Long time no see || Qordis
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
MessageSujet: (#) Long time no see || Qordis     Ven 17 Aoû - 18:21
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Décidément, elle qui avait cru garder une cicatrice de l’estafilade qu’elle s’était faite sur le bras en s’approchant trop près d’un tas de ferraille s’était bien trompée. Un petit coup de laser pour cicatriser sa plaie et elle serait bonne pour repartir en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Qu’est-ce que la technologie avait pu lui manquer ! Delaani suivait le dessin du laser sur sa peau avec fascination, comme si elle en voyait un pour la première fois. Et voilà, fini ! Il ne lui restait plus qu’une vague marque rose qui s’effacerait sans trop laisser de trace. Elle passa la main dessus avant de relever les yeux vers l’infirmière qui regardait ses doigts.

— Je vois que mon doigt vous intéresse… Je le dois à un accident, si vous voulez tout savoir.

L’infirmière releva la tête avec, sur le visage, le même air qu’arborerait un enfant prit en faute. Delaani lui sourit, amusée et indulgente. Ce n’était pas la première fois que sa phalange en moins attirait le regard des curieux. Elle était suffisamment rodée pour ne plus s’en offenser, préférant rire de la réaction des autres lorsqu’elle leur faisait remarquer leur manque de subtilité.

— Oh pardon ! Non c’est juste que… vous êtes la deuxième personne que je rafistole en une heure dans cette situation et c’est… euh… pas commun… pardon.

En parlant, la blonde rougissante avait relevé les yeux vers un lit à quelques mètres de là. Delaani suivit son regard et ses yeux tombèrent sur le dos d’un homme assis non loin. Son hippocampe s’agita là-bas, au fond. Quelque chose dans la courbe de ce crâne, l’agencement de ses épis de cheveux bruns et l’arc de ses épaules lui semblait familier. C’était… perturbant. Délaissant son air affable pour un masque plus troublé, la brune revint à son interlocutrice première.

— Il n’y a pas de mal. Je peux y aller ?

Sa bonne fée hocha du cap en s’écartant du lit, rangeant le matériel sorti pour faire disparaitre son estafilade mais la brune ne lui prêtait déjà plus grande attention. Elle avait les mains moites soudain et son cœur battait fort dans ses oreilles comme pour une fièvre carabinée. Inspiration, expiration. Il fallait qu’elle retrouve ses esprits, sa raison. Retrouver la civilisation et l’atmosphère de l’espace lui jouait des tours : elle se mettait à voir de vieilles connaissances dans des silhouettes entr’aperçues. Non mais… qu’est-ce que ses vieilles connaissances viendraient faire sur les vaisseaux de la Fédération ?

Et en même temps, pourquoi pas ? La Terrienne avait bien fini par y atterrir aussi après presque vingt ans à l’éviter.

Pourquoi se mettre la rate au court-bouillon ainsi ? Il n’y avait aucune chance pour que ce soit celui à qui elle pensait. Pour en finir avec ces espoirs qui la travailleraient sans doute jusqu’à ce que la flotte arrive sur Qiang – métaphoriquement et littéralement parlant car elle attendait avec impatience d’y arriver –, la meilleure solution était toujours la plus simple : elle n’avait qu’à confronter les vues de son esprit avec la réalité pour être fixée. Un simple coup d’œil jeté en passant suffirait, pas besoin de prétexter quoi que ce soit ou d’offrir un verre d’eau de vie ou quoi qu’utilisent les Stellariens pour se rincer le gosier. Un coup d’œil sur la droite et elle repartait. Pour sa paix intérieure. Elle était presque au niveau de l’homme, et plus elle se rapprochait plus ses vues de l’esprit semblaient se rapprocher de la réalité. Plus qu’à trois pas, elle commençait à se dire qu’il ressemblait beaucoup trop à quelqu’un qu’elle avait connu sur Keller pour son bien et que ses espoirs étaient bien trop hauts pour être déçus. Plus qu’à un pas, elle eut sa réponse. Passée la stupeur, Delaani lança avant d’avoir eu le temps de réfléchir à tous les aspects de la situation :

— Ça par alors ! Que fait Qordis Lek sur les vaisseaux de la Fédération ?

Son ton avenant et détaché camouflait involontairement comme une effervescence qui courait ses veines. Qu’espérait-elle exactement ? S’être laissée séduire par ses espérances et découvrir qu’elle pouvait continuer à mettre son passé derrière elle comme elle l’avait toujours fait après avoir encaissé une légère déception ? Qu’il soit vraiment là même si elle n’avait pas le moindre début d’idée de ce qu’elle pourrait bien lui dire après tout ce temps ? Ses yeux se jetèrent sur le relief de son visage, caressant le moindre détail de son nez, de son front, de ses pommettes, cherchant une erreur avec le dernier souvenir qu’elle avait de lui. Comme un jeu des sept erreurs grandeur nature. La dernière fois qu’elle l’avait vu, abandonné inconscient sur Keller, son visage avait rencontré plusieurs fois le poing de figurants que l’histoire n’avait pas retenus, lui promettant des hématomes que le temps avait largement eu le temps de faire disparaître en dix ans. C’était lui, sans le moindre doute. Plus vieux, mais lui.
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 13:46
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Ça par alors ! Que fait Qordis Lek sur les vaisseaux de la Fédération ? » Tu tournes un regard hagard vers l'origine de la voix, persuadé un instant d'avoir à faire à un Kellari, quelqu'un d'assez bavard et influent pour se permettre de t'adresser ainsi la parole et, instinctivement, tu te redresses, faisant protester tes côtes et te tirant une grimace. Tu clignes plusieurs fois des yeux, pour les humidifier et t'assurer que la forme, la personne, qui te fait face n'est pas une vue de ton esprit. Son visage, son air, ses cheveux, tout t'es familier et s'il ne te faut pas bien longtemps pour mettre un nom sur cette apparition du passé, il t'en faut un peu plus pour accepter ce que tu vois.

Tu ne sais pas trop quoi dire et tu dévisages un peu stupidement la femme qui te fait face. Puis tu te redresses, à nouveau, et tout en tentant d'ignorer la douleur qui te lance des signaux répétés, tu quittes le lit sur lequel tu es assis. Tes deux pieds touchent le sol et tu te tournes, tu essaies de lui faire face, de la voir telle qu'elle est. Tu ne sais pas où mettre tes mains, te placer, où regarder, parce que tu as fait ton deuil depuis 10 ans maintenant, tu as arrêté tout, la course, Keller, tu as fuit, parce qu'elle n'était plus. Tu déglutis et tu essaies de sourire, ça se tord, ça bouge, tu as envie de pleurer.

