Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]
MessageSujet: (#) Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Dim 16 Sep - 11:10
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 219
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
Brothers don't let each other wander in the dark alone.



Un coup d'oeil dans le miroir. C'est idiot. Être nerveux parce qu'il rend visite à son frère, c'est idiot. Mais Jyreese n'a pas vu Wilhem depuis un certain nombre de jours et il ne l'a surtout pas revu depuis qu'il a... Depuis qu'il a commencé à véritablement se reconstruire en fait. Il a rencontré May, a retiré ce foutu bonnet et ensuite, les choses se sont accélérées bien malgré lui dans un sens. Dans le fond, tout ceci le dépasse un petit peu. A-t-il pris la bonne décision ? Ne se précipite-t-il pas ? Il n'a pas l'impression de se précipiter, il n'a pas l'impression de commettre une erreur mais il a besoin que son jumeau le lui dise. Il a besoin que sa moitié soit sur la même longueur d'ondes que lui, qu'il lui affirme en le regardant droit dans les yeux que tout ce qu'il entreprend de faire est le bon chemin pour lui. Il a besoin de son frère. Mais il est nerveux oui, parce qu'il se doute que Wilhem sera sans doute surpris quand il le verra sans son satané bonnet, quand il saura pour les démarches d'adoption et de reprise de son poste de légionnaire et pilote. Surpris mais il l'espère confiant dans les choix de son jumeau. Un nouveau soupir et il se détourne de son reflet. Il a finalement un moment d'hésitation avant de quitter la cabine et il a même un regard pour le placard où il sait qu'il est rangé. C'est systématique à chaque fois qu'il doit partir, il ne parvient pas à s'en empêcher : il a ce regard pour cet endroit où le bonnet est à présent plié, rangé, dans l'idée de ne plus jamais le porter. Il pourrait le jeter, le devrait peut-être mais il ne peut pas s'y résoudre. C'est encore son filet de sécurité après tout : le savoir là le rassure. Il quitte enfin la cabine, le pas à la fois rapide mais manquant un peu d'assurance. Il se dit que Wilhem va le prendre pour un fou et si c'est le cas, que fera Jyreese ? Est-ce qu'il renoncera ? Probablement pas non mais le soutien de son frère lui est essentiel, vital. Mais oui, il risque bien de le prendre pour un fou. Et alors qu'il craint cette réaction de son jumeau, les quelques mots échangés avec leur mère quelques jours auparavant lui reviennent.

Elle a été surprise de le voir débarquer, de le voir justement sans son bonnet, de le voir avec un visage plus apaisé bien qu'à jamais marqué. Et si Jyreese ne lui a pas tout dit, il en a dit assez pour qu'elle sache qu'il avait entrepris certaines choses pour définitivement et totalement se reconstruire. Il en a dit assez pour que sa mère sache qu'il a rencontré quelqu'un qui n'est pas étranger à ce soudain regain de confiance en lui et ce désir de vouloir plus. Il lui a aussi promis d'être un meilleur fils pour elle, conscient de son silence, de sa distance, de son absence. Il s'est excusé à maintes et maintes reprises mais elle ne l'a pas blâmé non, elle lui a juste offert ces quelques mots : « Je suis fière de toi. ». Fière qu'il reprenne la bataille pour retrouver ce qu'il a perdu. Et bien sûr que ça a compté ces mots pour Jyreese, bien sûr.

Il s'en imprègne encore en cet instant pour se motiver à aller retrouver Wilhem qui l'attend. Ils sont différents, l'ont toujours été, et le seront toujours. Cela il le sait Jyreese mais Wilhem n'en reste pas moins son jumeau, sa moitié, celui auquel il estime pouvoir tout dire et pouvoir tout demander. Il s'accroche à cela alors que ses pas le rapprochent de la cabine oh combien plus spacieuse et moins spartiate que celle de l'ancien légionnaire. Un confort qu'il ne lui envie pas même s'il ne peut nier que c'est agréable d'avoir un peu plus d'espace. Lui aura sans doute besoin de plus d'espace très bientôt. Il espère en avoir besoin. Il y a déjà songé, à la façon dont il pourra aménger une cabine plus grande. Il restera sur le Columbiad sans doute, car même si l'Argus One lui manque, il imagine que Sanah préférera rester sur le Columbiad où elle vit actuellement. Il ne voudrait pas être responsable d'un trop grand chamboulement pour l'enfant : changer encore une fois de famille sera assez déstabilisant comme cela pour elle. Même si, pour le coup, Jyreese espère qu'il sera sa famille de manière définitive. Il va trop vite sans doute, à songer à tout cela, et il sera peut-être finalement particulièrement déçu mais il aime à y songer. Il aime vraiment cela, ça le fait sourire avec douceur de s'imaginer devenir le père de Sanah. L'anxiété face à la réaction potentielle de son jumeau reprend cependant le dessus lorsqu'il arrive devant la porte de la cabine de Wilhem. Il hésite un instant puis secoue doucement la tête de droite à gauche. Tout ira bien. Il va le soutenir. Tout ira bien. Alors il cogne par deux fois et il attend. Il a le réflexe de replacer son bonnet pour finalement se souvenir qu'il ne le porte plus. Il fait sans filet de sécurité là.

