(flashback) We were young (Jyresse)
MessageSujet: (#) (flashback) We were young (Jyresse)     Dim 16 Sep - 19:42
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t983-inspired-by-the-fear-of-being-average-jayne
Messages : 90
Âge : Quarante ans.
Occupation : Capitaine de l'Hélios & docteur en physique appliquée.
Habitation : La plus luxueuse des cabines de l'Hélios, qu'il occupe avec sa fille, Aurora.
Arrivée : 2214, à bord du vaisseau d'un pilote peu scrupuleux.
Pseudo : wiise
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : moi même (ava + sign)
Novembre 2224
Haletant, reprenant son souffle, Jayne observe la plafond, une main sous son oreiller, un large sourire de satisfaction sur le visage. S’il pensait que sa soirée finirait de la sorte, oh ça non, il était bien trop loin de l’imaginer. Tout était déjà pré-imprimé dans sa tête. Une énième commémoration, un costume impeccable, des uniformes de cérémonies, beaucoup trop de militaires et de personnalités. Un bain mondain comme il en connait tant. Il y est habitué à toutes ces frasques de politiques, celles où il aime tant se montrer, se pavaner, sans arrogance. Jayne dégage un charisme évident, mais pas une pointe d’orgueil. Au contraire, une simplicité presque déroutante, pour un capitaine de son ampleur. Un docteur en physique appliqué, un véritable scientifique, une tronche, dans un langage plus familier. Un de ceux que l’on admire autant qu’on le respecte. Figure importante de la flotte.

Il tourne la tête vers le blond à ses côtés, beaucoup trop attirant pour son propre bien, lorsqu’il l’a vu pour la première fois dans son uniforme de légionnaire, impeccable, les cheveux en arrière et les yeux clairs. La sympathie sur le visage. Il était en train de saluer ses connaissances, Jayne, lorsqu’il a enfin pu souffler, entre deux banalités de rigueur, pour s’approcher du bar pour prendre un verre de vin. C’est là que ce fameux Jyreese lui a glissé un mot, apparement aussi las de la soirée que lui. Jayne est pourtant un adepte de la politique, des bons rapports avec les uns et les autres et des alliances profitables, mais se complaire dans des politesses toute la soirée, est rapidement épuisant, même lorsqu’on y est habitué. Ils se sont donc mis à rire, tous les deux, loin des grandes conversations. Échangeant quelques paroles plus rafraîchissantes que les tirades politiques de Jayne. Du moins jusqu’à ce que ce dernier s’excuse auprès de son interlocuteur, à la fin de la soirée le remerciant pour le moment sympathique, avant de quitter l’évènement. Tous se dissipaient déjà, saluant leurs connaissances avant de rentrer chez eux, alors que le personnel de service rangeait la salle et les collations des convives.
Pourtant, alors que Jayne s’éloigne un sourire sur les lèvres, bien trop heureux de cette rencontre fortuite, il est rattrapé par un homme courant en sa direction, pour s’immobiliser à son niveau. Cet homme n’étant personne d’autre que Jyreese, le fameux légionnaire, qui s’impose à ses côtés en précisant qu’il allait le raccompagner chez lui, histoire de discuter encore un peu sur le trajet. Chose qu’évidemment, le capitaine a largement accepté.

