Pour un flirt, avec toi
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: (#) Pour un flirt, avec toi     Mer 22 Aoû - 11:29
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
« Joli cul. » Une tape sur l'épaule de ton interlocuteur et tu te hisses sur le tabouret se trouvant à droite de l'homme que tu avais considéré comme ta cible du soir. Belle carrure, pas l'air d'être trop demandé, tu arriverais peut-être à tirer quelque chose de plus avec celui là. A moins qu'il ne finisse par te dire qu'il était protégé par les lois sacro-saintes du mariage et te dise d'aller voir ailleurs. « ...et jolie face. » Tu fais signe au barman de te servir la même chose que lui et tu t'appuies légèrement sur le côté pour le dévisager. « C'est quoi l'habitude dans l'coin ? Le mec qui paie un coup à la dame ? » Sans Avayne ce soir, tu étais partie tester ta chance ailleurs que dans les coins mollassons dans lesquels vous vous étiez perdues récemment. Autant éviter l'antre de ta belle-sœur qui tenait plus du sénile incontinent que de la femme fière et joyeuse qu'on avait bien voulu te vendre jusqu'ici.

Tu passes tes deux mains derrière ta nuque pour remonter tes cheveux que tu noues rapidement dans une queue de cheval qui aurait fait grincer des dents n'importe quelle femme qui se respecte. Tu attrapes le verre que dépose devant toi le tenancier et tu t'enfiles une partie de celui-ci en quelques gorgées. Tu aurais probablement pu aller à la Ruche où l'alcool était meilleur et où tu aurais pu soutirer quelques informations et histoires à Crius, mais la distance et le temps estimé pour y arriver t'avait fait reconsidérer tes plans pour la soirée. Autant te contenter d'un gars du coin que tu pourrais jeter sans remords plutôt que t'enliser parmi les faux pirates et les anciens Kellari. S'ils avaient des choses à t'apprendre, ce n'était pas de leurs informations que tu voulais pour le moment. On parlait d'argent, de coups bien distribués et de promesses non tenues avec les gens du Colossus, sur le Tiantang et par défaut la plupart des autres vaisseaux, il fallait faire preuve d'un peu plus de subtilité et de minutie.

Tu ne t'étais jamais considérée comme quelqu'un de particulièrement réfléchi, peut-être un peu plus dégourdie que certains de tes camarades, ce qui expliquait que de tous, ce soit toi la capitaine, mais tu n'avais pas la patience pour pousser trop loin. Les lois étaient différentes sur Keller ou sur les autres colonies fantômes et stations peu recommandables. Une réputation suivait et si cela ne suffisait pas, une arme opportunément pointée vers les couilles et la promesse de quelques crédits déliait la plupart des langues. Tu t'étais heurtée jusqu'ici à quelques murs et la pêche aux informations, bien que fructueuse sous certains égards, n'était pas encore suffisante pour que vous puissiez vous permettre d’échafauder des plans. « T'as quelque chose de prévu tout à l'heure ? »


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Jeu 23 Aoû - 12:34
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy


Les bières en solo après le service se multipliaient depuis un couple d'années. La routine des bons jours qui se mélangeait à celle des mauvais, au point qu’il n’arrivait même plus à trancher, une fois sa carcasse traînée ici, si la journée méritait son alcool pour se faire oublier ou pour se féliciter. Une distinction qui ne l’intéressait même plus et qui aurait enragé son vieux aussi sûrement que le gars qu’il était lui-même il y avait pas si longtemps. Ce soir, c’était pas un bon soir, c’était sûr. L’alcool n’avait fait que lui rappeler qu’il le buvait tout seul et que son frère, le vrai, pas celui qui était resté pourrir sur Merry Field, s’était barré avec sa femme et sa fille. Deux ans qu’il en rageait. Deux ans qu’il enrageait. Au point qu’il se disait que si personne venait remuer la merde pas loin de lui, il irait remuer celle des autres.

Qu’on ai entendu ses pensées ou que sa tête en ai dit assez long pour qu’on capte la solitude dans laquelle il était, le résultat fut qu’une main vint s’abattre sur son épaule après un compliment digne d’un docker en chien. Est-ce que la femme qui squattait désormais le tabouret à côté de lui en était une ? Rien de moins sûr, pas besoin d’être un génie pour voir qu’elle soulevait les gens plutôt que les cargaisons.

-Ça dépend si l’gars veut s’faire la dame ou pas j’dirais, répliqua-t-il sans se démonter.

Diverti de ce spleen dans lequel il s’enfonçait jusque là avec une délectation dégueulasse, Ledward se prit à observer cette femme qui faisait office de bouée de sauvetage. Blonde, grande, l’assurance tranquille de ceux qui connaissent déjà le pétrin dans lequel ils peuvent se fourrer, mais qui seraient du genre à aller le chercher juste pour prouver que rien ne les arrête, peu de sens des conventions sociale, un accent étranger. Cette créature était pas de ce plan là. Son regard de prédateur certain de se trouver au milieu de moutons ne permettait pas de se tromper. Elle ressemblait à ces lions qu’il observait gamin sur des hologrammes, elle en avait la crinière, rapidement domptée en queue de cheval, alors que lui ressemblait à un carcajou blessé, sa superbe perdue. Croiser son regard une fois lui suffit pour comprendre qu’ils venaient du même monde, à défaut de venir de la même colonie pourrie.

Le tenancier apporta la boisson demandée par sa nouvelle voisine et Led accrocha son attention d’un geste ne prenant pas la peine de tourner les yeux vers lui.

-Met ça sur mon compte, s’te plait.

Politesse élémentaire pour les barmen, si Ledward ne voulait pas qu’on lui crache dans ses trois prochains verres. Un vague sourire, comme une envie de provocation, souleva le coin de ses lèvres. Qu'elle en pense ce qu’elle voulait en croisant ça avec sa précédente affirmation. Sacrée descente pour une gonzesse, en tout cas, la moitié de son verre y passa d’un coup, renforçant l’image qu’elle donnait de maîtriser son univers. Pas de doute, elle avait du chien, un chien qui manquait aux femmes d'ici, qui avait un goût de révolte et qui appelait à la bagarre.

