Go strong or go home ~ Alexa
MessageSujet: (#) Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Dim 11 Nov - 15:00
Ledward Holloway
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 77
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Go strong or go home ~ Alexa Tumblr_pap22yyEOF1spmueto2_540 Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
La musique trop forte de ce bouge et le mauvais alcool qui allait avec ne suffisaient pas à anesthésier les émotions de Ledward qui essayait vaillamment de noyer sa colère et sa peine dans les nombreux verres qu’il commandait. Pour le moment, pas de bol. Elles savaient nager. Ce qui n'empêchait pas l’inspecteur de s’acharner à utiliser la même méthode en se disant que ça finirait forcément par fonctionner, malgré les regards de plus en désapprobateurs du tenancier qui le regardait s’affaler un peu plus à chaque commande.

Ça faisait plusieurs nuits que Ledward passait à écumer les bars, dilapidant la solde qui lui restait en essayant de dessaouler le moins possible entre ses cuites plus ou moins solitaires, parfaitement conscient qu’il ne serait pas payer tant qu’il serait en mis à pied, mais préférant ça plutôt que d’avoir à lutter sobre contre la réalité qui essayait durement de s’imposer à lui : sa vie partait en couille depuis un moment maintenant.

Hors de question de l’admettre malgré tout, préférant rager contre le système, dénonçant dans sa barbe et à qui voulait bien l’entendre la corruption à l’œuvre dans les hautes sphères de l'armée, insultant au passage le duo à la tête du Colossus ainsi que tous les gradés dont il pouvait se souvenir, lorsqu’il n’était pas simplement en train de chercher la merde aux clients des bars qu’il fréquentait, ayant toujours eu l’alcool mauvais, désormais exacerbé par sa cette haine qu’il n’arrivait pas à diriger avec justesse.

Son attitude n’avait pas été la seule à souffrir de sa mise à pied. S’il faisait encore l’effort de se doucher lorsqu’il en avait l’énergie, il avait complètement cessé de prendre soin de son apparence. Il était désormais complètement négligé et avait vaguement l’air d’avoir été ramassé directement dans les rues sales de Merry Field.

Son autre passe temps dernièrement était une drague lourde et sans subtilité qui lui faisait obtenir plus de gifles ou d’insultes que de véritable succès sans qu’il ne réussisse à se l'expliquer. Or il se trouvait qu’une blonde bien trop belle pour son propre bien vint prendre place un peu plus loin sur le bar, trop pour qu’il puisse la toucher, mais assez près pour l’entendre s’il haussait le ton et définitivement assez pour qu’il puisse la reluquer sans aucune honte. Ce qu’il fit.

Il était en train d'estimer la texture de ses fesses, après avoir passé le reste, lorsqu'un mouvement sans doute malheureux de sa part révéla un objet dissimulé qui mit instantanément fin à ses prospections visuelle. P’tain mais cette pute a un shlass ! Une déformation professionnelle plus tard et le voilà sur ses pieds, son verre à moitié vide oublié sur le comptoir alors qu’il s’aidait de celui-ci pour garder son équilibre avant de se déplacer rapidement vers elle, furieux. Qu’il soit en uniforme ou pas n’y changeait rien, on ne plaisantait pas avec les armes. Il chercha ses menottes, ne les trouva bien sûr pas, et posa donc directement la main sur l’épaule de cette femme.

-Eh, t’vas m’filer ton couteau sans faire d'histoire, s’non j’vais d’voir aller l’chercher moi-même ! Prévint-il d’une voix pâteuse. C’pas autorisé ici.

Certain que son affirmation rencontrerait un grand succès, il attendit, son autre main tendue, sans lui lâcher l’épaule autant pour rester droit que pour l’empêcher de se barrer. Qu’on ne lui dise pas qu’il n’était pas un bon flic.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Dim 11 Nov - 15:46
avatar
Bien qu’elle ne soit pas sur la flotte depuis longtemps, Lexa a rapidement compris comment fonctionne certaines choses, ici. Comment les gens réagissent, ce qui est illégal, interdit ou encore permis. Pourtant, certains vieux réflexes ont la vie dure. Incapable d’oublier que juste avant qu’elle pose un pied sur le noeud, elle a été victime d’une tentative d’assassinat. Déjà prudente et méfiante de nature, cette agression n’a fait que renforcer sa paranoïa. Dans la famille Black, chaque femme apprend à savoir se défendre, à être observatrice et à manier les armes, blanches comme à feu. Alexa ne fait donc pas exception à cette tradition. Pourtant, elle sait aussi qu’elle se doit de faire profil bas, sur la flotte, pour son propre bien. Trop de secrets qui pourraient lui couter chers, s’ils venaient à être découverts. Mais faire profil bas ne veut pas dire, en tout cas pour elle, éviter tout plaisir de la vie. D’un verre comme d’une étreinte éphémère ou de quelques denrées aussi illégales que rares, peu importe.

C’est dans l’optique de se changer les idées, après une journée un peu trop rude dans sa nouvelle fonction de docker, bien loin d’être sa vocation, qu’elle gagne un petit bouge du Colossus 5, qu’elle a déjà repéré comme affichant une ambiance agréable. En tout cas, de celles qu’elles trouvent agréables. N’accordant que peu d’importance au côté miteux du lieu. Bien qu’ayant grandi dans un certain confort et luxe, elle a toujours été bien plus à sa place dans les lieux malfamés que la haute société. Garçon manqué aimant se frotter aux problèmes, bien qu’en grandissant, sa féminité et sa beauté ne laissent aucun doute quant à son statut de femme.

Sa blondeur lâchée dans son dos, elle pénètre dans le lieu en observant à droite et à gauche. Les regards qui s’accrochent à sa silhouette fine, très bien conservée malgré les épreuves. Elle gagne le bar, s’asseyant au comptoir avant de commander un alcool fort, spécialité Kellarienne apparemment servie ici, parce que le patron de l’établissement en est un immigré. Chose qui la ravie particulièrement, bien qu’elle n’a jamais précisé sa véritable identité et nature, avouant simplement qu’elle aussi, vient de Keller. Faux nom, fausse histoire. Beaucoup de mensonges, pour son propre salut.
Dissimulé sous une veste d’une matière proche d’un cuir, tout aussi lisse, enfilée par dessus un débardeur clair, un couteau trône à sa ceinture. Discret et rangé dans son étui, mais bien là. Lexa ne peut pas sortir sans une arme, même juste une arme blanche. Un vieux réflexe, depuis toujours, depuis qu’elle est adolescente. Un de ceux sur lesquels elle ne peut revenir. Simplement parce que sortir armé est dans sa nature. Sa nature belliqueuse et prudente.

