrêtées, mais ils sont civilisés et avec les bons arguments, un dialogue pourrait certainement s’ouvrir : voilà ce qu’elle prêche.

À terme, elle espère engager des relations diplomatiques avec le Triumvirat. Si le nouveau gouvernement terrien refuse de réintégrer les colonies, Priya aimerait en arriver à une entente pour que les Stellariens qui le souhaitent puissent recoloniser les planètes abandonnées depuis trop longtemps. En d’autres mots, elle souhaite créer une seconde entité, ou plutôt redonner une forme de pouvoir à la Fédération, et créer un autre « pays » qui engloberait les colonies extraterrestres en laissant la Terre au Triumvirat. De plus, ceux qui désirent retourner sur Terre devraient être libres de le faire, et vice-versa, et les deux organisations cohabiteraient. Les efforts de colonisation seraient poursuivis avec ce qui resterait de la flotte, d’une façon mieux organisée et officielle, sous la supervision de cette nouvelle Fédération. Le Triumvirat et la Fédération s’engageraient ensuite dans une diplomatie essentiellement économique pour l’échange de ressources, notamment, et le tourisme.

En ce qui a trait à la flotte, Priya prône le statu quo. Garder l’ordre et continuer à faire une bonne vie malgré les contraintes semble la meilleure façon de démontrer au Triumvirat que les Stellariens ne sont pas des traîtres, mais des visionnaires. Elle encourage le développement normal des technologies et des ressources et le confort des humains qui ont choisi de prendre la route des étoiles. Pour elle, fuir ou combattre n’est pas une solution réaliste, et le bien-être de ceux qui sont actuellement en cavale passe en premier.

MessageSujet: (#) Re: INTRIGUE 1 : Long live the Admiral    INTRIGUE 1 : Long live the Admiral 3ViG0Cu Mar 9 Jan - 17:52
Charlie
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan
Messages : 536
système d'élections

Ce qui fait la particularité de la première intrigue du forum, c'est qu'elle est assortie d'une élection où vous, les membres, déciderez de la voie qu'emprunte le reste de l'histoire. En votant pour l'un des trois candidats présentés plus haut et en militant pour sa cause, vous ferez pencher la balance en sa faveur. Il y a diverses façons de mousser la candidature de votre choix – ou au contraire, nuire aux autres. Si nous gardons la valeur de chaque intervention pour nous afin de conserver un peu de mystère et de spéculation, soyez assurés que tout sera pris en compte!

VOTE
La façon la plus simple de faire valoir votre opinion est de vous assurer de voter à la toute fin de l'intrigue. Un vote secret, par MP, sera ouvert et les résultats seront compilés par l'équipe administrative. Si vous avez plusieurs personnages, assurez-vous de voter pour chacun d'entre eux, en fonction de leur idéologie! À noter qu'il est possible de voter blanc.

PARTISANERIE
En tentant de convaincre les autres personnages ou en discréditant les idées des concurrents de votre candidat favori, il sera possible de faire gagner du terrain à ce dernier. Pour ce faire, un topic a été ouvert ici. En y indiquant le sujet RP où vous avez fait valoir vos arguments, vous pourrez faire gagner des points au candidat que vous préférez – ou en faire perdre aux autres en trouvant une façon de discréditer sa vision. Référez-vous au sujet lié ci-dessus pour plus d'explications et le formulaire à remplir.

starchat
Que serait une bonne campagne politique sans l'utilisation des réseaux sociaux? Grâce à Starchat, vous pouvez facilement faire valoir vos idées et partager la plateforme de votre candidat chouchou grâce aux hashtags prévus à cet effet : #voteleona, #votezafy et #votepriya. Pour chaque message dans le sous-forum de Starchat comportant un peu de politique et le hashtag, la visibilité de votre candidat sera rehaussée.

Les résultats seront ensuite compilés par l'équipe administrative afin de déterminer le candidat gagnant et diriger la suite de l'aventure. À vos claviers!