Sans filet.



(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Wilhem parle en cc9900


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Mar 18 Sep - 8:21
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t107-but-i-got-smarter-i-got-harder-in-the-nick-of-time-wilhem http://beyond-earth.forumactif.com/t213-you-got-yourself-a-bad-habit-for-it-wilhem
Messages : 233
Âge : Trente cinq années de manigances.
Occupation : Ingénieur en cybernétique & officieusement à la tête d'un réseau illégal de revente de pièces détachées, armes modifiées, combats illégaux et autres trafics de denrées rares.
Habitation : Regina Mercy, dans une cabine cossue.
Arrivée : Depuis ses huit ans (2200).
Pseudo : wiise
Avatar : Dan Stevens
Crédits : moi même (ava + sign + 2 crackship)
Malgré le fait qu’ils tâchent de se voir assez souvent, il demeure parfois une bonne semaine, parfois plus, sans que les jumeaux ne se voient. Les occupations de l’un, les mauvais choix de l’autre, sous excuse d’affaire à régler. Quoi qu’il en soit, la surprise étire les traits du visage de Wilhem, lorsqu’il reçoit un message de son jumeau lui demandant de se voir, parce qu’il a apparemment, des choses à lui dire. L’animosité a explosé lorsque Jyreese est sorti de prison, lorsqu’il a reproché tout un tas de choses à un Wil qui n’avait pas vraiment de bonne excuse à balancer, pour une fois. D’ordinaire, il est le champion pour savoir quoi dire, pour mentir, aussi. Pas tellement hypocrite, juste dissimulateur. Ses affaires illégales étant devenues un réel cartel, il lui faut se protéger d’autant plus. Alors on le voit avec du monde, des « amis » comme Altaïr. L’affection est réelle, les véritables raisons de se fréquenter, un peu moins. Bien qu’il confesse davantage de choses à Altaïr qu’à la plupart du monde sur cette flotte, Jyreese compris. Pour le protéger. De lui même, surtout, bien conscient que ses mauvais choix ont déjà plus ou moins mis son jumeau en prison pour quelques années. Pas qu’il culpabilise réellement, il n’est pas vraiment du genre à s’en vouloir, il aurait juste voulu que les choses se passent différemment. Wilhem est parfois un torrent d’émotion contradictoires.

Quoi qu’il en soit, il accepte volontiers de voir son jumeau, sa moitié. Bien que les deux homme aient fait des choix de vie différents, l’un dans la pure légalité, l’un empoisonnant allègrement la flotte, ils n’en restent pas moins proches. Il y a ce lien, cette connexion, entre eux. Beaucoup ont dû mal à saisir l’intensité de cette dernière. Il faut le vivre pour le comprendre, qu’ils disent. Capables de ressentir la profonde douleur de l’un, comme la joie exacerbée de l’autre. Une sorte de connexion invisible et indéfinissable.
Il propose à Jyreese de venir le voir chez lui. Une cabine plus grande, plus agréable, plus décorée. De divers objets plus ou moins illégaux, certes, mais son antre à lui. Celui dans lequel il se sent vraiment bien, vraiment chez lui. Entouré d’une certaine forme d’opulence. Pour sur qu’il pourrait avoir des ennuies, si sa cabine était fouillée, il en est pleinement conscient, mais qui s’intéresserait à un petit ingénieur en cybernétique, nerd de première, à l’apparence angélique ? Bien conscient que ses yeux clairs et sa blondeur, reflète une fausse innocence.

Vêtu avec élégance, comme à son habitude, chemise, pantalon de ville et chaussures allant avec, loin d’un uniforme basique, il termine de ranger deux trois affaires, bien plus bordélique que son frère, lorsque trois coups retentissent contre la porte. Wilhem se redresse « Déverrouille la porte Charlie » Et l’interface s’exécute alors qu’il se tient devant la porte et sourit largement en voyant la « nouvelle » apparence de Jyreese. Heureux de le retrouver comme il l’a toujours connu. « Salut Jy', entre » Dit-il en s’écartant de la porte pour laisser entrer son frère alors que rapidement, c’est une étreinte qui prend le pas sur les formalité. Wilhem referme la porte de la cabine et se détache des bras de son frère, venant passer une main dans ses cheveux blonds. « Je te préfère quand même largement comme ça, beau gosse » Dit-il, un large sourire étirant ses lèvres. Bien sur qu’il le préfère comme ça, lui même. Loin de ses propres tourments. Il n’a pas été facile pour Wilhem de voir son frère post-prison, perdu entre anxiété et démons divers. Il a pu sentir sa douleur, comme un poids sur son coeur, sur sa propre conscience. Bien sur, il a fait en sorte de l’éluder, puisque les deux hommes se sont à de nombreuses reprises disputés, allant jusqu’à ne plus se parler pendant plusieurs semaines. Mais désormais, ce passé là est derrière eux. Wilhem compte bien retrouver la proximité de son jumeau, comme il a pu le connaître après la mort de leur père. Évènement qui les a énormément rapprochés, alors qu’ils s’étaient éloignés, avant ça. Jyreese étant la fierté d’un père absent pour Wil. D’un père qu’il considérait comme inexistant.

