Curiosity is a heavy load / Jamie
MessageSujet: (#) Curiosity is a heavy load / Jamie     Jeu 13 Sep - 22:03
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan#376 http://beyond-earth.forumactif.com/t220-domesticated-animal-ethan
Messages : 416
Âge : 37 ans
Occupation : Commissionnaire, fournisseur de consolation alcoolisée
Habitation : Sur l'Albatross, son vaisseau amarré sur le Colossus 5
Arrivée : Il y a 7 ans, en 2220.
Pseudo : GeniusPanda / Kim
Avatar : Boyd Holbrook
Crédits : (av) Oxalys
Le terminal du blond sortit de sa veille et la voix de Charlie se fit entendre depuis le fond de sa poche : « Ethan, n’oubliez de prendre votre prescription donnée par le Dr Llugany. » La petite voix robotique finit à peine sa phrase qu’Ethan râle à plein poumons. Il extrait aussitôt son téléphone de sa poche pour couper le rappel automatique. Système à la con. L’annonce s’était déclenché à l’approche de son vaisseau et ce n’était clairement pas lui qui l’avait programmé pour. Ça venait avec le package de son rendez-vous médicale. En même temps qu’il confirmait sa présence sur le Regina, son terminal enregistrait les instructions médicales de son docteur.

Ce n’était peut-être pas la première fois, ça n’empêchait pas Ethan d’être de mauvais poil à chaque fois. Une visite de routine tous les 4 mois pour vérifier l’état de la prothèse de son bras. Or, cela consistait toujours à quelques manipulation désagréable, et parfois douloureuses comme aujourd’hui. A croire que la machine n’avait pas apprécié son séjour prolongé sur Keller pour une raison qui lui échappait. Et comme à chaque fois, il revenait le bras dans une écharpe, le temps que sa prothèse se reconnecte entièrement à ses nerfs. Il était manchot pour la soirée.

Ethan grimpe dans son vaisseau à grandes enjambée en direction de sa salle de bain. Malgré tout, il ne voulait pas oublier de prendre son traitement. Il était bon pour douiller toute la soirée, sinon. Il trifouille dans l’armoir au-dessus de l'évier et ne manque pas de renverser une partie de ce qui se trouve sur la rangée à ses pieds. Il jure, insulte une mère inexistante pour ne vexer personne. C’était un coup à la dignité que de se retrouver handicapé, un peu plus qu’il peut l’être dans la vie de tous les jours. Le pilote se baisse dans un grognement, ramasse ce qu’il peut d’une main et se redresser aussitôt. « Tā māde ! »* Qu’il lâche dans un sursaut. Il avait croisé dans le miroir, la silhouette surgit de nul part derrière lui. Pendant une demi-seconde il crut que Khan était venu lui faire la peau, une bonne fois pour toute. Mais la carrure de Jamie n’avait rien à voir avec celle du capitaine du Colossus. La main accroché contre l’évier, il crache sans pencher au ton de sa voix : « T’es encore là ? Le visage froncé, il lui lance un regard qui s’apaise aussitôt qu’il voit les marques qui ornent encore son visage. J’te pensais partie, c’pour ça. » Tente-t-il de se rattraper, plus doux, en reprenant son souffle.

* : Merde !