Une première gorgée de son verre qui brule allègrement sa gorge et lui arrache un soupir de satisfaction, alors qu’elle sent un regard la détailler avec insistance. Tournant légèrement le visage vers l’homme, passablement amoché par l’alcool, qui la dévisage, elle arque un sourcil, lorsqu’il se dresse sur ses pieds et s’approche d’elle. Un air décidé sur le visage. Sa large main se pose sur l’épaule fine de Lexa qui lève immédiatement des yeux inquisiteurs vers lui. Froncement de sourcils face à se toucher qu’elle n’a jamais demandé. Oh, la blonde est tactile, dans une certaine mesure, dans des moments bien précis, mais le reste du temps, la toucher sans y être autorisé, c’est s’exposer à son courroux. À cette colère qui monte en elle, alors qu’elle se crispe. « Lâche moi et vas te faire foutre » Balance t-elle, sans une once de diplomatie. Ce type, habillé en civil, dont l’haleine alcoolisé remonte jusqu’à ses narines, n’a pas d’ordre à lui donner. Elle ne le connait pas, ni son nom, ni son éventuel grade, ni même s’il s’agit d’une figure connue de la flotte. Elle a déjà repéré un type ou deux, qui semblent gérer une partie de l’illégalité du coin, mais jamais ils n’ont ce manque flagrant de prestance. Pas que ce type soit repoussant, bien au contraire, mais son attitude est exactement le genre de celles que Lexa déteste. Un peu trop machiste, un peu trop bourru face à elle, comme si elle n’a qu’à ployer l’échine et s’exécuter. Elle n’en a rien à foutre que ce ne soit pas autorisé, de porter une arme, elle ne laissera pas un type lambda lui dicter sa conduite.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Lun 12 Nov - 0:48
Ledward Holloway
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 77
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Go strong or go home ~ Alexa Tumblr_pap22yyEOF1spmueto2_540 Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Oh p’tain ça part mal. C’est-à-dire que cette femme, elle était aussi bonne de près que de loin. Est-ce que ça n’était qu’une illusion de l’alcool ou une véritable découverte, son cerveau embrumé ne serait pas capable de faire suffisamment la part des choses pour le départager. Par contre il y avait toujours cette idée fixe qui le faisait chier plus que raison : elle avait un shlass, la bougresse ! Impossible de lui faire posément le rentre dedans prévu alors que son coteau trônait à sa ceinture comme un putain de doigt levé vers toutes les autorités locales. Putain de Colossus de merde, y a vraiment que des tarés sur ce vaisseau. Des tarés et des tricheurs qui profitaient de leurs positions pour se croire tout permis.

Cette blonde ci était bien dans le thème d'ailleurs. Il bégayait pas, il avait presque pas d'accent, il était pas encore assez fait pour qu’on accuse l’alcool de rendre son discours incompréhensible, donc n’importe qui pouvait entendre et comprendre ce qu’il disait, y compris cette femme qui, en deux phrases, avait trahi ses origines par un accent parfaitement reconnaissable. Enculé de Kellaris, putain de psychopathe, manquait plus que ça. Cette arrogance imbuvable de ceux qui se croyaient supérieurs parce qu’ils avaient vécu dans la violence, cet irrespect, ce manque de manière flagrant qu’il connaissait pour l’avoir trop pratiqué lui était toujours sorti par les yeux lorsqu'il en était la victime. Ça allait pas se passer comme ça. Sa prise se raffermit sur l’épaule de la blonde alors que ses yeux lançaient des éclairs.

-Quoi ? Tu t’crois au d’sus des lois pa’ce que tu viens d’une station de merde peuplée d’trous du cul ? Chuis d’la milice alors t’vas m’filer ton shlass fissa, j’le répéterai pas !

Quelle emmerde ! Lui qui voulait juste boire un coup et oublier le reste, le voilà rappeler par l’exercice de ses fonctions qu’il n’avait même plus le droit de pratiquer. Elle pouvait pas le savoir de toute façon, qu’il avait été mis à pied, donc elle allait lui obéir sinon elle allait vite regretter de pas être restée sur Keller. Bien entendu, l’idée d’appeler simplement l’un de ses collègues pour dénoncer le délit ne lui vint pas à l'idée. Il fallait tout faire soi-même.

En tout cas, ça devenait électrique d’un coup dans ce bouge, y avait comme une odeur de drame en devenir alors qu’il pouvait voir du coin de l’œil le barman se tendre de plus en plus et la blonde se crisper sous sa main. Évidemment, Ledward ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il n’y ai pas de résistance de la part de quelqu’un qui avait la stupidité de se balader avec une arme sur la flotte. Cependant, il avait besoin que les choses soient faites plus ou moins proprement s’il voulait espérer qu’un jour on lui rende son poste. Pas de coopération ? Il pouvait désormais employer la manière forte.

Elle mettait trop de temps à obéir, beaucoup trop. Perdant alors patience plus vite qu’un innocent perdait ses dents sur Keller, Ledward mit sa menace à exécution et tendit sa main gauche pour attraper l’étui du couteau, réussissant, mais ne réussissant absolument pas à le décrocher, ses doigts gourds incapables d’être assez rapides et adroits pour comprendre et défaire l'attache. Il n’eut alors pas besoin de la regarder pour savoir que cette affaire allait définitivement mal tourner.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Lun 12 Nov - 10:50
avatar
Cet idiot croit probablement qu’il va l’emporter au paradis, mais Lexa n’est pas du genre à se perdre longtemps en complaisance. Elle réagit vite, l’envoi chier, avec un accent Kellari bien prononcé. À vrai dire, elle n’essaye même pas de le cacher, ce serait peine perdue. Elle se contente d’être une immigrée parmi d’autres, qu’importe son statut ou son histoire, ici, personne n’est très regardant et c’est tant mieux pour elle. Tout fouineur en sachant trop devrait être éliminé. Mais personne ne semble s’intéresser outre mesure à son passé.
Il n’y a que ce type, bourru et alcoolisé, apparemment bien décidé à la faire chier pour une histoire de schlass. Bien sur qu’elle en porte un, comme tout Kellari qui se respecte, lorsque ce n’est pas une arme plus imposante. Elle sait que c’est interdit, mais jouer avec le feu est dans sa nature depuis toujours et dieu sait que la chose lui a attiré les foudres de sa famille ou de quelques uns de ses proches. À commencer par les deux gardes du corps lui ayant été affublé, lorsqu’elle était encore adolescente. Deux hommes qu’elle prenait un malin plaisir à semer et à faire tourner en bourrique.

