Long time no see || Qordis
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Ven 24 Aoû - 15:44
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir que Qordis était loin de partager son enthousiasme. Lui qui semblait pourtant habité d’une bonne humeur continuelle et inébranlable arborait désormais un visage pale à la mention sa colonie d’origine. Avait-elle dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Le sourire de Delaani perdit un peu de son éclat et elle le considéra avec une curiosité teintée d’inquiétude. Pourtant elle aurait pensé que retrouver de vieux amis aurait égayé son quotidien. Il pouvait y avoir du bon à retrouver des vieux amis, retrouver quelqu’un qui avait connu les mêmes choses et les mêmes personnes, qui avait fait partie de votre vie et avec qui vous pouviez partager vos vieux souvenirs. Elle l’observa à regarder le vide. En y réfléchissant bien, elle aurait pu se doute que si, en six ans qu’il était là, il ne s’y était pas mis, c’était peut-être qu’il n’avait pas la moindre envie de le faire.

Qordis lui avait déjà parlé de son enfance, elle put le jurer, mais elle avait oublié ce qui aurait pu le pousser à vouloir couper avec toute relation issue de son enfance. À quoi bon chercher à se faire mal en affrontant le regard de quelqu’un qui vous poussait sans ménagement des années en arrière, vers un temps à l’origine de nombreuses souffrances ? Son passé à Shangzhen était clairement dans les sujets douloureux. Delaani se pencha entre eux et passa ses doigts sur la joue du pilote avant de relever doucement son menton dans sa direction.

— Hey…

La brune aurait tout fait pour le tirer de l’obscurité de ses pensées. Elle lui sourit avec douceur, la tête légèrement penchée vers lui, essayant d’avoir l’air réconfortante.

— Rien ne t’y oblige, si c’est pour affronter de mauvais souvenirs, tu sais ?

S’il ne voulait pas affronter les fantômes de son passé, rien ne pourrait le forcer à prendre l’épée et le bouclier. La vie était déjà suffisamment dure comme ça en elle-même sans qu’on contribue à se rajouter des épreuves. Si Qordis était heureux comme ça, à affronter chaque jour qui venait après l’autre et sans se retourner pour s’apitoyer sur le passé, ce n’était pas elle qui allait lui jeter la pierre. Et puis, si d’autres personnes avaient voulu le retrouver, en six ans, elles auraient eu largement l’occasion de le faire de leur côté aussi.

Sa main glissa doucement sur sa joue avant de revenir sagement se poser entre eux. Elle pressa ses doigts de l’autre et lui offrit un nouveau sourire. Elle brûlait de lui demander ce qu’il avait peur d’affronter ou de retrouver s’il se lançait dans une quête au souvenir mais elle n’était pas certaine de l’aider en cédant à ses propres envies. Son visage était assez clair pour lui.

— Et puis tu as raison…

Fit-elle remarquer en haussant les épaules.

— Retourner le passé n’apporte rien. Ce qu’on fait maintenant, ce que l’on créé pour demain… c’est plus important.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Ven 24 Aoû - 17:20
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
Tu te laisses couler dans sa main. « Rien ne t'y oblige, si c'est pour affronter de mauvais souvenirs, tu sais ? » Tu n'as pas eu une enfance réellement malheureuse, gamin trop libre, tu faisais ce que tu voulais, guidé par tes jeux et tes envies. Cela n'avait qu'accentué ton inculture et tout aurait dû être rattrapé par tes parents qui préféraient chacun s'occuper d'eux-même plutôt que t'aider à pallier à tes problèmes. Est-ce que tu as été un triste ? Non, pas du tout, tu savais que ta mère te vouait un amour sans bornes et qu'elle était là pour toi, tu ne considérais pas avoir besoin de bornes plus importantes. Alors, est-ce que ton père te manquait ? Non plus. Pas vraiment. Ta mère ramenait suffisamment d'hommes pour que tu vois en eux une figure de substitution. L'équipage également t'élevait, peut-être même avec plus d'attention, que tes propres parents. Tu te souviens de certains des amants de ta mère, de Roy le soldat, de Cathan le docker, d'Aharo le contrôleur. Non, ce que tu crains surtout du côté de la planète de ton père est leur rancœur. Ou pire, qu'il n'y ait rien du tout. Que personne ne se souvienne réellement de toi ou n'en ait rien à faire. Qui se souviendrait de ton père ? Qui se souviendrait de ta mère, et encore moins de toi ? Tu n'étais qu'un gamin sans réel talent, élevé par une famille mixte, d'un père éduqué mais sans imagination et d'une mère trop libre. « Huh. » Est-ce que Delaani voyait autrement ton enfance ? A dire vrai, tu en avais parlé, mais de quoi ? Tu ne sais plus. Qu'a t-elle retenu ? Qu'a t-elle compris, également, de tes phrases non ordonnées ? « Ouais. Ouaip'. C'pas si pire. J'ai euhm... 'fin. » Tu as envie de dire plein de choses, mais tu préfères te taire. Tu laisses sa main couler le long de ta joue, la séparation comme un regret.

« Et puis tu as raison... » Tu retournes ton attention sur ses yeux, sur sa bouche, sur son visage et ses expressions. « Retourner le passé n'apporte rien. » Outre des regrets et des et si.... L'alcool t'a toujours aidé à ne pas trop y penser, surtout lorsque tu te sens seul et que les étoiles ne sont pas à ta portée. « Ce qu'on fait maintenant, ce qu'on créé pour demain... c'est plus important. » Ton sourire reprend sa place, tu opines, tu veux la prendre dans tes bras, la serrer fort contre ton corps. « Ouaip', ouais, c'ça ! » Tu cherches, ses doigts, sa main des tiens, la rattraper avant qu'elle ne s'échappe à nouveau. « 'pi t'es là. 'fin. » Difficile, encore, de le dire d'une jolie façon. Tu es bien plus doué pour piloter un vaisseau que pour manier les mots. Si certains considèrent que les limites de leur monde sont les limites de leurs mots, tu te vois alors stoppé de partout par ton faible vocabulaire et ton incapacité à les manipuler. « T'es un point d'ancrage, p'r pas oublier. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 25 Aoû - 12:09
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Vu la vitesse à laquelle l’enthousiasme habituel de Qordis reprenait ses droits à présent qu’elle les avait éloignés de la zone de turbulence que représentait son passé, Delaani comprit que le sujet ne viendrait jamais remplir le top 5 des sujets préférés de son compagnon de table. La brune en prenait bonne note et se laissait un mémo mental pour ne plus lui en parler avec légèreté. S’il voulait en parler, elle serait là pour l’écouter mais dans le cas contraire, elle n’irait pas s’amuser à aller dans la ruche avec un bâton.

Bon, de qui se moquait-elle ?

Aller taper dans une ruche avec un bâton était son activité préférée. Elle avait mille et un souvenirs douloureux en réserve comme preuves que c’était sans doute la pire activité possible pour s’assurer une vie paisible et tranquille et vivre en pleine harmonie avec son voisin. Pourtant, elle recommençait à chaque fois que l’occasion se présentait. Une jolie ruche bien nette, dégoulinante de miel, ou un solide gourdin de bois joliment façonné par la mère Nature. Il ne lui en fallait pas plus pour faire son bonheur. Ce qui lui assurait qu’elle tiendrait sa promesse faite à elle-même et ne pas aller remuer le passé de Qordis ? Rien. Elle oublierait peut-être cette résolution d’ici quelques heures et ne pourrait s’en empêcher le jour où le sujet reviendrait sur le tapis. Son seul espoir résidait dans son attachement pour le pilote et sa volonté de ne pas le blesser.