I'm a broken machine
i can do anything
i've nothing to hide
now i start to dream
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Ven 14 Sep - 13:59
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t971-jf-si-j-etais-un-homme http://beyond-earth.forumactif.com/t976-dies-irae-jamie
Messages : 45
Âge : trente ans
Occupation : pilote de commissionaire; réaffectée temporairement comme mécano
Habitation : C5
Arrivée : 2224
Avatar : pilar moraga
Crédits : mischievous wink, vovicus
Le raffut que fait Ethan en rentrant sur son vaisseau la tire de son sommeil léger. Un grognement mécontent qui lui passe par les lèvres, Jamie se retourne et attrape son terminal pour en consulter l’heure. L’écran lumineux affiche 18h48 Un autre grognement lui échappe. Jamie aurait apprécié quelques minutes sinon quelques heures de repos supplémentaire. Elle se résout à se retourner sur le dos, et cette fois c’est un râle de douleur qui se fait entendre. Elle dort sur l’Albatros depuis trois jours, le temps que ses blessures se remettent. Jamie refuse à ce qu’Eran et Delilah la voient un jour comme elle peut être en sortant des cercles de combats. Ils savent, bien sûr, parce qu’elle boite parfois un peu plus longtemps et que certaines ecchymoses mettent plus de temps à disparaître que d’autres. Mais elle invente un bobard, prétend que c’est à cause du travail, et ils hochent la tête. Ils n’évoquent jamais les activités de leur aînée, bien trop conscients de tout ce que ça représente pour elle. Parfois, Eran le dit à Delilah, qu’il a peur pour elle, qu’il a peur qu’elle ne revienne jamais, ou trop blessée. Mais il n’y a bien qu’ à sa jumelle qu’il confie ses craintes. Jamie se soucie déjà bien trop d’eux pour lui rajouter un poids supplémentaire sur les épaules et l’esprit. Qu’elle aille défier ces hommes et ses femmes si elle veut. Du moment qu’elle leur revient. A chaque fois.

Depuis la minuscule cabine qu’elle occupe, elle perçoit les cris d’Ethan. Curieuse, peut-être inquiète pour son hôte, elle repousse la couverture et rejoint le deck. Il est dans la salle de bain, et du peu qu’elle peut voir, il galère. Elle s’approche, et s’apprête à lui proposer de l’aide qu’il gueule déjà. Les mâchoires serrées et les yeux sombres, elle le fixe droit dans les mires. « Change de ton. elle feule sombrement. » Le visage fermé, elle observe sans rien ajouter de plus l’homme qui lui fait face, ce bras de métal emmailloté et la grimace de douleur qu’il tente de dissimuler. Elle devrait tourner les talons, le laisser à ses affaires et ne pas s’en occuper - comme il est convenu qu'ils fassent l'un pour l'autre. A la place, elle l’aide à se stabiliser d’une main assurée. Le soupir agacé de ce qu’elle va proposer, elle enchaine néanmoins. « Viens. Et r’tir’ t’ t-shirt. » Les billes le défient du moindre commentaire déplacé et rien dans son allure ne présage qu’il pourra s’en sortir avec un peu d’humour ou un sourire charmeur – inopérant sur elle au demeurant. « J’peux d’gager s’tu pr’fères. J’aime mieux s’ils m’voient pas comme ça. ». Elle lui pointe du doigt du chaise et l’enjoint à s’y installer, torse contre le dossier.



stabat mater
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Ven 14 Sep - 19:08
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan#376 http://beyond-earth.forumactif.com/t220-domesticated-animal-ethan
Messages : 416
Âge : 37 ans
Occupation : Commissionnaire, fournisseur de consolation alcoolisée
Habitation : Sur l'Albatross, son vaisseau amarré sur le Colossus 5
Arrivée : Il y a 7 ans, en 2220.
Pseudo : GeniusPanda / Kim
Avatar : Boyd Holbrook
Crédits : (av) Oxalys
La main de Jamie fait bizarre à Ethan. Si bien qu’il se décale quand elle approche. Les rôles sont étonnamment inversé, ayant appris à éviter le contact avec la jeune femme. Mais il manque de se casser la gueule et c’est la paume de Jamie qui l’empêche de retourner sur le Regina pour une arcade ouverte. Elle le relâche aussitôt stabilisée et il grogne en remettant la sangle de son écharpe sur son épaule. Viens qu’elle demande, mais plus surprenant encore, de retirer son t-shirt. Dans d’autre circonstance, sa réponse aurait fusée de sa bouche, comme s’il gardait dans un coin de sa tête une remarque salace pour n’importe quelle situation. Mais cette situation, en plus d’être téléphonée, n’était pas censé arrivé un jour. C’était comme ça, Jamie était comme ça. Il n’était pas préparé et encore moins dans l’humeur.

