Oiseaux de nuit ~ Tomka
MessageSujet: (#) Oiseaux de nuit ~ Tomka     Mer 19 Déc - 20:55
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?

Depuis l'annonce de cette terre promise, la serre tournait à plein régime et lorsqu'il fut question d'heures supplémentaires pour permettre ce rêve possible, l'horticultrice fut des premières à se proposer, si ce n'est pas la première. Ce n'était dans un but altruiste qu'elle avait répondu oui, mais bien personnel pour occuper son temps libre, ce temps qu'elle donnait à celui qui avait partagé sa vie pendant onze ans mais qui avait décidé pour eux que leur histoire était terminée. Alors Kara acceptait jusqu'à épuisement toutes les heures possibles pour combler ce vide.

Et aujourd'hui était un jour comme un autre. Dans un premier temps, elle travaillait du côté de ses fleurs, à la surveillance des machines qui captaient chaque micro-changement, à greffer celle qui avait besoin, faire des semis dans d'autres situations, s'assurer que ces cultures hydroponiques tiennent la route et qu'il n'y ait aucune contamination du substrat. Dans un second temps, elle partait voir les autres cultures pour donner un coup de main, en restant connecté aux machines. Et la blonde recommençait lors de ses heures supplémentaires afin de produire plus pour récolter plus de légumes, plus de produits qui seront utiles lorsqu'ils auront officiellement déclarés Qiang habitable.

La jeune femme était fatiguée, épuisée même et ses traits ne pouvaient pas mentir sur son état général. Elle n'avait pas pris de pause repas de la journée et son ventre commençait à se tordre dans tous les sens, réclamant sa pitance. Peut-être plus tard si elle acceptait de prendre une pause de cinq minutes. Elle commença ses heures supplémentaires, remarquant quelques personnes encore présentes qui jouaient eux aussi le jeu alors qu'elle s'attelait à faire ses vérifications, tablette en main. Kara les entendait discuter des sélections qui étaient en train de se dérouler depuis quelques jours pour sélectionner les futurs Stellariens qui prendraient part à l'expédition. Deux d'entre eux avaient tenté de passer les tests mais la psychiatre qui menait l'entretien était tout sauf commode. Ils n'étaient pas certains d'avoir passé la première étape tant ils avaient été impressionnés par cette bonne femme. L'idée d'y aller ne lui avait pas traversé l'esprit, se considérant comme incapable et inutile pour ce projet. Elle participait à l'effort à sa manière.

Alors qu'elle modifiait quelques chiffres sur sa tablette, elle aperçut du coin de l'œil du mouvement de l'autre côté de la pièce, jetant un bref coup d'œil pour voir la personne à l'origine de cela. Ce n'était autre que le capitaine du Columbiad, époux d'une amie à elle avec qui elle travaillait régulièrement. Ils avaient eu l'occasion de dîner à plusieurs reprises ensemble bien qu'il lui arrive parfois de devoir s'absenter pour remplir ses obligations. Pas surprenant de le voir ici après le discours qu'il avait prononcé pour motiver les troupes. Ramenant la tablette contre elle, elle s'adressa avec simplicité à celui qui avait été un ingénieur agronome avant de prendre les commandes du vaisseau.

Bonsoir Tom, tu fais ton tour du soir ?



New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Mer 26 Déc - 17:23
Tomka Pinto
http://beyond-earth.forumactif.com/t1046-tom-so-little-time http://beyond-earth.forumactif.com/t1058-burnt-coffee-tom
Messages : 169
Âge : 46 ans
Occupation : Capitaine du Columbiad | ingénieur agronome de formation
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Frey
Avatar : Raúl Méndez
Crédits : Signa : Bat'Phanie
« Bonsoir Tom, tu fais ton tour du soir ?  » Un bref sourire apparaît sur tes lèvres tandis que tu t'approches d'elle, les traits tirés par l'habituelle fatigue qui te tenaille. Un bref coup d’œil vers le visage rétro-éclairé par sa tablette te permet de te rendre compte que l'amie de ta femme se trouve dans le même état d'exténuation que toi. Une fois à ses côtés, tu joints tes mains devant toi et tu les frottes machinalement entre elles. « Madame Vakarian, un plaisir de vous voir. » Tu ne connais pas vraiment toutes les amies de ton épouse, ni même toutes les personnes travaillant dans les serres du Columbiad, mais tu as déj) eu l'occasion de croiser Kara Vakarian autant dans le cadre du travail que plus personnel lorsque ta femme l'avait invité à un repas, accompagnée ou non de son mari. Tu avais dû plusieurs fois t'excuser et les abandonner, ce que ta femme n'avait certainement que peu appréciée mais elle s'était contentée comme à chaque fois de quelques mots sans insister. Ce genre de désaccords ne menaient de toute façon à rien et ton travail t'obligeait à ne pas avoir un emploi du temps sûr. Du bout des doigts, tu pressais sur tes jointures alternativement et du pouce tu frottais tes phalanges proximales. « Je rentre bientôt. » Tu n'étais de toute façon plus de service sur le pont, ton second avait repris la barre il y a une grosse demi-heure et n'avait normalement plus de raisons de te rappeler, sauf cas de force majeure.

