Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora
MessageSujet: (#) Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Lun 12 Fév - 22:39
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
Tu t’apprêtais à retourner à ta cabine, sur l’Argus One, bien que t’aies pas vraiment grand-chose à y faire. Mais ce soir tu voulais écrire. Tu avais besoin d’écrire. Cela faisait trop longtemps que tu ne t’étais pas simplement allongée sur ton lit, le terminal entre les pattes pour rédiger à une vitesse hallucinante tous les mots qui se bousculaient avec évidence dans ta tête. Et si usuellement, tu te sers de la détection vocale pour lui raconter tout ce qui a pu se passer aujourd’hui dans ta petite vie à bord de la Flotte, tu préférais largement utiliser les touches du clavier tactile pour écrire.

Tu n’as pas le temps de t’installer que déjà, ton terminal sonne l’arrivée d’un nouveau message, venant de la part de Rowan. Tu y réponds simplement par un Je suis dans ma cabine. Vous avez mis ça en place depuis son retour du Lady Grace, son absence t’ayant rongé de l’intérieur chaque jour où tu aurais aimé voir ton amie alors que tu ne le pouvais pas. Maintenant, pour chaque truc que vous avez à vous dire, vous cherchez à vous voir en chair et en os, parce que tu ne veux pas regretter le jour où tu ne pourras plus la voir.

Tu as le temps de te doucher malgré tout avant son arrivée, parce que les vaisseaux sont grands et que c’était surtout histoire de détendre après la journée de travail. Tu ouvres la porte de ta cabine, accueillant celle que tu attendais d’un grand sourire et d’un : « Roro, j’ai terminé le… oh toi ça a pas l’air d’aller. » Ton sourire se change en une moue inquiète alors que tu terminais de te sécher les cheveux.

Tu la laisses entrer et s’installer là où elle peut, écoutant ses explications à propos de sa douleur à l’épaule. « Il faut que tu fasses plus attention, tu sais ce qu’on dit, qui veut aller loin ménage son vaisseau. » Tout à fait et tu t’installes dans son dos pour ausculter son épaule, faisant faire des mouvements précis au bras pour savoir où ça coince. « Préviens moi si je te fais mal. » que tu souffles calmement, te voulant rassurante, tu avais l’habitude avec cette épaule, depuis que vous êtes petite elle l’a, tu sais même pas si tu l’as connue sans ça. Peut-être même qu’elle est née avec ?? Voyons Nora, ne sois pas bête.

« J’ai pas de gel dans ma cabine, mais je vais te masser un peu et tu lèves le pied demain. Enfin le bras du coup. » Tu poses tes mains délicates sur l’épaule blessée, la massant doucement pour ne pas la brusquer et la laisser se faire à la présence de tes phalanges. « Sérieusement, prends soin de toi Roro. T’existe qu’en un exemplaire et j’ai pas les compétences pour créer un robot. Un rorobot même. » Tu ris doucement, t’appliquant quand même sur ce que tu fais. « Surtout que le prochain chapitre de Nawor et Aron est prêt, qui le lira si le public à qui il est destiné n’est plus là hein ? » Tu la grondes gentiment, parce que tu tiens à elle et que, même si c’est très sérieux ce que tu dis, tu ne peux t’empêcher d’ajouter une touche de légèreté.
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Ven 16 Fév - 21:17


qui veut aller loin ménage son vaisseau
rowan & nora

« Hey, Nora, je sors du boulot, ça te dit qu’on se voit un peu ? » Rowan ferma la porte de son bureau, tout en dictant à Charlie le message destiné à Nora. Son épaule la lançait particulièrement, et si en temps normal, Ro n’avait aucun problème à ignorer le problème et passer à autre chose, il fallait croire qu’elle avait vraiment un peu trop forcé cette fois-ci; n’importe qui un peu observateur pouvait voir qu’elle peinait à bouger son bras droit sans arracher une grimace — pas envie de se pointer chez un médecin pour arranger quelque chose qui disparaîtrait sûrement d’ici quelques heures. Rien de tel que de passer voir une amie pour se changer les idées. De plus, Rowan venait de terminer le dernier chapitre que Nora lui avait envoyé; elle avait hâte de lui faire part de ses ressentis, ses questions et surtout, de réclamer la suite tant attendue. Le terminal sonna — la réponse de Nora s’y afficha tout aussi immédiatement Je suis dans ma cabine. Rowan enfonça les mains dans les poches de son habituelle veste kaki, prenant directement le chemin de l’Argus One.

Le trajet n’avait rien de bien passionnant, offrant tout le loisir à Rowan de se perdre dans ses pensées, laissant ses jambes la guider de manière quasi-automatique jusqu’à la cabine de Nora — déjà, elle pensait à tout ce qu’elle pourrait lui demander: qu’est-ce qui allait arriver à Aron, après ce chapitre à couper le souffle? Rowan trépignait d’impatience et ne s’était pas retenue de le faire savoir à Nora, à la seconde où elle avait lu les derniers mots du chapitre. Tu peux pas terminer le chapitre comme ça ! avait-elle quasiment hurlé en guise de message pour l’auteur. Bref, perdue dans ses pensées, elle se retrouva bien vite devant la cabine, plus vite qu’elle ne l’aurait pensé. Et c’est presque immédiatement que la propriétaire ouvrit la porte, et Rowan répondit à son sourire. « Hey… » — Il faut croire que Nora était très perspicace, car elle n’avait pas encore dit un mot qu’elle s’inquiétait déjà, un léger trait se formant entre ses sourcils et sa mine prenant un air inquiet. Rowan soupira. « C’est pas très grave, tu sais. » fit-elle maigrement, mais se débarrassant néanmoins de sa veste et s’installant avec autant d’aisance que si elle était chez elle. « J’ai dû faire un faux mouvement avec mon épaule droite, un peu trop forcer dessus — je pense que demain ça ira mieux, mais bon. »  