« C’pas c’que j’ai dis. » Le blond la suit pourtant, un sourcil arqué quand bien même son visage reste froncé. Ce n’était pas sa présence le problème. Auquel cas elle ne serait jamais monté à bord de ce vaisseau. Il reste cloué à l’entrée de la pièce, dans l’étroit couloir relié aux quartiers. « Qu’est-ce que t’veux faire ? Il regarde la chaise puis la brune, l’air peu convaincue. Sérieux Jamie, j’sais qu’la tchatche c’pas ton truc mais là … Juste pas aujourd’hui. » Il n’avait pas envie de tâter le terrain, jouer aux devinettes et encore moins au roi du silence. Il se frotte le visage de sa main valide, inspirant profondément dans l’attente d’explication.




I'm a broken machine
i can do anything
i've nothing to hide
now i start to dream
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Ven 14 Sep - 20:00
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t971-jf-si-j-etais-un-homme http://beyond-earth.forumactif.com/t976-dies-irae-jamie
Messages : 45
Âge : trente ans
Occupation : pilote de commissionaire; réaffectée temporairement comme mécano
Habitation : C5
Arrivée : 2224
Avatar : pilar moraga
Crédits : mischievous wink, vovicus
Jamie, droite, le scrute, les mires dans les mires. « T’es ‘core habillé, elle constate platement tandis qu’il hésite. » Les yeux ombrageux de la pilote ne se détournent jamais du visage fatigué de son collègue. « Fais c’qu’on t’dit pour u’fois, elle grogne en retirant finalement sa veste. C’pour t’bras, qu’elle ajoute finalement. Pour la douleur. » Le sourire dur qu’elle lui renvoie le défie de nier sa peine, tandis qu’elle désigne la prothèse métallique encore à moitié inerte contre le torse. « J’ai l’hab’tude.  Donn’moi une m’nute. » Elle retourne dans sa propre cabine, et de l’un des tiroirs sous le lit, elle sort un petite bouteille. Lorsqu’elle revient, il s’est résolu, et elle tire une autre chaise derrière lui, pose son tribu sur la table. EN silence, elle observe le nœuds de cicatrices, la structure rattachée aux moignons, et la prothèse qui pend le long de son corps. Jamie n’a jamais posé de question au sujet de ce bras de remplaçant comme il n’a jamais rien demandé à ce son sujet. La règle, tacite, du respect de l’intimité de chacun, s’était renforcée depuis Keller. S’y retrouver bloquée aussi longtemps l’avait rendue folle, et il avait dû la gérer paniquée deux fois. Impossible de se souvenir de ce qu’elle a bien pu dire, prise dans ses crises d’angoisse et Ethan avait assez de tact pour ne pas en reparler non plus. Mais, subtilement, la relation de respect mutuel qu’ils se portent s’était transformée en quelque chose avec un brin de confiance. Une grande nouveauté pour l’animal asocial qu’elle est.

Elle pose une première main fraiche dans le haut du dos. « J’peux ? elle fait un peu tard. » Elle n’attend pas vraiment de réponse. S’il ne souhaite pas qu’elle le touche, il saura le lui dire. Du bas de la nuque, les pouces tracent le chemin de la colonne vertébrale, du bas vers le haut, puis en sens inverse. « T’parles d’un sac’n’nerfs… elle marmonne pour elle-même. » Elle remonte vers l’arrière du crâne, les pouces pour trouver les deux points névralgiques, les index aux tempes. La pression, d’abord légère, s’accentue au fur et à mesure qu’elle le masse et elle sent se détendre légèrement sous ses mains expertes. Le silence perdure un moment. Jamie concentrée sur ses soins, laisse ses pensées voguer sans y attacher une quelconque attention. Quand elle sent qu’elle le peut, c’est vers les épaules, qu’elle descend. Et elle redemande, cette fois en quête d’une approbation. « Peux ? »