« Tu voulais me parler d’un truc important ? Fin’ t’es resté vague, mais j’avoue que tu m’intrigues. Tu veux boire un truc ? » Demande t-il ensuite en s’avançant vers le petit salon, désignant à Jyreese le canapé trônant dans un coin, face à une table basse rangée pour l’occasion, loin de ses bidouilles électroniques, diverses.  

Wilhem parle en #cc9900


A beating heart of stone, you gotta be so cold
To make it in this world, yeah, you're a natural
Living your life cutthroat
Leave behind your heart and cast away


Brothers, until the end:
 

One day, we'll destroy each other:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Sam 6 Oct - 12:00
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 219
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
Brothers don't let each other wander in the dark alone.



La porte se déverrouille et Jyreese pose son regard sur son frère qui vient à sa rencontre, un sourire aux lèvres. Et c'est automatique : Jyreese répond au sourire. Les instants où les choses étaient sombres entre eux semblent être si loin à présent, et il s'en réjouit Jyreese. Il s'en réjouit. Il entre après que son jumeau l'ait autorisé à le faire et à peine a-t-il passé la porte que Wilhem lui offre une forte étreinte qu'il lui rend bien volontiers. La porte est bientôt fermée et les deux jumeaux s'écartent, Jyreese arborant toujours ce large sourire aux lèvres. Un sourire qui se fait même encore plus insistant quand Wilhem passe une main dans les cheveux de Jyreese en lui affirmant qu'il le préfère largement comme ça. C'est le « beau gosse » qui fait rire un peu Jyreese mais il comprend le fond du compliment et il le prend, l'accepte et s'en imbibe même. Il a besoin de ça, besoin de savoir que celui qu'il essaye de devenir est aussi celui que son frère va apprécier, aimer. Alors il souffle un « Merci. » assez bref Jyreese mais son regard en dit long et est assez parlant à son sens. Wilhem s'avance ensuite à l'intérieur et Jyreese jette un coup d'oeil circulaire : il ne se fera sans doute jamais au confort de la cabine de son jumeau, étant lui-même habitué à vivre d'une manière plus spartiate. Ils sont différents sur ce point-là, sur bien d'autres également et pourtant si proches. Wilhem ne tarde pas à mentionner la raison de la visite de Jyreese et ce dernier se retourne vers lui, soudain plus tendu. Pendant quelques instants, il n'a plus songé à ce qui l'a amené mais l'y revoilà plongé la tête la première. « Tu veux boire un truc ? » « Je veux bien oui. » qu'il répond en esquissant un sourire, qu'il sait et sent un petit peu plus crispé. « Ce que tu veux. » qu'il ajoute rapidement. Wilhem n'a qu'à le surprendre. Jyreese en profite pour s'installer sur le canapé pendant que Wilhem s'occupe de leur préparer des verres. L'ancien légionnaire passe un main nerveuse dans ses cheveux qu'il ne parvient toujours pas à s'imaginer faire couper pour le moment. Cela viendra sans doute. Peut-être. Wilhem revient vers Jyreese, verres en main et il récupère son verre. « Merci. » Il vient humer l'odeur et lance un petit regard en biais avec un sourire en coin à son frère. L'odeur est forte mais agréable : l'alcool doit être bon. D'ailleurs, il ne tarde pas à y goûter. Une petite grimace, par manque d'habitude mais après les premières secondes, les papilles semblent apprécier la mixture. Puis vient ce moment de silence, de flottement, alors que Jyreese fixe son verre, fixe son frère, fixe de nouveau son frère. Il a dit qu'il était resté vague et que ça l'intrigue.

Comment va-t-il réagir quand Jyreese va se lancer ?

« En fait hm... »

Puis de nouveau le silence. Jyreese décide de boire une nouvelle gorgée de l'alcool offert par son frère, une façon comme une autre de... Se donner un peu de courage ? Du courage liquide oui. Il continue d'observer le contenu de son verre.

« J'envisage certains changements dans ma vie et j'ai quelques doutes. Appréhensions. » qu'il corrige rapidement se rendant compte, quand il prononce les mots, que ce ne sont pas tout à fait des doutes mais bien des appréhensions. D'où son besoin d'être rassuré sur ses décisions. Mais comment être rassuré s'il ne s'explique. « Et ça encore ça reste vague. » qu'il concède en se faisant la réflexion de lui-même. Il laisse échapper un soupir et relève finalement son regard vers son jumeau, ses mains à présent serrées autour du verre auquel il ne touche plus pour le moment. « Je veux être réintégré à la légion. » qu'il avoue enfin. « Et pour pouvoir y prétendre, je dois passer devant un comité qui va revoir mon casier judiciaire pour décider ou non de l'effacer puisqu'on ne peut pas appartenir à la légion avec un casier judiciaire. On ne peut pas. » La première bombe est lancée mais il y en a une seconde pas très loin. Il hésite un instant mais n'est-il pas là pour tout dire à son jumeau ? Alors, le regard bien planté dans celui de sa moitié il poursuite et termine Jyreese. Il poursuit et termine. « Et s'ils acceptent d'effacer mon casier judiciaire, ça me permettra d'adopter la petite fille que je veux adopter. » Cette seconde bombe est sans aucun doute plus lourde que la première. Un silence, une goutte de sueur perle sur son front. « Tu me prends pour un fou. »

C'est une affirmation car oui, Jyreese, en cet instant, est persuadé que son jumeau va le prendre pour un grand malade qui a besoin d'un bon traitement de choc.