Dans d’autres circonstance, face à un type comme celui se tenant à son niveau, elle aurait été plus mielleuse, voyant en lui un intérêt prononcé. Mais ce soir, là, tout de suite, il cumule bien trop de choses qu’elle ne peut pas supporter chez un homme, à commencer par ce sentiment de supériorité. Sa poigne se raffermit autour de son épaule, alors qu’il renchérit en la sommant de lui donner son arme, soit disant qu’il serait de la milice. Mais Lexa fronces les sourcils, laissant résonner un léger rire, clair, à cette seule affirmation. Il n’a pas l’allure d’un milicien, oh ça non. « Et il est où ton uniforme hein ? T'l’as laissé chez toi avec tes bonnes manières ? » Relance t-elle, cinglante. Elle s’apprête à en rester là, se dégager simplement de sa poigne en gigotant, avant de retourner à ses affaires. Mais ça, c’est sans compter l’excès de témérité du type en question, qui tente de lui voler son schlass, en l’attrapant simplement, passant la barrière de sa veste.

Réagissant au quart de tour à cette agression, alors que derrière le comptoir, le barman s’éloigne un peu, sentant la tension monter, Lexa se lève de son tabouret dans un geste vif. Il ne lui faut que quelques secondes pour attraper le bras de son adversaire, malgré sa corpulence. La clé de bras qui suit, son avant bras contre la nuque du type dont elle plaque le visage sur le comptoir, dans un grand bruit. Malgré la musique, résonnant trop fort, bien des regards s’accrochent à leur échange musclé, alors qu’elle le maintient là, soumis à sa démonstration de force. Elle s’en fiche royalement, de se donner en spectacle. Cette petite interlude servira de leçon à tous ceux qui avaient dans l’idée de venir la faire chier, alors qu’elle essaye simplement de se détendre en buvant un verre, après une longue journée. Elle ne pardonnera pas un excès de zèle à son égard, juste sous prétexte qu’elle est une femme, un peu forte tête.
Ses lèvres s’approchent de l’oreille du type qui gigote un peu sur le comptoir. « T’avises pas de refaire un truc pareil, si tu tiens à ton bras » Crache-t-elle entre ses dents, en le maintenant en place, encore un peu, juste histoire qu’il comprenne.

Puis elle le relâche, se reculant pour lui laisser reprendre possession de son corps et réaliser que oui, elle aurait très largement pu lui casser le bras, chose qu’elle a déjà faite à plusieurs reprises. Se saisissant de son verre, elle le termine d’un trait, le reposant bruyamment sur le comptoir. Sa soirée vient de s’écourter drastiquement.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Lun 12 Nov - 12:31
Ledward Holloway
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 77
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Go strong or go home ~ Alexa Tumblr_pap22yyEOF1spmueto2_540 Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
C’est qu’elle se payait sa tronche en plus, l’étrangère ! Ils avaient pas été nombreux à rire longtemps lorsque Ledward se présentait comme étant l'inspecteur Holloway, parce qu’il laissait pas les gens s’esclaffer sans leur faire payer le prix de leur hilarité. Pas de bol, il aimait pas frapper les femmes. Ou en tout cas, il aimait pas être celui qui frappait d'abord, ça faisait beaucoup plus d’emmerdes que quand on leur laissait le premier coup, qu’il avait ensuite une bonne excuse pour distribuer des tartes à la châtaigne.

Quant à l’uniforme dont elle s'inquiétait, elle le verrait pas de si tôt, puisqu’on le lui avait reprit avec son badge, son arme et son salaire. Ses bonnes manières en revanche, impossible de les lui prendre, personne ne les avait jamais trouvé. Cependant, il n’allait certainement pas avouer quoi que ce soit à cette rebelle du dimanche, surtout alors qu’elle refusait d’obéir à un ordre parfaitement raisonnable et sensé, venant d’un type qui connaissait son sujet.

Déjà lassé de perdre son temps en bavardage, pressé de mettre fin à cette histoire pour retourner voir son verre qui, il en était sûr, se sentait particulièrement seul sans lui, Ledward plongea sa main directement sous la veste de la blonde pour attraper l’étui du couteau, cherchant à le récupérer. Bien entendu, c’était sans compter sur le fait que madame n’était visiblement toujours pas d’accord pour le laisser faire son travail et que sa propre habileté était descendu bas, très bas sur la quelconque échelle qui pouvait servir à mesurer ça.

En quelques secondes, son bras fut saisi. Il voulu contrer la prise qu’il voyait venir, en aurait été normalement capable, mais manqua complètement son geste en plus d’avoir été bien trop lent à réagir et il se retrouva donc immédiatement avec la tête sur le bar, le bras coincé dans une position douloureuse, un avant bras sur la nuque et un drôle de début d’euphorie. En tout cas, de là où il était, il pouvait parfaitement se rendre compte que se bar aurait bien mérité un coup de chiffon, sa joue collait dessus et ça puait la bière renversée. Il pouvait également voir que les autres clients proches de la scène jetaient des regards inquiets dans leur direction et que le barman s’apprêtait à intervenir.

-Vous z’inquiétez pas, honnêtes zytoyens, j’la s’tuation b’en en main ! Qu’il réussit à grogner, toujours coincé fermement.