-J’en avais pas jusque là, mais c’est p’tet sujet à changer. J’dois t'appeler comment princesse ?

Le surnom c’était que de la résistance. Juste histoire de dire : j’ai capté qui t’es mais si l’un doit bouffer l'autre, ça sera moi. Il prit une gorgée de son verre, plus posée que celle qu’elle avait elle-même prise. Impose ton style mon salaud. De son accent, il pouvait deviner les salauds de Keller. Le sien avait fondu depuis longtemps, anesthésié par le parlé des stellariens, ne restait que cette manie de mâcher ses mots comme s’ils en auraient un goût différent une fois crachés.

-En affaire dans l'coin ? Demanda-t-il, voyant difficilement comment une femme de son caractère voudrait venir se fondre dans la masse un peu fade de la flotte.
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Jeu 23 Aoû - 16:09
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
« Ça dépend si l'gars veut s'faire la dame ou pas, j'dirais. » Avec une moue faussement impressionnée, tu acquiesces. Pourquoi s’embarrasser autant alors qu'il suffisait généralement de dire à l'autre qu'on pouvait tirer son coup dans un coin ? Tu aimes comme tout un chacun qu'on te paie un verre et tu apprécies qu'on cherche à t'attirer par quelques cadeaux, à toi après de jauger la marchandise et de laisser tomber celui qui ne te convient pas. « Met ça sur mon compte, s'te plait. » Tu ronronnes presque, sentant que ta proie est ferrée, tu décides de patienter un peu que l'autre fasse quelques pas à son tour. Tu ne le remercies pas, à quoi bon ? Tu as bien l'intention de profiter de tout ce que la flotte peut t'offrir et jusqu'ici tu n'es pas très impressionné. Tu t'ennuies, tu te morfonds et tout coûte cher pour la qualité produite. Tu ne peux pas affirmer que Keller vend le meilleur, mais elle vend quelque chose qui ne te fait pas regretter d'avoir dépensé tes dies.

« J'en avais pas jusque là, mais c'est p'tet sujet à changer. J'dois t'appeler comment princesse ? » Tu souris de toutes tes dents. Princesse Ça te fait rire. Tu as déjà entendu ce mot, mais tu l'associes tellement plus à une ironie, une remarque sarcastique, quelque chose de peu enviable que cela te plaît presque d'être appelée comme ça. « Continue comme ça, chéri. » T'es pas là pour faire connaissance, ni te caser avec un pauvre gars qui boit seul dans un bar, t'es là pour profiter de ce qu'il a à te proposer et il n'a rien d'autre que son corps pour l'instant qui t'intéresse. « En affaire dans l'coin ? » Tu ris et tu reprends une gorgée, plus mesurée, de ta boisson, observant avec un air moqueur le verre de ton compagnon. « Faut croire que ça s'appelle comme ça par ici. » D'un signe de tête tu indiques son verre, arquant un sourcil pour la forme. « T'en a encore pour longtemps à t'noyer dans c'truc ? » Tu finis ton propre verre et tu te penches légèrement sur le comptoir pour faire signe au barman de venir te resservir. « Ou tu as l'intention de passer à un niveau au dessus ? » Montre moi ce que t'as dans le ventre, mignon.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Sam 25 Aoû - 0:16
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
La femme hocha la tête à sa remarque, l’air à peu prêt satisfaite de l'honnêteté crue qu’il lui avait servi à la première occasion donnée. Pour sûr, il avait pas les manières sophistiquées du coin, malgré la pression de certains proches et collègues pour le faire rentrer dans les rangs polis des stellariens basiques. Une façon comme une autre de rendre la flotte viable, selon certains. Un désir de la garder uniforme sans forcer les garde à vous, selon d'autres. Ledward se battait les couilles du système en place, il n'aimait que le confort de la flotte et essayait de garder cet endroit à l’abri des gens de son type. Ou bien de celui de cette femme qui lui dévoila ses dents dans un sourire plus franc.

Ça sera donc Princesse pour elle et chéri pour lui. Un message de plus, reçu cinq sur cinq. Tire ton coup et tire toi, il n’y aurait aucune envie d’épiloguer de son côté. Cette fois-ci ce fut à lui de sourire un peu plus franchement, presque amusé par son franc parlé. Il se tourna d’un quart de tour vers elle, gardant un coude sur le bar alors que son autre main allait reposer sur sa propre cuisse. Le voilà dans une position plus ouverte qui accompagna sa question suivante.

La princesse éluda une fois de plus, lui faisant pencher la tête alors qu’il la regardait boire de manière un peu plus mesurée que précédemment. Elle avait capté sa curiosité, quant à son intérêt, il lui était acquis depuis sa première approche. Pas de détail personnel, ni son but, ni son prénom. Seule son envie de passer la soirée avec quelqu’un lui était donnée, pour le reste, il allait devoir oublier, ou bien filouter. Sauf qu’il avait pas vraiment envie de filouter, il avait jamais été bien fortiche à ça. Non, profiter c’était encore ce qu’il y avait de mieux à faire, malgré son envie de savoir ce qu’elle lui cachait.

-Ça s’rait con d’boire au point d’voir trouble, j’fais comment pour profiter d’la vue après ?

Ça, c’était pour signaler qu’il jouait selon ses règles. Il se ferait pas marcher dessus par une bonne femme de Keller, cependant il savait qu’il devait la tenir suffisamment intéressée pour pas qu’elle aille voir ailleurs si la viande était plus ferme. Il attrapa son verre et le vida d’un coup avant de héler le barman qui était de toute façon pas parti bien loin.

-Mais j’sais r’connaître un défi quand j’en vois un. Au pire si j’vois double ça s’ra deux fois plus de plaisir, hein ? Hey sers moi un truc plus fort, tu veux ? Conclu-t-il pour le tenancier.