Tu as envie de t'approcher, de la prendre dans tes bras, de la toucher pour t'assurer qu'elle est bien là, qu'il ne s'agit pas d'une vision poussée par un mauvais dosage de tes médicaments. Tu sens ton palpitant qui s'excite dans le creux de ta poitrine et tu n'arrives pas bien à dire si c'est les hématomes, les côtes fêlées ou la joie qui rendent tout ça si douloureux. Tu ne bouges pas et tu laisses tes mains le long de ton corps, les manches de ton uniforme remontées jusqu'aux bras alors que, stupide, tu observes la femme qui te fait face.

Un sanglot t'échappe, tu ne parviens pas à le retenir et tu essaies de le faire passer dans un hoquet, une inspiration douloureuse et un soupir. « Delaani. » Tu passes ton bras devant tes yeux pour ôter les larmes qui t'aveuglent et un sourire commence à prendre place. Tu cherches quelque chose à dire, mais pour une fois Qordis, tu es à court de mots. Tes canines raclent tes lèvres et tes doigts tressautent contre ta veste. Tu as toujours plus envie de la toucher, de voir si elle est vraiment là. Tu reconnais la courbe de ses yeux, le cuivré de sa peau et la forme de sa mâchoire. Elle a vieillie, oui, mais toi aussi.

Vous êtes deux vieux cons et toi, tu es incapable de faire quoi que ce soit. Tu prends une inspiration, troublée et troublé. « Qu'est-ce que je fais ici ? Je sais pas ! Je t'attendais, pardi. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 15:56
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
À l’expression de stupeur sur le visage de Qordis, on aurait pu croire qu’il avait vu un fantôme mais, après dix ans sans se voir, c’est peut-être bien ce qu’elle était devenue à ses yeux. La Terrienne le regarda avec appréhension se lever et sortir de son lit, ses yeux ancrés sur elle. Si elle avait pu avoir le moindre doute sur l’identité de l’homme dans le lit, le voir debout en face d’elle aurait fait disparaitre toute incertitude. Même son corps se souvenait pour elle. De cette épaule dont le creux avait souvent épousé son visage, de cette taille qu’avaient entouré ses bras, de ces yeux qui avaient brillé en la regardant. Aujourd’hui, ils arboraient une autre expression. La brune devait sans doute afficher le même air que lui. Un air perdu, hébété, oscillant entre plaisir et… tristesse ? Regret ? Delaani ne savait pas exactement quoi lire sur ce visage qui lui avait souvent rendu visite dans ses rêves, éveillés comme inconscients. La tonalité de sa voix, elle, avait disparu de sa mémoire, effacée par le temps, mais retrouva sa familiarité en quelques syllabes soufflées. Entendre son prénom dans la bouche de Qordis fit bondir son cœur serré par le sanglot étouffé qui l’avait précédé.

Ses mains brûlaient de le toucher, de caresser son visage, comme elles l’avaient si souvent fait par le passé, et de faire disparaître les larmes menaçant de déborder de ses yeux. Si elle s’était écoutée, la Terrienne aurait déjà fait disparaitre la distance qui les séparait mais aurait-ce été une bonne chose ? En était-elle même capable ? Pas sur. Une force semblait la clouer sur place. Qordis n’avait toujours rien dit à part son prénom et elle redoutait qu’il ne dise rien d’autre. Finalement sa bouche ne peut s’empêcher de se tordre en un sourire. La peur de se tromper de personne, l’angoisse d’avoir été oubliée, l’appréhension des retrouvailles… tout ça disparut lentement, éclipsé par une joie pure qui réchauffa l’intérieur de sa personne. Elle haussa des sourcils, encaissant sa réponse avec humour avec un sourire flottant.

— Ah oui ? J’espère que je ne t’ai pas fait attendre trop longtemps alors…

Un pas, deux pas… Delaani finit par céder à son envie et s’écarta du passage pour entrer dans la contre-allée formée par le lit et se rapprocher du Kellerian. Chaque centimètre gagné agitait ses souvenirs et son cœur. Elle ne serait peut-être pas si émotive si leurs adieux avaient été plus conventionnels. S’il y avait eu des adieux tout court, en fait. La brune aurait sans doute sut quoi dire, quoi faire au lieu de rester plantée comme ça, les bras ballants, avec que des phrases toutes faites sur le bord des lèvres.

— Dix ans, c’est long.

Finit-elle par dire en se postant face à lui. Sa tête bascula légèrement sur le côté. Qu’était-on censé dire après dix ans de séparation ?

— Tu vas bien ?

Ses yeux glissèrent de nouveau sur lui. Elle n’en revenait toujours pas.
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 16:16
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Ah oui ? J'espère que je ne t'ai pas fait attendre trop longtemps alors... » Ton sourire ne cesse de s'agrandir. Tu as envie de rire, tu le sens poindre, noyé d'hystérie. Tu prends deux inspirations rapides en détournant le regard. « Heh. » Tu passes ton poignet sous ton nez et tu renifles. Un juron t'échappe et tu piétines avant de retourner ta risette vers Delaani. « Un peu q'même, mais ça valait q'même l'coup. » Tu ne sais pas comment tourner les dizaines de pensées qui te traversent l'esprit, comment, où, pourquoi, quand. D'un autre côté, tu n'es pas certain de vouloir la réponse à cette question. Tu la laisses s'approcher, ton cœur palpitant de plus en plus au point où tu es persuadé de l'avoir au bout des lèvres.

Miroir tremblant, vous vous tenez là après une décennie, sans savoir quoi dire. Qu'est-ce qu'il y aurait à dire, de toute façon ? On ne résume pas une vie en quelques sourires et banalités et tu attends avec inquiétude qu'elle reparle. Tu ne sais pas exactement ce que tu espères, mais pendant quelques secondes, ton attention est uniquement porté sur sa respiration, voir sa poitrine se soulever, familière et lointaine, pour te rappeler que oui, elle vit bien. Le même air que le tien. « Dix ans, c'est long. » Tu opines un peu trop vigoureusement et tu sens un vertige te prendre. Tu serres les poings. Tu te mords les lèvres. Parler, dire quelque chose, ne la laisse pas guider votre rencontre. Tu ne l'as pas abandonnée là bas, tu ne le feras pas ici. « Surtout sans toi. » Qu'importent les apparences ? Ton corps vibre de la retrouver, mais tu n'oses obéir aux injonctions de ton inconscient. Approche toi, prends la dans tes bras, contre toi, berce la contre ton cœur. Dix ans, pourtant c'est long. Tu lances un regard inquiet vers ses doigts, vers son cou, des signes qu'elle va bien. Tu l'espères. Votre séparation a été brutale et douloureuse, physiquement et mentalement. Tu aurais peut-être préféré la douleur de la voir la bague au doigt que mutilée. Tu ne parviens pas à détacher ton regard d'elle.