(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Wilhem parle en cc9900


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Dim 7 Oct - 15:29
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t107-but-i-got-smarter-i-got-harder-in-the-nick-of-time-wilhem http://beyond-earth.forumactif.com/t213-you-got-yourself-a-bad-habit-for-it-wilhem
Messages : 233
Âge : Trente cinq années de manigances.
Occupation : Ingénieur en cybernétique & officieusement à la tête d'un réseau illégal de revente de pièces détachées, armes modifiées, combats illégaux et autres trafics de denrées rares.
Habitation : Regina Mercy, dans une cabine cossue.
Arrivée : Depuis ses huit ans (2200).
Pseudo : wiise
Avatar : Dan Stevens
Crédits : moi même (ava + sign + 2 crackship)
C’est avec deux verres, contenant un whisky assez vieux et précieux, que Wilhem gagne le canapé et la proximité de son jumeau. Il lui tend son verre et sourit, lorsque Jyreese grimace légèrement face à la force d’un alcool auquel il n’est en rien habitué. Pas seulement depuis qu’il est revenu du Lady Grace, déjà avant ça, Jy’ a toujours été bien plus sage et raisonné que Wilhem. Pourtant, lorsqu’on les observent, là, côte à côte sur le canapé, impossible de ne pas comprendre qu’ils sont frères. Qu’ils sont jumeaux, surtout. Tant de similarités, depuis que Jyreese a retrouvé la normalité d’une apparence classique, loin de son bonnet, loin de ses fringues plus vieux, plus sales, plus éprouvés. Un temps d’adaptation, mais désormais, Wilhem a pleinement le sentiment d’avoir retrouvé sa moitié, son frère. Aujourd’hui plus que jamais, alors qu’une conversation sérieuse s’amorce. Il le sait, même si Jyreese est resté vague, évasif, il sait qu’il a, à lui balancer, des choses importantes. Des choses qui valent la peine qu’il se déplace directement pour lui parler. La flotte est vaste, mais pas tant que ça.

Sirotant une gorgée de son propre verre, Wilhem finit par se laisser tomber en arrière, s’affalant allègrement dans le canapé, alors que son jumeau semble chercher ses mots. Les bons mots, surtout. L’ingénieur tâche de rester calme, de ne pas le brusquer, écoutant sagement ce qu’il a lui dire, non sans une certaine appréhension. Wilhem est un calculateur qui déteste se retrouver dans l’inconnu, sans n’avoir aucune foutu idée de ce qui se prépare. D’ordinaire, il agit efficacement, prudemment, régit par une grande méfiance. Ici, il sait qu’il peut davantage se laisser aller à un certain imprévu. Il est en présence de son frère, après tout. Son frère qui a assumé son erreur, qui a porté le poids d’un meurtre sans jamais balancer les trafics de son jumeau, là où il aurait très bien pu le faire tomber, par vengeance. Mais déjà à l’époque, faire tomber Wilhem voulait dire le condamner à vie, si ce n’est à une exécution. C’est peut être pour cela qu’il s’est résigné. Ou peut être parce qu’ils sont jumeaux et que vivre l’un sans l’autre, même durant quelques années a déjà été suffisamment éprouvant.

Il ne dit rien, lorsqu’enfin, Jyreese se lance dans sa tirade. Il l’écoute sans broncher, jusqu’à ce que ce dernier évoque la legion. Wilhem se crispe et finit par se redresser. « Quoi ? » Demande t-il, en se retenant d’hausser la voix. Le fierté du père qu’il a toujours détesté, du plus profond de sa chair. Voilà que son jumeau veut embrasser de nouveau cette vie là. « Je sais qu’on ne peut pas, oui » Déclare t-il, certainement plus sèchement qu’il l’aurait voulu, alors qu’il fronce les sourcils, son verre toujours entre ses doigts. Assis au bord du canapé, il observe les traits de Jyreese qui a relevé le regard vers lui. « Pardon ?! » Haussement de sourcils cette fois. Haussement de surprise, de choc, même. Une petite fille. Une gosse dans ce monde où ils ont tous les deux fait de mauvais choix. Même si dans le lot, Jyreese est probablement la seule personne encore récupérable. Son crime était pour défendre la vie de son frère. Il n’avait pas pour but de tuer, volontairement, d’ôter une vie par plus plaisir. Pas même par nécessité, juste par accident.