Sa déclaration, même maladroite, la touchait. Delaani y voyait un signe, une porte qu’il lui ouvrait pour faire partir de son futur, et ce simple fait réchauffait son cœur. Elle pressa ses doigts en retour avec un sourire tendre. Les mots auraient été superflus. Elle ressentait la même chose. Le retrouver, après tout ce temps, sans malaise ni gêne et avec l’impression de l’avoir quitté hier… Oui, Qordis pourrait être très bien ce point d’ancrage, pas comme point fixe dans son esprit mais dans son cœur, la stabilité qui avait manqué à sa vie pendant ces dernières années d’errance. Qu’ils se remettent ensemble ou non, d’ailleurs. C’était juste une évidence. En espérant qu’aucun gros bras, qu’aucune comète, terroriste ou changement radical dans l’ordre de la Fédération ne s’amusent à les séparer encore.

— Je suis à ton entière disposition, Qordis.

Assura-t-elle en tapotant sa main. C’était probablement la pire phrase qu’elle aurait pu sortir sur le pire ton qui se voulait léger possible, mais c’était aussi tout ce que son cerveau avait trouvé à dire. Delaani devait être rouillée en ce qui concernait l’expression de ses sentiments depuis le temps. C’est-à-dire que personne digne de telles déclarations n’avait vraiment croisé son chemin ces dernières années. Pour passer le temps, pour s’amuser, pour se sentir moins seule, oui, il y en avait eu, mais personne à qui elle aurait eu envie de lui dire toute son importance pour elle – ou qui en aurait eu. Même parmi ses camarades de Byblos, Delaani ne s’était pas sentie suffisamment proche de qui que ce soit, alors qu’il s’agissait pourtant les plus appréciables qu’elle ait côtoyés depuis des années. Elle se sentit un peu bête de sa maladresse au moins aussi égale que celle du pilote.

— Quand tu veux.

Ajouta-t-elle sur la même lignée que la phrase d’avant. Là encore, la pensée était loin de refléter ce qu’elle pensait vraiment. Aussi longtemps que tu voudras bien de ma présence à tes côtés, aurait sans doute été plus proche, pensa t-elle en caressant et appréciant chaque trait de son visage du regard.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 25 Aoû - 13:02
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Je suis à ton entière disposition, Qordis. » Elle te tapote la main. Tu dois avouer que tu ne sais pas très bien comment emmagasiner les deux informations et, un peu perdu, tu l'observes. « Quand tu veux. » Huh. Ok. Cela sonnait parfaitement comme un restons ami, tu es bien gentil. Tu retires doucement ta main pour l'agripper à ton verre et tu bois une ou deux gorgées de la boisson qu'elle t'a offerte. Tu lui souris toujours, sans chercher à aller plus loin et tu te renfonces dans ta chaise, ta main libre frottant le tissu de ton pantalon machinalement pour chasser la sensation de transpiration qui colle à ta paume. Tu détournes un instant les yeux. C'est toi qui lui avait dit qu'un futur ensemble demandait une nouvelle ouverture, une nouvelle vision du futur et qu'il n'était pas nécessairement entre vous deux.

Tu te racles la gorge. Tu ne lui en veux pas. C'était peut-être rêver trop grand de s'imaginer qu'aucun de vous n'avait changé et souhaitait la même chose. Rester son ami était pour toi plus que tu n'aurais pu espérer il y a de cela quelques heures. Elle était en vie, putain. « Ouais, ok, p'tain, c'noté ! Faut pas qu't'hésites si t'as b'soin d'quoi qu'ce soit, t'devrais pas 'voir trop d'mal à m'trouver. » Ce qui était bien avec Charlie – et aussi un gros désavantage – c'est qu'il était facile de joindre ou de retrouver des gens sur la flotte pour peu qu'on sache leur identité ou qu'on l'ait déjà fréquenté. « 'fin 'vec Charlie. M'sinon j'suis s'vent sur l'Colossus, au boulot ou dans l'Canopus. P'rfois un bar. » Plus que parfois, tu y passais probablement plus de temps que dans ton vaisseau d'habitation. Tu étais devenu un peu un de ces piliers de comptoir que l'on retrouve dans chaque vaisseau et qui, à toute heure du jour ou de la nuit, semble se trouver là, à la même place, immuable.

Cela te faisait mal de le voir comme ça. De penser ainsi que tu étais devenu une de ces institutions dont il était plus aisé de se moquer que d'en faire un exemple à suivre, quelqu'un qu'on rêvait surtout de ne pas imiter. « Mais t'as l'air bien entourée, donc j'me fais pas d'soucis. » Tu relâches enfin ton verre et tu te passes l'index sur la courbure de ton nez, ta respiration un peu plus rapide que tu l'aurais souhaité t'empêchait de continuer à respirer par le nez, tu tentais de garder un sourire en faisant passer l'air entre tes dents.



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 26 Aoû - 20:55
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Sa main eut froid soudain, puis tout son être en écho, quand Qordis retira sa main. La brune baissa les yeux sur la sienne, toute seule et bien vide entre eux deux. La voir là au milieu de la table sans semblable pour lui tenir compagnie paraissait étrange et déplacé. Hum. D’où venait cette sensation de malaise tout d’un coup ? Elle n’y était pourtant quelques secondes plus tôt...

Pas très certaine sur l’origine de ce changement d’atmosphère, Delaani rapatria sa main de son côté de la table, puis, après une pause pour la contempler comme si les lignes et les plis allaient lui expliquer la situation, la fit glisser sur ses genoux. Était-ce quelque chose qu’elle avait dit ? Elle remonta les yeux vers son voisin mais ne trouva pas son regard. Avait-elle d’une manière ou d’une autre dépassé les limites ? Il lui avait parlé de ne pas s’appuyer sur leur passé pour essayer d’imposer un futur maintenant mais elle n’aurait pas pensé qu’affirmer vouloir être là dans le futur aurait pu l’exaspérer. Ou le mettre mal à l’aise. Plus elle y pensait, plus elle se sentait bête. Bête et complètement maladroite. Pourtant, elle pensait avoir une bonne lecture du langage corporel et tout celui de Qordis l’avait engagée à persister ses marques de tendresse, futur envisageable ou non. C’était forcément ce qu’elle avait dit.

La sensation de froid s’intensifia dès qu’il reprit la parole. Si elle avait besoin de lui ? Delaani aurait pu protester mais son cerveau était tout occupé à essayer de comprendre ce qu’il se passait. Il n’évitait plus son regard et lui souriait de nouveau mais quelque chose avait changé. Son sourire ne semblait plus éclairer ses yeux comme avant. Était-il en train d’essayer de la congédier gentiment ? Son entière disposition promis plus tôt venait-elle de prendre fin ? Cette discussion était en train de prendre une discussion qu’elle n’était pas sûre d’apprécier.

— Ok...

La perplexité prenait ses aises dans l’intonation de sa voix. Delaani se redressa sur sa chaise, guindée par la gêne, et baissa les yeux sur son verre.

— Je vois...

Elle ne voyait rien du tout. Pour convaincre son interlocuteur du contraire, la brune s’offrit un petite gorgée de xingji. Et un petit point sur ses attentes.

— Par curiosité, qu’est-ce que « quoi que ce soit » implique pour toi ?

Le menton planté dans la paume d’une main, l’autre remise en jeu, à distance stratégique pour paraître rester de son côté bien que largement accessible, Delaani accrocha le regard du copilote. Le sien était mielleux, évoquant plein de charme et d’emportement contenu.

— Une urgence médicale ? Un guide en terrain inconnu ?

Elle eut une moue d’interrogation.

— Passer un peu de bon temps ?