« Tu vas bien ? » Tes yeux suivent la courbe de son cou. Tu t'inquiètes, tu paniques. Tu as envie de passer une main le long de ses cheveux, poser ta joue contre la sienne et laisser le temps passer, parce que c'est un luxe qui a été trop longtemps perdu. « De mieux en mieux. » La chaleur qui inonde ton ventre, l'impression de flotter, tu es ivre de sobriété, ivre de ces retrouvailles. Tu n'as pas besoin d'effusions explosives pour te remettre à sourire, le rire dans la voix. « P'tain. Del. Je... » Tu tends la main vers elle, la gauche, puis la droite, tu hésites, tu ne sais pas laquelle, tu te sens gauche. Est-ce qu'elle veut seulement être touchée ? Est-ce que dix ans, ce n'est pas trop long ?

Tu crèves d'envie de la prendre dans tes bras et de ne plus la lâcher.



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 17:24
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Impossible de ne pas lire en lui la même joie de revoir l’autre. Il aurait fallu être aveugle ou dans le déni complet. Une bonne chose pour tous les deux que tout ce que la brune souhaite voir chez son ancien amant était un simple signe, même vague, qu’il soit content de la revoir. Et des signes, elle n’en manquait pas. Son sourire, son regard, ses mots… Ils partageaient le même embarras des retrouvailles et la même joie de voir leurs chemins se croiser de nouveau. Un petit rire s’échappa de ses lèvres. Oui, l’attente valait le coup…

Son sourire s’agrandit en le voyant opiner vigoureusement et elle ne put s’empêcher de baisser les yeux en se mordant la lèvre en l’entendant répondre. Les muscles de ses joues semblaient bloqués comme pour l’empêcher d’arrêter de sourire alors que son cœur lui donnait l’impression d’être sur le point de déborder de joie. C’était tout ce qu’elle voulait entendre. Une preuve que sa présence n’était pas de trop. Qu’il espérait autant qu’elle de… ça.

Pourtant son cœur aspirait à autre chose. Son corps plutôt. Celui de Qordis appelait le sien et la seule raison pour laquelle la Terrienne n’avait pas avancé le sien à sa rencontre était à cause de cette maudite distance entre eux qui les séparait. Quelques centimètres à peine et pourtant, Delaani avait l’impression que des années-lumière s’étendaient entre eux. Un gouffre affreux. Une main tenta la traversée du gouffre, abandonna, vite remplacée par l’autre, mais aucune des deux n’osa défier l’abysse qui les séparait. Une torture pour la brune qui trépignait intérieurement, peu habituée à faire dans la retenue et la délicatesse. Décidément, il n’y avait que lui pour lui donner l’impression d’avoir quinze ans à nouveau.

— Je…

Bon sang ! Pourquoi était-ce si dur ? Elle leva les yeux au ciel, excédée et amusée de toute cette gêne qui les bloquait l’un en face de l’autre comme s’ils venaient de se rencontrer. La subtilité n’avait jamais vraiment été son fort. Delaani attrapa sa main, la droite, retrouvant avec un demi-sourire la familiarité du contact de sa peau sur la sienne et la poigne de ses doigts dont un auquel il manquait quelques centimètres, avant de relever les yeux vers lui. Sa bouche s’ouvrit et se referma plusieurs fois sans trouver les bons mots et elle secoua la tête avant de souffler :

— Je ne pensais pas te revoir un jour…

Pas dans cette vie en tout cas. Keller étant fermée à tout jamais pour elle, la brune s’était forcée à passer à autre chose, à mener sa vie sans jamais regarder en arrière. Elle n’aurait jamais pensé que Qordis quitte la station, qu’il rejoigne la Fédération. Pas une seconde elle avait imaginé retomber sur lui en choisissant de venir ici. Son regard trouva celui de Qordis et s’y ancra. Son autre main se posa sur son coude. Maintenant qu’elle avait osé défier la distance pour le toucher, c’était comme si son embarras s’était évaporé et qu’elle retrouvait le naturel de ce contact.

— C’est que …

Elle s’arrêta, sourit et finit par céder à la tentation en nouant ses bras autour des épaules du Kellarian. Son menton retrouva ses habitudes dans le creux de son cou et son nez retrouva un parfum bien connu. Son odeur n’avait pas changée. La même odeur qui faisait faire des bonds à son cœur et qui aujourd’hui lui donnait l’impression d’enfin retrouver sa maison après dix ans d'errance.
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 17:45
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Je... » Elle manque de mots autant que toi. Les beaux discours n'ont jamais été ton fort et tu combles ton manque de prose généralement par une bordée de jurons qui font passer autant de sentiments contradictoire que réels. Ton cœur se pince de la voir lever ainsi les yeux au ciel, qu'est-ce qu'elle veut dire ? Est-ce un signe ? Une façon de chercher ses mots, de rassembler son courage ? Oui, non. Tu veux faire la même mais tu crains que si tu la quittes des yeux un instant, elle s'échappe. C'est sa main à elle qui vole, qui traverse les étoiles, dix années lumières éteintes qui se remettent à briller et tu passes tes doigts sur les siens, tu frottes la peau rêche, tu serres, tu refuses de la lâcher maintenant que tu la tiens. « Je ne pensais pas te revoir un jour... » Moi non plus que tu veux lui répondre. Tu as cessé d'espérer très – trop – rapidement. Ton deuil était fait et pourtant, la voir revenir de parmi les morts, une étoile qui renaît ? Il n'y a rien de plus beau. Tu ne souhaites pas lui mentir, lui sortir de jolies phrases, lui expliquer que tu l'avais toujours attendue parce que c'était faux. Tu avais décidé de quitter Keller, remplie des fantômes de ceux que tu avais aimé, poussé vers l'avant.

Le contact de son autre main te berce. La familiarité de vos effleurement revient comme une évidence. Tu n'aurais probablement pas dit, il y a 10 ans, que c'était elle, mais le temps faisait d'elle une évidence. Une partie peut-être plus pragmatique de ton cerveau hurlait que c'était l'euphorie des retrouvailles, le plaisir de la survie et l'abrutissement de la douleur, mais tu cherchais à la noyer dans le contact tiède de sa peau. « C'est que... » Ton regard cherche le sien, curieux, inquiet peut-être, mais son sourire fait écho au tien. Tu laisses sa main partir et tu la laisses se blottir contre toi, tout comme toi tu le fais. Tu l'entoures de tes bras, ne serrant pas trop fort, étouffant un grognement de douleur dans ses cheveux. Le geste tire sur tes muscles endoloris et la légère pression qu'elle imprime met tes côtes au supplice. Tu prends de courtes inspirations par la bouche pour étouffer les grimaces qui apparaissent mais tu refuses pourtant de la lâcher. Ta joue contre sa tempe, tu écartes légèrement les jambes pour avoir une meilleure emprise sur elle.