Rowan n’eu pas le temps de protester que déjà, Nora s’attelait à la tâche de faire passer la douleur — comme quoi, il y avait des bons côtés à être amie avec une aide soignante. « Aïe. Aïe. Aïe. » Rowan jeta un coup d’oeil à Nora, tout en exagérant un peu sa réaction, un petit sourire aux lèvres. Elle faisait extrêmement attention; peut-être même un peu trop, Rowan n’avait pas l’impression d’être en sucre. Mais elle n’allait pas se plaindre d’être un peu chouchoutée, pour une fois. « Oui maman. » ajouta-t-elle d’un ton un peu railleur. « Mais sérieusement, j’ai rien fais de plus que d’habitude. Mais... Promis, je vais faire attention, je vais faire doucement. » fit Rowan comme pour se justifier; avant de rire un peu, s’imaginant façonner un robot à son image. Son esprit s’imaginait déjà une histoire des plus complexes avec ce robot-Rowan, mais une phrase de Nora la fit atterrir rapidement — « Quoi? Le prochain chapitre est déjà prêt ? » Elle se retourna pour faire face à la brune.  « Tu écris tellement vite... Mais je veux trop savoir ce qui arrive à Aron? Terminer le chapitre précédent aussi brusquement, c’était trop cruel, Nono. » D’un coup, elle avait totalement oublié son épaule un peu douloureuse, à l’annonce d’une telle nouvelle.

black pumpkin


MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Lun 26 Fév - 17:19
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
Tu ne te qualifierais pas de perspicace. Enfin, pas totalement. Disons que tu connais assez bien la personne en face de toi pour savoir quand ça allait et quand ça n'allait pas. Avec le temps passé, tu te retrouves assez à l'aise pour deviner quand quelque chose la tracassait, surtout que Rowan n'avait pas l'air d'être du genre à faire semblant, du moins avec toi. Tu te trouvais assez chanceuse d'ailleurs, qu'elle te fasse assez confiance pour te laisser faire.

Même lorsqu'elle t'embête. « Oh Roro, tu me feras pas croire que tu es en sucre. » Tu rigoles doucement, essayant de te contenir pour éviter de trop gigoter et trop bouger tes mains. Elle t'appelle Maman ensuite, ce qui t'arrache un autre petit rire franc. Tout ce que tu voulais, c'était que ton amie soit en bonne santé, si cela impliquait d'être une maman de substitution, soit !

Tu as un sourire attendri lorsque tu l'entends essayer de se justifier. Tu te penches d'ailleurs pour lui déposer un poutou sur la joue pour témoigner ton affection à son égard. « C'est pour toi que je dis ça. En partie. » Parce que bon, il fallait l'avouer quand même que c'était aussi pour toi que tu voulais qu'elle prenne soin d'elle. Parce que tu pourras pas toujours être là pour elle, même si t'aimerais bien.

Tu as un petit mouvement de recul, de surprise, lorsqu'elle fait volte-face. Tu as un rire nerveux avant de reprendre. « Oh tu sais, il faut bien de quoi passer le temps. Et puis, quand je vois l'entrain que tu as pour connaître la suite... » Tu croises doucement les bras. « Mais c'est une méthode vieille comme le monde. Lorsque Aron se sacrifie pour sauver Nawor, si tu savais déjà s'il a survécu ou non, t'aurais eu moins envie. Là, maintenant qu'il a les menottes autour des poignets, tu te demandes bien ce que l'empire va lui faire ou s'il va réussir à s'en sortir. » Tu hausses les sourcils plusieurs fois, tu gardes le suspense. « Et puis... je veux pas trop en dire mais... Nawor n'a pas donné son dernier mot. Elle est tenace et futée, elle restera sûrement pas les bras croisés. Mais tu sauras pas tout de suite. » Tu te met à rire, appuyant doucement sur ses clavicules pour la pousser sur le lit et l'allonger. « Mais d'abord, on s'occupe de ton épaule. Et du téléchargement de ta personnalité pour la sauvegarder de côté. Au cas où. » Tu ris à nouveau, posant tes fesses sur tes talons, tes jambes glissant sur le côté pour les sortir de là.

Ton rire s'arrête doucement, reprenant doucement la conversation. « Dis... on en a jamais vraiment parlé, mais... » Tu marques une pause, cherchant tes mots, tes mains glissant sur la couverture de ton lit. « Qu'as tu vécu, là bas ? » Tu as soudainement un rire nerveux. « Je me disais qu'on pourrait inventer une histoire sur une évadée du Lady Grace ou quelque chose comme ça ahaha... » Tu te frottes l'arrière de la tête, tu te sens un peu bête là tout de suite.

Pour changer.
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Sam 3 Mar - 20:30


qui veut aller loin ménage son vaisseau
rowan & nora

Rowan, par réflexe, haussa les épaules — un réflexe qui lui arracha une petite grimace de douleur qu’elle se hâta de dissimuler. Non, elle n’était pas en sucre, bien sûr; elle s’était même endurcie après son séjour. Elle esquissa l’ombre d’un sourire amusé, tendant une joue comme pour réclamer un bisou qui ne tarda pas d’ailleurs à arriver. « Je sais, je sais. Mais tu t’occupes si bien de moi, je vais pas louper une occasion qu’on me traite comme une princesse, quand même ! » Cela ne faisait jamais de mal de profiter un d’être choyée, un peu comme lorsque sa maman venait la border lorsqu’elle était un peu malade, quand Rowan en rajoutait des tonnes pour la convaincre de rester un peu plus longtemps à son chevet.  « Qu’est-ce que je ferais sans toi, Nono. » Elle lirait sûrement beaucoup moins et serait sûrement obligée de faire un tour sur le Regina Mercy, plutôt que de se tourner vers son amie en cas de pépin.  