stabat mater
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Mar 18 Sep - 22:04
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan#376 http://beyond-earth.forumactif.com/t220-domesticated-animal-ethan
Messages : 416
Âge : 37 ans
Occupation : Commissionnaire, fournisseur de consolation alcoolisée
Habitation : Sur l'Albatross, son vaisseau amarré sur le Colossus 5
Arrivée : Il y a 7 ans, en 2220.
Pseudo : GeniusPanda / Kim
Avatar : Boyd Holbrook
Crédits : (av) Oxalys
Fais c’qu’on t’dit pour u’fois. Il a l’impression d’entendre Rosa. Plus généralement, quelque chose chez Jamie le fait penser à l’ancienne douanière, à une époque où il arrachait difficilement un sourire à celle-ci. S’il a l’espoir qu’un jour Jamie change ? Pas vraiment. Ethan la dévisage alors qu’il tente de comprendre ce qu’elle veut faire. Pour la douleur qu’elle dit. Il baisse les yeux sur son bras de fer, prêt à nier, avant d’affronter le regard de la jeune femme. Puis il claque sa langue aussitôt, admettant silencieusement qu’elle avait raison. Il douillait et suffisait pas d’être clairvoyant pour le deviner.

Sans trop savoir pourquoi, le blond s’exécute. Avec de l’appréhension mais aussi un espoir inavoué. N’importe quoi pour qu’il oublie cette gêne affligeante. Son bras attrape le dos de son t-shirt et il tire comme une brute pour le faire passer au-dessus de sa tête. Il se démène quelques secondes, s’agitant dans un grognement avant de virer le tissu dans un coin. Quand il s’installe et qu’elle pose ses mains sur sa nuque, il a un léger sursaut. La surprise, la douleur, le froid de ses doigts et surtout le contact inhabituel. Il ne répond même pas. Il se fait qu’entendre par des grondements et une respiration bruyante. Il ne comprend pas vraiment comme il est censé réagir ou même quoi penser. Du bien ? Il croit. Il y a quelques choses d’apaisant dans ses caresses particulières mais il ne saurait dire quoi.

Il sent sa main sur son épaule et ses nerfs se tendent. « Qu’es-t’vas faire ? » Le blond tord son cou pour apercevoir sa silhouette. La nuque s’était quelque chose. Son épaule était une toute autre étape. Il pose sa main par-dessus, comme pour la protéger tant qu’il ne saurait pas ce qui l’attend. « J’te savais pas doc, en plus. » Il ne la remet pas en cause, sa voix émet plutôt de la curiosité.




I'm a broken machine
i can do anything
i've nothing to hide
now i start to dream
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Jeu 20 Sep - 20:37
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t971-jf-si-j-etais-un-homme http://beyond-earth.forumactif.com/t976-dies-irae-jamie
Messages : 45
Âge : trente ans
Occupation : pilote de commissionaire; réaffectée temporairement comme mécano
Habitation : C5
Arrivée : 2224
Avatar : pilar moraga
Crédits : mischievous wink, vovicus
D’un geste vif et le grognement agacé, Jamie lui replace la tête droite devant lui. Ses doigts retrouvent la base de la nuque, les index en bas du cou comme point de compression et les pouces à la limite de la nuque et du début des épaules, effectuent des mouvements circulaires. Elle évite volontairement l’épaule droite et décale doucement ses mains vers la gauche, celle en bonne état. « J’vais t’masser, elle répond au bout d’un petit temps. C’t’soulag’ra. » L’une des mains se fait fixe sur la peau, de l’autre formée en poing, elle déplace les phalanges sur les muscles tendus du dos. « Pas possib’ d’etre ‘ssi tendu, qu’elle grogne un peu. Tu d’vrais n’quer, ça t’frait d’bien. » Il ne peut pas le voir, parce qu’elle l’oblige une fois de plus à garder la tête droite et penchée vers l’avant, mais elle sourit légèrement. Jamie ne sait rien de la vie affective ou un intime de son collègue et s’en moque tout autant. Elle sent en revanche parfaitement le tressaillement de l’homme sous ses mains. Impossible de dire s’il est gêné ou amusé… Et ça creuse un peu plus le rictus qui ourle ses lèvres. « J’appris pour mon p’tit frère, elle enchaîne. L’a b’soin d’soins r’guliers. » C’est un rebouteux de Keller pas trop véreux qui lui avait appris à l’époque comment soulager les tensions musculaires de son petit frère. Gamin, il hurlait de douleur, prostré, sans pouvoir rien faire d’autre que de chialer tant la peine était vive. Petit à petit, à force de longs étirements, de massages et surtout de patience, il avait pu apprendre à marcher, à écouter son corps, à dire lorsqu’il n’en pouvait plus. Jamie ne comptait plus le nombre de fois où elle l’avait trimballé sur son dos. Eran adorait ça, et elle aussi. Il se collait tout contre elle, et sentir cette masse chaude logée dans son dos et irradiant de confiance pour elle, c’était une sensation rare et privilégiée. Depuis leur arrivée sur la Flotte, Eran voyait un kiné une fois par jour, et tout un tas d’autres docteurs tous plus différents les uns que les autres. Jamie avait rapidement perdu le fil des explications et se contentait de hocher la tête. Eran lui dirait s’il voulait arrêter de voir l’un ou l’autre.