Comme si ça suffisait pas, elle cru bon de venir lui préciser à l’oreille qu’elle allait lui péter le bras s’il recommençait. Ledward aurait sûrement rigolé de cette menace s’il avait pas si mal. Il venait enfin de se rappeler que donner un coup de pied serait sans doute une idée valable pour se dégager lorsqu'elle se décida d’elle-même à le lâcher. Comme il l’avait pressenti, elle ne se rendrait pas sans combattre. Sacrée chance, il avait désormais les deux bras de libres. Il étira son bras meurtri pendant qu’elle terminait son verre, puis fit craquer sa nuque.

-Ok chérie, j’vois qu'tu m’laisses pas l’choix, z’êtes tous témoins !

Il ne s’inquiétait pas vraiment de la menace sur son bras. Il en avait deux, dans le pire des cas. Quelle blague. Il se mit en garde, basse, trop basse, conscient qu’il n’avait pas affaire à quelqu’un qui serait facile à neutraliser. Il toussa un coup, se retint de cracher par terre, puis prit de l’élan pour envoyer un coup de poing puissant dans le but de l’étaler d’un coup, se disant que sur un malentendu ça pouvait fonctionner. Ça ne fonctionna pas. Il se fit esquiver sans aucune difficulté, tant il avait été lent et prévisible et finit à moitié étalé sur le comptoir devant le barman qui le menaça d’appeler la milice s’il arrêtait pas son cirque immédiatement.

-Ta gueule ! Fut la seule réponse qu’il obtint, avant que Led ne se retourne pour faire face à nouveau.

Un changement stratégique d’urgence s'annonçait. Il arriverait pas à la toucher alors qu’il tenait à peine debout correctement. Par contre s’il réussissait à l’agripper, son poids ferait totalement la part des choses pour l’entraîner et la coincer. La taper serait alors bien plus facile. Ce nouveau plan en tête, il avança à nouveau avec détermination vers elle, en garde un peu plus haute cette fois.

-Alors quoi ? Tu t’chies d’sus ? Viens par là, j’adore mater les p’tites blondes dans ton genre.

Pure provocation pour la pousser à s'énerver, à venir d’elle-même au corps à corps. La faire agir plutôt que réagir.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Mar 13 Nov - 20:12
avatar
Elle ne peut s’empêcher de ricaner, lorsque le type qu’elle vient de plaquer sur le comptoir, balance qu’il a la situation bien en main. Pour sur que non, il est bien loin de maîtriser la situation. Simplement parce qu’elle ne lui laissera pas le loisir de lui imposer sa volonté, comme nombreux hommes semblent vouloir le faire sur cette flotte. À ses yeux, les moeurs devraient avoir évolués, mais à croire que ce n’est pas complètement le cas. Quand bien même, elle n’est pas là pour révolutionner une société à laquelle il n’accorde pas vraiment d’importance, elle est juste là pour se planquer un temps, avant de trouver le moyen de contre attaquer, sur Keller.

Elle ne réagit même pas, ne renchérit pas, se contentant simplement de l’affubler d’une menace quant à l’état de son bras, s’il continu de jouer au plus malin. Lexa a appris à se battre. À véritablement se battre, pas juste une petite bagarre de comptoir, sans grande maîtrise. Elle a des techniques, des prises, des esquives. D’ailleurs, elle s’en sert, lorsque le type, clamant haut et fort au peuple qu’ils sont témoins du fait qu’il compte attaquer Lexa, simplement parce qu’elle s’est défendu, s’élance. Son poing, elle l’évite avec allégresse, facilement, simplement d’un déplacement sur le côté. Froncement de sourcil, alors qu’elle l’observe toujours. Le barman réagit en premier, mais la blonde n’est pas en reste. « Arrête de jouer au con » Lance t-elle à son encontre, comme un avertissement, alors qu’elle demeure presque impassible. Elle attend de voir s’il va se calmer ou continuer sur sa lancée, même si, en vérité, elle a déjà sa petite idée.

Effectivement, le type en question arme ses poings, positionne sa garde et l’insulte allègrement, tandis que le barman s’agite et que déjà, bon nombre de regard sont tournés vers eux. Un rire mauvais lui échappe alors qu’il la provoque, la titille, pour la pousser à réagir, à se lancer elle aussi à l’assaut. Lexa est sanguine, mais pas stupide non plus. « Tu veux vraiment qu’tout le monde assiste à la raclée qu'tu vas prendre ? » Demande t-elle, dans une question réthorique, finalement, puisqu’il a l’air bien parti. Totalement obnubilé par sa fierté masculine et certainement sa fierté de milicien, qui le pousse à agir et à aller en première ligne, là où l’alcool brouille sensiblement ses réflexes. Lexa le sait, le voit, s’en rend bien compte. Malgré l’imposante carrure de son adversaire, elle sait qu’avec un peu de technique, elle pourra réussir sans mal à le mettre à terre et dominer ce combat. Sa silhouette fine n’est en rien un handicap, elle cache simplement une grande force et des muscles entretenus et dessinés par les épreuves et les entrainements. Habituée depuis toute jeune, à se battre.

« Mais si t’insiste… » Renchérit-elle, évasive, alors que déjà son pied s’élance. Un coup de pied latéral, alors que sa garde est à hauteur de son visage, pour se prémunir d’une contre attaque. Un coup de pied dirigé en plein dans son ventre, le repoussant d’un pas, avant qu’il ne se jette de nouveau sur elle. Elle esquive les premiers coups, en prend un, en plein dans la joue, avant de le lui rendre. Les cris de rage, la hargne qui fait battre leur palpitant, jusqu’à ce qu’ils renversent des tabourets, chancellent jusqu’à bar, rythmés par la seule envie de triompher de l’autre. À n’importe quel prix. Autant de fierté chez l’un que chez l’autre et une furieuse envie d’en découdre.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Mer 14 Nov - 22:59
Ledward Holloway
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 77
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Go strong or go home ~ Alexa Tumblr_pap22yyEOF1spmueto2_540 Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Son adversaire du soir, rabat joie en plus du reste, décida de se ranger de l’avis du barman en lui disant de se calmer également. Comme si qui que ce soit pouvait lui dire de se calmer, à lui, Ledward putain d’Holloway. Comme si cette blonde, plus particulièrement, pouvait essayer de lui dire de se calmer alors qu’elle avait un couteau plus grand qu’elle à sa ceinture. Impossible. Il avait un taff à faire, il le ferait, qu’il soit mis à pied ou pas. Ce soir, il était hors limite de toute façon. Il n’attendit pas pour relever sa garde et la provoquer, après son premier coup manqué. Pas le temps de niaiser, il allait montrer que même ayant un peu bu, il restait un type responsable.