Demandra-t-elle d’un ton innocent en arquant un sourcil. L’amitié était-elle vraiment tout ce qu’il attendait d’elle ? La Terrienne avait besoin de certitude pour se raisonner. Si elle devait mettre ses envies au pilon, autant ne pas les regretter d’ici deux semaines.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 26 Aoû - 21:45
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Je vois... » Tu ne comprends plus bien ce qu'elle cherche ou ce qu'elle veut. Elle n'a pas l'air d'apprécier ton recul et tu ne peux pas réellement mettre ça sous l'égide d'une féminité trop volatile, à moins que la Delaani que tu ais connu ait tellement changé qu'elle ne soit devenue autre chose. Tu ne sais pas trop où mettre tes propres mains, maintenant que vous vous étiez tous les deux séparés. Elle ramène à son tour sa main à elle et tu l'observes, intrigué, s'attarder sur sa paume, y chercher quelque chose, quelqu'un, peut-être le courage. Le malaise était dorénavant palpable entre vous deux et tu ne sais pas qui en est le principal responsable, votre mal être commun ou la sensation insidieuse d'avoir provoqué quelque chose qui n'était pas nécessaire, ni même sous entendu ?« Par curiosité, qu'est-ce que 'quoi que ce soit' implique pour toi ? » Tu l'observes sans réaction. Son regard s'accroche au tien, peut-être avec trop d'empressement et tu fronces les sourcils. « Eh bien, quoi que ce soit... » Tu ne vois pas réellement d'autre façon de le dire. Si Delaani te demandait de l'aide pour transporter un cadavre, tu répondrais probablement présent, qu'elle soit une amie ou plus que cela. Tu n'avais pas à t'imposer dans sa vie si elle ne le souhaitait pas, mais tu aimais savoir qu'elle pouvait compter sur toi en cas de coup dur. « Une urgence médicale ? Un guide en terrain inconnu? » Elle insiste trop et tu ne sais pas si elle tente d'enfoncer le clou dans sa demande de ne pas pousser les choses plus loin ou s'il y a eu une méprise quelque part. Son expression répond à la tienne, toujours plus curieuse. « Passer un peu de bon temps ? » Qu'est-ce qu'elle tend réellement par là ? Passer du temps entre ami ? Comme maintenant ? Bien sûr, à moins qu'il n'y ait quelque chose qui vous arrête tous les deux, tu n'avais pas l'intention de te tenir loin d'elle. Il y avait nombre de personnes qui t'étaient plus désagréables avec qui tu « passais du bon temps ». « J't'ai dit quoi qu'ce soit, Del. Dans la limite d'mes capacités. Y a un problème ? »

Tu reprends une gorgée de ton eau pour t'humidifier la gorge tandis que tu humectes tes lèvres. Tu ne sais pas bien où se trouve le véritable problème mais tu sens bien que quelque chose de plus profond s'est creusé entre vous dans les derniers instants. Tu lances un bref coup d’œil à sa main qui qu'elle a remis sur la table et cette fois, tu ne fais pas l'erreur d'approcher la tienne, que tu gardes crispée autour du verre, l'autre frottant à nouveau nerveusement ta jambe. « J'l'impression qu'y a qu'chose ? » Tes yeux cherchent ses expressions, son visage, à trouver qu'est-ce que tu as pu rater. Une expression ? Un regard ? Tu tournes un peu la tête pour voir si quelqu'un dans la salle à attirer son regard, mais tu n'as pas l'impression que la clientèle ait grandement changé. « Del ? Qu'y a ? »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 26 Aoû - 23:49
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Une petite voix dans son cerveau – sûrement un vestige de l’adolescente turbulente et irrévérencieuse qu’elle avait été –, ne put s’empêcher de glousser à la réponse indirecte à ses sous-entendus. Delaani avait peut-être été trop subtile dans son approche mais si elle n’avait pas été occupée à prendre la température de leur relation, elle aurait sûrement gloussé avant de lui faire remarquer l’ingénuité si décalée et si parfaite de sa réponse. Elle aurait aussi sans doute éclairci le malentendu et ri de bon cœur avec lui. Ce qui l’empêchait de le faire ? La peur de se prendre une veste. Une peur qui étouffait toute envie de rire de la situation comme elle l’aurait fait si le sujet lui avait tenu moins à cœur. Même si, comme le diction le disait si bien, la peur n’évitait pas le danger. Un bien bon vrai dicton puisqu’elle se l’était déjà prise cette veste.

Pas de problème, lui fit-elle comprendre en secouant la tête, désharponnant par la même son regard.

— Aucun problème. C’est très gentil de ta part.

Répondit-elle en le gratifiant d’un sourire avant de replonger le nez dans sa bière. Il garda le silence quelques instants. Delaani ne s’aventura pas à le briser. Seul le pianotement léger de ses doigts contre la table trahissait son inconfort. Pourtant sa persistance lui fit redresser la tête. Et l’incongruité de la situation lui apparut aussi nette que le jour. Si évidente qu’elle aurait pu se donner des claques de ne pas l’avoir vu plus tôt.

L’expression emplie de curiosité de Qordis ne cachait rien d’autre que de l’incompréhension. Qu’il n’ait pas saisi ses sous-entendus ou qu’il ait délibérément choisi de ne pas les comprendre pour essayer de manière très chevalière de placer des limites, ce n’était pas pour la froisser gratuitement. Au fond, Delaani le savait bien et n’aurait pas dû s’agacer aussi vite en présumant du pire. Le sujet devait lui tenir bien plus à cœur qu’elle ne le se serait avoué à elle-même pour mériter une telle réaction en dent de scie. Delaani se remit à rire un petit instant, sentant la tension et la frustration quitter ses épaules. Débarrassée de sa frustration, elle le regarda avec plus de tendresse.

— Je viens de te tendre deux perches pour… enfin…

D’une inspiration, elle enroba son égo dans du papier bulle. Rien de l’aiderait à faire passer la suite plus facilement mais il fallait bien essayer quelque chose. Ce ne serait qu’un mauvais moment à passer. Il valait cependant mieux mettre les choses au clair plutôt que laisser la situation s’envenimer à cause de malentendus. Sa main affaiblit la structure de son chignon mais lui donna une vague contenance.

— … Je pensais juste être meilleure à ce petit jeu. Autant pour moi.

Delaani secoua la tête pour chasser toute pensée qui voulait l’emprisonner dans un sentiment de bêtise. À force de ne plus pratiquer, il ne fallait pas s’étonner qu’elle ait perdu la main. C’était normal et dans l’ordre des choses. Mais pire encore, elle avait voulu s’imposer à Qordis qui n’avait apparemment rien demandé.

— J’aurais dû saisir tes limites, je suis désolée. J’arrête de le faire.

Ajouta-t-elle en toute bonne foi avec un petit geste catégorique de la main.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 0:16
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Aucun problème. C'est très gentil de ta part. » Tu as toujours plus l'impression que tout s'enfonce et que tout va mal et tu ne sais plus où donner de la tête. Est-ce qu'elle te ment ? Tu ne sais pas, mais il faut dire que tu ne sais pas grand chose au final. Ce qui avait bien fonctionné jusqu'ici semble être de plus en plus difficilement assimilable dans la conversation et tu crains que quelque chose se soit brisé entre deux échanges. Ton regard se fixe sur ses doigts, tendu au possible. Tu as envie de lui demander d'arrêter, qu'elle te dise vraiment ce qui n'allait pas. Son rire t'intrigue et tu aimerais partager son hilarité, la rejoindre, comprendre exactement ce qui la poussait ainsi à s'esclaffer. Tu ne te vexes pas, tu n'as pas réellement l'impression que c'est toi qui est visé et dans ce cas, tu le prends avec philosophie. Il vaut mieux faire rire quelqu'un que le faire pleurer. « Je viens de te tendre deux perches pour … enfin … » Tu détaches tes yeux de ses doigts pour l'observer. Deux perches pour quoi ? Pour te foutre un râteau avant même que quelque chose ne commence ? Tu avais pu remarquer, en effet. Tu ne quittes pas ses mains qui s'affairent dorénavant autour de son chignon. « Je pensais juste être meilleure à ce petit jeu. Autant pour moi. » De quoi elle parlait, putain. Meilleure pour exprimer ses sentiments ou pour te foutre des vestes ? Tu commences à ressentir une certaine irritation et tu t'agites sur ta chaise, tes mains te démangent et tu as l'impression à nouveau d'être scruté par ta mère lorsque tu as fait une énorme connerie.