Le raccompagner chez lui jusqu’à ce que Jayne lui propose un dernier verre et le fasse entrer, en l’absence d’Aurora. Un dernier verre qui ne fût bu que de moitié alors que déjà, l’un se jetait sur l’autre dans une envie avide d’aller plus loin. Une envie qui les mena à cet instant même, où les coeurs battants et les souffles courts, l’étreinte se rompt, tandis que Jyreese se laisse tomber à ses côtés, sur le lit. « D’accord je dois reconnaître que je n’avais pas imaginé ça, en me rendant à la commémoration » Lâche Jayne, amusé, un large sourire sur le visage, après avoir tourné la tête vers son partenaire de soirée, qui le regarde à son tour. Il approche légèrement son visage du sien, le regardant toujours. « Fais moi signe la prochaine fois que tu te rends à un évènement du genre, que je sois prêt » Dans un air amusé, le regard taquin, un brin provoquant, aussi, puisque Jayne explicite clairement qu’il n’est pas contre remettre le couvert. Oh ça non. Bien que sa femme soit morte il y a de cela sept ans, il n’a jamais daigné se remettre dans une relation sérieuse. Ce n’est d’ailleurs pas ce qu’il cherche, pour le moment, bien que son « pour le moment » commence à s’étirer dans le temps. Quoi qu’il en soit, la perspective de d’autres soirées endiablées comme celle-ci, le ravi. Il ne sait pas si le légionnaire comprendra son sous-entendu et pire, l’acceptera, mais il tente. Jayne est comme ça, d’une franchise parfois détournée, parfois suggérée, mais d’une franchise quand même. « J’espère que tu peux rester encore un peu… » Murmure t-il contre ses lèvres, avant de l’affubler d’un nouveau baiser passionné. À croire qu’il n’est pas rassasié, mais le capitaine de l’Hélios, sous ses airs sages et respectables, l’est beaucoup moins, dans la sphère privée.  


Tu te fous de mes ténèbres
comme de tout, et comme du reste...
C'est ça, le temps qui passe
Fais fi des signes du ciel seuls les faits
sont ton bréviaire
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Sam 6 Oct - 11:59
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 218
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
We were young.




Il le remarque. Bien sûr qu'il le remarque. Jyreese n'a pas de type d'hommes, ni de type de femmes. Jyreese fonctionne au « feeling » en fonction du moment, en fonction de ce que la personne fait naître chez lui et, s'il se sent l'envie et le courage de tenter une approche, il tente. Il improvise et tente. Et quand, au cours de la commémoration au cours de laquelle il a été convié il le voit, oui, il le remarque. Et oui, il se dit intérieurement qu'avec lui, il a bien envie d'improviser, de tenter : Jayne Reynolds, Capitaine de l'Helios. Il l'avait déjà aperçu par le passé mais ça n'avait jamais été que de très loin. Là, c'est différent. Là, malgré le monde, ils sont au même endroit, il a davantage le loisir de pouvoir le regarder et Jyreese, qui n'est pas homme à refuser le plaisir de la chair quand il en a l'occasion, s'imagine l'aborder, s'imagine pourquoi passer la nuit à ses côtés : si le Capitaine de l'Helios est inspiré bien sûr, si les hommes lui plaisent, ce dont Jyreese n'est absolument pas certain même s'il lui a bien semblé voir quelques regards. Pas de certitude cependant. Il n'aura de certitude que s'il l'approche et ce n'est pas facile du tout, le Capitaine étant particulièrement occupé ce soir bien qu'il ne semble pas y tirer le moindre plaisir. A force de l'observer, il voit bien que le Capitaine aimerait sans aucun doute être ailleurs qu'ici, à l'instar de Jyreese qui fait acte de présence et bonne figure alors qu'il préférerait également être ailleurs. Porter l'uniforme est une fierté, mais le porter simplement pour montrer qu'il le porte lors de ce genre de soirée, ce n'est pas son truc non. Il le fait parce qu'il doit le faire, point. Alors, quand il voit Jayne s'approcher du bar, Jyreese voit l'opporunité à saisir. Il s'excuse auprès des personnes avec lesquelles il est en train de faire la conversation et se faufile parmi la foule pour rejoindre Jayne au bar et, l'air de rien, après s'être appuyé sur le bar juste à côté du Capitaine, il glisse quelques mots.