« T'es là. » Que tu lâches dans un souffle, la voix étranglée, trop pleine de sentiments. Tu ne veux plus jamais la lâcher, alors tu continues de la bercer contre ton cœur. Le souffle coupé par ton corps qui proteste, tu finis par relâcher doucement ton embrassade et tu murmures contre sa peau, sans laisser tes lèvres la toucher.  « T'm'as tellement manquée. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 18:41
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Un grognement buta dans son oreille. Douleur ou autre, Delaani aurait bien été incapable de le dire de là où elle était mais son premier réflexe fut de le relâcher pour s’éloigner aussitôt. Était-ce trop tôt ? Inapproprié, peut-être. Son impulsivité lui avait valu une flopée d’ennuis au fil des années et était toujours son plus grand ennemi comme son plus grand allié. Se montrait-elle égoïste en suivant ses envies sans vraiment réfléchir ou prendre en compte le point de vue de Qordis. Elle ne savait rien de la vie qu’il menait aujourd’hui sur la Flotte. Dix ans c’était long, suffisamment pour refaire sa vie, pour revoir ses priorités, ses relations… pour recommencer une vie à zéro. Qui était-elle pour venir jouer les fantômes du passé au nom d’une histoire qui datait ?

Pourtant deux bras vinrent entourer son dos, la retenant où elle était, sans la serrer fermement mais sans la repousser non plus. Delaani ferma les yeux et se laissa bercer, sentant revenir malgré elle tout un tas de souvenirs qu’elle avait mis de côté pour continuer d’avancer. De souvenirs et de sentiments. Même sa voix la ramenait à son temps sur Keller. Au fond d’elle-même, la Terrienne savait pertinemment que l’euphorie finirait par passer mais pour le moment, elle la savourait comme une bonne bouteille d’eau de vie. Dire qu’elle passait son temps à se réjouir d’être si à l’aise dans l’instable et l’imprévu ! Il lui suffisait de retrouver un visage connu pour être complètement chamboulée. Ce n’était pas n’importe quel visage connu, mais quand même.

L’étreinte finit par se desserrer et elle redressa la tête pour trouver son regard, souriant en l’entendant dire qu’elle lui avait manqué.

— Toi aussi.

Souffla-t-elle, incapable de le quitter des yeux. Tout son être aspirait à sa présence. Après toutes ces années à penser qu’elle ne le reverrait plus, Delaani avait l’impression de retrouver un point fixe, stable et rassurant. Elle n’arrivait pourtant toujours pas à comprendre ce qu’il venait faire là.

— Mais, Qor…, qu’est-ce que tu fais ici… sérieusement ?

Demanda-t-elle en plissant les yeux. Si elle avait fait une croix sur la possibilité de le revoir un jour, c’était parce qu’elle le craignait inatteignable sur Keller, perdu pour toujours à Contrevent et son écurie de courses. À jamais gravé dans son esprit comme une photo flamboyante et idéalisée de la personne qu’il était la dernière fois qu’elle l’avait vu.

— Et qu’est-ce que tu fais là, ?

Son regard embrassa les locaux de l’infirmerie avant de revenir sur lui pour préciser sa pensée. Sa présence ici, comme la sienne d’ailleurs, trahissait un besoin de soins. Elle avait entendu ses grognements, senti sa poigne hésitante et elle refusait de croire que seul l’âge l’avait esquinté de cette manière.

— Ne le prends pas mal mais tu as une sale tête.

Commenta-t-elle en haussant un sourcil, redoutablement honnête.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 19:27
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Toi aussi. » Ces simples mots balayent tout le reste. Tu as l'impression d'être à nouveau gamin, la première fois que tu as eu le droit de toucher aux consoles de navigation du vaisseau de ta mère. Tu te souviens du grand saut, de l'euphorie du moment, de l'impression d'être immortel. Le bonheur retrouvé, telle une madeleine de Proust, un souvenir enfoui qui refait surface pour ton plus grand plaisir. « Mais, Qor... qu'est-ce que tu fais ici... sérieusement ? » Qu'est-ce que tu pouvais lui dire ? Que ta mère t'avait inculqué l'amour des étoiles, t'avais appris à ne pas avoir de port d'attache et qu'en faisant ce qu'elle s'était toujours évertuée à te refuser ; les courses, le risque, tu avais l'impression de l'avoir trahie ? Que la disparition de Delaani, le stress des courses, le réveil face à l'inconscience de ta situation ? Tout cela avait été trop brutal et la peur t'avait fait lâcher prise. Tu étais le fils de ta mère, enfant des étoiles... et cela te faisait détester l'idée d'être une étoile de la course. Tu n'étais pas une star et tout cela t'avait fait craquer, alors tu avais fuit. Tu avais couru loin de tout, effrayé qu'on te rattrape.

Tu ne sais pas encore très bien si ça a été une bonne décision, persuadé qu'il y avait du bon dans tout, mais Keller était trop pleine de gens pour te permettre de voir réellement l'espace infini. La flotte est-elle mieux de ce côté là ? Tu n'en es pas certain, mais jusqu'ici elle t'a permis, si ce n'est de t'épanouir, de vivre pleinement sans trop craindre le lendemain. « J'ai arrêté de voler. 'fin. Non. J'ai arrêté de courir. J'voulais pu'. Ch'uis parti d'là bas. Puis 'près j'ai 'tterri 'ci. » C'est une version édulcorée mais elle s'en contentera bien pour l'instant. Ses yeux plissés ne t'inquiètent pas, tu connais Delaani, aussi prompte aux grandes envolées qu'à se calmer, mais tu essaies de la rassurer.