Sa provocation toucha juste, sa technique de la faire venir à lui porta ses fruits, puisqu’elle lui envoya son pied dans le ventre, lui faisant manquer une saisie qu’il aurait sans doute tenté autrement et le renvoyant heurter le bar de son dos. Sans prendre en compte la douleur de toute façon à moitié anesthésiée par son état, Ledward se jeta en avant pour répliquer, pas suffisamment serein pour jouer des pieds, se contentant d’essayer des coups rapides plus ou moins précis et surtout, de l’agripper.

Et elle esquivait bien, la bougresse ! Que ça soit à cause de l’alcool qui le ralentissait ou de ses propres talents, il sentait qu’il aurait du mal à faire ce qu’il voulait d’elle ce soir et ça le mettait plus en rage qu’autre chose. Une beigne l’atteignit enfin, mais tout à sa gloire d’avoir enfin touché la cible désirée, il ne fut pas prêt à recevoir la riposte que le cueillit sur la joue également, faisant monter la colère d’un cran encore, sans améliorer la précision de ses mouvements pour autant.

Elle était très mobile contrairement à lui, qui peinait à l’attraper, se faisant facilement repousser, tandis qu’elle glissait entre ses doigts gourds, apparemment aussi tangible que la fumée de sa cigarette électronique. Ses propres coups portaient pourtant, il l’atteignait difficilement, mais il l’atteignait, tandis qu’elle trouvait sa cible sans trop de problèmes, l’envoyant rencontrer les meubles et les quelques clients qui restaient autour d’eux lors de ses attaques les plus puissantes ou se contentant d’élargir sa collection de bleus le reste du temps.

-C’tout s’que t’as ? qu’il disait, alors qu’il sentait sa lèvre le picoter, sans doute fendue. Les chiards d’Merry Field y frappent plus fort qu’toi !

Une incitation à passer au niveau supérieur, ils avaient assez joué, contrairement à ce que le barman pensait visiblement. Certains avaient bien entendu hésité à faire leur devoir citoyen en intervenant, mais Ledward les avait rapidement écarté en les agonisant d’injures au milieu desquelles le mot « milice » revenait souvent, les rendant trop confus et craintif devant ce fou furieux pour véritablement vouloir y laisser eux même des plumes. Sauf qu’à force d’échanger simplement des coups, la frustration de Ledward, en plus de la sensation que son corps pouvait de moins en moins encaisser, le poussaient à vouloir mettre un terme rapide à ce combat, quitte à se faire étaler pour ce faire.

Le combat dura encore quelques minutes pendant lesquels il récolta un verre brisé sur la terre, il envoya valser l’inconnue derrière le bar lorsqu’un coup de chance lui permis de la projeter, un type se prit un coup perdu qui le plia en deux, avant que Ledward ne se fasse soudainement enchaîner, la garde complètement traversée jusqu’à ce qu’un ultime coup puissant ne l’envoie chanceler, puis s’effondrer sur une table à laquelle il s’accrocha et qui l’accompagna donc dans sa chute. S’aidant grandement des objets alentours pour se relever, il réussit à se remettre sur pied, chancelant, meurtri dans son corps autant que dans son ego, puis échangea un regard hostile avec la blonde avant de balayer l’air de son bras qui ne le soutenait pas à un pilier de l’endroit.

-Bah ! T’sais quoi, laisse tomber, j’n’ai ma claque. Il boitilla jusqu’au bar ou son verre, miraculeusement intact, trônait toujours, le finit d’une traite, puis reprit. Tu t’bats bien pour une blonde. J’te paye un coup. Il jeta un coup d’oeil autour de lui, observa les dégât, le peu de clients qui restaient, puis le barman qui sortait seulement de sous le bar avec un air mauvais. Heu... ailleurs, j’pense qu’mes collègues vont p’tet pas tarder à arriver, marmonna-t-il finalement en se dirigeant vers la sortie, lançant un regard interrogateur à son adversaire.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Dim 25 Nov - 13:04
avatar
Elle se débat autant qu’elle se défend, ne comptant pas lui faciliter la tâche. Puisque ce type semble bien décider à se foutre sur la gueule, elle lui donne ce qu’il souhaite. Les coups pleuvent, d’un côté, comme de l’autre. La plupart, elle parvient à les esquiver, à les parer, accusant pourtant la violence de certains des élans bestiaux du type en face d’elle, dont elle ignore tout, d’ailleurs, jusqu’à son prénom. Elle peut sentir, au fur et à mesure de la bagarre, que son corps affichera de multiples ecchymoses le lendemain, qui lui vaudront des regards interrogateurs et bourrés de jugement. Mais qu’importe, Lexa n’y porte pas vraiment attention. Surtout qu’heureusement pour elle, en un sens, elle vit sur le Colossus, où les bagarres et autres règlements de comptes sont monnaie courante. Peut être que certains la prendront en pitié, comme si elle n’est qu’une pauvre femme s’étant faite agresser, alors que la vérité sera tout autre.

Quand bien même, les conséquences du lendemain ne l’intéressent pas. Son côté sanguin et belliqueux la pousse à se jeter corps et âme dans une bagarre futile avec un mec ivre bien qu’imposant. Ses provocations ne font que raviver sa flemme vindicative, alors qu’elle se jette de nouveau contre lui. Elle peut sentir un peu de sang, ça et là, glisser sur son visage rougit par endroit, surtout après avoir voltigé par dessus le comptoir pour s’écraser contre un meuble en bois de façon violente. Grognement de douleur et de protestation qui lui échappe, avant qu’elle ne parvienne à revenir se camper sur ses pieds, passant par dessus le bar pour aller allègrement se venger du type l’ayant prise par surprise. Poids plume face à son imposant gabarit.
Elle l’observe chanceler pour s’écraser sur une table, en arrière, la briser au passage avant de se relever difficilement, en grognant. Un léger sourire lui échappe, lorsque le type balaye la situation du revers de la main, pour prétexter qu’il en a marre.