« J'aurais dû saisir tes limites, je suis désolée. J'arrête de le faire. » what the fuckity fuckity fuck. Ok, tu savais que tu n'étais pas le plus brillant du lot, de n'importe quel lot d'ailleurs. Tu étais très lent pour beaucoup de choses, mais tout de même. La remarque fait mouche et ton sourire disparaît un moment. Bienheureux les faibles d'esprit, hein ? Après quelques instants à digérer l'information tu finis par décrisper les dents, un faible sourire refaisant surface sur tes lèvres trop sèches. « Ch'ais qu'ch'uis lent, Del, mais va falloir être carrément p'us clair. » Tu n'oses pas faire un geste de plus, pas même t'humecter les lèvres alors que tu cherches à comprendre. Ton esprit tourne au ralenti avec la fatigue et la douleur causée par les coups, tout cela embourbé dans un manque d'oxygénation qui se fait trop fréquent. « J'ai absolument rien putain d'compris d'puis 5 minutes. 'fin si, qu'j'te laisse tranquille, mais outre ça, d'quoi tu parles, merde. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 8:21
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Delaani ne s’attendait à se sentir plus à l’aise se confessant et elle ne fut pas surprise de rester mal à l’aise. Par contre elle fut surprise d’être encore plus mal à l’aise. C’était comme si la gêne s’était invitée à leur table et savourait son thé en les regardant tous les deux tour à tour. La brune était tendue, Qordis était tendu. Même les chaises et leurs verres devaient être tendus par cette concentration de gêne au mètre carré. Et rien ne laissait présager une éclaircie d’ici peu. La Terrienne aurait pourtant pensé qu’en se sacrifiant pour eux d’eux et en acceptant de se ridicule en dévoilant de but en blanc ce qu’elle percevait comme mal, tout irait mieux ensuite. Elle n’aurait pas pu se tromper plus. Même elle commençait à ne plus rien comprendre de la situation. Être plus claire ? Est-ce qu’il se payait sa tête ou était-ce une étrange façon de l’enfoncer pour lui faire regretter ses avances ?

Toujours aussi perplexe, Delaani se contenta de le dévisager en essayant de comprendre rien qu’à son expression où il voulait en venir et ce qui n’allait pas. Toute sa tentative de télépathie fut mise en échec par une pauvre phrase. Elle n’avait jamais demandé qu’il la laisse tranquille ! Au contraire ! Pour preuve, elle venait juste de s’excuser des deux propositions sous-entendues qui avaient paru le mettre mal à l’aise ! La brune le dévisagea un instant, ne comprenant plus rien avant de forcer des mots hors de sa bouche pour débloquer la situation.

— Mais toi de quoi tu parles ?

Visiblement, ils étaient en plein dialogue de sourd et Delaani songea que les sous-entendus étaient visiblement leur pire ennemi.

— Je viens justement de m’excuser des limites que tu m’as mises et que j’ai essayé de renverser avec une torpille !

L’incompréhension était à son comble. Une seconde. Si elle pensait qu’il lui mettait des limites et si lui pensait qu’elle lui mettait des vestes depuis le début... Elle finit par mettre le doigt sur un début d’ébauche d’explication. Trop de subtilité. Aucune idée d’où est-ce qu’il avait pu croire qu’elle lui demandait de le laisser de la laisser tranquille – elle n’aurait pas pu y être plus opposée – mais elle n’avait pas non plus été si claire que ça. Peut-être qu’elle avait tout aussi très mal interprété ses paroles.

— Enfin, je t’ai quand même.. parce que j’ai dit ... et que... oh non Qordis ! Tu vas vraiment me faire expliquer...

Un bruit entre le rire et la plainte s’échappa de ses lèvres. Le papier-bulle pour son ego ? Parfaitement inutile.

— C’est pire qu’expliquer ses blagues, ça !

Secouée par un demi-rire nerveux, elle se passa une main sur les yeux avant d’affronter le regard de Qordis, bien décidée à rétablir la vérité cette fois. Du moins de son côté. Et il allait avoir intérêt à faire la même chose de ce côté, sinon ils étaient partis pour tourner en rond encore un petit moment.

— Je t’ai pas du tout demandé de me laisser tranquille ! Au contraire, ça fait cinq minutes que je te lance des perches. Des perches pour…

Elle secoua la main, à la recherche de l’explication qui ne la ferait pas passer pour une idiote complète.

— … pour prendre la température, essayer de voir ce que tu attends, voir si tu veux qu’on reste juste amis ou s’il est possible d’aller plus loin ! Appelle ça comme tu veux !


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 11:03
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Mais toi de quoi tu parles ? » Un magnifique dialogue de sourds. Tu préférais te taire plutôt que d'envenimer les choses et tu te renfrognais dans ton siège en observant avec une curiosité mêlée de malaisance la femme qui te faisait face. « Je viens justement de m'excuser des limites que tu m'as mises. » Tu as l'impression assez dérangeante de te retrouver face à un ingénieur qui essaie de te parler de pièces dont tu n'as ni cure, ni compréhension basique et qui insiste sacrément pour t'expliquer via calculs et graphiques toujours plus compliqués et non-explicites. De quoi ? Quelles limites tu lui avais mises ? Tu n'avais pas tant l'impression que ça de lui avoir mis des vestes, mais votre conversation semble être une longue suite de quid pro quo qui n'auraient de cesse que lorsque l'un d'entre vous parviendrait à être tout à fait honnête avec l'autre. Tu essaies bien d'ouvrir la bouche, tentant de prendre ton courage à deux mains, mais tu es coupé par les paroles de Delaani.

« Oh non Qordis ! Tu vas vraiment me faire expliquer... » Tu maugrées face à son désarroi. La gêne t'étreint, elle arrive à te faire sentir encore plus bête que d'habitude et tu piques un fard alors qu'elle laisse échapper un rire un peu nerveux. « Ouais... S'te plait. » La remarque qui suit te fait te sentir encore plus mal. Expliquer ses blagues c'est généralement qu'on se trouve face à un public non averti ou à des gens trop stupides pour comprendre l'ironie de la situation. Tu n'avais pas envie d'être considéré comme l'un ou l'autre. Il était trop tard pour te morigéner pour ça mais l'impression assez amère emplissait ta bouche et tu n'étais pas certain que la douleur dans ton torse était réellement uniquement due à tes blessures ou à une réaction de mal-être galopante. « Je t'ai pas du tout demandé de me laisser tranquille ! Au contraire, ça fait 5 minutes que je te lance des perches. Des perches pour ... » Tu fronces les sourcils. En tentant d'être plus claire, Delaani s'encombre dans ses explications et se noie à son tour dans l'illusion d'une conversation compréhensible. Tes yeux s'accrochent aux siens, cherchant à y trouver ce que tu ne parvenais pas à capter dans ses mots.

prendre la température. Quelle drôle de façon de dire les choses. Il te faut encore quelques instants pour comprendre tous ses sous entendus. Le dire d'une manière plus concrète et simple semble pourtant la gêner et tu la dévisages un instant, la tête penchée sur le côté avant de prendre une longue inspiration. Si elle ne t'a bien pas mise de veste, autant être honnête jusqu'au bout. Tu relâches ton verre et tu joins ensemble tes mains sous la table, serrant de toutes tes forces les jointures en espérant ne pas laisser trop de marque. Tu as l'impression que ta poitrine se compresse. « Oh. Mais.. j'pensais 'voir 'té clair. J't'aime. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 15:12
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Quel cauchemar. Delaani ne savait plus où se mettre et à vouloir se donner contenance en buvant son verre, elle allait finir par s’étouffer avec. Ce n’était vraiment plus de son âge toutes ces histoires de sentiments. Aurait-elle eu trente ou vingt ans de moins, peut-être la situation aurait pu paraître adorable vue de l’extérieur. Là, elle avait juste l’impression de tout faire mal. À vouloir en parler ou juste s’y focaliser, la Terrienne avait réussi à jeter un souffle de malaise sur leur tablée et à les pousser tous les deux dans leurs retranchements. On aurait pu difficilement s’y prendre plus mal. Et pour ajouter un peu plus au ridicule de la situation, elle préférait faire semblant de siroter quelques gorgées pour avoir l’air de ce qu’elle n’était pas. Calme. Sereine. Delaani en était à l’exact opposé. Elle baissa la main pour remettre son verre à sa place, et se prépara mentalement à lancer les pourparlers pour oublier la discussion, et faire comme si elle n’avait pas eu lieu. Vu leur état de nervosité à tous les deux, c’était encore le mieux à faire.