MessageSujet: (#) Re: INTRIGUE 1 : Long live the Admiral    INTRIGUE 1 : Long live the Admiral 3ViG0Cu Mar 27 Mar - 23:27
Charlie
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan
Messages : 536
Résumé : course électorale


Les résultats de l’élection étaient difficiles à prévoir.

Après un départ en force, Jonathan Zafy, grand favori des Stellariens de tous les horizons grâce à son utopisme et à son allure débonnaire, voit soudainement une grande majorité des militaires de la flotte lui tourner le dos. Il aurait insinué durant son entrevue que les militaires, chapeautés par son adversaire Leona Rosenstein, avaient tendance à se laisser aller à la corruption et qu’ils étaient moins essentiels à la flotte que ses chercheurs et sa main d’œuvre.
Voir l' interview de Zafy

Loin d’être disposée à laisser l’importance de ses troupes être diminuée ainsi, la vice-amirale Rosenstein réplique en invitant les militaires à observer une journée de grève ayant pour but de prouver que les allégations de son concurrent étaient odieusement fausses.
Voir le SC Appel à la grève

Les répercussions de la grève sont nombreuses : privés de passerelles, les Stellariens s’en remettent aux navettes pour se déplacer, causant des retards massifs dans l’ensemble de la flotte; les légionnaires refusant d’accompagner les extracteurs, ceux-ci sont également forcés de demeurer au bercail; les miliciens, s’ils continuent de se faire voir dans les couloirs des vaisseaux, n’interviennent qu’en cas d’extrême urgence.
Voir le SC Répercussion de la grève

Dans l’outrage, un groupuscule de militaires invite ses pairs à poursuivre la grève malgré les objections de leur propre vice-amirale. Cela ne dura qu'une journée, grâce à l'intervention de la troisième candidate, Priya Mugheri, que la grève s'arrête.
L’absence d’intervention des miliciens aura malgré tout laissé place à un incident ayant causé des blessés à la sortie d’un concert sur le Tiantang avant que les choses ne reviennent à la normale.
Voir le SC poursuite de la grève et le SC d'intervention Priya
Puis TC incident : the shutdown wasn't a good idea

Si l’entrevue accordée par Leona Rosenstein au Stellarian Tribune, peu après la fin de la grève, ne fait que revigorer son électorat, c’est Priya Mugheri qui vole la vedette avec sa révélation choc. Elle éclaircit son passé au sein du Triumvirat, ses liens familliales avec les hauts dirigeants et sa confiance avec Adam Wilkinson. Une révélation considérée par les experts de modérée, mais convaincante – suffisamment pour que, au terme d’une campagne ponctuée des efforts les plus concentrés des trois candidats pour s’attirer la faveur des Stellariens, ce soit la diplomate qui l’emporte avec plus de 36 % des voix.
Voir l' interview Leona
SC Révélation de Priya et son interview
TC : croisement d'Abraham et plateforme Delqa, résultats et détails


Aujourd’hui, sept jours après avoir remporté les élections, Priya Mugheri doit prononcer son discours d’investiture et présenter le tout nouveau conseil qui l’accompagnera pendant les dix prochaines années. [...]

MessageSujet: (#) Re: INTRIGUE 1 : Long live the Admiral    INTRIGUE 1 : Long live the Admiral 3ViG0Cu Mar 27 Mar - 23:27
Charlie
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan
Messages : 536
Cérémonie d'investiture


Aujourd’hui, la flotte assiste pour la première fois à l’investiture d’un nouvel Amiral. Trois mois auront été nécessaires pour trouver le digne successeur d’Adam Wilkinson. Cet évènement unique pour une grande majorité de stellariens prouve une fois de plus l’immense influence du premier Amiral sur ces milliers de personnes. Il fut l’homme qui ne perdit jamais la confiance des siens en plus de trente ans. Aujourd’hui néanmoins, le pouvoir doit être transmis à une nouvelle personne. Priya Mugheri, élue largement au-dessus de ses adversaires, est prête à prendre ce nouveau rôle. Cette cérémonie, bien que concentré sur la nouvelle Amirale, annonce un renouveau pour chacun.

