How soon is now ? / Elleen
MessageSujet: (#) How soon is now ? / Elleen     Ven 14 Sep - 23:29
avatar
Messages : 31
Âge : 44 ans
Occupation : Mécanicienne d'entretient sur le C5.
Habitation : Tiantang, dans une cabine partagée avec sa jumelle.
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Kim / GP
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Miself
« Sis ! » La porte de leur cabine glisse mais Avayne force qu’elle s’ouvre plus vite et se glisser dans leur cabine plongée dans le noir. Il était tard, pour ne pas dire le milieu de la nuit mais Avayne, cela ne faisait que commencer. Elle cherche du regard de sa soeur qu’elle croit d’abord absente jusqu’à atteindre sa chambre où elle la trouve endormie. Ou du moins, elle ne voit que le tas de cheveux blonds qui dépasse en tête de la couchette. En soeur aimante et attentionnée qu’elle est, la jumelle aîné allume la lumière d’un claquement de main qui résonne dans l’étroite pièce. D’un bond, elle grimpe sur le lit et chevauche la blonde sans délicatesse. « C’qui ta soeur préféré ? Hm ?! » Assise sur elle, elle attend sa réponse, le regard vif et surtout, déjà noyé dans l’alcool. C’était un euphémisme de dire qu’Avayne était soûl. Ivre, la kellari serait déjà menottée dans une cellule temporaire de la milice. Elle était simplement échauffée. C’était un avant goût de ce que ça pouvait donner si sa soeur la rejoignait. « J’ai une surprise pour toi s’tu donnes la bonnes réponses. » Lance-t-elle insistante après lui avoir pincé le nez.



Look me in the eyes
If you wanna tell a lie
I bet you can't, you know why?
I'm just like your mother
MessageSujet: (#) Re: How soon is now ? / Elleen     Hier à 0:06
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 67
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
« Sis ! » Tu grognes et tu te retournes, quelle que soit l'heure, tu étais trop courbaturée pour faire quoi que ce soit. Les bruits de pas précipités et le claquement de main te font ouvrir les yeux et les années d'enfance à craindre les attaques de tes frères et ta sœur, puis les réveils parfois violents lors de vos expéditions t'ont accoutumés à passer rapidement en mode actif. Tu vas pour faire face à ta sœur qui saute sur le lit et t'écrase les hanches. Tu glapis, de douleur autant que de surprise. Les marques laissées par chéri, autant dans tes muscles que dans ton corps te font sentir une rancœur soudaine envers ta jumelle. « C'qui ta sœur préférée ? Hm ?! » Pendant longtemps – presque 25 ans – tu avais considéré n'en avoir qu'une, Theevi abandonnée depuis son départ en catimini avec Tiaan. Les évènements récents ont changé drastiquement ton point de vue, mais cette soeur que tu as oublié pendant 20 ans n'est plus l'enfant qui vous a quitté. Tu as encore du mal à t'habituer à la luminosité de la pièce et tu essaies de la repousser alors qu'elle attrape ton nez pour le pincer. « J'ai une surprise pour toi s'tu donnes la bonne réponse. » Mais put.. ce n'était pas une heure pour jouer, c'était une heure pour dormir – ou à la limite te biturer. Le regard déjà glauque d'Avayne te confirmait qu'elle avait déjà choisi la deuxième option et qu'elle ne venait pas te tancer pour avoir laissé un homme nu s'essuyer dans sa serviette.

Tu n'as jamais été très douée pour signifier ton amour et même avec tes enfants, tes caresses et tes mots se distribuent avec parcimonie. Tu attrapes les hanches de ta sœur, dans lesquelles tu plantes tes doigts pour la maintenir en place et la rappeler à l'ordre. Tu n'as pas envie de te battre avec elle, persuadée qu'elle serait capable de te foutre une rouste et d'en profiter. « C'est toi, qu'est-ce que je gagne ? » La question ne se posait de toute façon pas vraiment, tu ne connaissais pas assez Theevi – plus assez que te chuchote une voix – et Elie ne faisait pas réellement partie des femmes que tu portais actuellement dans ton cœur. « Ca a intérêt à valoir le coût. » Que tu grommelles, alors que tes yeux cessent enfin d'hurler à la mort à chaque fois que tu captes la lumière de ta cabine.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will

RÉPONSE RAPIDE