Kick it up a notch || Jayne
MessageSujet: (#) Kick it up a notch || Jayne     Lun 17 Sep - 8:03
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 351
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Shiya (avatar) WickersJulia (gif)
Nova avait la tête comme une pastèque. Trois heures à essayer de parler de parler botanique à des petits de huit ans représentaient une éternité quand lesdits petits étaient déchaînés. D’habitude, la brune était plutôt douée avec les gamins. Elle leur ramenait des plantes, préparait de super présentations amusantes et colorées, s’assurait d’avoir assez de fruits rouges ou de raisins pour amadouer son public mais cette fois-ci... elle mesurait la chance qu’elle avait de ne pas avoir à tenir une classe au quotidien. Beaucoup trop d’énergie dépensée, beaucoup trop de bruit et de vaines tentatives de ramener le calme pour attaquer la partie scientifique. Ils étaient mignons, ça on ne pouvait pas le leur retirer. Et leurs questions, bien que posées pour faire les imbéciles n’avaient pas manqué de créativité et d’intérêt – même s’il fallait se projeter. Le pire, c’est que d’ordinaire, la jeune femme se jetait sur ces prétextes tombés du ciel mais parfaitement justifiés pour sécher le travail. Non seulement avait elle la sensation de s’offrir un peu de liberté mais en plus, il lui arrivait parfois de finir en avance et de rentrer chez elle bien avant l’heure de la fin de son service. Malgré tout, après cette journée, Nova n’avait plus qu’une envie : s’affaler sur son lit avec un jus de fruits et le dernier livre de Cassiopée.

La Galaxie semblait vouloir en décider autrement. Un plant de basilic sous le bras, la jeune femme s’engouffra dans l’ascenseur pour quitter l’école et décida de se récompenser avec une vidéo particulièrement fascinante de ce qui semblait être un membre de la Federation visiblement éméché qui déblatérait sur l’univers. Quand elle redressa la tête, elle se rendit compte qu’elle avait raté son étage et de loin. Trop loin surtout parce que prise par sa vidéo, elle était rentrée dans le mauvais ascenseur. Elle était descendue au lieu de monter et se retrouvait trop bas pour rattraper l’arrêt de la navette qui la ramènerait de sa cabine. Bon... d’accord elle aurait pu marcher. Que ce soit jusqu’à l’arrêt de la navette ou sa cabine. Mais c’était si loin et elle était si fatiguée. Pourquoi se faire du mal quand l’homme avait été assez malin pour évoluer et inventer tout un tas d’objets et de technologies propres à lui faciliter la vie au quotidien ? Des grottes aux châteaux forts, des grattes-ciels aux vaisseaux spatiaux... Nova ne pouvait décemment pas cracher sur la mémoire de toutes ces générations qui étaient venues avant elle et lui avaient offert la possibilité de faire un choix entre marcher ou reprendre l’ascenseur qui remontait vers l’école. Nova remonta dans le bon ascenseur cette fois et tint sa bonne résolution de rester concentrée à peu près vingt secondes avant de regarder la suite de sa vidéo en souriant bêtement.

Rien ni personne n’aurait pu la ravir à ce fascinant spectacle de l’espèce humaine – oui, oui, celle la même qui avait été assez futée pour inventer les ascenseurs – si ce n’est une figure majeure de la Fédération. L’habitacle s’immobilisa à un arrêt à mi-chemin entre d’où elle venait et l’étage de l’école pour laisser entrer quelqu’un à qui Nova ne jeta qu’un vague regard par réflexe avant de se redresser d’un coup et faire disparaître son terminal et son sourire bête. Le capitaine de l’Helios en personne venait de rentrer dans l’ascenseur et la brune songea de l’improbabilité du fait que Jayne Reynolds prenne l’ascenseur comme le commun des mortels. Enfin... bien sûr qu’il prenait l’ascenseur comme tout le monde, c’était logique mais... dans l’esprit de la jeune femme, les membres de la plus hautes autorités ne partageaient pas les occupations des gens du quotidien. Ils se concentraient uniquement sur les affaires de la Flotte qui les occupaient tout du jour et de la nuit. De préférence avec un regard concentré et mystérieux. Sa conception était sûrement fausse. D’autant qu’elle l’avait déjà aperçu faire des choses normales de loin. Comme récupérer sa fille à l’école.