Wilhem le regarde, alors qu’il conclut enfin sa tirade. Il le regarde avant de se passer une main sur les lèvres, de frotter le bas de son visage. « Je… » Wilhem d’ordinaire si inspiré, doit avouer qu’il se retrouve démuni de toute réplique bien senti. « Putain tu me prends au dépourvu Jy’ » Renchérit-il, détournant le regard pour fixer la pièce un instant, avant de fixer de nouveau ses prunelles claires sur son frère. « T’as vraiment envie de ça, la légion ? Reprendre le chemin tout tracé par notre put… hmmm... père ? » Il se retient au dernier moment, de balancer le juron qui précède souvent les évocations d’un père qu’il a détesté de toutes ses forces, une bonne partie de sa vie. Pas même apaisé par sa mort, tant le ressentiment est encore bien présent au fond de ses tripes. « Et une fille ? Ça sort d’où ça ? Je ne savais même pas que tu voulais des gosses ! » S’exclame t-il en terminant son verre d’un trait, avant de se lever pour aller en chercher un autre. Définitivement, Wilhem a besoin d’un truc fort, ce soir. Vraiment fort.  


A beating heart of stone, you gotta be so cold
To make it in this world, yeah, you're a natural
Living your life cutthroat
Leave behind your heart and cast away


Brothers, until the end:
 

One day, we'll destroy each other:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Mer 10 Oct - 12:50
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 219
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
Brothers don't let each other wander in the dark alone.



« Quoi ? » Bien sûr qu’il est surpris. Comment pourrait-il ne pas l’être avec la bombe que Jyreese vient juste de lâcher. Et le fait que Wilhem emploie un ton si sec en répondant à Jyreese ne le rassure pas véritablement sur la suite mais pourtant il persiste et signe. Il termine. Il lâche la seconde bombe qui fait provoque un choc chez son jumeau, à raison. Il vient tout juste de lui annoncer qu’il a l’intention d’adopter une enfant et cela sort de nulle part, il n’a jamais parlé de tels projets à Wilhem, jamais. Et il s’attendait à voir son jumeau réagir de cette façon. Si encore il avait été préparé à une telle annonce mais Jyreese a songé à tout cela dans son coin, sans lui en parler. Il lui en parle maintenant que les choses se concrétisent, maintenant qu’il a lancé le processus et qu’il attend un retour de la part de ses supérieurs (anciens supérieurs) pour connaître la date à laquelle le comité va se réunir. Peut-être aurait-il pu en parler à Wilhem auparavant mais dans le fond, s’il ne l’a pas fait, c’est sans aucun doute parce qu’il craignait la réaction de son frère jumeau et qu’une réaction trop négative aurait peut-être pu pousser Jyreese à faire marche arrière. Là, même si Wilhem ne le soutient pas, alors que Jyreese en a véritablement besoin, il ne pourra pas faire marche arrière. Alors oui, il a attendu. Et il fait maintenant face à son jumeau qui n’en revient pas de tout ce que vient de lui dire Jyreese. Puis le silence. Wilhem fixe son jumeau sans rien, en balbutiant un « Je... » sans rien derrière tellement il est sans voix. Jyreese comprend. Sans doute le serait-il aussi si les rôles étaient inversés. Alors il esquisse juste l’ombre d’un petit sourire l’ancien légionnaire et finit même par hocher la tête à la positive quand Wilhem parvient à formuler une phrase pour dire à son jumeau qu’il le prend au dépourvu. Il en a conscience. Il en a parfaitement conscience mais il espère que Wilhem va finir par savoir voir au-delà de la surprise et qu’il va comprendre Jyreese. Mieux, qu’il va le soutenir. Puis vient finalement la question sur la légion, s’il a vraiment de ça. Et Jyreese a la réponse toute prête mais elle reste bloquée dans sa gorge quand Wilhem mentionne bien rapidement, et bien sèchement, leur père. Le sourire de Jyreese disparaît, le corps entier se crispe quand il comprend l’insulte avortée. Et au-delà de l’insulte et du ton employé par Wilhem, ce sont les mots qui l’interpellent. Parce qu’au moment où ils font leur chemin jusqu’à l’esprit de l’ancien légionnaire une chose et pas des moindres s’éclaircit dans son esprit : ce chemin n’est pas celui tracé par leur père. C’est son chemin. Wilhem enchaîne bien rapidement sur le sujet de l’adoption et bien malgré lui, Jyreese se remet à sourire, simplement à la pensée de Sanah. La surprise est définitivement totale pour Wilhem qui d’ailleurs termine son verre d’un trait avant de se relever pour aller s’en servir un autre. Jyreese, lui, se contente d’observer un peu le fond de son verre sans avoir l’envie d’en boire davantage pour le moment.

Il n’a plus besoin de courage liquide. Il a sa détermination et ses certitudes, cela lui suffit.