« Longue soirée. »

Le ton laisse entendre la lassitude du légionnaire et quand Jayne tourne son visage vers lui, Jyreese ressent plus jamais l'envie de poursuivre la soirée à ses côtés. Alors, Jyreese discute, le plus simplement du monde et les minutes s'étirent tandis que les deux hommes continuent de discuter au bar, de sujets plus légers et moins soporifiques que les mondanités politiques. Puis, finalement, la foule commence à se disperser et Jayne finit par s'éclipser à son tour, laissant Jyreese seul au bar. Hésitant. Sincèrement hésitant. Il a senti le courant passer, il a en a eu l'impression en tout cas. Alors quoi ? Est-ce qu'il reste là-dessus sans prendre le risque qu'il ne s'agisse justement que d'une impression ? Ce n'est pas son style non. Surtout pas quand une personne lui plaît vraiment alors, il décide finalement de courir jusqu'à Jayne pour le rattraper et lui proposer de le raccompagner. Meilleure façon de se rendre compte s'il ne s'agissait véritablement que d'une impression. Jayne accepte fort rapidement ce qui conforte Jyreese : il ne se trompe pas. Le courant passe. Alors les deux hommes prennent la direction des quartiers du Capitaine, échangeant encore quelques mots et Jyreese ne peut nier qu'il aime passer ce temps avec Jayne, en dehors du fait qu'il lui plaise grandement physiquement, il y a autre chose de fort attirant chez lui. Alors, quand, une fois arrivés devant la cabine du Capitaine ce dernier propose un dernier verre à Jyreese, bien sûr qu'il accepte. Et il ne leur faut pas longtemps pour goûter l'un à l'autre. Très peu de temps. Et comme il aime se perdre dans les bras du Capitaine Jyreese. Comme tout est divin chez lui. Il se délecte de chaque baiser, de chaque toucher, de chaque mouvement qui permet à leurs corps d'être proches, collés, liés, en fusion. Une fusion qui éveille les sens et le plaisir de Jyreese. Une fusion qui est telle que lorsque Jyreese se laisse finalement retomber aux côtés de Jayne dans le lit, il ne peut s'empêcher de continuer de dévorer Jayne du regard. Et il sourit aux mots de Jayne et souffle un « Moi non plus. » avec un sourire. Non, il ne s'attendait pas à terminer la soirée de cette façon, c'est certain. Mais si c'est inattendu, ce n'est pas moins fort agréable. Jayne se rapproche, réveillant ainsi les sens encore très à vifs du légionnaire qui sourit davantage quand Jayne poursuit. Il prend note. Il prend bien note même. « J'espère que tu vas rester encore un peu... » que le Capitaine murmure contre ses lèvres qu'il vient bientôt capture. Les mains du légionnaire viennent se presser contre la peau encore chaude et pleine de sueur de Jayne, le pressant contre son corps tout aussi bouillant. C'est qu'il a encore envie de lui. Véritablement. Alors le baiser est rendu, le baiser est plein de passion, de fougue. Le baiser en fait perdre son souffle à Jyreese qui termine par souffler contre les lèvres du Capitaine avec un sourire aux lèvres, son regard azur et brûlant de désir planté de celui de Jayne.

« Je vais rester encore un peu oui. La nuit est jeune et je n'ai nulle part où aller. Et puis... Je suis en très bonne compagnie, pourquoi vouloir aller autre part hm ? » Sur quoi il l'embrasse de nouveau avant de laisser son regard parcourir le corps de Jayne. Le corps bougrement magnifique de Jayne. « Tu es magnifique... » qu'il murmure tout bas. Il relève son regard vers celui de Jayne, laissant ses mains vagabonder sur la peau de ce dernier, laissant ses doigts redessiner les muscles secs de Jayne. « J'avais une chance sur deux. » qu'il termine par avouer un petit sourire en coin aux lèvres. « Je suis content d'avoir pris le risque de venir te parler. Par contre, il faut que vous vous montriez prudent Capitaine... ». Les lèvres se rapprochent encore un peu, les doigts de Jyreese redessinent les contours de la bouche de Jayne. « Je pourrais prendre votre invitation au mot et y prendre goût. » Et il fait ainsi mention des quelques mots soufflés par Jayne quelques instants plus tôt concernant de potentielles retrouvailles. Il le fixe. « Je te ferai signe, sois-en certain. » Et Jyreese n'étant pas le genre d'homme à parler à la légère, Jayne peut s'attendre effectivement à ce qu'il le recontacte. Un autre baiser dont il se délecte puis il se réinstalle plus confortablement dans le lit, non sans laisser ses mains frôler le corps de Jayne. « Tu dois être fatigué de tout ça. » Un silence. « Pas de ça... » qu'il ajoute avec un sourire en coin en les désignant tous les deux. « Des mondanités je veux dire. »

Il s'intéresse.
Sincèrement.