Ses désirs étaient des ordres, tant que les crédits suivaient. Pour elle, il n’y aurait plus d’inquiétude à avoir, les lois de ce jeu impliquaient que s’il régalait pour le premier verre, il casquait pour tous les suivants. C’était tacite. C’était dans les trucs qu’on apprend aux barmen en même temps que le métier et que les jeunes hommes découvraient seulement une fois qu’il était trop tard. Sa leçon à lui était apprise sur ce point. Les crédits allaient saigner de son compte. À lui de la garder intéressée pour rentabiliser son affaire.

-Alors princesse, c’est comme ça qu’on fait sur Keller ? Les dames essaient d’saoulent les mecs à la nuit tombée ? demanda-t-il pour faire écho à sa question.

Il était bien confiant celui qui se laisserait saouler seul sur Keller. Sans être complètement paranoïaque, Ledward ne ferait pas assez confiance aux locaux pour se permettre d’être diminué en leur présence. Comme s’ils avaient b’soin d’ça pour nous faire un deuxième trou d’balle, songea-t-il avec amertume. Cette femme pouvait tout aussi bien lui sortir un blaster de son cul pour le trancher comme sandwich face à un couteau laser si elle le voulait, mais pour le moment elle donnait l’impression de vouloir y mettre autre chose.

-T'as pas l’air d’en avoir trop b’soin pourtant, j’parie qu't’as laissé ton content de malheureux sur la flotte.
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Sam 25 Aoû - 10:05
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
« Tant que t'arrives encore à bander... » Que tu ricanes. Que l'autre ne puisse pas profiter de la vue était bien le cadet de ses soucis. Tu étais là pour ton bon plaisir, que l'homme pouvait te procurer était un plus, qu'il soit incapable d'assumer ce qu'il faisait en était tout autre chose et tu n'avais aucune l'intention d'épiloguer là dessus. Tu attends ton prochain verre avec une curiosité presque fébrile. Est-ce que l'alcool de ce bouge valait quelque chose ou, comme tout le reste, il te faudrait retourner voir Crius pour récupérer quelque chose d'un tant soi peu potable ? Les verres sont déposés devant vous et tu goûtes. Bah ! Y'a pire et tant que tu ne passes pas ta soirée à la flotte parfumée qu'est le xingji, tu peux te sentir heureuse. « Généralement les hommes qui me paient un coup passent la fin de soirée la tête dans les cuvettes pendant que je termine leur verre. »

Il n'est pas bien difficile de savoir que tu viens de Keller, l'homme n'a pas besoin de se vanter de l'avoir déduit. Quelque chose te dit cependant que chéri n'était pas du même bois tendre que la plupart des mignons que tu avais emmené dans ta cabine les dernières semaines. « S'ils cherchent l'grand amour avec leur bite, ils ont intérêt à la pousser loin la p'tite graine. » Inutile de dire que tu avais déjà éconduit plusieurs fois des amants considérant qu'une nuit avec toi signifiait plus qu'un plan cul. Les stellariens ne semblaient pas tous bien comprendre le principe de non-exclusivité et encore moins « coup d'un soir », quant à ceux à qui tu avais dit franchement qu'ils baisaient comme des pieds, leur amour propre semblait en avoir pris un coup. Ton franc-parler et parfois ta cruauté, pour ce que semblaient en dire certains, blessait les egos bien mieux que leur en coller une lorsqu'ils cherchaient à se faire trop pressant. « T'viens pas d'Keller, joli-cœur, mais t'as pas la gueule du coin. » Un simple constat, son système d'origine ne t'intéressait pas. On colportait sûrement des rumeurs sur les prouesses de certaines colonies, mais t'embêter à les vérifier ? Ah, ce serait perdre ton temps en statistiques idiotes.

Tu imites sa position, posture ouverte, ton regard cherchant perpétuellement le sien, tu n'as rien à cacher ce soir. Tu attrapes ton verre et tu t'enfiles le reste. Une tape contre ta poitrine pour faire passer l'alcool et tu te redresses. « C'est quoi l'idée ? Chez moi, chez toi, dans un coin ? »


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Sam 25 Aoû - 12:48
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Un sourire plein d’arrogance apparu sur son visage. T’inquiète pas pour ça bébé, tu seras pas déçue du voyage. la seule femme qu’il avait déçu était son ex épouse et quelque chose lui disait qu’il n’allait pas cohabiter assez longtemps avec la princesse pour qu’elle ai le temps d’être saoulée par autre chose que l’alcool qu’il lui payait. Elle avait pourtant cette gueule d’ange un peu cruel qui donnait envie aux hommes bons de se l’enchaîner, juste pour avoir la fierté de dire ouais, c’est moi qui ai dompté la lionne. Sauf que les hommes bons sont des crétins et qu’au moment où ils pensaient commander, ils étaient déjà en train de se faire bouffer. Pourquoi une lionne voudrait se faire tenir en laisse par une souris ?

Il ne manqua pas de ricaner à l’image suivante qu’elle lui proposait. Il avait lui-même tenu les locaux pour des branques en arrivant ici, la faute à l’alcool peu diversifié qui te filait l’ivresse un peu molle. Puis en quinze ans il avait lui-même pas mal perdu à force de fréquenter les boissons timides du coin, rendant sans doute service à son foie qui aurait pas supporté une vie aux tord boyaux qui servait à désinfecter les chiottes, sur Merry Field. Retrouvant son sérieux, il prit une grande rasade de son nouveau verre, puis soutint son regard qu’il sentait insistant.

-J’ai deux’trois idées d’endroits plus agréables où foutre ma tête, répliqua-t-il en la lorgnant.

Des idées qu’il aurait le temps de vérifier rapidement, vu le temps qu’aucun d'eux ne semblait vouloir perdre dans le coin. D'ailleurs, il sembla soudainement évident à la princesse qu’il était lui-même loin de son royaume d'origine. Une constatation qui n'appelait à aucune précision. Ça ne changerait rien à leur soirée de savoir qu’il venait d’une décharge différente que la sienne. Tant que la vie d’aseptisé l’avait pas rendu ramollo elle se plaindrait pas.