Un nouveau regard vers les traits tirés et le teint anormalement pâle de l'horticultrice te fit brièvement froncer les sourcils. « Kara, vous n'avez pas l'air d'être au meilleur de votre forme, ne serait-il pas plus prudent d'aller vous coucher ? Votre travail ne disparaîtra pas pendant la nuit. » Ce genre de conseil ne portait que rarement ses fruits, il fallait dire que ceux qui faisaient des heures supplémentaires avaient soit besoin d'argent, soit ne souhaitaient pas retourner chez eux, absorbés par leur travail ou par une quelconque fuite. Kara ne faisait pas partie de tes amies proches et tu ne te permettrais de toute façon pas de t'immiscer dans sa vie personnelle, mais tu préférais ne pas avoir de gens instables physiquement ou mentalement – causé par la fatigue ou par un malheur – au travail. Tu lançais un regard curieux vers les pousses et les machines attenantes. Aucun voyant ne semblait alerter d'une catastrophe imminente et ta connaissance de ce genre de plantes ne te donnait pas l'impression qu'elles avaient besoin nécessairement d'une attention plus poussée. « Ne vous épuisez pas à la tâche, vous vous fournissez déjà bien assez. »


Be patient and understanding
They say a person needs just three things to be truly happy in this world: someone to love, something to do ▬ and something to hope for.
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Jeu 3 Jan - 18:09
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?

Il y avait toujours dans ses paroles ce quelque chose de solennel, de respectueux qu’elle appréciait chez cet homme. Kara n’avait pas souvent eu l’occasion d’échanger avec lui, en dehors de quelques banalités avant de le voir disparaître à cause de son travail alors invitée pour un repas régulièrement accompagné par Alexand qui se montrait toujours charmant et des plus agréables. Cela ne décourageait pas sa femme qui cherchait à passer une bonne soirée. L’horticultrice sourit en l’entendant la vouvoyer alors qu’elle l’avait sans aucune hésitation tutoyé. La fatigue. Ses yeux se fermèrent une courte seconde. Tu es stupide. Il reste ton supérieur et vous n’avez pas élevés les cochons ensemble. Elle n’avait pas gagné ce droit. Tomka lui annonça rentrer bientôt chez lui, son second devant certainement prendre la suite. Il constata rapidement l’état de fatigue qu’arborait l’horticultrice.

On ne sait jamais, des jambes peuvent soudainement leur pousser pour prendre la fuite, plaisanta-t-elle en haussant les épaules, glissant une main dans ses cheveux, les sentant tirés par le chignon qu’elle portait chaque jour lorsqu’elle travaillait, se sentant un peu plus ridicule. Ne vous inquiétez pas, je ne dors pas alors autant que ces heures soient utiles pour une bonne cause. Je vais faire une pause de toute manière, j’ai fini cette section.

Boire un thé et manger une bricole lui ferait du bien pour tenir les deux prochaines heures qu’elle ferait. Ce serait son premier « repas » de la journée. Kara était la plus à même à faire des heures supplémentaires, ses connaissances en botanique lui permettaient de toucher à tout et bien que spécialisée dans la floriculture, elle était parfaitement capable de toucher aux maraîchages, à l’arboriculture et autre pépinière. Ses collègues la connaissaient depuis le temps et n’hésitaient pas à profiter de ses connaissances acquises depuis son plus jeune âge en travaillant au côté de sa mère et feu son beau-père. Elle réajusta rapidement quelques chiffres en pianotant sur sa tablette et l’éteignit pour la ramener contre elle. Kara avait envie de bâiller, mais cela ne montrerait qu’un peu plus que le capitaine du Columbiad avait raison sur son état et elle ne voulait pas être renvoyé chez elle à cause de cela. Pas tout de suite.