L’une de ses mains attrape le flacon qu’elle débouche avec les dents. « C’va être froid, pis c’va chauffer, elle prévient. » L’habitude qui guide ses gestes, elle enduit ses pognes d’huile, les frotte rapidement l’une sur l’autre et la dextre reprend son attention tandis que la senestre maintient le dos. Rapidement, le derme rougit, mais déjà Ethan doit sentir les bienfaits du massage. Mais, elle n’insiste pas quant au bras mécanique. Elle comprend qu’il ne souhaite pas qu’on s’en approche. Ils ne se connaissent pas tant (pas du tout), et ce n’est pas les deux fois où il a dû la serrer contre lui et encaisser sa rage et sa peur qui ont fait exploser les barrières entre eux. Au contraire, ça en a érigé de nouvelles à la place des anciennes. Ils sont plus prudents, plus attentifs aussi – plus gênés et précautionneux. Ce n’est plus la vague indifférence qu’ils se vouaient jusqu’ici.



stabat mater
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Ven 12 Oct - 6:16
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan#376 http://beyond-earth.forumactif.com/t220-domesticated-animal-ethan
Messages : 416
Âge : 37 ans
Occupation : Commissionnaire, fournisseur de consolation alcoolisée
Habitation : Sur l'Albatross, son vaisseau amarré sur le Colossus 5
Arrivée : Il y a 7 ans, en 2220.
Pseudo : GeniusPanda / Kim
Avatar : Boyd Holbrook
Crédits : (av) Oxalys

J’vais t’masser qu’elle marmonne dans l’accent le plus kellarien qu’il connaisse. Elle était déjà en train de le faire, sans qu’il est vraiment son avis à dire. Il ne pouvait néanmoins pas lui reprocher. Il s’était laissé faire, pliant plus facilement sous la douleur. A croire qu’il aurait cédé à n’importe quel remède miracle pour peu que ça cesse. Malgré sa main sur sa prothèse, il est prêt à se plier à sa solution miracle. Il serait peut-être même parvenu à se détendre si elle ne l’avait pas piqué de la sorte. Ses épaules se tendent sous les mains de la jeune femme. « Génial. Et bien on est deux à qui ça f’rait du bien. » Râle-t-il. Le sous-entendu qu’ils puissent à un moment tout les deux dans le même lit n’était pas volontaire. Si ça avait traversé l’esprit d’Ethan plus d’une fois à leur rencontre, elle l’avait suffisamment refroidi pour complètement asexuer Jamie. Elle était une des rares femmes qui avait réussi cette exploit. Non, ce qu’il veut vraiment dire c’est qu’elle était dans le même bateau que lui, et sûrement depuis bien plus longtemps. Le blond se contente que de cette réplique. Elle venait de le renvoyer devant une vérité : il n’avait pas vu Anastasia depuis un moment. Ou une autre fille peu importe. Bien qu’il préfère la milicienne. Ok merde, je l’appelle tout à l’heure.