Les cliffhangers étaient presque aussi vieux que l’être humain lui-même — ça n’empêchait absolument pas Rowan de mourir d’envie de connaître la suite. Elle observait la brune en cherchant de déceler, telle une enquêtrice, la moindre trace d’indice sur le sort d’Aron dans ses micro-expressions.  « De toute façon, c’est impossible qu’il lui arrive quoi que ce soit de trop grave. Je veux dire, il va forcément s’en sortir, il est trop important pour l’histoire, c’est un peu à cause de lui que tout a commencé. Ca n’aurait plus de sens sans Aron. Surtout pour Nawor. » Rowan guetta la réaction de Nora. « Evidemment. Sans Aron, elle est perdue, c’est clair. Mais je veux savoir quand même ! » s’impatienta l’ingénieure, comme une enfant un peu capricieuse. Elle se laissa néanmoins pousser contre le matelas, posant sa joue contre ses avant-bras en continuant à réfléchir aux péripéties de Nawor et Aron. « Quand tu téléchargeras ma personnalité dans un robot, je continuerais à te réclamer la suite, et il n’y aura pas d’épaule pour te faire changer de sujet. » fit-elle en riant légèrement.

Rowan se laissa aller à fermer un peu les yeux, profiter de l’instant présent pour souffler un peu. Elle rouvrit un oeil quand Nora évoqua le sujet — le fameux, l’inévitable, celui qui finissait toujours par resurgir sur le devant de la scène, sans jamais se lasser d’être sous le feu des projecteurs. L’ex-prisonnière mordilla un peu sa lèvre en cherchant ses mots; inutile d’inquiéter inutilement Nora. Après tout, c’était du passé. Rowan se gratta la joue, fit claquer sa langue contre son palais avant de reprendre la parole. « D’ailleurs, à ce sujet. » commença-t-elle, sans vraiment répondre à la question. Elle venait de repenser à sa conversation de l’autre jour, avec Daisy — « j’ai eu une idée. Une ex-prisonnière injustement emprisonnée, une mafia d’anciens détenus, de la corruption, une histoire d’amour interdite… Ca sonne comme un bon truc non? » Elle esquissa un petit sourire, avant de reprendre un peu plus sérieuse. « La réalité est bien moins romantique par contre. C’était juste dur, répétitif et il n’y avait pas de rebondissements inattendus pour pimenter les journées. »  Elle posa un peu son menton sur ses bras, le regard perdu dans le décor de la cabine de son amie. « Je suis contente d’être sortie quand même. Plus longtemps, j’aurais fini par perdre la tête… » dit-elle, un peu songeuse, se laissant aller à quelques confessions.  

black pumpkin


MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Dim 4 Mar - 19:05
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
Tu pouffes doucement de rire juste après lui avoir déposé un bisou sur sa joue. « Tu sais, t'as pas besoin de jouer aux martyres ni de te mutiler volontairement si tu veux que je m'occupe de toi. » Exactement, être à ses petits soins était quelque chose qui te faisait plaisir. La voir être satisfaite par les petites attentions que tu lui portes te rendait heureuse. Tu as toujours apprécié ces choses simples et tu le vis très bien.

Tu arbores une moue un peu partagée, puis un sourire facilement qualifiable de narquois. « Tu penses que je n'en suis pas capable ? » Tu te penches doucement sur elle pour chuchoter à son oreille. « Peut-être que c'est ça la suite... Peut-être que Nawor se retrouvera seule... Il n'est de plus beau amour que celui d'un homme qui se sacrifie. Ou quelque chose du genre. » Si le ton que tu employais se voulait sérieux et mystérieux et digne des plus grandes séries d'intrigue, la fin dénote avec le reste quand tu pouffes à nouveau de rire. « Tu verras ! La suite ça ne se dit pas, ça se lit ! » Tes mains glissent sur ses omoplates, massant tendrement. Si ça pouvait aussi l'aider à la mettre dans un état propice pour le sujet que tu souhaitais aborder, tu ne dirais pas non.

Et tu la laisses parler, ne cherchant à aucun moment à l'interrompre, tes mains se faisant juste encourageantes. Tu ne voulais pas l'interrompre, écoutant ses idées avec un très fin sourire qui reste calme et imperturbable. Tu es patiente, la laissant finir, cherchant aussi à déceler les émotions qu'elle peut avoir dans sa voix. Tu ne veux pas la brusquer, ni la frustrer. C'est pour ça que tu as attendu avant d'en parler avec elle alors que ça te démangeait, que ça te rongeait même. Tu mourrais d'envie de savoir comment ça c'était passé, mais avant ça, tu voulais surtout lui sortir ça de la tête. Lui changer les idées. Rattraper cette année que tu as passé loin d'elle qui fait partie de tes repères, comme un enfant à qui on aurait brusquement retiré son doudou.

Tu soupires doucement et tu finis par toi aussi t'allonger, sur elle directement. Ta joue se posant contre le creux de son cou, du côté de l'épaule qui n'a pas besoin d'être surveillée. « Tu m'as manquée, c'est assez romantique non ? » Tu souris légèrement, tes mains posées sur ses biceps, évitant de lui enfoncer tes coudes dans le dos afin qu'elle n'ait qu'à supporter ta poitrine appuyée contre. « Et puis... je n'aurais pas supportée de te savoir là-dedans plus longtemps. » C'est aussi pour ça que tu t'es réfugiée dans l'écriture. C'était le moyen le plus intense que tu avais pour ne pas trop te morfondre. Tu as pleuré, c'est vrai. Pas au tout début, mais au bout d'un mois. Parce que ça faisait bizarre de ne pas la voir pendant une durée comme celle-ci. Puis tu t'es montrée plus forte pour surmonter cette épreuve et l'accueillir avec toute l'affection que tu lui portais.