-Non, confirma-t-il simplement.

Il lui adressa un nouveau regard en sifflant une bonne partie de son verre. Il était arrivé assoiffé, il se découvrait affamé. Elle réveillait en lui des instincts de bassesses qui galvanisaient les sens, échauffaient les muscles et laissaient la part belle à la personne qu’il avait envie d'être, sans être emmerdé par les avis des autres. Cependant, ils s’étaient suffisamment regardé dans le blanc des yeux, le temps c’était des crédits et il ne voyait pas de raison de continuer à traîner dans ce bar. Pas que la conversation n’était pas intéressante, mais la dame était pas là pour ça, elle le lui rappela opportunément en demandant de quel côté bouger.

-Ma piaule. Que j’me fasse pas j’ter dehors quand j’en aurais fini avec toi, marmonna-t-il.

Sur cette précision, il termina son verre sans broncher et chercha un instant le regard du barman pour lui faire signe qu’il allait payer, avant de revenir sur sa blonde du soir. Bon sang ce qu’il avait hâte de se barrer de là, maintenant. Il se fit vaguement la réflexion qu’il était devenu un gars trop facile, avec le temps, puis celle qu’une occasion était une occasion et qu’il fallait être con de pas les saisir quand elles venaient.

Un transfert depuis son terminal et la note fut réglée, en même temps que les dernières formalités d'usage. Il se leva alors et désigna la porte à sa dame, autant par envie de mater son cul que parce qu’il préférait ne pas l’avoir dans son dos et n’hésita pas à joindre le geste au regard. Tant qu’à se barrer avec, autant crâner un peu ! Rien de plus éloquent qu’une main aux fesses pour marquer la propriété toute temporaire de la paire en question. Désolé les gars, affaire classée.
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Sam 25 Aoû - 15:15
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
« J'ai deux'trois idées d'endroits plus agréables où foutre ma tête. » Tu ronronnes en te penchant vers lui, ton index retenant ton verre d'un doigt, le faisant pencher juste ce qu'il fallait pour que l'alcool ne s'égoutte pas sur le comptoir. S'attirer les foudres du barman n'était pas dans tes projets et tu comptais bien profiter de tout ce que tu avais pu avoir à l’œil. « Si tu sais utiliser ta langue pour autre chose que des promesses, je sais déjà ce que tu pourras en faire. » Tu arques les sourcils et passe ta propre langue sur tes lèvres avant de te rencogner dans ton siège.

Tu aimes voir que l'homme ne tente pas de se défiler quand tu décides de passer à la vitesse supérieure. Les jeux, ça t'amuse un temps mais tu préfères avoir les choses concrètes rapidement et sûrement. Un homme de son âge ? Autant aller droit au but avant de devoir l'aider à bander. « Ma piaule. Que j'me fasse pas j'ter dehors quand j'en aurais fini avec toi. » Tu ricanes, sans essayer de le cacher. Tu finis ton verre que tu reposes brutalement sur le comptoir. Tu le fais glisser vers le barman qui le rattrape et entreprend de le nettoyer. « Chéri, voyons, tu pourrais satisfaire d'autres personnes, si tu es encore en forme. » Tu t'étires comme un chat repu, laissant à l'homme les formalités, t'assurant tout de même qu'il n'essaie pas de te la faire à l'envers en ne payant que sa part. Les gamins qui jouaient avec le feu comme ça, tu en avais déjà croisé quelques uns et il était hors de question qu'un vieux briscard comme celui là ne tienne pas sa parole.

Faussement charmée par ses gestes et sa politesse, tu sautes de ton siège pour te retrouver devant lui et tu en profites pour observer un peu mieux les atouts physiques de l'homme. Une fois debout, il ne paraissait pas si grand et tu le dépassais de quelques centimètres. Un sourire en coin vint orner tes lèvres, découvrant en partie tes dents. La main au cul, par contre, ne te plaît pas du tout. C'est un geste de possession qui, s'il n'est pas aussi réducteur sur le plan physique que la main dans le dos, signifie un peu trop de choses pour toi sur le plan moral. Tu tournes la tête et lui offres un clin d’œil avec un faux baiser et tu sors tranquillement. Ce n'est qu'une fois dehors que tu te retournes et lui poses une main sur le torse, de l'autre tu lui attrapes les couilles au travers le pantalon et tu serres un peu plus fort qu'il n'est confortable. « Par où, mignon ? » Ne refais jamais ça qu'hurlent tes yeux. Tu le relâches après lui avoir passé une main gentiment sur la joue et avec une légère tape, tu t'éloignes de quelques pas dans le couloir. « T'crèches ici ou va falloir prendre la voie des airs ? » Tu n'aurais clairement pas la patience de te farcir les passerelles, tu étais venu dans ce bar pour la proximité, pas pour t'éloigner de trop du Tiantang.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Sam 25 Aoû - 22:58
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Putain elle y allait pas avec le dos de la cuillère ! Elle savait ce qu’elle voulait, pas de doute là-dessus. En l’occurrence il s’agissait même pas de rapport en bonne et du forme, elle voulait juste tirer son coup et se barrer, ça s’entendait si bien à demi-mot derrière chacune de ses réflexions qu’il se demanda un instant s’il allait pas avoir une mauvaise surprise en lui retirant son pantalon. Cependant, il lui suffisait de passer sa langue sur ses lèvres comme elle le faisait pour lui faire oublier jusqu’à l’idée. Impossible. Ou bien il nageait en plein délire.