Le flacon qu’elle saisit passe à peine devant ses yeux, pas assez longtemps pour qu’il comprenne ce que c’est. La méfiance est de nouveau de mise. Le froid qui s’étale sur sa peau lui file un mauvais frisson qu’il peine à dissimuler. Elle avait pourtant raison : la chaleur qui se répand sous ses mains, visiblement expertes, le force à se détendre. Il y met un peu du sien aussi. Elle doit avoir bien avoir raison pour le faire, pour briser à nouveau cette barrière tactile. Ou peut-être essayait-elle simplement de lui rendre la pareille. Ethan abandonne rapidement l’idée de trouver une raison précise en sachant qu’il ne trouverait jamais lui et qu’il aurait encore moins de réponse s’il demandait directement. « Qu’est-ce qu’il a ? ton p’tit frère ? » Ose-t-il demander après un long moment de silence. C’est bien que t’es appris qu’il veut rajouter mais il n’est pas sûr d’où ça va les mener. C’est dur de rester avec Jamie pour autre chose que pour le boulot. Ca l’était encore plus qu’il ne pouvait pas l’éviter, elle qui maintenait sa nuque entre ses doigts. Il sait qu’il y a des limites mais il tente encore de les délimiter parfaitement.

« S’il a besoin d’toi, t’serais pas mieux avec lui plutôt qu’ici ? » La question lui est adressée avec prudence. Son ton de voix est bas, quand bien même il n’y a qu’eux. Peut-être était-ce à cause de la fatigue qui commençait à s’emparer de lui. Une bonne fatigue prodigué par ce massage auquel il finit par succomber. Sa main tombe de son épaule et il dévoile à nouveau sa chaire à vif à laquelle s’accroche douloureusement la ferraille de sa prothèse. Elle avait montré qu’elle savait agir avec précaution, alors il baissait la garde.




I'm a broken machine
i can do anything
i've nothing to hide
now i start to dream
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Mer 17 Oct - 18:27
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t971-jf-si-j-etais-un-homme http://beyond-earth.forumactif.com/t976-dies-irae-jamie
Messages : 45
Âge : trente ans
Occupation : pilote de commissionaire; réaffectée temporairement comme mécano
Habitation : C5
Arrivée : 2224
Avatar : pilar moraga
Crédits : mischievous wink, vovicus
Touché. Un grognement lui échappe en même temps qu’un frisson de dégout la traverse. L’idée même la révulse, mais elle ne répond rien. C’est mérité, après tout. Et sous ses mains, il se laisse finalement aller ; un sourire satisfait remplace la grimace qui a pris place momentanément sur le visage de Jamie. « On sait p’trop, qu’elle répond. Il a b’soin d’massage r’guliers, pis de d’tendre ses musc’. L’charabia d’toubibs, j’bite rien, mais c’fait effet. J’appris sur Keller avec une nana qu’bossait pour une toubib. Ici, l’est pris en charge, mais j’continue p’r’fois d’m’ccuper d’lui. J’suis plus s’vent là, mais je’les oublie pas. C’important qu’ils l’sachent. » C’est quand elle le dit qu’elle réalise à quel point c’est vrai. Jamie culpabilise sans doute un peu sans trop se l’avouer de laisser son frère et sa sœur derrière elle. Ils grandissent, elle se dit, ils font leur vie, elle les regarde devenir de belles personnes. En réalité, elle craint le jour où ils n’auront plus besoin d’elle. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que c’est le cas depuis bien longtemps, mais que trop liés tous les trois, ils sont pour l‘instant incapables de faire autrement que de se retrouver en meute pour soigner leurs âmes meurtries. Et si Jamie part, elle revient toujours, ils le savent. Alors, ils attentent sagement, impatiemment, qu’elle pousse la porte de la cabine, grogne à cause du bordel, s’affale sur une chaise après s’être délestée de sa veste. Eran racontera alors leur vie, des banalités, il posera des questions faciles à répondre et les non-dits combleront l’essentiel. « Il a plus b’soin de moi d’puis l’temps, elle répond avec honnêteté et lucidité. » Le silence s’installe. Jamie a vu cette main libérer son épaule, mais pour autant, elle ne s’emploie pas immédiatement à la masser. Doucement, elle déplace ses mains et se doigts contre le derme, s’attarde sur certains points de tension et se plait à sentir le corps de l’homme se libérer de sa tension. A nouveau, elle approche les pognes de l’épaule blessée, et redemande « J’peux ? »