« Et puis regarde nous... on a trente ans, mais c'est comme si on en avait dix-huit... » Tu soupires doucement avant d'avoir un léger rire. « Si t'as toujours personne en ligne de mire, je vais te demander en mariage, comme ça j'aurais plus à me poser toutes ces questions. Surtout que t'es la seule qui reste dans mon lit après le réveil. » Même si vous ne faites que dormir. C'est peut-être ça la différence au final. « On rigole, mais... » Tu te racles un peu la gorge, redressant la tête. « Je serais toujours ta Nono, quoiqu'il arrive. Je te laisserais pas tomber même un an après. » Que tu dis, déposant un autre bisou sur sa joue et en reposant ta tête contre elle. Tu sais pas vraiment comment tu devrais nommer le lien que vous avez établi, mais il est sûr que ça t'importe peu, tant que t'es auprès d'elle.
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Ven 9 Mar - 22:24


qui veut aller loin ménage son vaisseau
rowan & nora

« Ah non ! » s’exclama Rowan, prenant un air offensé à l’idée que Nora puisse infliger un tel sort à ses personnages. « D’accord, c’est romantique et tout, mais c’est aussi hyper déprimant. Je veux des happy ends, même s’ils doivent passer par des étapes difficiles. » Elle se retourna pour jeter un regard à Nora. « Si tu fais ça, j’arrête de lire. » Une menace peu crédible: irrémédiablement, elle finirait par céder et demander la suite ou une nouvelle lecture pour se distraire. Rowan se connaissait trop bien pour savoir qu’elle ne mènerait jamais sa menace à exécution, mais elle s’efforça de maintenir un ton sérieux.

Elle reposa sa joue contre ses avant-bras, laissant Nora s’occuper de ses muscles noués. « Au moins, j’ai appris ma leçon.» C’était rien de le dire — un bel euphémisme. Néanmoins, se confier, même en si petites quantitées, lui permettait d’alléger un peu le poids sur ses épaules. Ce n’était pas grand chose; pas la peine de faire crouler la plus âgée sous des détails larmoyants qui ne feraient que dramatiser la situation alors que ce n’était pas nécessaire. Cachée sous un peu d’humour, glissé l’air de rien au milieu d’une conversation, Rowan disséminait des confessions ça et là.

« Très romantique. Ca manque de roses à mon retour. Genre, une rose pour chaque jour d’absence, ça, c’est romantique. » Rowan pouffa de rire, lissant un peu le drap du plat de la main, s’imaginant une telle situation. « C’est une bonne chose que je sois sortie en un seul morceau, alors. Je m’en serais voulu de t’infliger encore plus. Mais si j’étais resté plus longtemps… Tu aurais fini par passer à autre chose, c’est normal. Enfin, j’espère !» Ce n’était pas un reproche, aux yeux de l’ingénieur — elle ne pouvait pas attendre des gens qu’ils mettent leur vie en pause sous prétexte qu’elle n’était pas là, qu’ils devaient attendre son retour. Si elle était resté plus longtemps, elle n’aurait rien attendu de la part de ses anciens amis et contacts. Elle l’aurait même souhaité, que Nora ou d’autres ne restent pas bloqués sur le passé et continuent leur vie sans trop s’inquiéter pour elle. Heureusement, ce n’était que des suppositions qui ne verraient jamais leurs existences confirmées.

Elle pinça très légèrement son amie, avec une petite moue. « Je te rappelle que je n’ai pas encore trente ans. » fit-elle remarquer. « Je viens juste d’avoir vingt-neuf, ne me vieillis pas déjà, quand même ! » Déjà qu’elle n’avait pas vu passer sa vingt-huitième année, elle comptait profiter au maximum de celle-ci; sans brûler les étapes et être trop pressée de vieillir. «  Tu es bien chanceuse, je reste jamais le lendemain. »  Un détail, mais qui avait son importance. Elle était peut-être inconstante dans une grande partie de ses relations, mais peut-être que c’était ça qui faisait toute la différence avec Nora. Rowan se retourna pour s’allonger sur le dos, chatouillant rapidement l’aide-soignante pour détendre l’atmosphère. « Tu es trop adorable, Nono. Tu vas me faire pleurer avec tes déclarations. » Elle sourit un peu. « Mais merci, ça fait plaisir d’avoir quelqu’un sur qui on peut compter. Tu sais que l’inverse est aussi vrai, hein. » Rowan ébouriffa un peu les cheveux de Nora. « Tu as dis un truc là… Tu me demanderais en mariage, alors? On a un crush sur moi ?  C’est mi-gnon. » s’amusa-t-elle comme une adolescente. Cela faisait du bien d’être légère et non trop sérieuse et ennuyeuse en permanence.

black pumpkin


MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Sam 10 Mar - 16:43
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
« Mais, Roro, si tu ne lis pas jusqu'à la fin, tu ne pourras jamais savoir s'il y a une happy end ou non. » Tu arbores un petit sourire taquin, puis tu déposes des bisous là, contre sa nuque. « Et puis, tu peux pas me faire ça. J'ai déjà passé un an à écrire sans ma lectrice préférée, ça m'a suffit. » Tu rigoles doucement, comme si c'était la chose qui t'avais le plus manqué.

Tu restes contre elle, pour le moment, sans rien dire lorsqu'elle te dit qu'elle en a tiré des leçons. T'aurais aimé qu'elle n'en arrive jamais là, ton imaginaire étant la seule chose que tu avais, tu imaginais assez facilement des conditions terribles. Tu aurais aimé qu'elle ne parte jamais là-bas et qu'elle reste plutôt là, sous toi, à se faire chouchouter et pouponner jusqu'à ce que mort s'en suive.

Tu imagines la situation, avec les roses. « Je m'assurerais de laisser les pétales partout sur le lit, afin de toujours plus de romantisme. Après, ça risque d'être gênant. » Tu pouffes à nouveau, t'as jamais essayé de parsemer les draps de pétales de roses. T'es trop gauche pour ce genre de choses, ce serait le coup a avaler un pétale par erreur. Tu chasses rapidement cette idée pour ne pas trop t'auto-flageller mentalement. « Et hmm... c'est au bout d'une semaine que j'ai commencé à me rendre compte que, ben, je te voyais plus souvent que j'en avais l'impression. Et puis j'ai réussi à mieux le vivre, mais quand même, je préfère largement quand je peux t'avoir à mes côtés. »

Tu l'avoues sans honte, après ce que tu as vécu, hors de question de douter. Tu la couvriras de mamours et autres choses sucrées tant que tu en es capable et qu'elle est à ta portée. Elle se retourne sur le lit, tu ne l'en empêches pas, mais peut-être que tu aurais du. Te voilà attaquée par des chatouilles. Tu te tortilles, tu gigotes, tu te débats comme un asticot alors que tu ris aux éclats. Tes cheveux se détachent, tombant sur tes épaules. Alors comme ça t'es une vieille hein ? « Ouais ouais, profites tant que tu peux. Mais on marquera le coup. » Ah ça, c'est sûr, hors de question de louper une occasion comme celle-là.