Les mots de Qordis l’arrêtèrent dans sa démarche. Le rire nerveux n’était pas loin mais l’opératrice n’avait pas envie de rire. Un grand soulagement balaya ses crispations et cette tenace impression d’être dans les choux. La fébrilité les remplaça, rendant tous ses membres à la fois légers et gourds comme s’ils ne lui appartenaient plus vraiment. Elle l’observa en silence une longue seconde, reposa son verre de xingji bien à plat sur la table, avant de répondre, très sérieusement, en soutenant son regard :

— Moi aussi, je t’aime.

Qu’elle n’ait jamais cessé de le faire ou que la seule présence du pilote ait permis aux vieux sentiments de se rappeler qu’ils existaient, elle s’en fichait. C’était vrai. Aussi vrai qu’elle aurait été accablée d’apprendre qu’il ne voulait être que son ami. Delaani resta là à le regarder, sentant peu à peu l’étau qui serrait son cœur se desserrer. Le rire nerveux finit par avoir raison d’elle et elle s’accorda deux secondes avant de soupirer profondément, libérant pour de bon la tension accumulée.

Cinq minutes. Ils avaient réussi à se hérisser l’un comme l’autre pendant cinq putains de minutes à cause d’une foutue incompréhension. L’embarras aillant un impact très spécifique sur la notion de temps, cinq minutes devenaient extr-ê-me-ment long. S’ils avaient juste arrêté la discussion au moment où plus personne ne comprenait plus rien, ils seraient encore engoncés dans ce sentiment de petit nuage rose et sucré induit par leurs retrouvailles.

— Putain… c’était pas facile…

Et long. Pas facile et long. La brune se passa une main dans les cheveux et secoua la tête, excédée par sa propre lenteur parfois.

— On est rouillés ou quoi ?

Demanda-t-elle en tentative de paix, un vague sourire flottant sur les lèvres. Des adolescents auraient été plus efficaces qu’eux.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 17:49
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
L'attente qui suivit ta déclaration te parut insoutenable. C'est dans ces moments de stress et de mal-être que la plus simple seconde s'étire en longueur, prend des proportions insoutenables qui laissait le temps au cœur et à l'esprit d'envisager toutes les possibilités. Tu n'aurais pas même remarqué si, d'un coup, la porte du café s'était ouverte avec fracas et tu serres tes poings entre eux au point de rendre tes jointures blanches. C'est avec une attention trop poussée que tu observes le moindre de ses faits et gestes « Moi aussi, je t'aime. » Il te fallu une ou deux secondes pour assimiler l'information. Ton cœur allait exploser, tu en étais certain. Tu malaxais toujours tes mains entre elles, persuadé de pouvoir de cette manière stopper la nervosité et le fourmillement qui s'étaient emparées d'elles. Tu te redressais également, alors que jusqu'ici, à force de nervosité, tu avais commencé à faire le dos rond et presser sur tes côtes.

L'échange avait été pénible mais avait mené à une déclaration qui t'enchantait. La nervosité et le malaise des dernières minutes n'était pas complètement oublié mais était aisément compensé par cette chaleur que tu sentais monter en toi, celle de se savoir dans le cœur de l'être aimé. Le rire nerveux qui suivit sa déclaration te fit pencher la tête, l'observer à nouveau, quitter tes propres sentiments et états d'âmes pour t'intéresser aux siens. « Putain... c'était pas facile. » Le juron te tire un sourire, qui retrouve doucement mais sûrement sa place, le plaisir t'étrangle et tu n'arrives toujours pas à échapper un son articulé. « On est rouillés ou quoi ? » Tu hausses les épaules, un rire éclosant sur tes lèvres. Celui-ci te fait mal et tu dois t'arrêter, mais malgré les pulsions qui te rappellent ton état, tu ne parviens pas à tout à fait effacer la joie sur ton visage. « Ouaip', ouais on l'est... mais c'fait 10 ans. » La réalité était également que tu n'avais pas réellement recherché quelqu'un après Delaani et que tes relations étaient pour l'essentiel une amitié sans ambiguïtés. Tu te contentais avec plaisir du statut de bon pote, sans chercher à voir ou dépasser les relations que tu étais parvenu à forger. De toute façon, ta réputation de joueur et d'alcoolique te suivait un peu à la trace, ajouté à tes fréquents départs de la flotte par le Jeanne d'Arc, tu n'étais pas réellement le parti idéal, ni celui sur lequel on pouvait compter.

Tu ne sais pas trop quoi dire pour ponctuer ce moment, de peur de le briser à nouveau, tu cherches le silence. Ou alors, trop occupé à retourner les nouvelles informations, tu cherches à en retirer tout le plaisir avant qu'il ne disparaisse dans le temps passé. « J'pensais que... 'fin... t'vois. T'voulais pas qu'on... 'fin. J'pensais qu't'voulais pas qu'on revoie ensemble parce que t'étais pas sûre ou quoi. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 19:28
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Dix ans avaient suffi à les rendre gauches et maladroits. Delaani en rit de bon cœur avec le copilote, contente de pouvoir essayer de chasser l’atmosphère étrange qui s’était aggloméré autour d’eux. Le voir sourire ainsi lui donnait envie de l’imiter. Son sourire perdura d’ailleurs sur son visage après s’être calmée, ravie de la tournure de leur discussion. La brune se sentait si légère, si heureuse. Dire qu’elle ne le devait qu’à quelques mots. La félicité ne l’empêchait pas de se sentir toujours un peu bête, mais d’une manière plus légère. Parce que Qordis l’aimait toujours après ce temps.

Delaani l’embrassa d’un regard tendre. À quel moment avait-il pu voir de l’incertitude dans son attitude ou dans ses paroles ? Il était désormais clair et net que ni l’un ni l’autre n’avait été suffisamment clairs sur leurs intentions mais quand même ! Elle avait été la première à aborder le sujet, à essayer de le ramener sur le tapis pour avoir un aperçu de ce que pouvait attendre Qordis de leur réunion. Si elle était beaucoup plus claire et directe avec tous les autres pour n’importe quel sujet, il y avait bien qu’avec lui que la Terrienne devenait pataude et inintelligible. Redécouvrir que le brun avait cet effet sur elle lui faisait bizarre. Dans le bon sens. Elle avait l’impression de revenir dix ans en arrière. Delaani ramena ses mains sur la table en secouant la tête avec un sourire.

— Qordis… je sais ce que je veux. Et c’est toi…

Pouvoir le dire à haute voix sans avoir peur de le froisser ou de se prendre une veste était incroyablement satisfaisant. Le petit nuage sur lequel elle planait prit encore un peu d’altitude. Elle lui sourit de nouveau et se mordit la lèvre en baissant la tête pour essayer de contrôler ce sur quoi elle n’avait plus le moindre contrôle. Elle finit par relever la tête vers lui.

— Mais je te jure que je comprenais du tout ce que tu voulais ! Comme tu as dit qu’il ne fallait pas qu’on se rattache au passé… j’ai un peu cru que c’était une jolie façon de me dire…

Elle haussa les épaules en faisant glisser un doigt sur son verre.

— … et bien… de ne pas trop me faire d’idées….