La flotte a ralenti son rythme effréné pour porter ses yeux sur le nouveau visage qui les guidera dans cette nouvelle vie. Tôt dans la matinée, Priya fut escortée jusqu’à l’Argus One dans un vaisseau décoré aux couleurs de la Fédération. C’est une rangée de militaire en tenue d'apparat qui l'accueille dès qu’elle met le pied sur le vaisseau de commande. Alors que tous attendaient de voir l’Amirale dans une tenue militaire officielle, elle décide d’aborder une tenue civile dont la seule couleur blanche respecte les codes hiérarchique. Sa simple tenue met en évidence les changements qu’elle souhaite apporter au rôle qu’elle s’apprête à prendre.

C’est devant la porte du pont de commande que Priya Mugheri jure solennellement « de servir les ambitions de la Fédération, d’être fidèle au Code et de protéger chaque âme présente sur la flotte » avant d’obtenir l’accès très restreint à la salle de contrôle et enfin, les pleins pouvoirs.


****

Devant la foule qui s’est amassée sur l’Argus One, ainsi que sur tous les écrans de la flotte, on peut finalement apercevoir pour la première fois la nouvelle amirale, celle qui a entre les mains l’avenir de tous les Stellariens. À la droite de Priya Mugheri, dans une proximité qui laisse sous-entendre les ententes qui ont pu être discutées à l’abri des oreilles indiscrètes, se tient Leona Rosenstein, droite et fière. À sa gauche, quatre figures de blanc vêtues que l’on devine être les nouveaux conseillers. La nouvelle amirale, postée derrière un lutrin transparent sur lequel repose une tablette, observe un instant la foule qui applaudit son arrivée, tout sourire – un sourire posé et bienveillant qui projette sa personnalité. Elle lève sa main droite et la foule se tait d’un coup. Si elle pose d’abord les yeux sur la tablette, elle finit par l’éteindre d’un geste.

« Il y a exactement 3 772 jours, j’ai mis pour la première fois les pieds sur le Saskia Prime Agency, accueillie parmi les Stellariens avec une poignée d’autre fugitifs terriens. Dix ans et des poussières à devoir composer avec le fait que j’avais tout abandonné – mon père, mes proches, ma vie confortable – par conviction, pour trouver quelque chose de plus juste parmi les étoiles qui, depuis la zone 1, étaient complètement occultées. Je n’avais jamais vu une étoile briller dans le ciel avant, et maintenant, je vis avec ces mêmes étoiles pour voisines. C’est surréaliste, je vais vous l’admettre. L’amiral Wilkinson voyait un avenir parmi celles-ci pour la race humaine, et c’est de ce projet que vous m’avez chargée; un honneur dont l’ampleur est difficile à saisir et qui m’a émue jusqu’aux larmes lorsque j’ai moi-même appris, en même temps que vous, que les Stellariens choisissaient de me faire confiance au terme de la campagne électorale.

Une campagne qui n’a pas été sans m’inculquer quelques leçons vitales. Des leçons d’humilité, de diplomatie, de communication, de respect. Confrontée à la réalité, j’ai dû mettre des mots sur des émotions, sur des ressentis sincères sans que mes intentions ne soient mal interprétées. Cette honnêteté, je crois, est une grande part de ce succès, et c’est avec cette même honnêteté que je compte prendre les rennes de la flotte. La transparence est d’une importance capitale et le sera tout au long de mon mandat. La course à l’amirauté n’a pas été sans m’apprendre, aussi, que l’on trouve dans l’adversité, parfois, des alliés là où on s’y attend le moins.