La brune se fit toute petite dans son coin d’ascenseur. Tout irait bien si elle restait parfaitement immobile. Peut-être qu’elle disparaîtrait de tout champ de perception et survivrait à ce partage d’espace commun. Elle n’en revenait pas. Quand Aileas apprendrait ça ! Dans sa tête, les phrases s’essayaient déjà sur sa langue. « Tu devineras jamais qui est monté dans l’ascenseur avec moi », « Ce que je raconte de beau ? Oh pas grand chose tu sais, j’ai pris l’ascenseur avec le capitaine de l’Helios, rien que ça ». Et d’ailleurs... pourquoi attendre ? Elle allait lui envoyer un message tout de suite. Nova sortit son terminal. Pas trop empressée. L’appareil lui glissa des doigts et fit un magnifique plat sur le sol de l’habitacle. Rouge comme une tomate en contraste avec son pot de basilic, elle se baissa en un éclair pour le ramasser et se relever avant de marmonner, incapable de regarder dans sa direction :

— Pardon.
MessageSujet: (#) Re: Kick it up a notch || Jayne     Mar 16 Oct - 20:33
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t983-inspired-by-the-fear-of-being-average-jayne
Messages : 90
Âge : Quarante ans.
Occupation : Capitaine de l'Hélios & docteur en physique appliquée.
Habitation : La plus luxueuse des cabines de l'Hélios, qu'il occupe avec sa fille, Aurora.
Arrivée : 2214, à bord du vaisseau d'un pilote peu scrupuleux.
Pseudo : wiise
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : moi même (ava + sign)
Bien qu’il soit capitaine, Jayne aime embrasser une certaine normalité. Jamais il ne s’est réellement considéré au dessus des autres, bien qu’il sait que c’est ce que veux l’ordre hiérarchique. Il fait partie des têtes pensantes de cette flotte, mais cela ne l’empêche pas d’être proche des uns ou des autres. Là où beaucoup y voit des intérêts purement politique, Jayne voit l’altruisme, ou même la bienveillance que ce doit d’avoir un capitaine envers ceux vivant sur son vaisseau ou même y évoluant, de temps à autre. Il se veut accessible, il se veut humble, souriant. C’est cette image qui transparait de lui, d’ailleurs. Un capitaine apprécié, populaire, simplement parce qu’il ne met aucune froideur, ni aucun snobisme dans ses rapports. Bien sur, comme tout le monde, il lui arrive de dénigrer, ou même de critiquer de façon plus ou moins juste, plus ou moins tranchante. Il n’est pas à l’abri de colère ou de moment où il sort de ses gonds, mais ces derniers sont rares. Même face à un interlocuteur belliqueux, il a tendance à garder son calme, un ton placide et neutre, pour calmer la situation. C’est une de ses forces, d’ailleurs.

Dans cette normalité qu’il aime cultiver, mais aussi et surtout, pour son rôle de père, Jayne prend, dés la fin des cours d’Aurora, la direction de l’école, pour aller la récupérer. Bien qu’il n’ait pas toujours le temps de le faire lui même, sa fille ayant une gouvernante en qui il a toute confiance, il aime s’affubler de cette tâche lui même. Créer un réel rapport avec sa fille, même hors de leur monde, de leur cabine. Il estime que c’est important qu’il reste proche d’elle, toujours, surtout alors que sa mère est morte en la mettant au monde. Depuis lors, il ne s’agit que d’eux contre le monde. Eux deux. Elle le sait, du haut de ses dix ans. Elle l’a bien compris, parce qu’elle est bien plus maline qu’elle ne le laisse parfois sous entendre. Déjà rusé, tenant probablement ça de son père.
Le regard perdu sur son terminal, Jayne ne fait pas attention à grand chose, ni à grand monde. Certains le salut, aussi, il lève la tête, leur répond d’un sourire et de la même politesse, parce qu’il se doit d’être irréprochable, tout le temps, en toute situation. Même lorsqu’il va mal. Pas que ce soit le cas, là tout de suite, mais il a bien conscience que là ou sa bonne humeur est une force, le fait de devoir être toujours au top de sa forme peut également être une difficulté dans son quotidien. Pas le droit à l’erreur, pas plus que le droit à la déprime ou à une baisse de régime lié à un problème personnel. Il doit être à même de prendre une décision importante, voir critique, à tout moment de la journée, quel que soit le jour et l’heure. Mais aujourd’hui aucune responsabilité exacerbée. Juste le père allant chercher sa gamine.

Il appuie sur le bouton de l’ascenseur, fronçant les sourcils sur un message d’un membre de son personnel, un rapport pour être exact, il pénètre dans la cage métallique sans réellement faire attention de si quelqu’un s’y trouve déjà. Il est bien trop focalisé sur ce rapport qui l’agace déjà. À croire qu’Olwen fait encore et toujours des siennes, n’apprenant ni de ses erreurs, ni des réprimandes du capitaine de l’Helios. Il soupire alors, et relève enfin les yeux pour tourner légèrement le visage vers la personne à côté de lui. Jeune femme qui fait tomber son terminal qui glisse jusqu’aux pieds de Jayne. Il se baisse pour le ramasser, mais elle s’approche déjà avec empressement pour faire de même. « C’est rien » Dit-il d’une voix douce, un sourire agréable sur le visage. Il se redresse finalement avec elle. « Hmm Nova, c’est ça ? » Demande t-il, les sourcils légèrement froncés en signe de concentration, alors qu’il l’étudie du regard, avec toujours un sourire sur les lèvres. Il aime se souvenir des gens et est plutôt physionomiste. Qui plus est les deux se sont déjà croisés, il en est certain. « Enfin, normalement j’ai une bonne mémoire » Rajoute t-il, un léger rire dans la voix. Finissant par ranger son terminal dans la poche intérieure de la veste de son costume. « Vous revenez de l’école ? » Renchérit-il, un peu curieux, en désignant la plante qu’elle tient d’un signe de tête. Il sait, de part Aurora, que les gamins ont souvent des interventions extérieures, notamment au sujet de la flore et de la faune. Alors oui, il se permet d’être un peu curieux, peut être un peu intrusif.