(c) sweet.lips


---------------------
Cabine de Jayne Reynolds - Novembre 2224
Jyreese parle en 666699
Jayne parle en 006699


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Mar 16 Oct - 20:50
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t983-inspired-by-the-fear-of-being-average-jayne
Messages : 90
Âge : Quarante ans.
Occupation : Capitaine de l'Hélios & docteur en physique appliquée.
Habitation : La plus luxueuse des cabines de l'Hélios, qu'il occupe avec sa fille, Aurora.
Arrivée : 2214, à bord du vaisseau d'un pilote peu scrupuleux.
Pseudo : wiise
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : moi même (ava + sign)
Lui non plus, il n’imaginait pas que leur soirée, à tous les deux, finirait ainsi, dans les draps froissés du lit de Jayne. Ce dernier ne quitte pas un sourire, qui flotte sur son visage. En partie grâce à l’orgasme qui l’a terrassé, mais aussi parce qu’il faut croire qu’il avait besoin de ça. D’un temps d’oubli, loin des responsabilités, loin de son titre de capitaine. En étant juste un homme, en aimant un autre le temps d’une soirée. Douce insouciance.
Nouveau baiser, qu’il appuie sur les lèvres de son partenaire, avant de s’en éloigner légèrement. Sa main dérive contre le torse dessiné de Jyreese, dont il découvre avec délectation chaque centimètre de peau. Son veuvage l’a poussé à une certaine chasteté en public, un peu réservé, sur la retenu, poli, peut être trop. En privé, c’est une toute autre histoire. Le genre de celles où il peut être lui même, sans se soucier des conséquences. S’il a franchit le cap avec Jyreese, c’est qu’il a estimé que le légionnaire est capable d’être discret et de ne pas crier sur tous les toits, que le capitaine de l’Hélios semble avoir un goût prononcé pour la chair masculine. Autant éviter un scandale. Bien que les mentalités aient changé, depuis longtemps, certains n’en restent pas moins vieux jeu et Jayne ne se sent pas encore à l’aise avec l’idée de s’afficher avec un homme. Bien sur, il apprécie aussi les courbes féminines, mais les hommes ont toujours eu une petite préférence chez lui. Peut être aussi à cause de l’interdit entourant ce genre de relation. Secrètes.

« C’est vrai » Dit-il dans un nouveau sourire. « Puis si tu n’as nulle part où aller… » Un peu évasif, un peu charmeur, surtout, alors qu’il hausse les sourcils, alors que son regard dérive sur le torse du blond. « Je peux aisément te faire une place un peu plus longtemps, la cabine est grande, comme tu peux le voir » Renchérit-il en désignant l’espace autour d’eux, étendant le bras et tendant la main. Sa chambre est vaste. Pas plus que la pièce principale de la cabine, mais bien davantage que toutes les cabines de l’Hélios et des autres vaisseaux. En obtenant la tête de ce vaisseau, il a aussi comprit qu’il fait partie des plus luxueux, des plus agréable et il s’en congratule chaque jour un peu plus, d’en être arrivé là. Un confort sur lequel il ne crache pas, ayant eu une enfance dorée sur Bethany.
Le compliment de Jyreese lui fait relever ses prunelles claires vers lui, alors que son sourire s’étire un peu plus, mais qu’un léger air gêné prend place sur son visage. « Je n’ai pas l’habitude des compliments » Avoue t-il à haute voix, en calant ses prunelles azurs dans les siennes. « Mais je dois dire que tu n’es pas mal non plus… » Se permet-il de renchérir, toujours sur un ton charmeur, presque en ronronnant. Ici, il se lâche complètement. Plus de barrières, plus dude politiquement correct, juste l’instant présent et ce qui lui passe par la tête.