T'es enfin libérée des assauts te faisant les abdos, mais voilà autre chose. Un crush sur Rowan ? Tu croises les bras, tu sais pas vraiment. Mais tu souris doucement et tu joues le jeu, te penchant pour à nouveau coller ton corps contre le sien, tes cheveux venant caresser les jolies joues de ton amie. « Va savoir, Rowan... je pourrais me jeter sur toi... » Tu rigoles bêtement, posant ta tête au creux de son cou. « J'en sais rien, Roro, c'est même plus fort que tout. Ça me choquerait pas en tout cas. » Tu hausses un petit peu les épaules. « Et puis on se connaît assez bien pour passer quasiment l'intégralité de notre temps ensemble. Je vois pas où serait le soucis. » Tu raisonnes logiquement. Tu préfères largement passer le restant de ta vie auprès de Rowan, même si c'est purement platonique qu'avoir un étalon qui te prends la tête. Et puis, maintenant, Rowan elle a le charme de la bad girl qui revient du lady grace, ça change absolument tout.

Tu te laisses glisser sur le côté, pour pas trop l'écraser non plus tout en restant collée à elle comme une moule à son rocher, ta jambe sur les siennes, ton bras qui posé sous sa poitrine et ta tête contre son épaule. « Après tout, on a une année à rattraper non ? » Tu ris, observant sa réaction. Telle est prise qui croyait prendre, tu l'espérais en tout cas.

Mais dis-moi Nora, que feras-tu ? Tu te laisseras faire ou tu auras trop peur de prendre le risque qu'elle disparaisse ?
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Dim 18 Mar - 12:37


qui veut aller loin ménage son vaisseau
rowan & nora

Rowan eut un rire, imaginant les draps recouverts de pétales de roses. On avait sûrement vu plus confortable et cela ne devait sûrement pas être très pratique à nettoyer. Au final le ratio amusement-nettoyage n’était pas assez équilibré pour que cela vaille réellement le coup. De plus, il fallait trouver des roses en quantité suffisante pour le réaliser, et Rowan n’avait pas forcément envie de dépenser ses crédits dans une telle entreprise. « Je suis désolée. » Elle ne s’était jamais encore vraiment excusé auprès de quiconques pour ses actions. Commencer par Nora lui semblait la chose la plus évidente. « J’ai pas réfléchi que ce que je faisais pouvait avoir des conséquences comme ça sur les autres ? Désolée que t’aie dû te retrouver seule. » Elle soupira. « Enfin, c’est terminé. Je suis pas prête de recommencer une connerie pareille, tu peux te rassurer.»  

Marquer le coup; Rowan n’avait jamais vraiment rien fait de spécial pour son anniversaire, se contentant de le célébrer dans le strict minimum, quelques amis, quelques cadeaux, rien de plus. Peut-être que c’était le moment de tout changer, de faire les choses différemment. Après tout, on avait trente ans qu’une seule fois.Mais elles avaient encore tout le temps d’y penser — et tant de choses pouvaient arriver d’ici là.

La proximité soudaine avec son amie la troubla, ses joues prenant légèrement cette teinte rosée. Non pas qu’elle n’ait pas l’habitude de se trouver proche d’autres jeunes femmes; mais Nora, c’était différent. Nora c’était son amie. Elles étaient proches, d’accord, au point de partager partout le même lit, mais uniquement de manière platonique. Il n’y avait rien de plus… Non? « Te jeter sur moi ? Je demande à voir. » fit Rowan d’une petite voix, lançant presque un défi à l’aide soignante.
C’était une chose que de se lover dans les bras d’inconnus le temps d’une nuit — ou plus, rajoutant mentalement en pensant à Pavla, un an plus tôt — sans s’attacher émotionnellement. Imaginer que Nora puisse réellement avoir un crush sur elle la poussait à envisager tout un tas de possibilités qui semaient rapidement le trouble dans son esprit. Et si Nora était en train de lui faire une déclaration, que Rowan ne pourrait pas retourner ? Qu’adviendrait-il de leur amitié ? Et si Rowan pouvait la réciproquer ? Elle finirait irrémédiablement par se lasser et à nouveau, la question se posait: et leur amitié, dans tout ça ?  Une chose était sûre; Rowan se posait beaucoup de questions pour ce qui devait être à la base, une petite plaisanterie légère et sans grande conséquence. Enfin, Rowan espérait. « Ouais, bien sûr. » fit-elle avec un petit sourire pour dissimuler la tempête qui venait de traverser son cerveau. « Mais je voudrais pas que tu loupes l’amour de ta vie pour moi. » Un petit rire agrémenta sa phrase pour lui donner un air nonchalant et ne rien laisser transparaître.