Comment allez-vous Tom ? J’imagine que pour vous aussi, les journées se sont rallongées avec Qiang.

Lui aussi portait sur son visage cette fatigue mais elle ne lui ferait pas remarquer pour ne pas l’embarrasser. Il était de ceux qui travaillaient plus pour que les rouages de ce vaisseau soient en parfait état de fonctionner. Il y avait toujours des personnes mécontentes, insatisfaites du travail qu’il fournissait mais il était impossible de satisfaire tout le monde, bien qu’il soit rare d’entendre dans les serres tout signe de désaccord avec son travail.


New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Mer 9 Jan - 14:43
Tomka Pinto
http://beyond-earth.forumactif.com/t1046-tom-so-little-time http://beyond-earth.forumactif.com/t1058-burnt-coffee-tom
Messages : 169
Âge : 46 ans
Occupation : Capitaine du Columbiad | ingénieur agronome de formation
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Frey
Avatar : Raúl Méndez
Crédits : Signa : Bat'Phanie
Un bref sourire fut la seule réponse que tu offrais à Kara pour la blague facile qu'elle eut pour toute réponse. Tu appréciais habituellement ce genre de jeux de mots et de touches d'humour. Elles servaient à la fois à détendre l'atmosphère mais également de temps de réflexion permettant de tempérer des discussions difficiles ou stressantes. Tu n'utilisais que peu cette méthode, préférant aller directement dans le vif du sujet et tu laissais aux autres le loisir de meubler par des petites boutades les discussions. « Ce n'est pas une question de dormir ou non, c'est votre taux d'attention et de productivité qui décroit avec votre fatigue et vos heures de travail. Il n'est pas utile de vous acharner, Kara. Vous êtes admirable, mais vous le serez plus en bonne santé. » A trop calculer tes heures pour toi, tu avais appris les graphiques médicaux sur la productivité humaine, la dangerosité croissante à être sur le lieu de travail avec un corps en situation de stress et d'épuisement.

« J'ai plus de sollicitations mais j'ai une équipe remarquable qui parvient à réguler. » Toujours à sourire, tu liais tes mains entre elles en observant un moment les plantes qui se trouvaient non loin. C'était à chaque fois un miracle ordinaire de pouvoir voir ces plantes pousser, éclore et développer des couleurs et des teintes à chaque fois plus merveilleuses. Du bout des doigts, tu tapotais contre tes métacarpes. « Et vous, Kara ? Comment allez-vous ? » Ta femme t'avait mentionnée il y a peu son nom dans une conversation, pour une raison personnelle. Cependant, tu n'étais plus tout à fait sûr de la raison pour laquelle elle t'en avait parlé, aussi préférais-tu éviter de te lancer sur un sujet glissant et peut-être douloureux alors que vous aviez tous les deux une longue journée dans les bottes. D'une démarche lente, presque paresseuse, tu l'incitais à avancer avec toi le long des serres pour rejoindre les zones réservées au personnel qui séparaient les lieux de production des parties publiques du vaisseau. « Sur quoi travaillez-vous en ce moment ? »


Be patient and understanding
They say a person needs just three things to be truly happy in this world: someone to love, something to do ▬ and something to hope for.
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Dim 27 Jan - 12:38
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?

Tomka s'inquiétait des conséquences d'un manque de sommeil sur son travail. Elle serait moins productive et ralentirait la cadence demandée. De son point de vue, il n'y avait rien d'admirable à fuir son domicile, à s'épuiser à la tâche, mais il ne pouvait rien savoir de cela. Kara ne savait plus où se mettre, observant ses plantes dont la croissance et le silence étaient rassurants pour la jeune femme. Pourtant, elles étaient bavardes à leur manière et l'horticultrice était plus à l'aise avec elles qu'avec des humains.

Vous avez raison, répondit-elle suivi d'un hochement de tête en ramenant son regard vers lui quelques instants, préférant chercher à avoir des nouvelles de son état plutôt que d'entendre arriver la phrase qu'elle craignait: "rentrez chez vous, Kara".