Une chance sur deux, dit-il. Une chance sur deux qu’il apprécie la compagnie des hommes, qu’il apprécie la sienne, surtout. Mais le courant est irrémédiablement passé entre eux, dés lors que Jyreese s’est adressé à lui. Jayne est forcé de le reconnaître, il s’est passé quelque chose, un peu incompréhensible, mais terriblement agréable. Surtout en cet instant. Un léger rire lui échappe, un rire heureux, un rire nerveux. « Mais prends-y goùt, j’y compte bien » Dit-il dans un clin d’oeil, alors que le légionnaire confirme qu’il lui fera signe, la prochaine fois. Pour ainsi dire, qu’ils vont se revoir et c’est bel et bien ce que le capitaine espère. Un autre baiser pour sceller cette promesse légère, alors que le blond s’installe confortablement et que le capitaine appuie son coude sur l’oreille et appuie sa joue contre sa main, sur le côté, le regard fixé sur son partenaire du soir. Un sourire en coin, un peu évasif, un peu las, se dessine sur son visage. « C’est vrai que c’est parfois très long voir très ennuyant mais il faut ce qu’il faut » Déclare t-il d’abord. « Disons que je sais que lorsque j’ai accepté le poste, je m’engageais à devenir une figure emblématique et une personnalité politique » D’un ton un peu plus sérieux. « Mais oué, quelques fois, ça me fait profondément chier » Un léger rire dans la voix, parlant franchement. « Pour ne rien te cacher bien sur ! » D’un ton plus amusé. « Enfin je fais avec, mais ça fait du bien d’être moi même le temps d’une nuit, disons, de ne pas mettre de filtres ou de réfléchir avant de parler, me laisser guider, tu vois »  


Tu te fous de mes ténèbres
comme de tout, et comme du reste...
C'est ça, le temps qui passe
Fais fi des signes du ciel seuls les faits
sont ton bréviaire
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Lun 29 Oct - 16:52
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 218
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
We were young.




Pas l’habitude des compliments ? Jyreese en est surpris, ne comprenant pas comment on peut ne pas le complimenter, comment on peut ne pas le trouver divin. Il a cette chose dans le regard pour commencer, et son corps. Et ses mains… Surtout ses mains sur lesquelles le regard de Jyreese s’attarde un peu avant qu’il ne relève ses prunelles vers Jayne quand il lui assure qu’il n’est pas mal lui non plus. Un compliment que Jyreese accueille avec un petit sourire. Sourire qui s’élargit quand Jayne assure qu’il compte bien sur le fait que Jyreese prenne goût à partager des moments avec lui, ici. C’est bien la première fois qu’il s’imagine revenir auprès de quelqu’un Jyreese. Il a eu des aventures, il ne les collectionne pas non plus quand bien même on pourrait croire le contraire mais il n’est jamais revenu. Un soir. Une nuit. C’était tout. Mais la perspective de pouvoir partager de nouveau les draps de Jayne lui fait sincèrement envie. Sans pour autant s’imaginer quelque chose de sérieux parce qu’il n’est pas à ce stade et ne sait pas s’il le sera jamais mais oui, revenir. Juste revenir. C’est très bien. Le baiser est accueilli dans un soupir de plaisir alors que Jayne s’installe plus confortablement. Jyreese quant à lui en profite pour venir caresser le bras de Jayne, puis le dessus de sa main avant de venir entrelacer ses doigts aux siens. Vient ensuite la réponse à la question posée et Jayne est on ne peut plus honnête avec Jyreese en lui expliquant qu’il trouve ces soirées parfois très longues et très ennuyantes mais qu’il n’a pas le choix. Il ajoute très vite qu’en acceptant le poste de Capitaine il avait conscience de ce que cela impliquait et comme Jyreese comprend parce qu’être un légionnaire a bien des similitudes. Ce qu’on doit faire. Ce qu’on doit représenter à la vue des autres. C’est une responsabilité qu’on accepte oui mais qui peut peser comme elle semble peser un peu à Jayne  mais Jyreese laisse échapper un petit rire quand le Capitaine emploie des mots plus… Disons moins soutenus. Il est d’un naturel qui détonne tellement avec ce qu’il laisse transparaître face aux autres et Jyreese aime découvrir cette autre facette dont il n’avait finalement pas la moindre idée.