« Tu ne le savais pas parce que je n’en avais jamais parlé mais je n’ai jamais exclu l’idée. » qu’il avoue finalement à son frère qui revient s’asseoir avec un verre fraîchement rempli. Jyreese relève son regard pour le poser dans celui de son jumeau. « Il m’est arrivé d’y penser, de temps à autres mais jamais de façon très sérieuse. Puis j’ai été envoyé sur le Lady Grace. » Il prononce le nom de son purgatoire en se tendant un peu. « Et en sortant de là-bas, ça ne m’a pas traversé l’esprit un seul instant. » qu’il avoue un air assez grave sur le visage. Mais ça ne dure pas. Parce que l’image de Sanah réapparaît dans son esprit et les traits de l’ancien légionnaire s’adoucissent jusqu’à laisser apparaître un sourire. « Et puis j’ai rencontré Sanah. C’est son prénom. » qu’il explique même si Wilhem a bien dû saisir. « Et sincèrement, je ne saurais pas comment te l’expliquer parce que c’est… C’est juste une évidence. » Tout comme May est aussi une évidence pour Jyreese mais ça, c'est encore un autre sujet dont il n'est pas prêt à parler parce que rien n'est fait. Et peut-être qu'il se fourvoie. Les explications concernant Sanah, il peut cependant les lui donner. « Je devais faire quelques réparations sur une machine d’une salle de classe et j’ai dû attendre l’éducateur. Sanah attendait aussi. Parce qu’elle avait cogné sur un garçon. Véridique. » qu’il assure à son jumeau. « Elle avait défendu une amie que le garçon avait fait pleurer. » Il sourit davantage en repensant à la façon dont Sanah s’était expliquée. « Et ça m'a rappelé quelqu'un, cette façon de faire.» Sourire entendu avec son frère. « On a discuté, je lui ai donné quelques conseils et le courant est passé. On s’est compris. C’est tout. Et je ne savais même pas qu’elle était orpheline à ce moment-là. C’est l’éducateur qui me l’a expliqué quand elle s’est excusée puisqu’elle ne s’était visiblement jamais excusée avant. Et il a suffi qu’on discute pour qu’elle le fasse et… » Il marque un silence, laisse échapper un petit soupir. « Elle a sept ans et est très intelligente. Tu l’adorerais. » qu’il ajoute avec de nouveau un petit sourire. « Mais elle est très en avance sur son âge et ça la rend un peu difficile à gérer alors elle va de famille d’accueil en famille d’accueil. Personne n’a jamais voulu l’adopter. Et moi… Je t’assure Wil, je ne sais pas comment je le sais mais je le sais : je suis fait pour être son père. » Et oui, il en est absolument convaincu. Il parle d'ailleurs d'elle comme un père pourrait parler fièrement de sa fille. « Alors oui, ça sort de nulle part mais je suis sûr de moi. Aussi sûr que je le suis pour la légion. » qu’il bascule finalement avec un air plus grave sur le visage. « Et pas parce que notre père a tracé ce chemin pour moi. J’ai longtemps cru ça, que j’avais voulu faire comme lui mais il ne s’est jamais agi de ça en fait. Je le comprends maintenant. » Et que d’assurance dans ses yeux. Que d’assurance. « J’ai la légion dans la peau Wil et j’ai perdu un grand morceau de moi-même quand j’ai été forcé de cesser d’être un légionnaire. Et puisque j’ai la possibilité d’essayer de récupérer ce morceau de moi, je le fais. Je me lance. Et j’ai besoin que tu sois avec moi. Je ne veux pas qu’on s’éloigne si je redeviens légionnaire. » qu’il dit la voix un peu plus serrée alors que sa main vient serrer le poignet de son frère et qu’il le fixe d’un regard presque suppliant. Un sourire teinté de tristesse étire ses lèvres. Malgré leurs différences, malgré les activités de Wilhem, Jyreese l'aime. Voilà tout. « Je veux que tu restes dans ma vie, je veux que tu sois dans la vie de Sanah parce que j’ai cet espoir de fou de pouvoir l’adopter oui. J’ai besoin de toi si ça fonctionne et… » La voix se noue davantage. « J’aurai encore plus besoin de soi si ça ne fonctionne pas… »

Il a tellement la trouille, Jyreese, que ça ne fonctionne pas non…




(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Wilhem parle en cc9900


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Lun 15 Oct - 15:18
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t107-but-i-got-smarter-i-got-harder-in-the-nick-of-time-wilhem http://beyond-earth.forumactif.com/t213-you-got-yourself-a-bad-habit-for-it-wilhem
Messages : 233
Âge : Trente cinq années de manigances.
Occupation : Ingénieur en cybernétique & officieusement à la tête d'un réseau illégal de revente de pièces détachées, armes modifiées, combats illégaux et autres trafics de denrées rares.
Habitation : Regina Mercy, dans une cabine cossue.
Arrivée : Depuis ses huit ans (2200).
Pseudo : wiise
Avatar : Dan Stevens
Crédits : moi même (ava + sign + 2 crackship)
Il y a un « touché » qui résonne dans l’esprit de Wilhem, lorsque son jumeau évoque le fait qu’il ne sait pas pour les enfants, simplement parce que les deux hommes n’en ont jamais parlé. L’ingénieur fronce alors un peu les sourcils, affichant une moue désolé qu’il noie dans son verre. « C’est vrai… On ne parle jamais trop de nos envies concernant nos vies perso, enfin, on a jamais pris le temps de le faire, depuis que tu es revenu » Revenu de l’enfer du Lady grâce, pour ne pas l’expliciter à haute voix, bien qu’il sait que Jyreese comprend très bien ce qu’il veut dire. À l’époque, il y a donc trois ans, bientôt quatre, Wilhem était plus insouciant, plus jeune, aussi, bien que déjà trentenaire. Il ne pensait pas trop à son avenir personnel. Mais depuis qu’il a franchi la barre des trente cinq, par moment, des choses surgissent dans son esprit. Des envies, qu’il qualifie habituellement de saugrenues, puisqu’il ne se voit pas y donner suite. Avoir une famille, être en couple, tout ça lui parait tellement surfait ou en tout cas trop inconvenant pour qu’il songe réellement mettre ça en application. La plupart de ses relations sont rythmées ou par les affaires, ou par le sexe. Rien de très sain.
Prenant une nouvelle gorgée d’alcool, qui brule agréablement sa gorge, Wilhem demeure pensif, écoute son frère s’exprimer, tournant le visage vers lui lorsqu’il prononce le prénom de la gamine. Lorsqu’il sourit, bêtement, comme amoureux transit. « Coup de foudre paternel » Ricane un Wil un peu moqueur, mais pourtant, compréhensif. Pas dans le sens qu’il peut réaliser ce que cela fait, de ressentir un tel coup de foudre, un coup de foudre tout court, d’ailleurs, mais simplement parce que c’est l’explication « logique » qu’il met sur le ressenti de Jyreese.