Se calmer elle et ses espérances. Ajouté à ça toute la discussion parfaitement incompréhensible d’un côté comme de l’autre qu’ils venaient d’avoir, il y avait de quoi se poser des questions. Quelque chose lui disait qu’ils auraient pu continuer longtemps comme ça et peut-être même se quitter, frustrés et déçus, s’ils n’avaient pas affronté le problème.

— On est un peu bêtes…

Soupira-t-elle avec un sourire.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 27 Aoû - 23:39
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Qordis … je sais ce que je veux. Et c'est toi... » Tu rougis de plaisir. Cela fait des années que tu n'as pas entendu ce genre de paroles et, si tu n'y pensais pas jusqu'ici, puisque tu étais tout à fait capable de t'empêcher de trop penser lorsque tu n'avais rien à faire, l'entendre dire de la bouche de Delaani te procure un plaisir que tu n'avais pas ressenti depuis bien longtemps. Tu décroises enfin tes doigts avant de les agiter pour les détendre. La crispation avait été telle que tu sentais des crampes grimper parmi tes phalanges et tu ne te permets de les poser devant toi qu'après un long moment de détente musculaire. Tu n'accordes plus un regard à ton verre et tu tends déjà tes deux mains dans la direction de ta compagne. « Comme tu as dit qu'il ne fallait pas qu'on se rattache au passé... » Tu laisses échapper un sifflement. « Oh, pt'ain... t'sais qu'ch'uis un peu con, Del. » Un peu était un euphémisme surtout nécessaire pour t'épargner toi.

Tu n'essaies pas encore de lui agripper les mains, lui laissant l'opportunité de saisir les tiennes si l'envie se fait sentir de son côté. Tu la dévores du regard, observant ses formes et ses rides sans en prendre un seul instant ombrage. C'est qu'elle est belle, d'une autre manière qu'il y a dix ans, mais les stigmates du temps et des épreuves l'ont rendue tellement belle. « On est un peu bêtes... » Ton premier réflexe fut de la démentir, mais ce serait surtout pour vous épargner tous les deux. Il était temps d'avancer et de laisser ce triste passage derrière vous. « Un peu. » Que tu finis par consentir. « Mais deux idiots ensemble, ça va. » Tu pouvais déjà entendre beaucoup de protestations face à cette affirmation. Deux abrutis ensemble n'apporte jamais rien de bon, outre plus de chaos ou de stupidité. Cette loi pouvait parfois être brisée par leur besoin de n'en référer que l'un à l'autre et donc de ne pas prolonger les problèmes attenants. « Je... mais d'coup Del. Tu veux qu'on s'remette ensemble, 'fin. Vraiment vraiment ? » Que les choses soient claires pour elle et toi. Tu ne lui demandais pas d'emménager avec toi sur le Canopus, tu n'avais d'ailleurs aucune envie qu'elle le fasse, l'endroit était aussi peu personnel qu'il était possible de l'être... mais tu souhaitais savoir comment tu pouvais réellement la considérer et quel mot tu pouvais utiliser pour la décrire aux autres. Tu n'allais certainement pas manquer l'occasion de parler d'elle à toutes les personnes que tu connaissais.



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Mar 28 Aoû - 13:02
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Une belle paire d’idiots qu’ils faisaient tous les deux. Elle se mit à rire doucement en l’entendant confirmer ses craintes. Ils avaient tout intérêt à garder ce moment de malaise absolu en exemple et en tirer des leçons s’ils ne voulaient pas avoir à se dépêtrer à nouveau d’une telle situation. Delaani sourit à Qordis, ne sachant pas trop quoi rajouter. Ils auraient pu continuer longtemps comme ça, et elle en avait parfaitement conscience. Elle observa ses mains revenir sur la table et eut envie de les saisir. Sa phrase l’arrêta avant qu’elle n’ait eu le temps de faire disparaître leur séparation.

Qu’ils remettent ensemble pour de vrai ? La réponse lui apparut comme une évidence, sans qu’elle ait besoin d’y réfléchir très longtemps.

— Et pourquoi pas ? Je n’ai pas d’attaches, tu n’en as pas non plus. Pourquoi est-ce qu’on ne le ferait pas ?

Impossible d’ignorer ses sentiments pour Qordis, ni même son attirance. Le charme du copilote lui faisait toujours son petit effet. Et puis, qu’est-ce que voulait dire « se remettre ensemble » ? Passer du temps tous les deux, se soutenir, ne voir personne d’autre, essayer de construire des projets, un avenir commun… La brune ne voyait pas ce qu’il y avait de problématique là-dedans. En ce qui la concernait, son avis était fait. Elle espérait que Qordis partage son avis mais quelque chose lui disait que c’était le cas.

— Moi en tout cas, je le veux. Je n’ai pas envie de perdre plus de temps qu’on en a déjà perdu.

Ses mains attrapèrent celles de Qordis, retrouvèrent leur chaleur. En dix ans, ils auraient pu se construire une vie. C’était autant de bons moments, de complicité, de soutien, de passion et d’affection qu’ils ne retrouveraient jamais, perdus à tout jamais. Aujourd’hui, le hasard leur offrait une seconde chance d’être ensemble et d’être heureux à deux, et ils devraient se priver de la saisir au nom de l’usage commun ? Non. Certainement pas. Leurs chemins s’étaient retrouvés et leurs sentiments n’avaient pas changés. Si ce n’était pas une foutrement bonne raison pour qu’ils se remettent ensemble, elle ne voyait pas ce que c’était.

— On essaie juste… si ça marche, ça marche. Et si ça ne marche pas…

Mais ne parlons pas de malheur… S’ils commençaient à se pencher sur les possibilités foireuses, ils risquaient de déprimer et ne même pas essayer. Cela dit en passant, le risque de ne pas avoir le cran nécessaire pour se lancer était une des raisons pour laquelle la brune évitait de trop réfléchir à ce qu’elle faisait. Elle préférait essayer quitte à regretter ou à devoir s’excuser que de passer à côté d’une expérience inoubliable. Ce qui ne l’empêchait pas d’avoir voulu goûter à cette eau-de-vie maison sur Posia. Pire erreur de sa vie. Delaani haussa les épaules avec un sourire confiant.

— J’ai envie d’essayer. J’ai envie d’être avec toi.

De toute façon, à moins que dix ans les aient radicalement changés, il n’y avait pas de raison de penser qu’ils se rendraient malheureux. Vouloir trop en faire trop vite pourrait leur porter préjudice mais s’accrocher l’un à l’autre n’impliquait pas pour autant aller plus vite que la musique. Ils pouvaient prendre le temps de se réadapter l’un à l’autre, de se redécouvrir et y aller doucement. Y aller doucement mais ensemble.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Mar 28 Aoû - 21:18
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Et pourquoi pas ? Je n'ai pas d'attaches, tu n'en as pas non plus. » C'est vrai. Tes seules attaches étaient le Canopus et tout le monde serait heureux de te voir disparaître auprès de quelqu'un à qui tu tenais réellement. Peut-être même que l'influence de Delaani te permettrait de remonter la pente, de t'arrêter de toucher à certains des vices qui t'étouffaient et provoquaient la plupart de tes problèmes. Une meilleure influence que la gentillesse permissive du capitaine te permettrait peut-être enfin de mettre des cadres à ta vie. « Pourquoi est-ce qu'on ne le ferait pas ? » Oui, pourquoi ? Rien ne pouvait t'arrêter, outre la crainte de l'embrigader dans tes problèmes. Il était temps de les faire disparaître une bonne fois pour toute. Une belle promesse que tu n'étais pas sûr de pouvoir tenir mais qui te semblait d'un coup plus plausible. Tu avais l'impression de voir le bout du tunnel de tes misères, entre Andak et Delaani, ton cœur saturait ton esprit de bonheur. « Ok ! Ok ! » Tu serres ses mains en retour et tu ignores les regards des gens qui vous entourent. Qu'ils aillent voir ailleurs, tu avais du temps à rattraper avec Delaani. Dix ans de promesses, de vie future, d'idées qui n'attendaient que le bon moment pour refaire surface. « Moi non plus. » Tu saturais de joie et tu posais tes deux pieds bien à plat au sol, comme avant une manœuvre compliquée. Tu sais ce qui va se passer dans ces moments là, ou plutôt tu sais que tu ne sais pas et tu y prends plaisir. Tes doigts serrent les siens doucement.