Pas la moindre non.

« Je vois oui. » que Jyreese termine par répondre quand Jayne ajoute qu’il apprécie pouvoir être lui-même de temps en temps sans devoir mettre de filtre. Sans se défaire de son tendre sourire, le visage du légionnaire se teinte malgré tout d’un air plus sérieux tandis qu’il replonge son regard dans celui de Jayne. « C’est pareil pour moi, dans une moindre mesure puisque je n’ai pas tes responsabilités ni ta notoriété mais… » Un silence. Un petit soupir. « Mais quand on est légionnaire, on attend de nous d’être impécable, d’être parfait à cause de ce qu’on représente. L’ordre. La défense. Il faut qu’on donne confiance et il faut aussi impressionner pour pouvoir se faire respecter. Enfin, tu l’as vu toi-même ce soir. » Un bref haussement d’épaules. Oui, Jyreese a été irréprochable et comme il devait l’être. Le seul écart qu’il ait fait a été quand il a rejoint Jayne au bar mais là encore, malgré les sourires, malgré le courant qui est passé entre eux, il est resté le légionnaire. Jusqu’à ce qu’ils n’arrivent à l’intérieur de cette cabine. « Mais personne n’est parfait et encore heureux. On s’ennuierait sinon. » Le sourire s’élargit un peu. « En tout cas… » Il rapproche un peu son corps de celui du Capitaine, vient frôler ses lèvres des siennes. « Tu peux être tout ce que tu veux ici, avec moi. » Les lèvres se touchent brièvement. « Tu peux être sage... » Un autre baiser cette fois à la naissance de la mâchoire. « Ou pas du tout… » Les lèvres se faufilent dans le cou avant qu’il ne recule un peu son visage pour replonger son regard dans celui du Capitaine. « Dis-moi ce que tu veux. »

Et il va le lui donner là, tout de suite.




(c) sweet.lips


---------------------
Cabine de Jayne Reynolds - Novembre 2224
Jyreese parle en 666699
Jayne parle en 006699


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Sam 10 Nov - 23:20
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t983-inspired-by-the-fear-of-being-average-jayne
Messages : 90
Âge : Quarante ans.
Occupation : Capitaine de l'Hélios & docteur en physique appliquée.
Habitation : La plus luxueuse des cabines de l'Hélios, qu'il occupe avec sa fille, Aurora.
Arrivée : 2214, à bord du vaisseau d'un pilote peu scrupuleux.
Pseudo : wiise
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : moi même (ava + sign)
L’air plus sérieux de Jyreese, soudain, le fait sourire. Jayne ne peut empêcher de s’en amuser, parce que lui même est bien loin de sa facette sérieuse. De celle qu’il affiche en société. Ici, il est juste lui même, avec ses bons et ses mauvais côtés. Avec ses sourires, mais aussi, parfois, ses jurons. Le capitaine de l’Hélios est un être entier qui a trop souvent dû rentré dans un moule, se complaire dans une certaine bienséance et un politiquement correct, là où il mourrait d’envie d’être juste lui même, avec un brin de désinvolture et d’insouciance. Bien sur, aujourd’hui, rien n’est similaire à sa condition d’enfant prodige, qu’il avait sur Bethany, auprès des siens. Ici, il est le seul maître à bord. Un peu de hiérarchie, mais peu, finalement. Ses décisions ont un poids, un impact, son comportement aussi. L’image qu’il renvoie se doit d’être impeccable, même si parfois, il a juste envie de tout envoyer chier. Un moment de ras le bol, de saturation, des nerfs qui lâchent. Mais ce soir, il est bien loin de cet état là. C’est l’euphorie qui pulse dans ses veines, qui étire ses lèvres dans un sourire, qui fait briller ses yeux clairs. Ceux avec lesquels il fixe Jyreese, alors que son sourire ne le quitte pas, comme un rictus figé, parce qu’il se sent beaucoup trop bien, là, tout de suite.
Sa main dérive le long du torse du légionnaire, caresse, alors qu’il demeure proche de lui, toujours sur le côté. « Tu n’as pas besoin de ma notoriété ou de mes responsabilités pour avoir cette pression sur tes épaules » Baissant un instant les yeux vers ses gestes, sans cesser de sourire. « Chaque fonction a son lot d’exigences » Souligne t-il comme une évidence, bien trop conscient de la chose, pour la vivre lui même. L’avoir vécu, aussi, avant de devenir capitaine.