Il voit bien que son jumeau s’emporte, à mesure qu’il parle de leur rencontre, à cette gamine et à lui. À mesure qu’il parle de tout l’exceptionnel de la situation. Les Ordo sont des passionnés et plus que jamais, Wilhem le ressent chez son frère, comme il le ressent souvent chez lui même. Il a bien conscience que cela fait partie de lui et plus largement d’eux et cette soirée n’en est qu’un énième exemple, depuis qu’ils sont gosses. « Bah écoute, on verra bien. Mais t’emporte pas trop, j’veux pas faire le défaitiste ou quoi, mais on sait jamais. J’ai pas envie que tu sois malheureux si ça merde » L’ingénieur pragmatique là où pourtant parfois, il aime s’emporter lui même. Mais la réalité des situations l’emporte toujours sur le reste. Il n’y a que ses sentiments qui parfois, le font sortir de ses gonds, dans le bon comme le mauvais sens. « Mais je suis convaincu que tu seras un bon père » Dit-il dans un sourire, en venant poser sa main sur l’épaule de son jumeau, dans une caresse affectueuse. Wilhem parle sincèrement, il sait que son frère est fait pour ça. Il a la fibre dévouée et familiale, dont il aura tant besoin. Ce côté loyal, aussi. Profondément, un chic type, au contraire de lui même et de ses choix toujours plus douteux les uns que les autres. Englué dans les méandres du côté illégal de sa vie et de ses activités.

Rapidement, c’est le sujet du paternel qui revient sur le tapis et Wilhem se crispe. Il déteste encore son père, profondément. Il le détestera tout sa vie, même si ce dernier est décédé voilà de cela plusieurs années. Trop de ressentiments sur lesquels il n’arrivera pas à passer outre. La rancune tenace, même envers un défunt. Bien sur, il ne pourra plus faire quoi que ce soit contre lui, mais cela ne change rien à tout le mal qu’a pu lui faire son géniteur durant son enfant et son adolescence. Finalement, durant la première partie de sa vie. Même une fois adulte et installé, major de promotion et chef d’équipe, son père trouvait le moyen de le dénigrer. Il n’avait pas choisi la légion, il ne défendait pas les plus faible, il ne faisait rien pour la communauté. À ses yeux, en tout cas. Il ne serait jamais assez bien, assez digne, face à un Jyreese qu’il congratulait. « Je ne vais pas te mentir, je n’estimerai jamais notre père, je le détesterai probablement toute ma vie et quand tu me parles de la légion, je vois encore son regard brillant et fier quand il parlait de tes prouesses, comme il disait. Alors oué, j’ai carrément du mal à accepter l’idée, j’avoue » Lâche t-il, amer, en venant terminer son verre d’un trait, pour se donner la force d’évoquer encore cet homme. « Si c’est ta voie, alors très bien, vas-y. Je ne peux pas dire que ça me plait de dingue, mais je ferai avec. Je ne vais pas t’empêcher d’être toi même, Jy » Renchérit-il, le regard clair fixé sur son jumeau. « Moi aussi je veux que tu restes dans ma vie, même si on a fait et qu’on fera encore des choix différents » Parce qu’il n’est pas prêt à lâcher ses activités illégales, pas plus qu’il n’est prêt à se marier ou à correspondre à un schéma social évident. « Je serai là, quoi qu’il arrive. Je sais que j’ai fait des conneries que j’en ferai surement d’autres, mais je suis là, même si ça sonne un peu niais, ça n’est pas moins vrai » Dit-il dans un sourire en coin, amusé et sincère. 


A beating heart of stone, you gotta be so cold
To make it in this world, yeah, you're a natural
Living your life cutthroat
Leave behind your heart and cast away


Brothers, until the end:
 

One day, we'll destroy each other:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     Sam 10 Nov - 12:39
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 219
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Sergent légionnaire & pilote. En période probatoire.
Habitation : Sur le Columbiad dans une cabine assez spacieuse pour lui et sa fille adoptive, Sanah.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
Brothers don't let each other wander in the dark alone.