Elle abaisse alors sa garde, reprend une position plus « normale », avant de s’approcher à son tour du comptoir pour constater que son verre a terminé brisé dans la bataille, un peu plus loin. La chose lui arrache une grimace d’insatisfaction. Passant une main dans ses cheveux blonds, constatant ses poings rougit, elle lève ensuite ses prunelles claires vers le type à ses côtés, qui, apparemment la complimente. Sourire en coin étirant ses lèvres. « Histoire d’te faire pardonner d’avoir briser le mien » De verre, relance t-elle. Un regard vers le barman lui fait comprendre que la suite de cette soirée n’aura probablement pas lieu ici. La tension est palpable, presque électrique, au vu des dégâts qu’ils viennent de causer et des clients tout aussi mécontent que le barman, qui leur lance des regards assassins. « Oué autant pas s’éterniser ici » Répond t-elle au type à ses côtés, qui déjà se dirige vers la sortie en lui lançant un regard.
Lexa récupère alors son blouson, le passant sur ses épaules, reniflant légèrement, avant de s’élancer à la suite du type, gagnant rapidement les couloirs du Colossus. Les deux s’éloignent, d’un pas rapide. Autant éviter de se faire arrêter pour trouble à l’ordre public et agression, même si aucun ne portera plainte contre l’autre, ils le savent, sans même avoir besoin de le dire.

« On va où ? T’as des adresses ? T'as l'air d'être un habitué » Demande t-elle, un peu curieuse, cherchant encore ses marques sur la flotte et surtout sur ce vaisseau. Un léger sourire étire ses lèvres. « C’était sympa on refait ça quand tu veux mon chou » Ricane t-elle presque, sans se soucier de la douleur physique, contre laquelle elle a apprit à lutter depuis son jeune âge. Endurci par les entrainements autant que les épreuves. Aucune femme de la famille Black ne se doit d’être faible et pleurnicharde, mantra familial. « Sinon moi c’est Lexa, si ça t’intéresse » Parce que tant qu’à faire, autant se présenter, maintenant que le rapprochement physique est déjà fait. D’une certaine manière.  
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Mer 5 Déc - 12:18
Ledward Holloway
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 77
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Go strong or go home ~ Alexa Tumblr_pap22yyEOF1spmueto2_540 Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Le combat prit alors fin comme il avait commencé : sur une initiative de Ledward, sans vraiment avancer plus de raisons que son envie de se foutre sur la gueule ou de s’arrêter. Son verre, contrairement à celui de son opposante, avait survécu et il se proposa de le lui remplacer promptement. Elle lui avait offert une bonne opportunité de se défouler après tout et s’il n’avait pas pu aller au bout de son idée, à savoir lui confisquer son putain de couteau qui le narguait toujours à sa ceinture, au moins avait-il compris qu’en l’état il ne serait pas capable d’appliquer la justice. Et puisqu’il n’était pas assez sobre pour le faire, autant continuer sur cette voie, mais avec de la compagnie.

Un rapide tour d’horizon lui appris qu’ils n’avaient cependant pas intérêt à s’attarder ici. Attendre ses collègues miliciens pour leur dire que la femme avait un couteau et qu’il avait essayé de le lui prendre semblait être une décision plus ou moins censée, mais il comptait bien se charger lui-même de son cas, une autre fois, lorsqu’il aurait dessaoulé. Sans grande surprise, elle accepta l’offre de remplacer son verre et le suivit lorsqu’il prit la tangente, cahin-caha. Les bars ne manquaient pas sur ce vaisseau de toute façon et au pire ils n’étaient qu’à une passerelle du Tiantang.

-Ouais, j’passe mon temps sur s’te poubelle d’puis quinze ans, p’tain, marmonna-t-il en s’essuyant le visage d’une main.

Il regarda alors sa main et grimaça en la découvrant couverte de sang. Elle y était pas allée de main morte en lui balançant ce verre dans la gueule, il allait avoir une sale tête pendant plusieurs semaines avec toutes les coupures qu’il avait récolté. Sans parler des bleus et bosses qui ne manqueraient pas d’apparaître rapidement. L’idée qu’il se faisait trop vieux pour ces conneries l’effleura, mais il la repoussa. On était jamais trop vieux pour se friter avec des criminels et il avait de toute façon toujours su qu’il y laisserait sa peau, un jour ou l’autre.

-Chérie, t’sais pas à qui tu t’frottes. J’te propose un vrai match retour, au grand dojo du Tiantang. La s’maine prochaine ? Dans les règles de l’art.

Sobre cette fois. Et en forme. En pleine possession de ses moyens, le combat serait bien plus équilibré et il avait une fierté froissée à redresser un peu. Il grimaça et ralenti en posant une main sur le mur du couloir le plus proche avant de repartir avec détermination. Il connaissait un bar pas trop loin où se poser et il rêvait de leurs banquettes.

-Holloway, répliqua-t-il simplement lorsqu’elle lui donna son nom.

Inutile de lui donner son prénom, sachant d’avance qu’il ne serait de toute façon pas tellement utilisé, contrairement à son nom de famille que tout le monde lui préférait. Même son ex femme ne l’appelait plus par son prénom et il soupçonnait que sa fille ne tarderait pas à prendre le même chemin. En tout cas, « papa » n’était sans doute plus une option valable.

-T’es pas là d’puis longtemps toi hein ? Lança-t-il en la regardant mieux. Il l’avait jamais vu, mais faut dire qu’il y avait probablement pas mal de gens qu’il avait jamais non plus. C’était son accent trop prononcé et son manque de subtilité sur la connaissance des lois de la flotte qui l’avaient mit sur la voie. Qu’est-s’qui amène une femme avec un couteau plus long qu’son espérance de vie à v’nir sur la flotte ?