Impossible de lui dire qu'il avait tort, qu'elle dépasserait sa fatigue et ne commettrait pas d'erreur. Elle le sentait qu'elle mettait plus de temps à calculer mais s'obligeait une double vérification. La blonde avait bien des défauts mais ne s'accordait aucune erreur en ce qui concernait son travail. Les choses devaient être faites comme il faut. Serrant un peu plus la tablette contre elle, Kara écouta la réponse du capitaine du Columbiad, esquissant un faible sourire, croisant rapidement son regard avant de le river sur le sol. Il se renseigna à son tour, lui demanda comment elle allait certainement. Par politesse. Ce n'est pas parce que tu côtoies sa femme qu'il s'intéresse de ton cas. Un nouvel haussement des épaules en guise de réponse, ponctuant d'une petite voix un:

Ca va ...

Maigre réponse qui en disait long malgré le détachement qu'elle cherchait à mettre. Impossible d'en dire plus. La jeune femme se flagellait chaque jour en se disant qu'il n'y avait rien à dire de plus, que ses interlocuteurs n'avaient pas besoin d'entendre ses jérémiades. Le silence était ce qu'il y avait de mieux. Toujours dire que tout allait bien, toujours dire qu'il n'y avait pas de problème. Se rendre invisible. Ne déranger personne. Pourtant, il y avait des personnes qui s'intéressaient à elle et Kara ne savait pas comment réagir face à cela. Des gens bienveillants, d'autres un peu moins mais elle n'était pas vraiment capable de voir le bon du mauvais.

Tomka l'invita d'un geste à la suivre, prenant le chemin pour aller dans la salle de repos. Elle acquiesça et ajusta son rythme à celui du capitaine. Elle observait les serres qu'elle connaissait à présent par cœur. Il finit par lui demander sur quoi elle travaillait en ce moment, pour combler le silence qui se serait installer ou par réelle curiosité. Peut-être s'enquerra-t-il après avoir sa réponse pour s'assurer que ses plantes ne subissaient pas de mauvais traitement à cause de la fatigue de l'horticultrice.

Je récolte en ce moment. Ici des hellébores noirs, les fleurs vont éclore demain ou pour les plus capricieuses après demain. Là des bruyères et des marjolaines et mes préférés, les stramoines. Elles sont envahissantes si on ne les surveille pas.  

Il était vrai que ces dernières avaient tendance à prendre du terrain si elles n'étaient pas régulièrement surveillées. Et cela l'amusait de les sermonner à chaque fois avec une certaine tendresse. Elle montra d'un signe de la main les différentes zones où les fleurs grandissaient alors qu'ils avançaient tranquillement. Il y avait toutes les autres mais leur croissance n'était pas encore arrivée à terme.

Sinon, j'aide mes collègues quand ils ont besoin et que j'ai fini de mon côté.

La récolte des graines pour sauvegarder le stock de chaque fleur, chaque fruit, chaque légume était essentielle. Lorsque les explorateurs seront élus et qu'ils auront fait leur exploration, il faudra planter et permettre à tous d'avoir le nécessaire pour s'installer. Dans l'espace, il n'existait pas de saisons, pas de périodes où la végétation se développait. Tout était réglé avec des lumières, des substrats qui permettaient d'avoir des pousses tout au long de l'année. Cela permettait aussi d'avoir quotidiennement et en continu tout ce dont les cuisines et les laboratoires de la flotte voulaient.

Comment va Imke ? Nous ne nous sommes pas trop croisées ces derniers jours.



New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Lun 4 Fév - 16:15
Tomka Pinto
http://beyond-earth.forumactif.com/t1046-tom-so-little-time http://beyond-earth.forumactif.com/t1058-burnt-coffee-tom
Messages : 169
Âge : 46 ans
Occupation : Capitaine du Columbiad | ingénieur agronome de formation
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Frey
Avatar : Raúl Méndez
Crédits : Signa : Bat'Phanie
Sa réponse était peu crédible mais tu n'insistais pas, ton regard s'attardant un moment sur elle avant de chercher à nouveau à observer ailleurs. Pour changer de sujet et éviter la gêne poisseuse de s'installer entre vous, tu t’enquérais de ses travaux actuels. Sa réponse te laissa dubitatif mais ta spécialité n'avait jamais été les fleurs. Tu comprenais leur intérêt esthétique, parfois thérapeutique mais tu n'avais jamais cherché à te spécialiser dedans. Tu laissais aux autres le soin de t'expliquer leurs besoins et leur utilité, ne te fatiguant pas à argumenter sur un sujet qui t'échappait encore trop. Aussi te contentais-tu d'opiner doctement, intéressé mais un peu perdu. Tu situais la marjolaine, la bruyère mais la stramoine ne te disait rien. Peut-être que si tu la voyais, tu pourrais te fustiger pour ton manque de clairvoyance mais tu n'avais actuellement aucun recul et l'heure n'aidant pas, tu ne préféras ne poser ni question, ni faire de remarque. « Je vois. »