« Coup de foudre paternel. » qu'il dit et c'est tellement ça, tellement vrai. Même si Wilhem en rit un peu, c'est pourtant bel et bien ce que Jyreese a vécu et ce qu'il ressent encore à ce jour. Il est persuadé qu'il est fait pour être le père de cette petite. Il n'y a aucune explication rationnelle, c'est juste ainsi et le fait que Wilhem le supporte, même s'il est prudent et qu'il essaye de faire en sorte que Jyreese n'ait pas trop d'espoirs vains, conforte Jyreese dans son choix. Non, dans ses choix. Et quand son jumeau affirme qu'il est convaincu que Jyreese sera un bon père, il sourit. Il sourit bien largement car ces mots, venant de Wilhem le touchent bien plus que s'ils venaient de n'importe qui d'autre. Et il voudrait Jyreese que les mots restent si doux et si agréables mais ce n'est pas le cas. Bientôt, Wilhem rebondit sur l'autre sujet, un sujet fort sensible et ça, Jyreese en a parfaitement conscience. Est-ce qu'il voudrait que Wilhem garde tout ça pour lui ? Non, il préfère l'honnêteté de son frère même si les mots sont douloureux à entendre. Il en perd son sourire Jyreese mais il écoute, il entend et il accepte. Il sait que la relation entre son jumeau et leur père n'avait rien à voir avec celle que lui-même pouvait avoir avec leur père. Il sait la rancoeur de Wilhem et il ne peut pas lui en vouloir car même s'il a fait des choix différents de siens, même si lui-même aurait préféré que Wilhem reste loin de toute activité illégale, il aurait aimé que leur père ne fasse pas tant de différence entre eux. Il aurait aimé que leur père aime autant chacun de ses fils et ce n'était pas le cas. Jyreese le sait. Alors bien sûr qu'il comprend même si ça lui fait mal. Il laisse échapper un soupir quand Wilhem termine par dire qu'il a du mal à accepter l'idée que Jyreese redevienne légionnaire avant de finir son verre et Jyreese l'imite, ayant besoin d'un peu de ce courage liquide en cet instant. Histoire de le faire tenir. Histoire qu'il ne se brise sous les mots difficiles de son jumeau. Mais les mots s'adoucissent cependant de nouveau et Jyreese relève son regard vers son jumeau, un petit sourire naissant au coin de ses lèvres quand Wilhem affirme qu'il n'empêchera pas Jyreese d'être lui-même, de la même façon que Jyreese n'empêchera pas Wilhem d'être lui-même.

Ils sont différents, c'est ainsi.

Alors il sourit doucement Jyreese oui, puis un peu plus largement quand Wilhem dit qu'il veut que Jyreese reste dans sa vie. Il affirme qu'il sera là malgré les potentielles conneries qu'il risque de réitérer. Puis le sourire de Jyreese se fait plus large aux derniers mots de son frère, un bref rire s'échappe d'ailleurs de ses lèvres.

« Je ne trouve pas ça niais. » qu'il répond le regard plongé dans celui de son jumeau. « Je ressens la même chose pour toi. Remarque, peut-être que ça fait de nous deux des niais. » Et le rire est un peu plus prononcé alors qu'il hausse les épaules avant de soupirer un peu. Le rire cesse mais le sourire ne disparaît pas. « Mais je le pense. » qu'il affirme avec un sourire mais un regard particulièrement sérieux et résolu planté dans celui de son jumeau. « Moi aussi je suis là. Je sais que nous sommes différents. A la fin de la journée, tu es toi, je suis moi mais ça ne change rien à ce que je ressens pour toi. T'es ma moitié. » qu'il ajoute en venant poser avec tendresse sa main sur la nuque de Wilhem, son regard toujours plongé dans le sien. « Les gens qui ne le vivent pas ne peuvent pas le comprendre. Ce lien-là qui existe. C'est fort et c'est là malgré les chemins différents empruntés. » Ce qui est vrai. Il n'adhère pas à ses choix de vie mais il aime son frère de manière viscérale, c'est comme ça. Un silence. « Je suis heureux de t'avoir retrouvé. » Il vient poser brièvement son front contre celui de son jumeau. Il ne précise pas le fond de sa pensée, Wilhem comprendra. Il comprend toujours. Il comprendra que Jyreese parle de ce moment où ils ont cessé de se parler, ce moment où Jyreese a choisi de s'éloigner. Et il ne veut plus jamais que ça arrive. « J'imagine pas ma vie sans toi Wil. » Et il est très sérieux en disant ces mots. Peut-être un peu trop puisqu'il finit par souffler avant de lâcher Wil et de se reculer. « Bon, ça devient trop hum... A toi maintenant ! » qu'il dit soudain en tapant sur ses cuisses. « Je veux dire, je me suis pointé en venant t'annoncer des trucs un peu dingues, à toi de me dire un truc un peu dingue. Que je me sente moins seul s'il te plaît. »




(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Wilhem parle en cc9900


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: Brothers don't let each other wander in the dark alone. [Jylhem]     

RÉPONSE RAPIDE