« Ce n’est pas ton sérieux qui m’a séduit ce soir » Avoue-t-il, un regard un peu plus complice, s’accrochant au sien. Cet air un peu enjôleur et satisfait. « Ce sont toutes tes imperfections » Relance t-il, l’air un peu taquin, relevant le fait que Jyreese explicite que la perfection mène à l’ennuie. « Tu tranchais au milieu des autres, un peu plus de franchise. Mais surtout, tu semblais moins coincé » Dit-il alors que ses doigts cheminent vers le bas cette fois, jusqu’à ses muscles dessinés. Bien trop dessinés. Allant de pair avec une imposante carrure. Le capitaine de l’hélios n’est pas en reste de ce côté là, mais il demeure bien plus fin et élancé que le blond à ses côtés. « Je savais que je jouais avec le feu, mais c’était plus fort que moi » En se lançant dans leur échange, à côté du bar, bien plus familier qu’il n’aurait dû l’être, au vu de leurs grades si éloignés, de leurs fonctions respectives et de tout le sérieux que l’on attend d’eux. Ils auraient dû échanger quelques mots, aucun rire, là où Jyreese a fait gloussé le capitaine de l’hélios qui a noyé un fou rire dans son verre. C’était idiot, léger, presque adolescent et pourtant, diablement rafraichissant.

Sourire plus enjôleur qui étire les lippes de Jayne alors qu’il se laisse choir en arrière pour tomber allongé sur le dos, tandis que lèvres du légionnaire cheminent jusqu’aux siennes, pour ensuite descendre jusque dans son cou. Fermant les yeux, il laisse échapper un soupir de satisfaction, d’envie, aussi, détendu et pourtant parfaitement alerte. Ses mains glissent jusqu’au dos de Jyreese, où il peut sentir sous ses doigts chacun de ses muscles. « Je n’ai pas envie d’être sage, ce soir » Murmure t-il dans un souffle, en sentant une douce chaleur réchauffer son bassin, tandis qu’il se cambre légèrement sous les baisers du blond. Une nuit hors du temps, où tout semble possible. Loin des responsabilités qui les accableront, au petit matin. Loin de leurs vies et quotidiens qui les éloigneront probablement.
Ce soir, tous les fantasmes sont permis.


Tu te fous de mes ténèbres
comme de tout, et comme du reste...
C'est ça, le temps qui passe
Fais fi des signes du ciel seuls les faits
sont ton bréviaire
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Dim 11 Nov - 10:08
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 218
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Dim 11 Nov - 13:08
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t983-inspired-by-the-fear-of-being-average-jayne
Messages : 90
Âge : Quarante ans.
Occupation : Capitaine de l'Hélios & docteur en physique appliquée.
Habitation : La plus luxueuse des cabines de l'Hélios, qu'il occupe avec sa fille, Aurora.
Arrivée : 2214, à bord du vaisseau d'un pilote peu scrupuleux.
Pseudo : wiise
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : moi même (ava + sign)


Tu te fous de mes ténèbres
comme de tout, et comme du reste...
C'est ça, le temps qui passe
Fais fi des signes du ciel seuls les faits
sont ton bréviaire
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     Dim 11 Nov - 16:20
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 218
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: (flashback) We were young (Jyresse)     

RÉPONSE RAPIDE