Ça allait pas être trop dur à vérifier, vu l’empressement qu’elle mit à lui demander quand est-ce qu’ils allaient passer à la partie intéressante de la soirée, puis sa propre réponse dénuée d’hésitation.  Elle ne nierait pas, il le savait d’avance et fut sombrement satisfait de ne pas se tromper. Il ne prit pas la peine de répliquer quoi que ce soit à son affirmation selon laquelle il serait assez en forme pour aller satisfaire qui que ce soit après elle. Il avait plus l’âge de s’amuser à en s’en taper dix de suite et une seule de sa trempe en valait déjà au moins cinq. Sans compter les verres qu’il avait déjà sifflé, dont le dernier un peu vite.

C’est sans doute celui-là qui lui avait grillé son détecteur à connerie, l’empêchant de réfléchir trois millièmes de seconde sur la pertinence de mettre la main aux fesses d’une fille qui, si elle avait le rentre dedans d’une pute, avait sans doute une fierté placée bien trop haute sur l’échelle des permissives pour qu’une innocente main aux fesses passe sans dégât. Il se posa même pas de question lorsqu’elle lui fit un clin d’oeil et lui envoya un baiser, lui opposant un rictus qu’il pensait malin.

Aussi, il se retrouva bien con quand il se retrouva avec les couilles un peu trop compressées pour que le geste parte d’un bon sentiment. Il retint cette fois-ci le réflexe malheureux qui l’aurait poussé à attraper le poignet de ce dragon fait femme, qui aurait sans doute enclenché l’option broyeur de ses doigts, mais ne retint pas le juron fleurit qui s’échappa en sifflant entre ses dents serrées. Cependant, la question qu’elle lui posa lui laissa entendre qu’elle comptait encore utiliser son matériel, ce qui le rassura légèrement jusqu’à ce qu’elle le lâche. Putain, heureusement que Popol en avait déjà donné pour quinze ans d’ingratitude, parce que là ça avait failli être la mise au garage directe, circulez mesdames, y a plus rien à voir !

Il retint sa main d’aller vérifier que tout allait bien, mais la façon dont il tapotait sa cuisse en pinçant les lèvres devait suffisamment éloquent. Au moins le message était passé. Touche à tes fesses.

-L’Argus One, grogna-t-il finalement. Ça sera la voie des airs.

C’était plus rapide et il avait déjà été établi que personne ici n’avait de temps à perdre en badinage, encore moins en promenade. Il voulu donc l’emmener vers le port à navettes le plus proche, mais fut retenu par une résistance qui n’était pas de bon augure. La cabine de la princesse était moins loin, madame avait pas envie de se fatiguer. Putain elle avait intérêt à être bonne cette femme, parce qu’il aurait du mal à avaler la pilule si en plus de tout ça elle valait pas le sang qu’il aurait déplacé pour bander.

-T’es forte à avoir s’que tu veux toi hein ? C’par où ta planque ? Fini-t-il par demander en sortant sa  cigarette électronique de sa poche.
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Sam 25 Aoû - 23:48
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
C'est avec une certaine satisfaction que tu sens l'homme ployer sous la pression de tes doigts sur ses couilles. C'était le meilleur moyen pour leur faire ployer l'échine et tu en avais rendu plus d'un incapable de procréer, voire de pisser, lorsqu'ils avaient décidé qu'un avertissement n'était pas suffisant pour te laisser vaquer à tes occupations. Tu baisses tes yeux avec une moue moqueuse vers la main sur sa cuisse. « Tu pourras encore t'en servir, chéri. T'es plutôt pas mal équipé. » Tu manques de lui foutre un coup de coude pour le faire réagir, mais l'homme finit par retrouver l'usage de la parole pour lâcher un grognement.

« L'Argus One. Ça sera la voie des airs. » Tu n'as aucune foutue idée de ce à quoi correspondent les places, tu as vaguement conscience que certains vaisseaux sont mieux vus que d'autres. A commencer par le Colossus qui avait encore pour beaucoup les relents de piraterie qui datait du temps où le vaisseau était un transporteur d'esclaves. L'Argus One, lui, avait quelque chose de plus propre, de plus meilleur standing qui te faisait penser que les gens qui y habitaient étaient soit du gratin, soit des sacrés chanceux. « Eh bah chéri, t'es pas mal placé dis donc. » Que tu grondes. Pourtant, ça ne te tente pas de voir l'intérieur d'une cabine d'un nanti. Te faire chier ? Nah, t'avais un but et ça ne nécessitait pas de te promener jusqu'au milieu du Noeud. Aucun plan cul ne nécessitait de grimper deux fois dans les étoiles. « Pourquoi s'faire chier à aller dans ton palace quand le mien est à côté ? » Tu manquais d'ajouter que promis, tu ne le jarterais pas immédiatement en avoir fini avec lui, bien qu'Avayne s'en chargerait probablement, mais il était fort probable que l'ego de l'homme était déjà bien entamé.

Il te faut tout de même sacrément renâcler pour que l'homme finisse par céder. « T'es forte pour avoir c'que tu veux toi, hein ? C'par où ta planque ? » Tu ricanes. « Si j'veux un truc bien, j'vais pas attendre qu'il me tombe dessus, chéri, j'vais le prendre. » Tu observes d'un œil intéressé sa machine et tu le tires avec toi dans le dédale de ruelles du Tiantang. Tu as entendu quelques uns des habitants parler d'une histoire sordide et tragique, mais les couleurs criardes qu'on pouvait retrouver partout te donnait surtout l'impression d'être entrée dans l'antre d'un Hurleur dégénéré. « Fais pas gaffe si y'a d'autres personnes, elles s'intéresseront pas à toi. » L'idée de partager ta conquête ne te dérangeait pas, mais faire fuir ton bonhomme parce qu'il y avait ta sœur et une de ses hypothétiques ami(e)s avec elle te gâcherait définitivement la soirée.