« On essaie juste... » Bien sûr, si ça ne fonctionne pas, c'est triste, mais tu n'as pas l'intention de te contenter d'essayer. Tes yeux agrippent les siens, autant que tes mains et tu cherches à lui transmettre cette nouvelle détermination qui grimpe doucement en toi. « J'ai envie d'essayer. J'ai envie d'être avec toi. » Il n'en faut pas plus pour te faire te redresser dans ton siège. Tu as déjà milles mots à la bouches mais il te faut les trier avant de pouvoir tous les laisser sortir, franchir le barrage du bon sens et de la patience. « Tu es avec moi ! » Tes doigts pianotent contre les siens et ton sourire ne peut pas aller plus haut. « T'es la meilleure chose qui m'soit arrivée d'puis … d'puis pfiou. » Longtemps, autant sur la flotte qu'en extérieur, mais c'était sûrement ta partie mièvre qui s'exprimait. « Ch'uis content d'être avec toi 'ci et m'tenant ! Ch'uis content qu't'sois là et qu't'sois 'vec moi. J'm'sens super chanceux, les étoiles m'soient témoins. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Jeu 30 Aoû - 19:18
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Les muscles de ses joues commençaient à tirer à force de sourire. Delaani n’y pouvait pas grand chose. Même si elle avait voulu arrêter et leur offrir un peu de répit, juste pour un instant, elle en aurait été incapable. Elle était beaucoup trop heureuse pour ça. Et elle avait de quoi.

Qordis voulait la même chose qu’elle. Comme elle, il voulait leur donner une nouvelle chance. Comme elle, il voulait essayer de rebâtir quelque chose à partir des vieilles fondations de leur relation. Leur choix défiait les usages mais ni l’un ni l’autre n’avait l’air d’en faire grand cas. La Terrienne, elle, s’en fichait. Il y avait belle lurette qu’elle avait arrêté de vivre pour les autres. Que lui importait le regard des autres si elle avait le pilote à ses côtés pour partager sa vie ? Les autres ne la rendraient pas heureuse, mais lui, si. Delaani en était certaine. La force qui faisait chanter son cœur entre ses côtes ne pouvait pas la tromper. Même sa joie était plus forte que jamais en dix ans de séparation. Jamais une telle sensation ne l’avait à ce point ravie. Les yeux sombres du pilote dans les siens l’enchantaient. Ses mains sur les siennes répandaient une chaleur diffuse se propageant dans tout son être. Le monde en dehors de lui passait dans une zone floue à l’arrière-plan. Là, mais imperceptible. Seul Qordis demeurait. Qordis et toutes leurs perspectives. Tout ce qui les attendait à présent qu’ils s’étaient retrouvés... Delaani se prenait à rêver à ce qu’ils pourraient faire ensemble, à ce qu’ils pourraient être tous les deux.

— Qordis...

La brune le buvait du regard. Les paroles du brun n’étaient que des mots doux, autant de fétus de paille alimentant le grand feu de joie qui la consumait de l’intérieur. Il aurait pu dire n’importe quoi que son cœur aurait continué de battre pour lui. Elle, de son côté ne savait pas quoi dire sans se mettre à jouer les perroquets. Elle aussi percevait cette chance inestimable rangée de leur côté, et comment ignorer cette joie d’être avec lui qui lui remplissait l’âme et le cœur ?

Quitte à ne pas mettre les mots, elle allait y mettre les gestes. En se mordant la lèvre dans une pâle tentative de contenir son sourire plein de malice, Delaani quitta son siège sans un regard pour qui aurait tourné la tête par curiosité de voir ce qu’elle trafiquait et s’installa à côté de lui. La Terrienne de sentait aussi insouciante qu’une gamine, est tout aussi prompte à faire des bêtises. Cuisse contre cuisse, épaule contre épaule, Delaani se sentit d’un coup plus à son aise que séparée de lui par la table. Si on lui avait parlé de lien entre les gens, elle y aurait cru car à cet instant elle avait presque l’impression que la distance réduite se faisait sentir comme une connexion tangible entre eux deux. Son regard chercha le sien, incapable de faire le tri dans ses pensées et de trouver une traduction verbale à ce qu’elle ressentait. L’envie de faire des promesses, de rire, de se projeter, de se rappeler du passé se mélangeait en pensées confuses et imprécises qui ne s’arrêtaient pas assez suffisamment pour qu’elle puise les capter dans leur globalités. Ses mains qu’elle n’avait pas lâchées dans les siennes, la brune se pencha en avant, posant son front contre son cou. Elle aurait glissé ses bras autour de lui mais revoir une succession de grimace sur son visage lui gâcherait le plaisir. La pensée qu’elle puisse lui faire mal était plus forte que son envie de lui et de son contact.

— On va être bien tous les deux.

Glissa-t-elle comme une promesse. Ouais. Tous les deux. Elle savoura le sentiment que cette pensée provoquait en redressant la tête vers lui. Cette fois-ci, elle ne laisserait personne s’immiscer entre eux pour leur voler leur bonheur. Personne d’autre que lui ou elle n’aurait le droit de décider de leur destin. Personne, songea-t-elle encore en glissant sa main le long de la joue de Qordis pour attirer son visage au sien et l’embrasser pour la première fois pour de vrai en dix ans.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 2 Sep - 18:33
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
Tu voudrais la prendre dans tes bras, mais rien que de les soulever et suivre ses mouvements pour contourner la table qui vous séparait t'avait tiré de longs élancements douloureux. Tu te pousses pour lui laisser de la place sur ton siège, agrippant avec un sourire ses mains autour de tes doigts, ses membres contre les tiens. Tu cherches autant son regard qu'elle le tien et tu essaies de transmettre ainsi tes pensées sans pour autant parvenir à faire autre chose que sourire trop grand, trop fort. Bien vite ses yeux te fuient pour pouvoir glisser sa tête contre ton cou et tu étires ta nuque pour la laisser confortablement se placer contre toi. Les embrassades et les enlacements patienteraient encore un peu, mais après tant d'années à ne retenir que du vide, vous pouviez bien attendre quelques semaines que tes os se fortifient à nouveau. « On va être bien tous les deux. » Tu exprimes ton assentiment par un bruit, un simple meumonement mais tu ne saurais trouver de réponse intelligente, quelque chose qui ne la gênerait pas. Les derniers mots échangés n'avaient pas nécessité de nouvelles explications mais la puissance de ceux-ci t'empêchaient de sortir quelques autres banalités. Inutile de chercher à forcer des sentiments alors que vous n'aviez besoin que d'être proches l'un de l'autre. Ton verbe n'était de toute façon pas suffisant pour transmettre aussi aisément que Delaani ce qui te trottait dans l'esprit.

Tu gardes ta tête contre la sienne, ta joue collée à ses cheveux et tu clignes plusieurs fois des yeux lorsqu'elle se recule à nouveau. Tu attends simplement qu'elle s'exprime à nouveau, qu'elle te dise ce qu'elle pense et tu te laisses couler contre sa main sur ta joue, tes yeux fermés, un soupir d'aise franchissant tes lèvres autant que tes narines. Tu scelles pour une fois complètement tes lèvres pour laisser les siennes les effleurer et tu souris tout contre sa bouche. Ta main gauche imite la sienne et tu caresses la courbe de sa pommette, puis de sa joue, ravi. Le baiser que vous échangez reste chaste mais a pour toi bien plus d'importance que tous les mots que vous avez pu exprimer jusqu'ici. Maladroit cependant, il te fallu quelques instants pour te placer correctement sans te blesser et ne pas heurter son nez du tien.