J’en profite pour faire une petite incartade et présenter ceux que j’ai choisis pour constituer mon conseil. Je suis émue et honorée de la confiance que m’a témoignée ma rivale Leona Rosenstein, humble et gracieuse même dans la défaite, qui poursuivra ses fonctions à titre de vice-amirale et commandante des armées stellariennes. Je n’aurais su remplacer son apport incommensurable auprès du précédent amiral ou comme amirale par intérim au cours de la période électorale. Une autre contribution à laquelle je ne me voyais guère mettre un terme est celle de Soheila Narsin, qui continuera de siéger au Conseil à titre de doyenne. Néanmoins, ce sont de nouveaux visages qui viendront reprendre le legs de messieurs David et Satô, dont la collaboration en cette période transitoire est irréprochable – j’aimerais également prendre un instant pour souligner leur apport formidable à titre de conseillers auprès de l’amiral Wilkinson. Le siège de l’archiviste sera, à partir de maintenant, occupé par Isaac Woodrow, qui a accepté d’échanger son poste de capitaine du Regina Mercy pour m’accompagner dans cette période de grands changements au niveau social. À ses côtés, au poste de contremaître, j’ai l’honneur de vous présenter Elara Hartmann, dont les connaissances scientifiques et l’implication communautaire seront des atouts inconsidérables.

Une cinquième conseillère se joint au reste pour mettre en place, à mon initiative, le Ministère des Affaires étrangères et coloniales. Cho Dae a accepté de sortir de sa retraite politique pour occuper le rôle d’ambassadrice. L’expérience de celle qui a été, autrefois, archiviste auprès de l’amiral Wilkinson sera des plus précieuses alors que la structure politique de la flotte verra ses tout premiers changements depuis la création du conseil.

C’est entourée de ces personnes d’exception que je poursuivrai mon but premier : celui de continuer, à titre d’organisation politique et sociale, d’offrir les meilleures conditions pour ses citoyens. La Fédération doit faire ce qu’elle a toujours fait le mieux : réunir les différents peuples pour créer une union solide, fondée sur les droits humains et le respect. À l’image de cette Fédération d’antan, qui a su rassembler toute la Terre sous une seule et même bannière, nous nous ouvrirons davantage aux autres colonies civilisées pour, à nouveau, nous rassembler, envers et contre tous. La Fédération doit rappeler à l’humanité que c’est la force de l’union qui a amené l’Homme dans les étoiles. À ce même titre, c’est cette force qui nous mènera là où nous souhaitons aller, ou que ce soit.

Dans cette optique, et dans un souci de transparence et d’ouverture, je dois admettre que le projet que j’ai en tête est le plus ambitieux que j’entamerai de toute ma vie. Pour le réaliser, j’aurai besoin de tout le monde, quels que soient votre profil, votre occupation, vos passe-temps, vos opinions politiques. Je comprends que je n’ai peut-être pas encore votre confiance – jusqu’à ce que je réussisse à la gagner, je ne demande rien de plus que votre collaboration et votre honnêteté, ce même standard auquel je me dévouerai tout au long de mon mandat dans l’espoir qu’ensemble, nous parvenions au bout de ce projet de longue haleine. Sans doute êtes-vous curieux, d’ailleurs, de savoir quelle sera la première direction prise par la flotte sous ce nouveau leadership. Comme promis depuis les tout débuts de ma campagne, c’est avant tout une main tendue que j’offrirai à titre d’amiral. Ainsi, dès les préparatifs terminés, la flotte divergera de sa course actuelle pour se rapprocher à la fois de Keller, mais aussi de Byblos – ce sont avec ces deux partenaires potentiels que nous négocierons nos premiers accords commerciaux à long terme. Puis, lorsque les stocks seront renfloués, que suffisamment de carburant sera amassé et que la flotte sera fin prête à ce faire, les vaisseaux du nœud briseront leur formation pour effectuer le premier saut supraluminique en vingt-sept ans, en direction de Qiang.

Jusqu’à ce moment, qui marquera un renouveau pour la flotte, je compte sur votre soutien et votre collaboration. Sachez que moi-même et mon Conseil ne sommes pas des étrangers ni une classe à part. Nous sommes des Stellariens, et c’est pourquoi je vous invite à ne jamais hésiter à faire appel à nous. Avant toute chose, nous sommes à votre service – pas l’inverse. »


MessageSujet: (#) Re: INTRIGUE 1 : Long live the Admiral    INTRIGUE 1 : Long live the Admiral 3ViG0Cu 

RÉPONSE RAPIDE