Il vous faut quelques minutes pour y arriver, mais la cabine s'ouvre pour vous, vide de tout occupants. Tu ôtes déjà ta veste et ton haut en faisant signe à l'homme d'entrer. « Tu peux poser tes trucs où tu veux. » Tes affaires abandonnées au sol, tu l'attires par le col pour l'emmener vers ton propre lit, ne lui laissant pas l'opportunité d'observer plus avant le reste de la cabine qui, somme toute, n'avait rien de bien engageant.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Dim 26 Aoû - 11:28
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Le compliment sur son entrejambe maltraité eu au moins l’avantage de gonfler son ego mis à mal par le geste précédent. Ouais il s’était jamais considéré comme à plaindre de se côté-là et il aimerait bien pouvoir continuer à s’en vanter, ce qui était incompatible avec un arrachage de parties en règles. En attendant, il aurait sa revanche quand elle serait dans son pieu, puisque visiblement elle semblait quand même vouloir tester la marchandise. Se reprenant, il rajusta sa veste et lui annonça qu’il habitait sur l’Argus, qu’ils allaient donc devoir prendre la navette avant de pouvoir prendre autre chose.

- ‘Fallait bien un prince pour t’taper dans l’œil, princesse, répliqua-t-il à son commentaire sur sa position.

Il aurait du se douter pourtant que la Princesse allait faire honneur à son surnom, râlant une nouvelle fois sur la distance visiblement intenable à parcourir avant de pouvoir se faire l'inspecteur. Elle avait pas baisé depuis combien de temps pour vouloir à ce point que ça arrive vite ? Un élan de lucidité empêcha Ledward de poser la question à voix haute, préférant de loin s’occuper la bouche autrement en sortant sa cigarette électronique, abdiquant devant les désirs de la dame. Quelle chieuse. Il aimait ça autant qu’il détestait.

Il se laissa entraîner par la blonde à travers le vaisseau, lâchant occasionnellement un nuage de fumée jusqu’à finalement ranger son appareil lorsqu’elle lui annonça qu’il y aurait du monde chez elle, lui mettant le holà. Du type holà j’fais pas dans l’voyeurisme. Pas que ça lui était pas déjà arrivé de faire des trucs pas très conventionnels là où on pouvait le surprendre, mais il avait jamais cherché à avoir un public et c’était pas à quarante piges que ça allait commencer, les conneries fallait les faire avant.

-T’es pas sérieuse j’espère ?

L’absence de réponse ne lui dit rien qui vaille, le laissant avec la simple certitude que s’il y avait quelqu’un qui traînait, il allait tourner les talons fissa et ciao Bella, on s’revoit quand tu s’ras moins tarée. Une chance pour lui, pour elle et pour le contenu de son caleçon à qui on avait fait miroiter trop de promesses pour l’empêcher de planter le drapeau, la porte de la cabine s’ouvrit sur un lieu désert de toute présence humaine.

Avec son impatience habituelle, princesse retirer immédiatement la plupart de ce qu’elle pouvait porter sur le haut de son corps, prenant une longueur d’avance sur lui qui n’avait eu que le temps de retirer sa veste avant qu’elle ne l’attrape par le col pour le tirer jusqu’à son lit. À ce moment-là, Ledward aurait été bien en peine de savoir à quoi ressemblait le reste de la cabine. Ses yeux étaient occupés à la bouffer du regard et ses mains cherchaient déjà à la saisir pour s’emparer de ce qui serait sien, le temps d’un corps à corps.



MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Dim 26 Aoû - 11:58
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
Il te fait rire dans sa pruderie, le petit voyou fait stellarien. Tu évites ses questions, tu louvoies entre ses récriminations, mais c'est toi qui mène la danse et tu n'as pas l'intention de t'abaisser à plus lui offrir qu'il ne l'a fait. Son envie de baiser avec toi est cependant encore assez forte pour qu'il te suive, malgré ses jérémiades. Tu ne sais pas bien si l'homme a tellement envie de jouer que ça ou s'il considère ces deux pauvres boissons qu'il t'a payé comme un salaire suffisant pour pouvoir se déclarer l'alpha de la soirée. Tu observes avec curiosité sa clope électronique. Est-ce que cette chose a un semblant d'intérêt autre que donner l'illusion de fumer ? Tu n'en saisis pas bien l'utilité, mais tu imagines qu'elle a quelque chose de plus polissé que l'odeur âcre de la fumée de véritable cigarette, probablement plus composée de goudron que de tabac dans l'espace.

Arrivés à la cabine, tu ne lui laisses pas le temps de poser des questions et tu te déshabilles, l'attirant contre toi, l'obligeant à ne s'intéresser qu'à ton corps et ce que tu pouvais lui permettre de toucher.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Dim 26 Aoû - 16:11
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Lun 27 Aoû - 18:06
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Mar 28 Aoû - 18:56
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Mer 29 Aoû - 19:24
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Jeu 30 Aoû - 0:20
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Ven 31 Aoû - 17:42
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim


« Putain de merde... » Tu ris entre deux inspirations lourdes. Allongés sur le lit, trop petit pour vous deux, tu ne lui accordes pas un regard. « Tu l'as dit, chéri. » Tu ne déposes aucun baiser, aucune caresse sur son corps luisant de sueur et tu te détaches doucement de lui. Tu n'as pas besoin de l'observer, tu l'as assez vu, lui et les marques de possession que tu avais apposé sur toute la partie supérieure de son corps. Personne ne pourrait manquer cette nuit. Tu détaches tes cheveux, le peu qui tenaient encore dans l'élastique après le rodéo qu'avait été leur relation et tu passes une main entre tes jambes en soupirant. Tu l'essuies sur le bord du lit et tu te lèves à la suite de l'homme à qui tu mets une claque aux fesses. « Suis moi, mignon. » Tu avances rapidement jusqu'à la porte de la salle de bain dans laquelle tu l'invites à entrer et tu fermes derrière vous. Pour ta part, tu te glisses dans la douche que tu utilises pour te rincer. « Bien pratique vos techniques de contraception. »