Tu te fous de mes ténèbres
comme de tout, et comme du reste...
C'est ça, le temps qui passe
Fais fi des signes du ciel seuls les faits
sont ton bréviaire
MessageSujet: (#) Re: Kick it up a notch || Jayne     Jeu 18 Oct - 23:33
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 351
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Shiya (avatar) WickersJulia (gif)
Si la honte avait pu tuer, Nova ne serait déjà plus qu’un corps inerte à terre et son pauvre basilic une plante secouée répandue partout. Quoi que… Non. À bien y réfléchir, si la honte pouvait tuer, la sérial-gaffeuse qu’elle pouvait être ne serait plus de ce monde depuis un long moment déjà. Tiens, rien qu’hier, elle aurait été foudroyée au moins deux fois par la toute-puissance de la honte.

La miséricorde de la honte n’était pourtant pas une bénédiction pour autant. Certes, elle ne tuait pas mais elle faisait bien pire : elle laissait la personne qui en souffrait vivante et très consciente du fait qu’elle était en train de se taper une honte intersidérale. Peut-être qu’elle en faisait trop, peut-être que la honte n’était que dans sa tête. En attendant, rien ne l’empêchait d’avoir l’impression que ses joues étaient en train de cuire et d’être persuadée que sa place était dans le sol. Ou même en-dessous l’habitacle. Dans le fin fond de la cage d’ascenseur peut-être ? Quelque part où elle disparaitrait à la vue de tous jusqu’à ce la mince feuille de papier – oui, tout est relatif – qui lui servait d’égo ait eu le temps de se reconstruire assez pour imaginer une sortie publique. Elle se sentait d’autant plus bête que le capitaine de l’Hélios lui assurait que ce n’était rien. Bien sûr que ce n’était rien « normalement ». Tout le monde pouvait faire tomber son terminal, ce n’était grave en soi. Ce qui était plus grave, ce qui lui aurait sans doute valu moins de sympathie du quarantenaire s’il avait su, c’était de le faire tomber juste en voulant se vanter un peu trop vite des choses un peu spéciales que le hasard lui réservait. Et s’il avait vu son message ? Oh non, il n’y aurait pas de trou noir assez profond pour y disparaitre. Nova rougit de plus belle en relevant un regard ébahi sur lui en entendant les deux syllabes qui composaient son nom dans sa bouche. Il connaissait son nom ? Mais est-ce que les capitaines et les autres hauts gradés de la Fédération n’avaient pas de nombreux interlocuteurs auxquels s’adresser ? Comment pouvait-il retenir le nom de quelqu’un comme elle qui n’avait aucune utilité pour lui ?

— Oh… euh non, enfin… oui, oui… c’est ça

Bégaya-t-elle en baissant la tête, espérant pouvoir se cacher un peu devant une mèche de cheveux. Nova aurait sans doute était plus à l’aise s’il s’était replongé dans son terminal comme à son entrée plutôt que le voir le faire disparaitre dans une de ses poches. D’un autre côté, elle se sentait très flattée qu’il veuille discuter avec elle alors qu’il ne la connaissait pas et qu’il devait sans doute avoir à faire. Quelque chose de plus urgent. À quoi donc pouvait s’occuper un capitaine lorsqu’il n’était pas dans la salle des commandes ? S’arrêtait-il un instant pour faire autre chose ou continuait-il de marcher comme un capitaine ? Parler comme un capitaine ? Respirer comme un capitaine ? Subir des subordonnés incompétents et un peu boulet sur les bords comme un capitaine ? Très bonne question, elle était ravie de se la poser pour ne jamais avoir de réponse.

Elle baissa les yeux sur sa plante au centre de l’intérêt et se sentit poussée à justifier de sa présence et de la raison pour laquelle elle avait cette plante sortie de son unité de croissance dans les bras.

— Oui. Je… j’avais une présentation sur les espèces que l’on fait pousser sur le Columbiad, c’est pour ça que je l’ai… Mais je… elle ne risque rien ! On peut la remettre ensuite dans les unités de croissance sans qu’elle n’ait ne subisse aucun dommage.

Le regard qu’elle porta vers lui était empli d’une culpabilité non méritée que sa seule présence exacerbait, pour une raison inconnue, comme si elle avait soudain des choses à se reprocher.



--- planter c'est simple
Qui plante des courges obtient des courges, qui plante des haricots obtient des haricots.


Spoiler:
 
MessageSujet: (#) Re: Kick it up a notch || Jayne     

RÉPONSE RAPIDE