Ca ne l’empêchait pas pour autant de jouer distraitement avec les cheveux de Nora, s’occupant les mains en fixant le plafond au-dessus d’elle. Elle se mordit nerveusement la lèvre, changeant légèrement le sujet.  « Faut qu’on fasse plein de trucs pour s’occuper, quand on a le temps, justement. Autre que rester dans nos cabines à écrire, même si j’adore. Et si on faisait du taik ? Ca changerait. » Elle n’avait pas envie de repasser une année à refaire les mêmes choses sans cesse. Rowan avait presque envie de s’inscrire dans toutes les activités possibles et imaginables, redoutant de passer à côté d’une expérience. Un paradoxe, quand on y pensait, avec son inquiétude précédente sur le potentiel crush de Nora — mais Rowan n’avait jamais prétendue être logique dans son fonctionnement. D’ailleurs, elle déposa un bisou rapide sur la joue de la plus âgée. « On faisait pas trop de trucs ensemble, en dehors. On aurait dû ? Est-ce qu’on a déjà bu un verre toutes les deux, genre vraiment que toute les deux ? » demanda-t-elle alors.

black pumpkin


MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Lun 19 Mar - 20:46
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
Elle s’excusait et toi, tu ressentais comme ton cœur qui se serrait, comme un sentiment de culpabilité qui se niche au fond de ta poitrine. Tu n’es pas sûre que c’était ce que tu voulais. Tu viens coller ton nez contre la peau de son cou, le frottant doucement, comme le ferait un félin. “Exactement, c’est terminé. N’y pensons plus.” Dis-tu, alors qu’en réalité, tu en mourrais d’en parler une bonne fois pour toute et de mettre ça derrière vous. Mais tu trouvais que Rowan avait l’air de beaucoup trop culpabiliser à l’instant, alors tu suivrais son rythme, tu serviras d’oreille quand elle en ressentira le besoin et l’envie.

Tu as un rire nerveux. Elle te met au défi là non ? Alors Nora, est-ce que t’es capable de te jeter sur elle ? En tout cas pour l’instant, on ne dirait pas. “Si je me jette sur toi, tu vas plus pouvoir t’en passer.” Aha. Évidemment Nora. En tout cas, elle doit sûrement bien tes muscles crispés sur ses vêtements. Tu avais peur qu’elle parte. Et tu le sais, si tu lui sautes dessus, tu n’avais aucune garantie qu’elle ne reste. Et en même temps… tu avais cette envie de lui montrer à quel point tu tenais à elle. À quel point tu voulais rester à ses côtés.

La seule chose dont tu étais sûre, c’est que tu ne voulais plus la voir loin de toi trop longtemps.

L’amour de ta vie, tu as beau y réfléchir, tu ne sais pas trop. “Oh, tu sais, à part le Docteur Keikwan, il n’y a que… pas grand monde d’éligible à ce poste. Il est beau, doué, intelligent. Si j’avais pu, j’aurais sûrement mis le grappin dessus. Mais on ne mélange pas amour et travail. C’est pas sain.” Tu ris doucement, tu noies le poisson un petit peu en racontant les premières choses qui te passe par la tête. Très malin comme idée.

Tu espérais que ton étreinte lui réchauffait le corps et l’esprit. Que ta présence lui apporte quelque chose de bénéfique pour elle et tu as la sensation d’avoir une confirmation lorsqu’elle te pose ses questions. Tu as un grand sourire alors que tu redresses la tête. “Ah oui ! C’est une excellente idée ! Faisons tout ce qui est possible et imaginable sur la flotte ! On se reposera quand on sera mortes !” Tu commences à t’agiter, contente de ces nouvelles perspectives. Au final, tu te rends compte qu’être avec elle te suffisait. C’était assez criant de vérité, ce n’était pas qu’un simple crush, n’est-ce pas Nora ?

Sauf que Nora, tu t’agites c’est bien, mais tu oublies que le lit n’est pas pratique pour accueillir deux personnes et tu commences à glisser. Ton premier réflexe - le second en réalité, puisque le premier consiste à crier de surprise - est de t’accrocher de toutes tes forces à Rowan comme si ta vie en dépendait.

Sauf que ton amie n’est accrochée nulle part donc elle bascule avec toi. Tu te retrouves allongée par terre. Tu sens le poids de l’autre brune sur ton corps, sa tête au creux de ta poitrine, ses cheveux te châtouillant la peau. Tu sentais quelque chose de moelleux au creux de ta main et tu aurais bien aimé profiter de l’agréable sensation si tu n’avais pas autant mal à ce bras.

Ton dos aussi, tu sens une douleur lacinante au niveau de tes reins. Tu n’es pas tombée de haut et même si tu avais l’habitude de tomber, tu étais sacrément mal tombée cette fois et emporter l’ingénieure dans ta chute était sûrement la pire chose à faire. “Rien de cassé ?” Il n’y avait pas qu’elle qui ne voulait pas que l’autre s’inquiète. “Faire plus de trucs ensembles… on a commencé par tomber. C’est pas mal.” Tu as un rire crispé, ton dos te rappelle la douleur quand tu bouges. “Au moins on ne peut que rebondir.”

C’est dommage Nono, tu avais l’occasion parfaite pour lui sauter dessus là. Est-ce que tu te sens conne ? Plus que jamais. Et c’était peut-être bien la première fois que tu ressentais quelque chose qui s’apparente à de la honte alors que tu n’es qu’avec Rowan. Le comble.
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Lun 26 Mar - 14:14


qui veut aller loin ménage son vaisseau
rowan & nora

Le rire nerveux de Nora était à la fois rassurant et troublant; d’un côté, Rowan avait l’impression qu’elle ne tenterait rien ce qui la rassurait d’autant plus: elle pouvait la provoquer encore un peu sans risquer de franchir une ligne et ne plus pouvoir faire marche arrière. Mais troublant : pourquoi Nora était-elle si nerveuse à cette idée? « Je demande à voir ! » répéta-t-elle néanmoins d’une voix un peu plus assurée cette fois, un air mutin sur le visage et un petit sourire naissant au coin de ses lèvres. C’était seulement pour la taquiner, bien sûr — des paroles mais pas d’actes, affirma-t-elle mentalement pour se rassurer.

Jouant distraitement avec une mèche de cheveux de Nora, la faisant glisser entre ses doigts, Rowan commenta la réflexion de la brune à propos d’un potentiel candidat au poste de “l’amour de sa vie”. « Faut que tu me le présente alors, s’il est tout comme tu dis. Après tout, moi je bosse pas avec, donc je peux me le permettre. » nota-t-elle. Non pas qu’elle ait réellement l’intention d’aller voir ce que valait vraiment le docteur Keikwan mais … Serait-ce de la jalousie que d’entendre Nora parler comme ça d’un autre? Pff — Rowan se refusa à approfondir cette pensée et la rejeta rapidement.