Ce fut au tour de Kara de se perdre en banalités et tu continuais de lui offrir un sourire un peu mou. « Elle va bien, elle s’inquiète pour Louise et son départ. Elle passe le plus de temps possible avec elle. » Louise était cependant une adolescente qui ne rêvait que d'indépendance. Elle se sentait frustrée par tout et vous reprochait souvent votre manque de présence tout en vous fuyant quotidiennement. Elle t'avait plusieurs fois fait remarquer qu'elle aurait préféré ne pas être la belle-fille du capitaine, qu'elle subissait parfois des remarques inutiles et qu'on attendait trop elle. Elle te reprochait également ta santé, tout ce qui pouvait avoir rendu son enfance moins belle que celle d'autres enfants. A trop regarder dans l'assiette du voisin, on avait bien l'impression que la sienne était vide. Louise était toujours dans le reproche et dans le jugement, bouffie de vérités toutes faites et d'idées grandioses... tu te demandais parfois à quel point tu lui avais ressemblé lorsque tu avais son âge. « Vous souhaitez que je lui transmette un message ? » Les portes de la salle de pause glissèrent dans un chuintement feutré devant vous. Vide à cette heure, la lumière tamisée donnait une impression de pièce hors du temps et seul le ronronnement du vaisseau troublait le calme que répandait cette liminarité. Suite à votre entrée, une luminosité progressive se mit à vous englober. Les humains étaient comme des plantes, des petites choses fragiles qui souffraient d'un changement trop brusque d’atmosphère.


Be patient and understanding
They say a person needs just three things to be truly happy in this world: someone to love, something to do ▬ and something to hope for.
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Mar 5 Fév - 13:39
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?

Derrière leur aspect joli et esthétique, les fleurs étaient bien plus que des ornements. Elles étaient à l’origine des premiers remèdes que les hommes avaient découverts pour soigner leurs maux et leurs blessures. Kara ignorait comment ils en étaient arrivés à faire bouillir des fleurs, à les écraser, à les infuser pour en extraire des remèdes. Si la pharmaceutique en était arrivée à ce qu’elle était aujourd’hui, c’était grâce à elles et à la curiosité humaine. Sa mère lui avait inculqué ça, bien que la dérive de ses soins soit à la limite du dangereux, ayant refusé toute médecine moderne. Elle ne jurait que par les plantes et elles n’avaient pu soigner le mal qui la rongeait, qu’elle s’était elle-même injecté.

Kara continuait de jeter un coup d’œil bienveillant sur ses plantes, voyant ses valérianes rouges, connues pour avoir des propriétés sédatives parfaitement efficace contre les troubles du sommeil et l’anxiété. C’était aussi pour ça, qu’elle en avait récupéré quelques-unes pour en faire une teinture qu’elle devait laisser macérer trois semaines avant de pouvoir en prendre pour retrouver un sommeil presque normal. Et cela sans que ça ne se sache, discrètement.

Le capitaine ne s’épancha pas plus longuement sur son travail, simplement parce qu’il n’y avait rien à dire. La blonde faisait ce qu’elle avait à faire et n’attendait rien de sa part. S’il avait des objectifs à atteindre, elle ferait le nécessaire pour répondre à sa demande, dans la mesure du possible. L’horticultrice en vint à lui demander des nouvelles de sa femme, car cela faisait bien trop longtemps qu’elles ne s’étaient pas vues, surtout lorsque son cercle amical n’était formé que par quelques personnes. En même temps, qui veut de toi comme ami ? T’es même pas foutu d’avoir une conversation intéressante avec les autres. Tomka lui apprit que sa fille, qui n’était que la belle-fille du capitaine, issu d’une précédente union, s’en allait. La jeune femme le regarda surprise, hochant simplement de la tête, un sourire quelque peu pincé sur le visage. Elle retrouvait là son amie qui aimait sa fille, peut-être même parfois un peu trop. Pouvait-on seulement lui reprocher d’être ainsi avec son enfant ? Aurora n’était que sa filleule et elle débordait d’amour pour elle, même si elle n’était pas aussi présente qu’elle l’aurait souhaitée.

Ils se retrouvèrent devant la salle de repos qui s’ouvrirent devant eux, laissant une douce lumière s’installer progressivement.