La rassurer ? Pour quoi faire ? Elle n'est pas une petite chose fragile. Elle a survécu pour arriver jusqu'ici. Tu as envie de la lâcher, de t'éloigner, de prendre quelques secondes pour toi pour assimiler toutes les informations, mais tu refuses de refaire la même erreur. « Et qu'est-ce que tu fais là,  ? » Tu ne suis pas son regard. Tes mains se crispent légèrement dans le creux de ses reins. Tu n'as pas envie de parler de ça, avec qui que ce soit. Te vanter de t'être fait défoncer ? Non, jamais, même si l'intervention du capitaine du Colossus 5 était quelque chose digne de belles histoires, ta formation de militaire, le port de l'uniforme et la honte d'être trop criblé de dettes pour garder la tête hors de l'eau t'empêche de répondre immédiatement. « Ne le prends pas mal mais tu as une sale tête. » Tu souris et tu hausses les épaules. Mauvaise idée. Tu caches la grimace dans tes lèvres pincées au possible. Tu fermes les yeux un instant et tu appuies ton front contre le sien. « 'toi ? C'ment t'es arrivé jusqu'ici ? Pour la Fédé', pour ce vaisseau, pour tout ça ? »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 20:53
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Si Qordis consentit à répondre à sa première question, il esquiva complètement la dernière. Delaani faillit insister pour lui tirer les vers du nez et assouvir sa curiosité mais la crispation de son visage l’arrêta. Il avait mal, elle le voyait bien. Il y avait des moments pour tout et là n’était pas le temps de le harceler pour son seul plaisir. Sans compter qu’ils venaient juste de se retrouver, elle n’allait quand même pas commencer à lui taper sur les nerfs tout de même !

Delaani se raidit, gardant son regard dans celui du Kellarian. Sa gorge se serra à la pensée des trois années qui avaient suivi leur séparation comme à chaque fois que ses souvenirs s’égaraient vers ce temps d’horreur. Sa main vint épouser la joue de Qordis. Comment lui dire ? Pourquoi lui dire ? La brune baissa les yeux en réalisant qu’elle en était incapable et qu’elle ne voulait pas aborder ce sujet tout comme lui n’avait pas voulu répondre à sa dernière question. Elle avait été arrachée à Keller, au luxe et à la stabilité qu’on lui avait offert sur un plateau d’argent, à des amis, dont Qordis, pour être jetée sur Merry Fields, réduite à une force de travail, des muscles, à un corps qu’on pouvait utiliser et épuiser comme si elle n’était rien. Même si la Terrienne avait du temps pour s’en remettre, le temps ne pouvait pas effacer ces années de son esprit. Ni ce qu’on lui avait prit. Il y avait plus léger comme sujet pour reprendre contact… Les derniers événements suffiraient largement pour le moment. Elle s’humecta les lèvres et releva les yeux vers lui.

— J’ai fait comme d’habitude…

Lança-t-elle en haussant les épaules avec une légèreté forcée dans la voix. Des souvenirs indésirables de ces fameuses années essayèrent de trouver leur voie dans son esprit mais elle les repoussa en se raccrochant au visage du brun. Il était là, et tout le reste était loin derrière elle. C'était le passé et Qordis le présent. C’était tout ce qui comptait. Delaani avait fermement l’intention de profiter de ce cadeau du hasard. Elle ne savait pas ce que ça allait donner ni même s’ils étaient capables de s’entendre à nouveau aujourd’hui… après tout, ils s’étaient fréquentés quoi ? Huit, neuf mois… ? Et il y avait dix ans de ça ! Ils avaient sans doute changé tous les deux mais… elle s’en fichait. Ils verraient bien. Saisir une chance et voir où celle-ci pouvait la mener restait ce qu’elle faisait de mieux au monde.

— J’ai saisi les opportunités qui se présentaient à moi…

Depuis son départ de Bethany, Delaani s’était juré de ne rater aucune occasion de découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles personnes et de nouvelles coutumes. Elle avait décidé de saisir toutes les chances qui se présentaient à elle et même si quitter Keller ne relevait pas de son choix propre, elle avait réussit à honorer la promesse qu’elle s’était faite à elle-même jusqu’ici.

— J’étais sur Byblos depuis un an quand la Fédération a répondu à notre appel à l’aide. Plutôt que continuer à cuire là-bas, j’ai décidé de tenter ma chance ici… Et me voilà…

Conclut-elle avec un sourire malicieux.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 21:19
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
Vous cherchez tous les deux à éluder de nombreuses questions, à nier peut-être la réalité pour ne pas vous souvenir ou ne pas inquiéter l'autre. Tu ne sais pas si c'est un acte égoïste ou salvateur, mais tu préfères l'imiter et ne rien dire de plus, ne pas creuser inutilement les plaies encore ouvertes. Vous n'êtes pas prêts pour vider le pus suppurent de vos souvenirs. Tu ne sais pas ce qu'elle a vécue et tu préfères ne pas avoir à l'imaginer. Tu as toujours été bon pour ça, fermer les yeux sur tes problèmes en espérant qu'éventuellement, ils finissent par disparaître d'eux même. Tu laisses sa main se poser contre ta joue et, inconsciemment, tu la laisses te guider, cherchant le contact et la chaleur qu'elle te procure par ce simple geste.

Depuis combien de temps n'as-tu pas ressenti ce plaisir dans un contact humain ? Tu es tactile, mais toucher quelqu'un et sentir quelque chose de plus dans le geste qui l'accompagne te grise tellement. Tu ne pipes pas un mot au son de sa voix, au sens caché de ses mots et tu lui souris doucement, pour l'inviter à tout dire ou ne rien dire, pour l'inviter à faire selon son bon plaisir à elle. « J'étais sur Byblos depuis un an quand la Fédération a répondu à notre appel à l'aide. » Tu clignes des yeux. Son arrivée sur la Flotte n'est donc pas si récente que tu pouvais l'imaginer. Il est vrai que la population dépassait les 30 000 personnes, mais tu aurais cru, stupidement, qu'une présence d'une telle importance aurait été plus rapide. Les étoiles en soient louées, vous étiez parvenus à vous retrouver, dans des circonstances qui n'étaient certes pas idéales mais vous auriez pu vous éviter encore de longs mois avant de ne serait-ce que vous croiser. « Plutôt que continuer à cuire là-bas, j'ai décidé de tenter ma chance ici... Et me voilà... » Tu opines doucement du chef. « P'tain, donc ça fait un 'tit moment qu't'es là. T'partages une cabine ? Ton colocataire est bien ? Fait chier d'pas t'avoir vu avant, j'aurais huh... dû m'intéresser un peu plus aux arrivants. »

Tu connaissais de nombreux Stellariens qui avaient prêté leur cabine aux Bybliens, par bonté d'âme ou intérêt. Tu n'avais pas eu à te poser la question, puisque tu dormais de toute façon dans le Canopus. Les couchettes du vaisseau n'offraient cependant pas assez d'intimité pour être confortables, bien qu'étant donné les circonstances, personne n'avait le droit de faire la fine bouche. « T'fais quoi ? 'fin, t'bosses où ? T'travailles 'jourd'hui ? T'es t'jours aussi belle. T'as eu le temps de visiter ? Comment t'trouves la Flotte ? C'est c'ment Byblos ? » Les vannes étaient ouvertes et tu ne cherchais plus à te retenir. L'inquiétude et la nouveauté des retrouvailles avaient fait place à une curiosité sans limites. Tu voulais rattraper 10 ans de séparation en quelques minutes, savoir ce qu'elle était devenue maintenant, ce qu'elle pourrait être pour toi dans l'avenir, également.