Plus délicatement, Jamie attrape l’omoplate pour le redresser et sort doucement le bras de l’écharpe qui le maintient contre le torse. Elle devine la douleur à sentir son bras pendre comme un poids mort et les nerfs à vif. Pourtant, Ethan reste assis sur sa chaise. « T’as d’frères ou d’sœurs ici ? elle demande filament prudemment alors que du bout des doigts elle approche la chair meurtrie. Elle évite d’abord le gros que la structure de métal pour ne masser que les cicatrices, avant d’entamer un massage plus franc. La mécanicienne qu’elle est ne peut s’empêcher d’admirer le bras mécanique, et elle s’imagine sans peine les trésors de subtilité qu’un tel objet demande. « T'bras est très beau, elle lâche finalement maladroitement, le ton bas. »



stabat mater
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Ven 26 Oct - 3:20
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t125-broken-machine-ethan#376 http://beyond-earth.forumactif.com/t220-domesticated-animal-ethan
Messages : 416
Âge : 37 ans
Occupation : Commissionnaire, fournisseur de consolation alcoolisée
Habitation : Sur l'Albatross, son vaisseau amarré sur le Colossus 5
Arrivée : Il y a 7 ans, en 2220.
Pseudo : GeniusPanda / Kim
Avatar : Boyd Holbrook
Crédits : (av) Oxalys

Quand elle demande avec précaution, le blond met un temps avant d’hocher la tête. C’est d’une précaution extrême qu’elle le manipule. Ca le change de d’habitude, mais ça le rassure surtout. Il met autant d’effort à rester assis, à se laisser faire qu’elle à ne pas le blesser. Ethan lâche un rire à sa question, si soudaine qu’il en oublie momentanément ses douleurs. « Nope. N’en faudrait pas deux comme moi. » Il secoue négativement la tête pour appuyer ses propos. Il n’avait jamais senti de vide fraternel. C’était pour lui une chance que de ne pas avoir le poids d’un frère ou d’une sœur sur les épaules. Une responsabilité ou un traître supplémentaire.

Le compliment de la brune coupe nette son hilarité. C’est aussi soudain qu’absurde. SI bien qu’il pivote légèrement la tête au-dessus de son épaule, quand bien même il ne peut pas la voir entièrement. Juste ses mains. « J’te le donne si tu veux. » Lâche-t-il finalement. C’était une belle tentative, Ethan finit par le reconnaître après coup. Pour le détendre ou aborder le sujet, il ne savait pas vraiment pourquoi. Il préférait néanmoins le massage pour se détendre. « Mais j’ai eu meilleur matos. Que j’ai vendu. Entre me faire du fric et m’le faire arracher, c’était vite fait. Tu sais comment ça marche là-bas. » Là-bas ou Keller. C’était assez évident pour qu’il ne soit pas utile de le préciser. Ce genre de prothèse valait de l’or - quand bien même elles étaient monnaie courante. Un détail qu’Ethan comprit dès son départ de Merry Field.

« Qu’es-t’y faisais ? » Sous-entendu, avant de finir ici. Elle ne lui avait jamais dit qu’elle venait de Keller - en même temps, elle ne lui disait jamais grand-chose. C’était peut-être la première qu’ils échangeaient autant. Il ne fallait pas être devin pour deviner l’origine de son accent. Ce qui le rendait surtout curieux, c’est de savoir ce qu’elle faisait là-bas. Pour vivre ou pour survivre. Peu importe ce que c’était, ça avait assombri son regard. Ce type de personne était assez comune sur la station. Ce qui lui avait vraiment mis la puce à l’oreille, c’était les crises dont il avait été témoins et par extension, le libérateur. Sur le moment, il n’y avait rien à dire. Or depuis, il mentirait en disant qu’il ne se posait pas de question.