Dites-lui simplement que je l’appellerai bientôt, répondit-elle en rentrant dans la pièce reprenant la direction des placards où il y avait des tasses et de quoi se préparer des boissons chaudes.

L’avantage de travailler dans les serres : avoir le droit à garder les feuilles de thé et autres plantes parfois légèrement différentes, qui ne pouvait être remis aux cuisines ou aux laboratoires. Rien n’était jeté, tout était séché pour être réutilisé après. Rien ne se perdait, rien ne se créait, tout se transformait disait-on. Kara prit de l’eau chaude au distributeur, remplissant une tasse. Puis la jeune femme chercha dans les bocaux le thé qu’elle appréciait, dos tourné à son supérieur.

Où va Louise ?

Imke lui avait souvent parlé de sa fille, de ses envies et espoirs. Un brin capricieuse, la jeune fille avait un caractère bien tranchée qui donnait parfois bien de la peine à sa mère qui ne savait parfois pas comment s’y prendre pour arriver à ce que tout se passe bien chez eux. Mais elle ne lui avait pas parlé d’un quelconque départ prévu, et la blonde se doutait que cela devait être récent.

Oh pardon, je ne vous ai pas proposé. Est-ce que vous voulez que je vous prépare quelque chose ? demanda-t-elle en se tournant vers lui.

Thé, tisane, tout ce qui pouvait être infusé était envisageable. Encore debout, Kara n’avait pas encore préparé sa boisson et cela ne prendrait que quelques secondes pour en faire une pour lui. À cause de la fatigue, elle n’avait pas pensé à lui proposer immédiatement, s’en voulant à présent d’être aussi impolie. Après, il venait de finir sa journée, peut-être n’avait-il qu’une envie, rentrer chez lui pour retrouver sa femme.




New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     Lun 18 Mar - 22:33
Tomka Pinto
http://beyond-earth.forumactif.com/t1046-tom-so-little-time http://beyond-earth.forumactif.com/t1058-burnt-coffee-tom
Messages : 169
Âge : 46 ans
Occupation : Capitaine du Columbiad | ingénieur agronome de formation
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Frey
Avatar : Raúl Méndez
Crédits : Signa : Bat'Phanie
« Je n'y manquerais pas. » Tu essayais de noter dans un coin de ta tête le rappel – inutile bien sûr, si Kara appelait Imke, elle s'en rendrait bien vite compte.  C'est dans ce genre de moments que tu regrettais ton second ou que tu ne puisses demander à Charlie de le noter pour toi de peur de vexer ton interlocutrice. « Sur l'Argus, comme tous les neo-étudiants. » La question te semble un peu étrange mais tu ne lui fais pas l'affront de le pointer du doigt. Il se fait tard et Kara semble être aussi fatiguée mentalement que physiquement. Ce genre de choses peut échapper à tout le monde et il se peut tout simplement qu'elle ait oublié l'âge de Louise ou considère que ta belle-fille préfère aller vivre un temps avec son père biologique plutôt que de partager le quotidien chaotique d'une botaniste et d'un capitaine de vaisseau. Tu lui offres un sourire paisible, le regard parcourant la salle de pause. Rien n'avait réellement changé depuis les 10 ans où tu étais entré à la capitainerie du Columbiad. Les machines se trouvaient à la même place, les meubles semblaient être les mêmes, hors du temps et dans le même état suffisant pour les considérer opérationnels mais juste assez vétustes pour qu'ils aient un cachet authentique. Tu avais passé de nombreuses heures dans cette salle, avant l'arrivée de tes collègues pour profiter de la quiétude des serres tout en serrant entre tes mains un gobelet brûlant.

« Non, sans façon, merci. » Le thé allait très certainement t'exciter et le reste ne ferait pas de miracles. Il était temps pour toi de t'en retourner à ta cabine et retrouver Imke.  Pourtant, tes papilles ne font qu'hurler après du sucre, les boissons énergétiques qui donnaient soif après un trop plein de glucides et de produits de synthèses qui n'aidaient en rien ton organisme déjà saturé d'informations contradictoires. « Vous utilisez les plantes que vous cultivez pour préparer des infusions ? Une jeune maraîchère faisait des huiles essentielles de menthe poivrée dans son bureau il y a quelques années. »


Be patient and understanding
They say a person needs just three things to be truly happy in this world: someone to love, something to do ▬ and something to hope for.
MessageSujet: (#) Re: Oiseaux de nuit ~ Tomka     

RÉPONSE RAPIDE