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 22:10
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Et oui. Déjà trois mois qu’elle avait rejoint la Fédération. Son juron suite à sa prise de conscience lui tira un petit sourire.

— Ouais. Tu aurais dû.

Qu’est-ce qu’il allait se reprocher alors qu’ils n’avaient pas la moindre idée, l’un comme l’autre, des espoirs à avoir sur la Flotte ? Elle sourit en secouant doucement la tête pour lui montrer qu’elle le faisait marcher. Qui sait combien de temps aurait pu encore s’écouler avant que leurs chemins ne se croisent ? Ils se croisaient maintenant, ils se retrouvaient aujourd’hui… Quel besoin avaient-ils de se torturer à refaire l’histoire en se demandant ce qui aurait pu se passer si… ?

Delaani secoua la tête avant de répondre à ses questions. Quelque chose qui remontait à loin voulait la pousser à jouer un peu avec lui. Le titiller peut-être, tester sa réaction pour estimer ce qu’elle pouvait attendre de lui ou non. Qu’il ne l’ait pas encore lâchée ne voulait pas forcément dire quoi que ce soit de particulier. La nostalgie du passé ? La joie de retrouver un visage connu dans ce vaste univers ? Il pouvait y avoir de multiples raisons… la brune voulait savoir. Elle plongea ses yeux dans ceux de Qordis, l’air détaché mais en réalité très attentive pour guetter sa réaction.

— Et oui… je partage une cabine. Sur le Colossus 5. Super coloc’. Bourré de charme et de talent. Joli petit cul avec ça. Très, très… sympa.

Sa phrase resta en suspens, lui laissant tout le temps du monde pour réagir, avant de trouver finalement sa conclusion après un temps de pause calculé à la micro-seconde près :

— Angie, son nom. Une ancienne milicienne de Byblos reconvertie dans la garde d’enfants. Adorable comme fille.

Pourquoi se livrait-elle à ce jeu ? Delaani ne l’aurait jamais reconnu à haute voix même si elle ne pouvait pas se tromper elle-même. Quelque chose lui disait que Qordis pourrait retrouver une place importante dans sa vie, mais elle avait besoin de savoir laquelle, à quelles conditions. Et surtout, elle avait besoin de savoir s’il voulait et surtout s’il pouvait prendre la place. Si elle devait découvrir qu’il avait ramené une femme et des marmots dans sa valise de Keller, rien ne pourrait la faire décolérer. Il savait s’y prendre autrefois, sur Keller. Il lui avait déjà prouvé qu’il était capable de supporter son caractère et ses accès de colère. Mais par toutes les étoiles de la galaxie, elle aurait préféré manger le sable du désert jusqu’à s’en rendre malade plutôt que faire une telle découverte.

Son front toujours posé contre celui de l’ancien testeur de Contrevent, elle entreprit de répondre à toutes les questions sous lesquelles Qordis essayait de l’ensevelir le plus rapidement possible. Pour être plus à l’aise, elle reporta son poids sur son autre jambe en croisant ses mains derrière la nuque du brun.

— Gestion de radio sur l’Hypatia. Pas avant plusieurs heures. Merci, le temps t’a aussi épargné à ce que je vois. J’ai commencé. Froid. Chaud.

Très fière d’elle, Delaani haussa un sourcil en lui offrant un sourire en coin mutin l’air de lui demander s’il avait d’autres questions comme ça dans sa manche avant d’enchaîner à son tour.

— Et toi ? Tu crèches où quand tu ne squattes pas les lits de l’infirmerie ? T’es arrivé quand ? Tu t’es trouvé une petite femme ? Tu fais quoi ? Tu fais quoi où ? T’as quelque chose de prévu dans les neufs prochaines heures ?

Et oui, les questions, c’était dans les deux sens.
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 22:50
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Ouais. Tu aurais dû. » Tu entends le sourire dans la voix, mais tu ne peux t'empêcher de déglutir. On pouvait remettre la flotte en bouteille avec des si. Tu souris sans répondre, considérant qu'il s'agissait là d'une boutade qui n'attendait pas de répartie. « Je parage une cabine. Sur le Colossus 5. » Oh. OH. L'information te plaît et te ravie. Tu décides que le reste n'est pas d'une grande importance et tu la serres déjà un peu plus contre toi. « Super coloc'. Bourré de charme et de talent. » Tant mieux pour lui, tu étais encore fixé sur le fait qu'elle se trouvait sur le même vaisseau que le tien. « Joli petit cul avec ça. Très, très … sympa. » Il te faut quelques secondes, mais un frémissement agite ton œil. Tu fronces le nez un instant avant de sourire à nouveau, un peu jaloux, le cœur serré. Elle avait tous les droits de refaire sa vie en 10 ans, recommencer à zéro, fonder une famille. Tes mains s'écartent, puis reviennent se poser dans le creux des reins de Delaani. « Angie, son nom. » Il / elle a donc un nom. Une femme qui plus est. Tu te demandes si tu as loupé quelque chose, si tu n'étais qu'une passade dans sa vie. Tu n'avais jamais eu beaucoup de mal à te remettre de tes ruptures, mais tu n'aimais pas l'idée que vos retrouvailles se finissent ainsi. Tu tentes bien de garder la face. « Oh. Ok, p'tain c'cool... » Un fait chier, merde aurait probablement eu la même intonation, mais tu n'arrivais pas à te forcer à démontrer plus d'excitation pour l'instant. Tu mets ça sur la fatigue et l'irritation due aux blessures.

Tu tentes de retrouver la face. Tu ne sais rien de cette Angie, il s'agit probablement d'une personne tout a fait agréable et non pas la concubine de Delaani qui projette leur manque d'enfants en s'occupant de certains d'entre eux. Ton sourire refait surface. Aucune raison de s'inquiéter, ni d'empiéter sur un terrain abandonné depuis des années, tu ne pouvais pas arriver sur tes grands chevaux pour réclamer quelque chose qui ne t'appartenait pas. « Gestion de radio sur l'Hypatia. » Tu souris toujours plus. Delaani était avec toi, vous étiez collègue. Il y avait moyen que vous puissiez vous voir plus souvent, même sur le temps de travail, si le Jeanne d'Arc ne repartait pas bientôt. « Pas avant plusieurs heures. » Tu soupires. Tu arriverais peut-être à la trainer jusqu'à un distributeur, voire un café pour pouvoir lui soutirer quelques informations sur sa colocataire. « Merci, le temps t'a aussi épargné. » Tu apprécies la remarque à sa juste valeur. Tu as bien conscience que Delaani n'est ni impartiale, ni dans le but de te blesser, mais un compliment reste toujours apprécié.