L'eau coule sur ton corps, rinçant la sueur comme les sécrétions. « C'était pas si mal, chéri. Tu peux m'accompagner. » Invitation qui ne demande pas nécessairement d'être acceptée, tu continues sans faire attention à lui.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Ven 31 Aoû - 23:40
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Il y avait quelque chose de très fonctionnel dans cette attitude totalement détachée qu'ils observaient l'un avec l'autre. Pas de contact, pas de caresse, pas d'embrasse ou de flânage dans le lit pour reprendre un peu leurs esprits après le rapport pour le moins musclé qu'ils venaient d'avoir. Elle était venue le pêcher dans son bar pour qu'ils baisent, ils avaient baisé, il n'y avait rien de plus à ajouter, à par peut-être un peu d'eau pour pas qu'il se barre d'ici tout dégueulasse de la sueur et autres fluides échangés pendant l'acte. Il saignait même, il en était sûr à présent qu'il sentait à nouveau les autres parties de son corps, passées au second plan lorsque son entrejambe avait pris le contrôle de ses nerfs et de son cerveau. Rien de bien méchant, ni de bien désagréable. Il s'était rarement aussi bien défoulé pendant le sexe qu'avec elle et elle avait l'air d'être à peu près dans le même état d'esprit, m'enfin on pouvait jamais être sûr.

La claque qu'il se reçu sur les fesses lui arracha un rictus amusé. Pas que ça lui fut particulièrement agréable, mais il se rappelait très bien de sa réaction démesurée lorsqu'il lui avait fait subir le même traitement. La blague quand il songeait à ce qui avait suivit, dans la soirée. Si elle avait pas des bleus demain à cause de lui, en plus des quelques traces de dents, c'était qu'elle était définitivement pas fait du même bois que les humains normaux.

Il n'hésita cependant pas à la suivre jusqu'à la salle de bain qu'elle ferma derrière eux, sans doute pour éviter que quelqu'un n'ait une vue sur leurs nudité en entrant dans la cabine, ce qui allait parfaitement à l'inspecteur, toujours pas décidé à exhiber son service trois pièces à qui ne comptait pas l'utiliser. Il la reluqua sans vraiment se gêner lorsqu'elle entra dans la douche, pas peu fier de sa prise du soir, avant de laisser un nouveau sourire en coin prendre place sur ses lèvres.

-Ouais. Efficace, surtout, commenta-t-il.

Il n'avait jamais entendu parler de quelqu'un qui soit tombée enceinte malgré les implants que chacun se devait d'avoir une fois sur la flotte. La régulation des naissances était capital lorsqu'on vivait dans un espace aussi restreint que le vaisseau, où le problème des ressources et de l'espace étaient des contraintes majeures. Mais pas la peine de lui faire l'exposé, il en avait pas envie et il la pensait assez futée pour qu'elle devine seule les problèmes qu'une avalanche de naissances pouvait causer.

Il se glissa sous la douche lorsqu'elle l'y invita, sans réagir au « pas si mal » qu'elle lui servit. Encore cette sale habitude de vouloir faire comprendre à la gente masculine qu'ils n'étaient pas indispensables à son plaisir, même si elle avait apprécié. La douche était exiguë, il était difficile de s'y tenir à deux sans se toucher, aussi Ledward ne chercha pas franchement à l'éviter, simplement à ne pas faire de mouvements trop brusques, pour ne pas lui mettre de coups involontaires. Il se frotta pour accélérer le processus de nettoyage, pas particulièrement agréable quand il en vint aux plaies qu'il avait dans le dos, le cou et les épaules, mais laissant l'eau faire son effet tout de même.

-Pas si mal ouais, confirma-t-il en essayant d'observer les dégâts dans son dos. T'essayes toujours d'arracher des bouts d'steak aux gens qu'tu baises ?

Il commençait à se dire qu'il avait bien fait de ne pas lui demander de le sucer. Il préférait ne pas imaginer l'état de son entrejambe si elle s'était prise d'un excès d'enthousiasme sauvage comme elle avait pu le faire avec le haut de son corps. Sa lèvre inférieure piquait légèrement, elle aussi. Est-ce qu'elle l'avait mordu trop fort ici aussi ? Il y passa le pouce avant de le regarder, le découvrant légèrement rosi par le sang mêlé à l'eau. Il soupira, commençant à se frotter le visage pour en retirer la cyprine récoltée. Prendre la douche ensemble était peut-être pas une idée si brillante que ça. Difficile de ne pas avoir envie de la toucher, aussi proche, aussi nue, malgré les picotements de son dos meurtri.

-Où j'ai un trait'ment s'pécial pour bonne conduite ?
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Jeu 6 Sep - 16:33
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t836-ellie-tell-your-children-not-to-hear-my-word http://beyond-earth.forumactif.com/t838-ellie-pretty-reckless
Messages : 87
Âge : 44 ans
Occupation : Commissionnaire
Habitation : Tiantang, avec sa soeur
Arrivée : 03.07.2227
Pseudo : Frey
Avatar : Alison Mosshart
Crédits : Gif : Kim
« Pas si mal ouais. » Tu montres les dents dans ton sourire, pas peu fière. « T'essayes toujours d'arracher des bouts d'steak aux gens qu'tu baises ? » Que tu baises, comme si tu avais réellement eu le dessus sur ce coup. Tu ne t'étais pas laissée faire mais il était tout à fait clair que tu avais surtout bataillé pour laisser une marque plus que réussir à lui passer dessus. La carrure de ton mignon et son envie de te dominer avait été plus forte que ton envie de te battre pour l'écraser et tu n'étais pas certaine de quel bois il était fait. Si tu avais trop cherché à passer au dessus, serait-il resté pour le sport ou aurait-il préféré prendre la tangente en râlant une fois de plus ? « J'aime laisser ma marque. » Tu ronronnes presque en appuyant de l'index sur un des suçons que tu as laissé dans son cou avant de retourner à ta toilette et ton rinçage, t'assurant de n'avoir sur le corps rien qui puisse rappeler cette nuit. « Ou j'ai un trait'ment spécial pour bonne conduite ? » Tu te passes une main devant les yeux après avoir rincé du produit moussant que tu retrouvais dans les douches de la Flotte. « T'as pas mal encaissé et t'as donné le ton, c'était plutôt sympa, j'allais pas m'retenir comme la plupart des tapettes du coin. »