Le baiser ne dure qu'un instant avant que vous ne vous sépariez, probablement plus dû à ton recul qu'au sien, mais tu as l'impression d'avoir de nouveau 15 ans, à poser à nouveau pour la première fois tes lèvres sur celles d'une fille. Où placer tes mains, que faire de la chaleur qui grimpe dans ton abdomen, dire quelque chose ? Tu poses à nouveau ta joue contre la sienne et tu inspires profondément plusieurs fois. « On est bien. » Tu tentes de te replacer pour ne pas tomber de la chaise, toujours ton corps collé au sien. « On s'ra foutrement bien. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Lun 3 Sep - 23:10
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 102
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Lux ÆTERNA
Delaani sourit et acquiesça, le sourire radieux et l’impression d’être si légère qu’elle pourrait s’envoler la tenant à bras le corps. Ils seraient bien, elle n’en doutait pas une seconde. Après tout le temps qui les avait séparés, elle comptait bien ne s’épargner aucun effort, aucune attention, pour faire en sorte que leur histoire à deux puisse marcher. La brune se laissa aller à rêver, les yeux fermés pour profiter du moment, redécouvrant l’odeur de Qordis et le toucher de sa peau contre la sienne. Si elle avait pu, elle en aurait ronronné.

L’instant d’après, l’inattendu s’invita à leur table en la personne de trois adolescents turbulents. Le choc – des générations diraient de mauvaises langues – souleva leur table dans un grand raffut de métal et de plastique, et un jet soudain, froid, et non identifié, brisa leur petite bulle rose et sucrée. Trois adolescents turbulents dépensant leurs hormones en se bousculant les uns et les autres un peu trop près des tables des voisins.

— … Mais… bordel…

Défaite de son copilote, la brune regarda leur table couverte d’eau mêlée de xingji, le tout décoré de petites feuilles de menthe et de citron. Mélange qui s’écoulait sur leurs genoux et qui, dans son cas, l’avait aspergé jusqu’au cou. Une fraction de secondes passa avant que Delaani ne mette en relation la sensation de froid sur ses cuisses et la mine coupable des gamins comprenant qu’ils avaient peut-être fait une boulette mais qui ne l’avoueraient jamais, même sous la torture.

— Bordel !

Bande de petits cons… En un éclair, Delaani fut debout, le regard fusillant les trois énergumènes qui la dépassaient facilement d’une tête chacun. Auraient-ils eu un « pardon » lâché en urgence derrière… que ça n’aurait pas changé grand chose, pas la peine de se faire des films. Ça aurait aidé, pourtant. Mais tout ce qu’elle entendit de la part du trio fut un « oups ». Un « Oups », bordel ! Elle aurait pu douter avoir vu un vague air inquiet vu la vitesse à laquelle l’arrogance le remplaçait sur leurs visages de sales tête à claques. Une soudain envie de leur faire bouffer leurs sourires jusqu’à ce qu’ils s’étouffent avec lui fit serrer les poings. Taper des gosses seraient mal vus, même si la brune en aurait été soulagée. Même si elle avait les moyens de maîtriser ces trois efflanqués, ce serait d’un très mauvais genre. Et puis, faire rentrer un peu de bon sens à coups de claques sur la tête n’avait jamais rien donné. À la place, sa voix tonna dans toute la pièce.

— Vous ne pouvez pas aller vous bousculer ailleurs, bande de crétins ? Vous pouvez faire les cons n’importe où, où votre connerie n’embêtera personne d’autre, mais non, il faut que vous choisissiez de venir ici ?! Qu’est-ce qui va pas chez vous ?

Un « Ça va, c’est rien » répondit à sa diatribe assassine venu indistinctement d’un des trois. Delaani repéra une douzaine d’yeux braqués dans sa direction, donc une demi-douzaine de personnes qui suivaient la scène sans moufter, mais elle avait d’autres chats à fouette pour s’y focaliser.

— Non « Ça va » pas, non ! Vous ne pouvez pas faire attention des fois ? Vous servir un peu de la masse informe que vous avez dans la boite crânienne ? C’est trop dur ?

Peu impressionnés par ses vociférations, ou affectant d’avoir l’audition en vacances, les trois gamins balayèrent sa colère d’une désinvolture urticante et décidèrent d’un accord tacite de tirer leur révérence et de quitter la scène. Le tout en ignorant royalement ses apostrophes prédisant leur incapacité à intégrer le monde civilisé en restant sur ce chemin.

— Bordel !

Lâcha-t-elle une énième fois en passant sa main sur son front, le regard planté sur les dégâts sur leur table. Rien de bien grave en soi mais pour le principe, elle aurait bien hurlé dix minutes de plus. En plus de gâcher son verre, ces trois petits cons lui avaient gâché son plaisir.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 9 Sep - 0:06
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 140
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Bordel ! » Tu grimaces, la sensation de froid qui traverse péniblement ton pantalon d'uniforme te donne envie de te lever pour voir ce qui avait bien pu couler. Le lien avec vos boissons dorénavant renversées sur la table ne se fait qu'après-coup et Delaani est déjà debout en train d'invectiver les trois garnements qui vous observent avec un mélange d'apathie et de gêne. Tu passes une main rapide sur tes habits pour enlever le surplus d'eau qui n'a pas encore pénétré dans le tissu ciré. Ton uniforme est en partie hydrophobe et te permet de survivre aux moments où tu es tellement ivre que tu ne trouves plus le chemin de ta bouche. Tout à ton contentement, tu ignores un peu l'éclat de furie de Delaani. Après toutes ces années éloignées, tu ne peux pas dire que tu as réellement oublié ses éclats. Tu relèves les yeux en arquant les sourcils en entendant les insultes (bande des crétins, vraiment ?). Le diatribe continu et tu sens insidieusement que tu devrais intervenir. Ton instinct de survie te laisse cependant sous-entendre que tu es très bien assis là et tu redresses les deux verres sur la table avec une mine affairée.

« Bordel ! » Tu te penches légèrement en arrière pour suivre la progression des trois adolescents et tu offres un sourire à Delaani en lui attrapant la main pour la tirer vers la table. « 'llez, t'inquiète. » Les autres clients attablés vous observent, pour certains indirectement, de brefs coups d’œils et des chuchotements tandis que certains se permettent d'ouvertement vous dévisager. Tu leurs offres un sourire en passant ton pouce sur la main de ta compagne dans un geste apaisant. « C'pas grave, n'avait presque fini. Y a r'en d'cassé. » Outre quelques ego et la quiétude de l'enseigne, mais lorsque la terrienne entrait dans ce genre de colères, tu avais comme credo de ne pas chercher à la raisonner et d'attendre qu'elle se calme d'elle-même avant de discuter. L'héroïsme c'est un peu surfait de toute façon. Tu te lèves et tu tires un peu la main de Delaani, l'invitant à te suivre à l'extérieur après avoir fait un signe de main et un sourire contrit au tenancier qui secoue la tête en se dirigeant vers votre table pour essuyer les dégâts.

Une fois dehors tu lances un rapide coup d’œil, cherchant du regard ton créancier, avant de l'inviter à te suivre vers les baies pour l'emmener prendre une navette, ton rythme tranquille. « Ca va aller ? T'sais c'b'en pratique l'z'uniformes des opérateurs. » Tu tapotes ta propre veste en souriant, chassant d'un coup de main une perle d'eau qui s'était accrochée.  Tu aurais probablement dû lui rappeler qu'en tant qu'opératrice et donc garante de la sécurité interne de la flotte, elle n'était pas censée hausser ainsi le ton, surtout face à des enfants, mais tu finis par juger que les paroles risquaient surtout de la relancer sur l'incident. Cherchant rapidement de quoi changer de sujet, tu repères quelques visages familiers et tu chuchotes de manière presque convenue. « T'veux un truc à manger ? » Tu pointes une des machines, la tirant un peu là bas, louvoyant pour tourner le dos à quelques personnes.



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     

RÉPONSE RAPIDE