Au moins, elle avait l’air enthousiaste à l’idée d’expérimenter de nouvelles choses. Rowan n’aurait pu rêver mieux. Son grand sourire était difficile à ne pas imiter, sa joie étant particulièrement contagieuse et l’ingénieur éclata même de rire. « Voilà, exactement, le sommeil, c’est pour les faibles. » De toute façon, personne ne pourrait les empêcher de faire ce qu’elles voulaient (dans la limite de la légalité, évidemment. Rowan n’était sûrement pas pressée de retrouver une cellule de si tôt.) « Je suis sûre qu’il y a des trucs dont on a aucune idée et qu’on a jamais fait. On a qu’à faire une liste des choses qu’on rêverait de faire. » fit-elle, réfléchissant à voix haute.
Trop perdue dans ses pensées et dans sa recherche d’activité, elle ne remarqua pas tout de suite que dans son agitation, Nora se rapprochait dangereusement d’une chute — certes, pas de très haut, et avec peu de chance de subir des lésions graves, mais une chute tout de même — et n’en prit conscience que lorsqu’il était déjà trop tard. Elle qui avait d’habitude de plutôt bons réflexes les oublia totalement, se laissant plutôt emportée dans le mouvement plutôt que de s’accrocher, par exemple, au bord du lit.

Le temps de reprendre ses esprits, elle avait déjà heurté la brune de tout son poids — sans être extrêmement épaisse, cela représentait quand même une certaine masse. Puisqu’on parlait de se jeter sur l’autre, le hasard avait décidé de s’en mêler et de prendre les devants, prenant sûrement un malin plaisir à voir l’embarras des deux jeunes femmes et Rowan rougir furieusement, se raclant la gorge. « Tu sais, » fit-elle en se relevant un peu brusquement et s’asseyant à même le sol et faisant rouler ses épaules pour vérifier s’il n’y avait, effectivement, rien de cassé, « si tu veux que je te tombe dans les bras, pas la peine d’en arriver à de telles extrémités. »  Elle jeta un oeil à son amie. « Ca va, pas trop mal ? Je t’invite plus jamais à boire un verre si tu te jettes par terre comme ça. J’ai pas envie de te ramasser à la petite cuillère. » Rowan recoiffa un peu Nora, s’assurant que cette dernière aille bien.

black pumpkin


MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Dim 1 Avr - 23:17
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
T’as quand même les joues sacrément rouges, parce que ton esprit est en train de te faire croire que Rowan te fait des avances à plusieurs reprises. Mais elle ne le faisait pas vraiment hein ? Ce n’était que pure taquinerie quand elle insista qu’elle attendait. Ce n’était que son esprit qui comprenait autre chose lorsqu’elle parlait d’une liste de choses à faire qu’elles n’avaient jamais faite ensemble.

De toute façon, tu peux pas vraiment t’en inquiéter plus longtemps puisque tu tombes violemment de ton petit nuage. Et c’était pas qu’une façon de parler en plus. Tu étais vraiment tombée. “Aha je euh désolée. Mais c’était une façon comme une autre de mettre les pieds dans le plat comme on dit.” Ton rire est nerveux. Tu es nerveuse en fait. Mais l’attention de ton amie qui te semble si pure sur le moment te calme, t’apaise. Tu te laisses aller contre elle, recherchant un contact plus grand avec elle. “Mon dos me fait encore mal. Mais je pense pas avoir quelque chose de cassé.” que tu soupires doucement, assise là, à même le sol, contre ton amie. “J’ai fais ça pour être chouchoutée moi aussi. C’est de bonne guerre.” Tu as un soubresaut de rire, se terminant dans un petit soupir doux.

“Tu as raison… On va la faire cette liste. Et on fera tout même si elle est longue comme mon bras.” Oh oui, tu n’avais envie que d’une seule chose. Passer du temps.avec elle, même si c’est simplement pour ne rien faire. Son odeur, sa présence, après un an d’absence c’est comme si ça avait été une éternité. Et quand tu la retrouves, c’est comme si la dernière fois que tu l’avais vue c’était hier. Le temps a beau avoir une notion particulière sur la Flotte, tu avoues ne pas réellement comprendre ce qui te lie à ton amie.

Enfin, tu as arrêté de chercher à comprendre. Tu te laisses flotter sur le courant et tu regardes où ça te mène. “Tu… Tu restes dormir hein ?” que tu demandes, hésitante, alors que tu es accrochée à son pull. Tu ne voulais pas la laisser partir, comme un enfant accroché à son doudou. “J’ai pas envie de t’y obliger, il paraît que le consentement c’est important.” Tu lui offres un sourire avant de te hisser à nouveau sur le lit. “En plus, je t’ai pelotée sans ton accord, la milice va venir me retrouver.” Tu as un faux soupir exagéré. “Et voilà, je suis une délinquante moi aussi.” Tu lui adresse un regard rieur quand tu dis les derniers mots de ta phrase. Tu préfères en rigoler plutôt que de te morfondre dessus. C’est passé. C’est fini. Tu t’allonges sur le côté, retenant une grimace. Ton dos te fait quand même mal et au fond de toi, tu veux qu’elle te chouchoute et te dorlote, mais est-ce que tu veux vraiment l’inquiéter aussi ?
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Jeu 12 Avr - 14:11


qui veut aller loin ménage son vaisseau
rowan & nora

Rowan eut un petit rire. « Si tu veux être chouchoutée, tu pouvais juste demander, je t’assure, je l’aurais fais. T’as pas besoin de te faire mal pour que je m’occupe de toi. » souligna-t-elle. Elle enleva quelques poussières de l’épaule de Nora, avec un petit sourire. « Mais tant mieux si t’as rien de cassé. Même si ça te faisait une bonne excuse pour aller voir ton beau médecin. » gloussa Rowan. Un scénario digne des pires fictions, les plus clichés, mais souvent un plaisir coupable pour pas mal de gens. « Mais si t’as vraiment mal au dos, j’te rendrais la faveur en te faisant un massage. Tu le mérites bien, vu tout ce que tu fais pour moi. » C’était la moindre des choses. Une manière de remercier la brune, en somme.