Son corps près du tien, tu te retournes pour lui faire complètement face et tu profites d'avoir dorénavant les pensées complètement tournées vers autre chose que le sexe pour observer ses muscles. Un léger sourire apparaît sur tes lèvres. Sans être un culturiste, l'homme dégageait une certaine force que seul un entretien du corps et l'habitude d'obéir à des règles d'hygiène pouvaient conférer. Tu ne l'avais pas vu sur les quais, ou son visage était passé complètement inaperçu, il devait donc travailler ailleurs dans un métier physique, être militaire ou être un passionné d'exercice physique. Étant donné qu'il faisait partie de ces innombrables voyous qui avaient rejoint la Flotte, les trois hypothèses étaient possibles. « Je suis pas déçue de ce que tu caches sous tes frusques, mignon. T'es plutôt bien formé. » Tu claques gentiment son ventre du dos de ta main, tes yeux remontant vers ton œuvre avec un air particulièrement satisfait. Les marques et les griffures n'allaient pas disparaître tout de suite et allaient surtout être pénibles pendant un ou deux jours à frotter contre les vêtements.


I am also a we
I don't really care about anyone liking me. Most of you motherfuckers don't even like yourselves ▬ if karma doesn't hit you, I fucking will
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     Dim 9 Sep - 12:25
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t889-led-le-monde-est-un-ivrogne
Messages : 63
Âge : 42 ans
Occupation : Inspecteur à la milice
Habitation : Argus One
Arrivée : Il y a une quinzaine d'année
Pseudo : Jostophe
Avatar : Tom Hardy
Contrairement à lui, elle n'éprouvait pas de réserve particulière à le toucher, son air satisfait glissant sur le morceau qu'elle avait ramené chez elle alors que de ses doigts elle soulignait l'une des marques les moins douloureuses qu'elle lui avait laissé. Elle semblait satisfaite du sort qu'elle lui avait réservé, façon de le marquer, mais aussi de lui faire comprendre qu'il n'y avait eu aucune forme de soumission dans leur échange malgré la supériorité physique brute de l'inspecteur. Il ne doutait pas un instant que cette folle aurait été capable de lui arracher la carotide avec les dents s'il avait tenté de la forcer d'une façon ou d'une autre. C'était une attitude qui lui plaisait.

En réponse à son affirmation, il lui envoya un sourire tordu, essayant en même temps de passer outre le désagrément que pouvait provoquer le savon sur son corps meurtri. Il ne râlerait pas pour si peu, il avait connu bien pire estafilade et d'ailleurs il ne serait pas complètement honnête s'il ne s'avouait pas être un peu fier qu'elle lui en ai fait autant. Satisfait également. Autant de marque signifiant le plaisir de madame, mais également l'intensité de l'acte dont il se glorifiait. Ça lui rappelait le pays, quant il y était encore. Là-bas les gens savaient pas faire les choses en douceur. Ou en tout cas, pas ceux que Ledward avait fréquenté après Rina. Mais Rina était une exception à la règle.

Un reniflement amusé lui échappa lorsqu'elle qualifia la majorité des habitants de la flotte de tapettes. C'était un mot qui lui était souvent venu à la bouche, à lui aussi et qui ne manquait pas de revenir lorsqu'il devait songer au reste de ses compatriotes Stellariens. Ça et autres noms d'oiseaux plus ou moins fleuris en fonction des circonstances. Cependant, ça ne serait pas le genre d’adjectif dont il qualifierait Princesse. Elle savait visiblement se donner quand il le fallait.

Lorsqu'elle se tourna plus franchement vers lui pour le détailler, il soutint son regard sans fléchir, mais sans non plus essayer de faire le malin à prendre le pause. S'amuser à contracter ses muscles pour essayer d'impressionner les demoiselles, c'était plus de son âge et il avait toujours trouvé ça un brin ridicule. Il n'avait plus exactement non plus le corps qu'il avait à vingt ans. Loin de lui l'idée de s'affamer pour avoir des abdos apparentes qui ne lui serviraient à rien, il se contentait de s'entretenir avec de la natation et de se garder affûté en participants aux entraînement de la milice et surtout, en saisissant la moindre occasion pour se foutre sur la gueule avec le premier criminel venu. Ainsi il en tirait sa carrure large d'épaules, assez trapue de manière générale et conservait cette force indispensable à l'exercice de ses fonctions, selon lui. Le compliment qu'elle lui adressa ne manqua toute fois pas de flatter son ego. Pas d'abdos peut-être, mais pas trop de gras non plus là où elle le claqua.

-Si ça t'plaît hésite pas à t'resservir, Princesse. C'est gratuit, lâcha-t-il sans se départir de ce sourire en biais.

Ça ne serait pas lui qui irait lui opposer un refus dans le cas où elle se sentirait à nouveau un peu trop seule, le soir. Il était peut-être pas très causant, mais il saurait lui apporter un peu de compagnie et d'action si elle le souhaitait. Son propre nettoyage étant terminé, il sortit de la cabine de douche, non sans avoir lancé un énième regard appréciateur à Princesse, puis il désigna les serviettes du pouce d'un air interrogatif, avant de se faire dire de se servir. Il en prit donc une au hasard avec laquelle il se sécha sans crainte, ses saignements s'étant arrêtés, avant de se l'attacher autour de la taille pour partir à la recherche de ses vêtements éparpillés dans la cabine exiguë. Voilà au moins un avantage à la flotte. On perdait jamais rien trop longtemps chez les gens, vu la taille des habitacles. Mais du coup, on en apprenait vite pas mal sur les gens qui y habitaient. Il commença à se rhabiller au fur et à mesure des affaires qu'il retrouvait.
MessageSujet: (#) Re: Pour un flirt, avec toi     

RÉPONSE RAPIDE