I'm a broken machine
i can do anything
i've nothing to hide
now i start to dream
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     Jeu 1 Nov - 23:59
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t971-jf-si-j-etais-un-homme http://beyond-earth.forumactif.com/t976-dies-irae-jamie
Messages : 45
Âge : trente ans
Occupation : pilote de commissionaire; réaffectée temporairement comme mécano
Habitation : C5
Arrivée : 2224
Avatar : pilar moraga
Crédits : mischievous wink, vovicus
Un ricanement rauque lui secoue la poitrine. Effectivement, un ou un autre comme lui serait beaucoup trop à gérer. Pourtant, quand elle y pense un peu, Jamie n’imagine pas sa vie sans Delilah et Eran. Sans eux, elle se serait probablement laisser mourir. C’est beaucoup à porter comme poids pour les deux gamins, ils n’en n’ont jamais parlé, mais à l’époque, ils lui ont sauvé la vie. Quand Vespillo et ses hommes se faisaient les reins contre elle, l’idée de retrouver la candeur et la naïveté des petits l’aidait à endurer l’indicible. Et les rares fois où elle a réellement tenté d’en finir avec cette chienne de vie, c’est encore eux qui, indirectement, l’ont empêchée de se tuer. La dette qu’elle a contracté envers les jumeaux est aussi lourde que salvatrice.

« J’te le donne si tu veux. » Le ton de la réponse lui plaît peu et Jamie grogne légèrement. Malgré sa tentative pour rattraper le coup, Jamie s’est déjà retranché derrière ses innombrables murailles. Ca lui apprendra tient. « J’dmirais l’vrage, elle se justifie pourtant le ton sombre sans pour autant arrêter le massage. » Si elle s’occupait d’abord de l’épaule déchiquetée du bout des doigts, c’est maintenant pleinement qu’elle pétrit la chair abîmée. « Tu sais comment ça marche là-bas. » « Hum, elle rétorque, peu désireuse d’aborder le sujet de Keller ». C’est sans compter sur Ethan. Ce n’est pas méchant, ni même intrusif. Juste deux personnes échangeant sur un point commun. C’était juste dommage que le leur soit Keller et les souvenirs aussi vifs que douloureux. Malgré elle, elle contracte les mains brutalement contre l’épaule avant de les retirer subitement. Un long frisson d’horreur la parcourt et ça lui demande quelques secondes avant qu’elle ne repose les mains sur le dos du blond. Ca devait arriver, bien sûr. Leur quarantaine forcée sur Keller avait été éprouvante pour tous, pour elle, pour lui. Après ses crises d’angoisse, d’une violence inouïe, Ethan n’avait jamais posé aucune question (et elle lui en était d’une reconnaissance sans limite). Au contraire, il avait fait preuve d’une douceur incroyable et d’un tact inespéré. Jamie aurait voulu qu’il n’aborde pas le sujet, jamais, même de façon détournée. Et, que répondre ? Elle ne reniait pas vraiment son passé de pirate – elle n’avait jamais commis aucune atrocité dont l’équipage de Vespillo se vantait à longueur de temps. Ce n’était pas non plus une fierté quelconque. Avant ça ? Impossible d’imaginer en parler. A nouveau, la brune retire ses mains du dos d’Ethan, prise d’un malaise prégnant et lourd. Elle déglutit plusieurs fois et se passe les mains anormalement moites sur le pantalon. « Des choses ici et là… tu sais ce que c’est… » La vérité, c’est qu’elle-même ne sait rien du passé de l’homme. Ils ne se posent pas de question, et jusqu’ici, il semblait que ça leur convenait parfaitement à tous les deux. « C’Keller. On fait c’qui faut pou’ viv’, elle lâche le timbre un peu lointain. » Revenues au milieu des omoplates, les mains de Jamie continuent leur magie tandis que les billes sombres de la jeune femme se perdent sur les cicatrices de l’homme et celle immense qui lui balafre le bras. Elle ne pose pas la question mais pour une fois, commence à réellement s’interroger sur la vie qu’il a mené, ou celle qu’il mène. Ils ne partagent que peu de temps, en réalité, et quand ils travaillent, ils ne babillent pas (et même en dehors du boulot en réalité, Jamie ne babille simplement pas.) Du reste, elle n’a pas besoin de poser de questions, elle en devine assez sur le passé de l’homme avec les rares détails grapillés ici et là et cette chair traumatisée. Oui. Il sait ce que c’est.



stabat mater
MessageSujet: (#) Re: Curiosity is a heavy load / Jamie     

RÉPONSE RAPIDE