C’était peut-être justement lié à son espérance de vie. Il voyait mal une femme avec une gueule comme la sienne survivre indéfiniment sur Keller, si c’était bien de là qu’elle venait. Son accent semblait l’indiquer en tout cas. Du menton, il désigna une enseigne à l’air plus tranquille que la précédente à Lexa, puis se dit qu’elle lui pardonnerait facilement de pas lui tenir la porte, vus leurs états respectifs, avant de rentrer dans le bar et d’aller directement s’écraser dans les banquettes salutaires. Il fouilla dans sa veste pour chercher sa cigarette électronique, mais n’en sortit que les débris qui en restait.

-S’mère la pute, marmonna-t-il à l’intention de son appareil qu’il lança sur la table. Il allait devoir en racheter un. T’as pas des clopes ?

Il avait définitivement besoin de fumer quelques chose. Il attrapa la carte qui était sur la table et la tendit à Lexa.

-Prend s’que tu veux, j’pense repartir sur d’la bière.

Il ne songea pas un instant que leur état pourrait alarmer le personnel.
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Jeu 10 Jan - 14:15
avatar
Quinze longues années. « Ça commence à faire, m’étonnes pas que t’sois aussi grincheux » Lance t-elle comme simple constatation en imaginant aisément qu’elle, dans quinze ans, elle espère bien être loin de ce tas de ferraille. De préférence de nouveau à la tête de l’entreprise familiale, sur sa planète d’origine. Le reste importe peu. Le reste importe toujours peu, tant que son but est atteint. Telle est la vérité de sa vie, où beaucoup de choses sont reléguées au second plan, tant que ses desseins ne sont pas achevés. Elle renifle en sentant un léger gout de sang dans sa bouche, chose qui l’a fait grimacer. Bien qu’elle ne soit pas sensible pour un sous, elle n’aime guère avoir ce genre de gout sur les lèvres. Préférant largement s’enivrer d’alcool ou de cigarette. De quelques vices que ce soit.
Lorsqu’il propose un match retour un léger sourire se dessine au coin de ses lèvres, dévoilant sa dentition blanche aujourd’hui teinté du carmin de leur bagarre. « Si tu veux, puisque t’es prêt à t’faire humilier une seconde fois » Lance t-elle, pleine d’un trop plein d’assurance qui lui colle toujours à la peau. Trop consciente de ses capacités, de ce qu’elle vaut, mais si l’imposante stature de son compagnon de beuverie et de bagarre, de la soirée, lui donnera du fil à retordre sur un ring, elle le sait. Simplement parce que là où sa technique entre en jeu, la force des coups de ce type ne sera pas à prendre à la légère. C’est qu’il fait presque deux fois sa largeur.

« Enchanté » Dit-elle, polie, alors qu’elle le suit jusqu’à un établissement qui a l’air plus calme, alors que la conversation continue. Elle en profite d’ailleurs pour s’attacher les cheveux, tâchant sa tignasse platine de quelques effluves de sang, mais qu’importe. Elle imagine qu’à ce stade, les deux font aussi peur l’un que l’autre, rien qu’à voir les regards des âmes en peine qu’ils viennent à croiser. « Non, ça fait quelques s’maines » Avoue t-elle. Quelques semaines qu’elle s’est exilé là, de façon plus ou moins illégale, d’ailleurs, changeant de nom au passage, histoire de se faire oublier. Plus facile ainsi, loin de sa planète, dans une station spatiale où elle se sait davantage en sécurité. Pas forcément intouchable, mais suffisamment éloigné pour qu’on l’oubli quelques temps. « Qu’est ce que ça peut te foutre c’que je fous ici ? J’suis là c’est tout » Crache t-elle presque, peu décidé à avouer ses vérités à un type qu’elle connait à peine et qui s’est jeté sur elle en beuglant être de la milice. Même avec un trop plein d’alcool dans le sang, elle sait tenir sa langue et garder ses secrets. Une forme de survie implacable, qu’elle a dû adopter sur Keller et qu’elle maîtrise depuis. Qui plus est, elle n’aime pas les gens trop curieux, trop fouineur et même si ce type lui inspire de la sympathie pour être certainement aussi bourru qu’elle, elle ne compte pas tout lui avouer aussi facilement. À dire vrai, elle ne compte rien avouer à qui que ce soit.

Il ne lui tient pas la porte mais ce genre de chevalerie désuet, Lexa n’en a jamais pris ombrage, bien au contraire, elle s’en fiche royalement. Ses attitudes de garçon manqué font qu’elle ne s’attend à rien de galant ou de romantique. Jamais. Forme de préservation là où son coeur a toujours refusé de s’attacher.
Elle prend place sur la banquette en face celle d’Holloway, avant de chercher son paquet de cigarette dans la poche de son blouson. « Si » Réplique t-elle simplement en tirant une cigarette du paquet pour la caler entre ses lèvres et l’allumer rapidement, avant de tout balancer sur la table pour qu’il se serve à son tour. La première bouffée de fumée est salutaire, agréable, détend ses muscles endolori par les coups. Elle sait que le lendemain, elle affichera de multiples ecchymoses plus ou moins violacées, mais qu’importe. Dans son boulot, on ne lui demande pas d’être belle et présentable.
Avisant la carte qu’il jette en retour face à elle, elle l’observe rapidement, avant de répliquer. « J’vais faire pareil, autant y aller tranquillement, qui sait c’que tu pourrais faire si j’suis bourrée » Lâche t-elle avec un fin sourire sur les lèvres, un brin provocant. Un serveur s’approche pour prendre leur commande et les dévisages. Lexa expire alors une bouffée de fumée en sa direction. « C’est bon, on va bien. Deux bières, chéri, s’il te plait » Poliment tout de même, mais pas moins expéditive.  
MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu Dim 27 Jan - 13:19
Ledward Holloway
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 77
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Go strong or go home ~ Alexa Tumblr_pap22yyEOF1spmueto2_540 Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Le visage de Ledward ne changea pas d’un poil lorsqu’elle souligna qu’il tenait sans doute son air grincheux du temps bien trop long passé sur la flotte. Un reniflement qui fit remonter une odeur de sang jusque dans sa gorge lui échappa, mais il n’en montra rien, se contentant de s’essuyer le nez d’un revers de main. Non, la flotte n’avait rien à voir avec son « air grincheux » comme elle le disait. Fallait plutôt blâmer les crasseux de Merry Field pour ça, puis la capacité de tout le monde à lui péter les couilles en permanence.

