only time is ours, the rest we'll just wait and see / va
MessageSujet: (#) only time is ours, the rest we'll just wait and see / va     Mar 9 Oct - 22:31
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/ http://beyond-earth.forumactif.com/
Messages : 399
Âge : 38 ans
Occupation : Docker de la commission
Habitation : Argus One
Arrivée : 2200
Pseudo : Canard
Avatar : Golshifteh Farahani
Crédits : minako (av), old money (sign), elara (crackship)
« J’suis désolée Vince. J’aurais jamais dû accepter, mais il a cette façon de proposer les trucs qui… » Rosa porte sa main libre à ses lèvres, le poing serré, mimant sa frustration avant de plaquer ses doigts sur son visage. « J’ai pas pu dire non. » L’autre bras toujours serré autour de la taille du légionnaire, elle avait attendu d’être hors de portée de Khan avant de fondre en excuses, sincèrement navrée du déroulement de la soirée. Le capitaine avait réussi à la convaincre de lui présenter le militaire après l’avoir confrontée avec des preuves accablantes et un simple tu me le présentes pas? qui avait su la faire céder, tout simplement parce qu’elle n’avait aucune raison de refuser de prime abord. Que Khan s’imagine qu’elle avait honte ou qu’elle se cachait l’embêtait, tout comme lui faire croire qu’elle n’assumait pas entièrement être enfin parvenue à passer à autre chose et à trouver une autre relation solide – bien plus saine, déjà après trois mois, que celle qu’ils avaient pu avoir quinze ans auparavant et qui avait bien trop traîné. Elle avait fait ses devoirs, avait briefé Vince comme elle l’aurait fait quand elle était sergent : voici les traits notables de l’ennemi, voici comment il opère, voici comment ne pas se laisser avoir. Le légionnaire avait géré; elle, moins, étrangement. Prise entre deux feux, elle ne s’était pas imaginé qu’elle se sentirait aussi piégée, alors même qu’elle avait bien pris soin de préciser à Vince de ne pas se laisser coincer par les inévitables piques de Khan. Fais ce que je dis, pas ce que je fais. Heureusement, le légionnaire l’avait prise au mot.

Elle avait tout de même eu la présence d’esprit de suggérer un endroit nouveau, un bar sur le Tiantang où ils n’avaient jamais mis les pieds. C’est donc chaque item dans sa propre direction qu’ils s’étaient séparés, Rosa et Vince prenant la direction de l’Argus One alors que Khan retournait sur le Colossus 5 en solo. Poussant un petit soupir blasé, elle se serre un peu plus contre Vince alors qu’ils débarquent de la passerelle. « J’sais qu’il peut être du genre… intimidant », fait-elle, consciente que son choix de mot était peut-être faible. En d’autres circonstances, elle aurait sûrement ajouté mais il n’est pas méchant, sauf qu’elle ne se serait pas avancée sur cette pente glissante. « Au moins, c’est réglé, comme ça. Ça va, t’as pas trop eu envie de lui refaire le portrait? » qu’elle lui demande en relevant la tête, sourire aux lèvres. Pas qu’elle lui en voudrait – ça lui était souvent arrivé.

C’est finalement devant l’anonyme cabine qu’elle partageait avec Anastasia sur l’Argus One qu’elle s’arrête, le temps de déverrouiller en posant son doigt sur le lecteur digital. La milicienne brillait par son absence – il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre qu’après avoir présenté l’ex au nouveau, ils auraient besoin d’un peu d’air, et elle n’avait pas rechigné non plus à leur laisser le champ libre pour le reste de la soirée. À peine la porte refermée qu’elle remplissait déjà deux verres d’alcool ambré. Craignant de laisser passer un sous-entendu qui aurait fait dégénérer la situation, elle n’avait presque rien bu sur place, mais comptait bien rattraper un peu le temps perdu maintenant qu’elle était dans un environnement entièrement dépourvu d’hostilité. Rosa se déleste de sa veste, qu’elle accroche soigneusement dans la penderie avant de tendre son verre à Vince. « T’as battu le boss final », qu’elle raille gentiment, « mais t’avais déjà conquis la princesse. »




--- i've been blessed
and i've been cursed, i've been the best, i've been the worst – now i take what's mine
MessageSujet: (#) Re: only time is ours, the rest we'll just wait and see / va     Dim 14 Oct - 1:49
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t750-we-re-not-in-kansas-anymore-vince#6834 http://beyond-earth.forumactif.com/t755-that-s-not-my-name-vince#6867
Messages : 44
Âge : 38 ans
Occupation : Légionnaire (tireur d'élite)
Pseudo : Jostophe
Avatar : C'EST PABLO SCHREIBER ELA
Le bras de Vince s'était stratégiquement posé sur les épaules de sa bien aimée avant même qu'ils ne soient sortis du bar, adressant une ultime provocation au désagréable personnage avec lequel ils venaient de boire quelques verres. Rencontrer les ex de ses copines n'étaient pas une activité qu'il pratiquait, habituellement, mais pour Rosa, il avait bien voulu faire une entorse à ses principes. Une entorse qui s'était soldée par le résultat attendu. Rien de moins qu'une empoignade passive agressive pendant laquelle ils avaient été plus ou moins baladé par le capitaine du Colossus, avec ses faux airs de type bien et ses remarques pleines de double sens qu'il avait peiné à décrypter pendant la soirée. Il avait répliqué avec ses propres armes, démontrant plus ou moins subtilement qu'il pouvait bien dire ce qu'il voulait, Rosa avait fait son choix.