« J'vis sur un vaisseau en général, 'fin sur un d'ceux amarrés sur le Colossus 5. J'suis arrivé 'vec eux, j'tais le pilote et d'coup il laisse l'équipage vivre dans l'vaisseau tant qu'fait pas d'problèmes. » Tu l'enlaces un peu plus, ton front contre le sien. « Ca doit faire qu'chose comme 6 ans ? Ch'ais plus trop. » Tu pousses un soupir avant de prendre une longue inspiration par la bouche. « Ch'uis copilote, n'est collègues. J'bosse d'habitude sur le Jeanne d'Arc mais là vu qu'l'est pas opérationnel après c'qui s'est passé, bah j'bosse pas d'ssus. » Tes mains quittent le corps de Delaani un instant, frolant le dos, effleurant les hanches, pour venir se poser au niveau de ses côtes. « Ch'uis tout à toi. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Sam 18 Aoû - 23:32
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Si Angie avait entendu toutes ses élucubrations, elle aurait sûrement piqué une crise ou se serait étouffée de stupeur. Ou peut-être qu’elle aurait été touchée par ces compliments indirects. Mais la question n’était pas de savoir comment sa colocataire réagirait mais comment Qordis allait réagir. Son œil fit quelque chose. Son nez aussi. Mais un sourire finit par véritablement apparaitre sur son visage. La réaction, bien que légère, avait le mérite d’exister, mais elle était loin d’atteindre les espérances de l’exploratrice. Comment était-elle censée tirer une quelconque déduction de ça ? La déception ternit un instant son cœur mais fut reléguée à l’arrière plan en sentant ses mains se reposer dans le bas de son dos. Son regard acéré détailla la mine du brun, avant de sentir un début d’once d’espoir en trouvant un son ton un arrière goût d’aigreur.

De toute manière, elle avait d’autres façons de lui tirer les vers du nez et de découvrir ce qui l’intéressait. Comme lui poser la question directement bien que noyée dans une avalanche d’autres questions. Lui aussi vivait sur le Colossus. Enfin, pas exactement de la même manière qu’elle mais il était toujours plus près d’elle de cette manière que s’il occupait une cabine sur un autre vaisseau du nœud. Elle sourit en sentant son étreinte se resserrer. Partageait-il les mêmes pensées qu’elle ? Ou se contentait-il de répondre par politesse, pour simplement satisfaire sa curiosité ? Difficile à dire puisqu’il avait éludé sa question. L’avait-il fait sciemment ou avait-elle marmonné ? Le regard de Delaani se fit aigu. Peut-être qu’il avait bel et bien une femme et qu’il avait sauté la question pour épargner ses sentiments ! Peut-être en fait qu’il voulait la laisser mariner. Une manière de la faire trépigner en réponse à son petit manège de tout à l’heure ? Ok, elle l’avait sûrement cherché si c’était le cas. Il la laissait curieuse de demander où il travaillait s’il n’était plus affecté sur le Jeanne D’Arc après la tragédie qui avait frappé le vaisseau mais il était aussi disponible là tout de suite. Elle aurait tout le loisir de lui demander des précisions plus tard. Des précisions professionnelles et maritales, bien sûr.

— Vraiment ?

Demanda-t-elle tout en espérant de toutes ses forces que c’était bel et bien le cas. Son cœur accélérait sa danse entre ses côtes, là où s’étaient posées ses mains et la déception n’était pas au programme. Elle-même fit glisser ses mains le long de ses bras, juste pour entretenir le contact.

— Tu n’as pas besoin de rester ici ? Te faire rafistoler ou te reposer ?

Il était sur le lit quand elle l’avait trouvé et l’infirmière qui s’était occupée de son bras. Même si elle avait très envie de pousser cette discussion plus loin, elle ne voulait pas que ce soit au détriment de Qordis. S’il avait besoin de se faire rafistoler, elle serait ravie d’attendre. S’il avait besoin de se reposer, elle serait plus qu’heureuse de se trouver une chaise et de jouer les aides soignantes de pacotille en s’installant à côté de son lit pour discuter. Maintenant qu’elle le tenait, Delaani n’était pas pressée de le quitter.

— On a attendu dix ans, on peut sûrement se permettre d’attendre encore une journée ou deux…

Argua-t-elle en haussant un sourcil.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 10:54
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Vraiment ? » Elle ne se dérobe pas sous tes mains et ses gestes s'assurent. Tu aimes la sentir contre toi et tu prends plaisir à savoir qu'elle ne te repousse pas. « J'te mentirais pas. » Éluder quelques questions, c'était dans tes cordes, mais tu n'aimais pas mentir. Les mensonges demandaient de la concentration, que tu puisses te souvenir de tout ce que tu avais dit, à qui, quand, comment. Chose que tu arrivais de moins en moins avec l'âge et l'alcool. Ta capacité de concentration n'avait jamais été bonne et il n'y avait bien que dans les étoiles, aux commandes d'une navette, que tu parvenais à te fixer assez longtemps pour ne pas décrocher ailleurs. Une fois le pied posé sur un sol plus stable, toute ta réflexion et ta patience s'envolait pour revenir dans les étoiles. La vérité est de toute façon bien plus simple et ne revenait que rarement des années plus tard pour t'exploser au visage.

« Tu n'as pas besoin de rester ici ? Te faire rafistoler ou te reposer ? » Difficile de te reposer maintenant que tu sais qu'elle est là. La patience n'a jamais été ton fort, toujours trop prêt à te laisser guider par le courant, tu l'aimais rapide et surtout fort. Tu secoues la tête à la négative. « Nah, tant qu'fait pas d'folies ou d'conneries. T'façon, j'veux dire peuvent r'en faire là. » Du gel sur les hématomes et de la patience pour les côtes, c'est tout ce qu'on t'avait proposé. Améliorer aussi ton alimentation faisait partie du programme mais tu n'avais jamais été très regardant sur tes apports nutritionnels, tout a fait ravi de profiter des rations banalisées qui t'offraient ce dont tu avais besoin sans te creuser la tête. Quant à l'insuline, tu avais pu refaire tes stocks en leur montrant les restes brisés des seringues que tu avais dans tes poches à ce moment là. Bienheureux le système de santé de la Fédération qui impliquait que tout problème médical était offert à ses membres.