L’ingénieur se reposa sur le lit, s’allongeant, les pieds posés sur le sol et lâcha un long soupir. « Comment ça s’appelle déjà ce genre de liste? Bucket list, un truc du genre? Elle sera longue, mais je pense qu’on a le temps de faire pas mal de choses. » Rowan esquissa un sourire et sortit son terminal, ouvrant un nouveau bloc-notes, joignant le geste à la parole. « Faire du taik, aller boire un verre… Qu’est-ce qu’il y a d’autres à faire ? » Elle arrêta de dicter pour réfléchir, en observant Nora. « Enfin, tout ce qui nous passe par la tête, on le notera. » Rowan n’avait pas envie de se limiter, se mettre des réserves. Nora semblait être la personne idéale pour partager ces expériences, elle n’aurait pas voulu le faire avec qui que ce soit d’autres.

Elle jeta un coup d’oeil à l’horloge de son terminal avant de répondre. L’heure était bien plus avancée que ce qu’elle pensait — le temps passe vite quand on est en bonne compagnie, il fallait croire — et Rowan n’avait pas particulièrement envie de traverser la flotte pour retrouver sa cabine. Elle aurait juste à se lever un peu plus tôt le lendemain pour aller travailler, mais ce n’était pas un grand problème en soi. « Bien sûr que je reste. Tu m’obliges en rien. » Rowan eut un rire. « Oh non, je les appelle de ce pas, quelle horreur, je suis choquée de ton comportement, No’, je te pensais pas comme ça, qu’est-ce que les gens vont dire ? » fit-elle d’un ton dramatique, en rajoutant une couche. Son jeu d’actrice n’était pas terrible, mais elle s’en amusait quand même. « Quel duo on fait. Deux criminelles. » Rowan marqua une pause, partagé entre l’envie de rire et celle de pousser un soupir mélancolique, mais elle décida de sourire simplement, en réponse au regard de Nora. Elle prit une inspiration déterminée avant qu’un silence gênant ne s’installe entre elles. « Tu sais quoi ? Je te propose je te fais un massage, et après, au dodo. Je me lève tôt demain. Ca te va, comme programme? On pourra parler de Nawor et Aron, aussi. » termina-t-elle avec un sourire.


black pumpkin


MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     Dim 6 Mai - 14:36
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 49
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
Tu as un léger rire. “Oh c’est pas bête. À défaut de pouvoir demander de se faire passer la crème solaire sur la plage, il me reste la pommade !” que tu dis comme si c’était une idée géniale alors que tu sais très bien qu’il est pas vraiment pour toi, ce médecin. Tu es trop maladroite, beaucoup moins douée que lui et il avait l’air de déjà tourner autour de quelqu’un d’autre. Enfin, ce sont que des suppositions, tu ne les as vus que discuter tout au mieux. Alors ne tirons pas de conclusions hâtives.

Tu te pinces les lèvres avant de venir lui déposer une bise sur la joue. “Oui, on a pas vraiment non plus de se faire une liste. On peut faire ou refaire dès que ça nous prends.” Tu t’allonges à ses côtés. “Soit parce qu’on passe devant, soit parce qu’on y a pensé en se réveillant, tu vois ce que je veux dire ? Dès que ça nous traverse l’esprit on y va.” Pas d’obligations ou de conformité, non, avec Rowan tu voulais que ça soit spontané, que même si tu avais prévu autre chose, si elle te prenait le bras pour aller ailleurs, tu la suivrais avec plaisir. Parce que t’as un an à rattraper.

Tu fais une mine chafouine avant d’arborer un grand sourire. “Oh le massage serait avec plaisir, mais je tiens à te prévenir, ça a un effet aphrodisiaque sur moi. Je risque de te sauter dessus et tu vas avoir du mal à te reposer. Ou alors tu dormiras comme un bébé après.” Tu glousses bêtement alors que tu t’installes calmement. “Et si t’appelles la milice, on sera plus de fous c’est pas grave.” Tu hausses un peu les épaules par réflexe et ça t’arraches une grimace de douleur.

Tu poses ta joue contre tes avants-bras, te détendant doucement pour laisser les mains de l’ingénieure parcourir ton dos. “S’il faut que tu me retires mon haut de pyjama, je préviendrais pas la milice.” Tu as un petit rire lorsque tu dis ça, fermant les yeux pour profiter du contact physique, cherchant à l'ancrer dans ta mémoire pour que tu ne puisses jamais oublier cette sensation.

Ses doigts n’étaient pas des plus gracieux, mais le maniement des outils les ont rendues plus fermes encore que dans tes souvenirs, tu soupires doucement de contentement, ça devrait aller mieux après une bonne nuit de sommeil.

Tu la laisses terminer. Enfin, tu te retournes quand tu juges qu’il est temps d’aller dormir et tu tends les bras vers elle pour l’attraper et doucement l’attirer contre toi. Vous passez deux petites minutes à vous installer l’une contre l’autre, la laissant utiliser ta poitrine comme oreiller. Parce que tu la voulais le plus proche de ton cœur, espérant qu’elle se laisser bercer par ton rythme cardiaque, bien qu’on ait troqué le petit battement tendre par celui d’un ado qui veut à tout prix ennuyer ses parents. “Je t’aime ma Roro, bonne nuit. Charlie, programme le réveil pour dans huit heures s’il te plaît.” Charlie te réponds que c’est fait alors que tu fermes les yeux.
MessageSujet: (#) Re: Qui veut aller loin ménage son vaisseau. | Rowan & Nora     

RÉPONSE RAPIDE