Autant dire qu'il n'avait pas été fâché au moment de partir chacun de leur côté, comprenant qu'il s'était senti relativement oppressé uniquement lorsqu'il eu enfin l'impression de mieux respirer. Et encore, il avait été chanceux que Rosa lui fasse un briefing en amont de la rencontre, histoire qu'il arrive préparé devant l'ennemi. Ce qui n'empêcha pas la dockeuse de se confondre en excuses, regrettant visiblement le moment où elle avait accepté cette étrange rencontre. Vince n'appréciait pas particulièrement que le capitaine ai encore une emprise quelconque sur Rosa, mais pour l'avoir rencontré, il pouvait désormais facilement comprendre qu'il devait être difficile de lui dire non quand il voulait quelque chose.

Quant à lui, il oscillait entre vouloir lui demander comment elle avait pu sortir avec lui et simplement le traiter de gros con. De ce qu'il avait compris, il y avait un moment qu'ils n'étaient plus ensemble, mais qu'elle ai souhaité garder contact aussi longtemps le dépassait. Pour toute réponse il préféra donc pousser un soupir exprimant toute la lassitude que lui avait causé cette rencontre.

-Intimidant j'sais pas, mais la prochaine fois, je serais pas là, malade où je sais pas, marmonna-t-il.

Sa main pressa un peu plus l'épaule de Rosa, affectueusement, avant de lui accorder un demi sourire signifiant qu'il plaisantait. Ou au moins à moitié. Il grogna et leva les yeux au ciel lorsqu'elle lui demanda s'il avait eu envie de le frapper. Il était vrai qu'il avait y eu quelques moments où des piques de colère s'étaient fait ressentir, mais il se faisait alors immédiatement prendre à contre pied et sombrait dans une vague confusion quant à la conduite à agir.

-Pas vraiment, j'avais plutôt envie de l'étrangler, répliqua-t-il en faisant mine de réfléchir à la question. Enfin, c'était bizarre comme soirée, j'ai hâte de ne plus jamais le revoir, conclu-t-il.

Il entra à sa suite dans la cabine déserte, appréciant l'absence de la colocataire pour l'occasion et plus encore la suite de la soirée qui se profilait lorsque Rosa lui mit un verre bien plein entre les mains. Il la remercia et lâcha un petit rire avant de s'asseoir sur la première chaise qui se trouvait à sa portée.

-C'est moi le boss final maintenant, affirma-t-il avec vanité. Mais attend, il manque un truc, dit-il en fronçant soudainement les sourcils. Je suis pas sensé recevoir un véritable baiser d'amour sincère de la princesse en récompense, ou un truc comme ça ?

Il lui lança un regard interrogatif, essayant d'avoir l'air sérieux avant de craquer et de laisser un sourire s'étaler sur ses lèvres, tendant sa main libre pour qu'elle la prenne et qu'il ne la tire à lui, récupérant son dû lorsqu'elle fut assez proche, faisant attention de ne pas renverser son verre au passage. Il laissa le baiser s'éterniser autant qu'ils le souhaitèrent, puis, lorsqu'il prit naturellement fin, Vince reprit la parole, à voix basse.

-Rosa, j'aimerais qu'on emménage ensemble.

La demande était sortie avant même qu'il n'ai le temps de vraiment réfléchir à s'il devait la dire ou pas. Il y avait pensé pendant tout le chemin pour aller chez Rosa, retournant la conversation qu'ils avaient eu avec le capitaine dans son esprit, puis se trouvant soudainement las à l'idée de ne pas pouvoir simplement retrouver son chez soi, leurs chez eux, sans se dire qu'il faudrait que l'un ou l'autre vide les lieux le lendemain pour ne pas déranger une tierce personne, comme deux ados vivant encore avec leurs parents qui se cherchaient des moments d'intimité, rêvant d'indépendance, mais restant tout de même relativement limité par le fait qu'ils ne pouvaient jamais pleinement profiter des moments passés ensemble. Ils étaient ensemble depuis plusieurs mois déjà, peut-être penserait-elle qu'il voulait allez trop vite, auquel cas il serait prêt à lui laisser plus de temps, mais avec un peu de chance, elle trouverait la situation actuelle aussi contraignante que lui.

RÉPONSE RAPIDE