-C’est ma gueule naturelle, marmonna-t-il.

Elle accepta un match retour de bonne grâce, avec une confiance pleine d’une insupportable arrogance. Elle semblait pas vraiment comprendre à qui elle avait affaire, il pouvait pas la blâmer, vu ses performances du soir, mais ça le faisait quand même chier. Il n’allait pas se vanter, ou crâner, ni même simplement la corriger en lui disant que ça ne serait pas aussi facile qu’elle le pensait, mais le regard qu’il lança valait bien toutes les paroles qu’il aurait pu prononcer. D’ailleurs, il changea de sujet, lui donnant son nom de famille, puis lui demandant ce qu’elle pouvait bien foutre elle-même sur la flotte.

Il apprit qu’elle n’y était que depuis quelques semaines, ce qui n’avait rien d’étonnant vu son attitude, confirmant sa propre déduction, puis qu’elle n’était pas ouverte à la discussion sur les raisons de sa venue ici. Il ne releva pas non plus, ça la regardait. Elle attisait évidemment sa curiosité, mais il n’était plus flic jusqu’à nouvel ordre, donc qu’elle soit là pour se faire péter avec une partie de la flotte ou qu’elle cherche un refuge, ça ne le regardait pas. Il avait cependant déjà sa théorie. Quelqu’un qui venait pour un mauvais coup avait toujours une excuse pour être ici, toute prête, comme un jingle pré-enregistré qui se balance tout seul quand quelqu’un passe un peu trop près d’un hologramme publicitaire. Peu importe ce qu’elle venait foutre ici. Elle était pas dangereuse pour les masses, seulement pour les imbéciles qui viendraient lui chercher la bagarre. Il se tranquillisa.

Une clope entre les lèvres plus tard, Ledward soupirait pour laisser la tension s’échapper de son esprit, passant une main sur sa nuque alors qu’il tournait la tête pour faire craquer sa nuque, laissant Lexa choisir ce qu’elle voulait sur la carte. Son trait d’humour fit naître un sourire sur ses lèvres alors qu’il en retirait la cigarette pour souffler une fumée moins épaisse, mais plus toxique que celle qu’il avait l’habitude de tirer de son appareil. Il aimait les provocations autant qu’il pouvait les détester, ayant toujours eu ce genre de rapport contradictoire avec tout ce qu’il pouvait approcher, dans sa vie. Cette femme ne ferait pas exception à la règle. Il commençait à comprendre qu’il pourrait l’apprécier, mais que ça ne serait pas sans prélever sa taxe de colère à intervalles régulier.

-J’pourrais p’tet confisquer l’coupe-coupe que tu t’trimbales. Pour le reste, inquiète toi plutôt de s’que j’pourrais t’faire s’tu restes sobre.

Il avait beau avoir les idées toujours un peu embrumées, bien que partiellement remises au clair par les coups qu’il avait reçu sur le baigneur, le pire truc qu’il pourrait faire à une femme bourrée serait de la laisser se démerder seule pour rentrer chez elle. Lexa semblait de toute façon être du genre à mettre des coups de boule à ceux qui voudraient un peu trop la materner, donc elle allait définitivement se démerder seule si elle finissait beurrée.

Un coup d’oeil vers le serveur à qui elle s’adressa lui permis de constater qu’ils devaient effectivement avoir une tête à faire peur. La tête de son adversaire du soir était d’ailleurs assez révélatrice de l’état dans lequel il devait lui-même se trouver. Ses cheveux blonds étaient maculés de traînées rouges par endroits, laissées là par ses mains où le fluide avait déjà commencé à sécher. Elle avait une zone du visage qui ne manquerait pas de gonfler et si lui-même sentait qu’il avait saigné du nez en plus du reste, elle avait pour sa part d’autres stigmates visibles sur le visage. Ils allaient être beaux, le lendemain.

-Tant qu’t’y es, ramène moi un sac de glaçons s’teuplait, j’ai b’soin d’me r’froidir.

Il voulait éviter de trop gonfler là où il sentait que ça piquait plus qu’à d’autres endroits. Il laissa le serveur se carapater avec les instructions, vaguement amusé de l’effet qu’ils pouvaient produire sur des citoyens lambdas. Le Colossus était un repère de bandits et d’enfoirés, mais la plupart des bagarres finissaient chez la milice, pas dans un autre bar, donc voir deux marioles aux gueules cassées venir prendre un verre, tout frais d’une baston, c’était pas non plus quelque chose qu’on voyait tous les jours, même par ici.

La clope retrouva sa bouche et y resta coincée le temps qu’il sorte tous les débris de son appareil pour voir ce qu’il était possible de réparer ou pas. Ledward n’était pas vraiment bricoleur, mais vu la gueule de son budget, il se disait qu’il n’était pas trop tard pour le devenir. Arrêter de s’intoxiquer avec des clopes, ça coûtait cher aussi, à la longue. Il aurait bien voulu s’arrêter complètement de fumer, mais il n’avait jamais eu les nerfs pour ça.

-P’tain ! Finit-il par jurer. T’aurais pu taper ailleurs. ‘Fait chier.

Il n’avait aucune idée de la façon dont il pourrait réparer son appareil, ne connaissait pas particulièrement de gens avec les compétences pour et ne pourrait que se tourner vers les petites frappes qu’il pouvait fréquenter si jamais il avait besoin de faire réparer sa cigarette pour pas trop cher. Peut-être que Hagenauer aurait des tuyaux pour lui.

-C’est sur Keller qu’t’as appris à t’battre comme ça ?

Keller était sa déduction logique étant donné le peu d’information qu’il avait sur elle. En tout cas, ses capacités ne pouvaient pas venir de nulle part, ça ne s’inventait pas.

-Comment c’est la vie dans s’tas d’ordures ? J’en ai connu un, d’coin comme ça, s’tait merdique.

Elle allait bien finir par accepter d’avoir une petite conversation banale, sinon la nuit allait tourner court.

MessageSujet: (#) Re: Go strong or go home ~ Alexa    Go strong or go home ~ Alexa 3ViG0Cu 

RÉPONSE RAPIDE