« On a attendu dix ans, on peut sûrement se permettre d'attendre encore une journée ou deux... » En théorie, oui, rien ne vous obligeait à rester ensemble et il serait probablement bénéfique que chacun se sépare pour réfléchir sur ce qui s'était passé. 10 ans de remise en question ne se faisait pas pendant que l'autre avait temporairement le dos tourné. Tu n'avais cependant pas envie de te retrouver seul avec tes pensées. « Nah, ça va j'te dis. Pas d'problèmes. » Y a jamais de problèmes qui ne peuvent se résoudre et sinon, il fallait l'écraser. Aller de l'avant, brutalement s'il le faut, avait toujours été ta façon d'opérer, que ce soit dans ton pilotage ou dans ta façon de vivre. Ne pas se laisser écraser par les problèmes ou les soucis, ne pas y penser, ça empêchait d'évoluer. « 'moins qu'ce soit une jolie façon de me dire que tu as d'aut'personnes à voir là et qu'j'te lâche ? Angie, c'ça ? »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 12:21
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Si un vaisseau de la Flotte ne pouvait rien faire pour rafistoler Qordis, elle n’osait pas imaginer ce qu’il serait advenu de lui sur Byblos où le matériel et les ressources avaient bien trente ans de retard en comparaison. Bon, elle exagérait peut-être un peu mais l’idée était là. Delaani laissa son enthousiasme effacer son inquiétude vis-à-vis de l’état du brun. S’il disait qu’il pouvait y aller, alors pourquoi argumenter quand elle pouvait l’avoir pour elle jusqu’à l’heure de se présenter au travail ? Peut-être même avant, parce qu’une sieste ne lui ferait pas de mal pour être fraiche et dispo pour son service mais même une pause lui laissait du temps à passer avec Qordis. Elle lui offrit un grand sourire complice en l’entendant assurer de nouveau que rien ne le retenait sur le Regina Mercy.

Grâce à ses petites balades, la brune avait eut le temps de découvrir quelques endroits sympas mais elle n’était pas assez prétentieuse pour croire qu’elle avait fait le tour de l’assemblage de vaisseaux. L’idée de se laisser guider par Qordis lui plaisait assez pour embrasser la résolution de le laisser choisir où aller pour rattraper dix ans d’absence. Dix ans qui avaient sans doute adouci le portrait qu’il se faisait d’elle. Le brun avait sans doute oublié que la subtilité n’était pas toujours dans ses habitudes et qu’elle la laissait souvent tomber au profit d’une approche plus directe. Son sourire se fit plus moqueur, sa voix faussement emplie de reproches.

— Enfin… Qor ! Si ça avait été le cas, je te l’aurais dit, je n’aurais pas tourné autour du pot.

Intérieurement, elle jubilait. Ses sous-entendus avaient fait mouche. Elle reposa son front contre le sien en entourant ses pommettes de ses mains pour susurrer :

— Je voudrais juste pas t’esquinter alors que je viens de te retrouver… Ni avoir à expliquer à qui que ce soit quelle irresponsable je fais à te forcer à me suivre hors de l’hôpital…

À madame Lek, par exemple. Si elle existait. Delaani n’était pas sûre d’avoir vraiment à s’inquiéter pour cette hypothétique rombière. Si elle faisait bel et bien partie du paysage, il devait y avoir de l’eau dans le gaz. Assez pour laisser le brun la toucher avec autant de familiarité, même après toutes ces années. S’il avait été fou amoureux d’une autre femme, il ne l’aurait pas serrée contre lui ainsi, il ne lui aurait pas sourit avec cet air tendre ni laissé poindre ce qui ressemblait fortement à une pique jalouse – à moins qu’elle n’y voit là que ce qu’elle voulait y voir. Non, elle ne se faisait pas de films. Cette pensée suffisait à la ravir mais pas à effacer ses doutes sur le statut civil de son ancien amant. Elle qui se targuait d’être si directe se retrouvait étouffée par l’appréhension de voir ses craintes confirmées.

À court terme, il lui faudrait des réponses pour chasser cette ombre ternissant le brillant de leur rencontre mais elle pourrait attendre qu’ils soient confortablement installés autour d’un verre. La brune se décolla de lui et fit un pas en arrière pour le laisser passer avant de glisser doucement un bras dans le creux de son coude.

— Alors allons-y. Je te suis.


… mais au moins, se perdre dans l'espace, ça vous tenait occupé.                
Douglas Adams
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 14:16
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Enfin... Qor ! Si ça avait été le cas, je te l'aurais dit, je n'aurais pas tourné autour du pot. » Tu réponds par un sourire. Les gens changent en dix ans et, même si tu ne le voulais pas, Delaani ne pouvait pas être la femme que tu avais connu sur Keller. Il s'agissait peut-être de petits changements subtils ici et là, mais il ne fallait pas s'attendre à retrouver cette amante disparue. Peut-être que ton deuil se portait sur la disparition de la Delaani de l'époque et que tu pourrais à nouveau avancer aux côtés de cette femme qui se présentait à toi sous les mêmes traits. Ses mains sur tes joues, le contact de son corps près de toi, tu te laisses bercer par ses mots et ses gestes. « Je voudrais juste pas t'esquinter alors que je viens de te retrouver... » Tu ne peux t'empêcher de continuer de faire risette. Bien sûr qu'elle pourrait te rosser, n'importe qui le pourrait dans ton état actuel. Tu ne doutais pas non plus qu'en 10 ans, même loin de Keller, elle avait dû apprendre quelques rudiments de défense, de surcroît, son entrée dans les forces militaires de la Fédération faisait d'elle une personne dont il fallait se méfier. « Ni avoir à expliquer à qui que ce soit quelle irresponsable je fais à te forcer à me suivre hors de l'hôpital. »

« J'gueulerais qu'on me fait du mal, ça d'vrait suffire à ramener qu'un. » Tu la laisses s'écarter, comme à regret et tu l'attires un peu plus contre toi en serrant ton coude contre toi. Son visage, son attitude, tout semble te sourire et tu n'as pas l'intention de laisser ça t'échapper. Même s'il s'agit d'un rêve, de quelques divagations, tu serais bien stupide de laisser filer ta bonne étoile. « Alors allons-y. Je te suis. » Tu fais quelques pas en direction de la sortie, son corps chaud contre le tien. Tu aimerais pouvoir sentir son cœur, entendre ses battements et t'assurer qu'elle vit, qu'il palpite aussi fort que le tien, mais les couches de vêtements vous en empêchent. Alors, à défaut, tu la guides, à ton bras, vous vous promenez en louvoyant entre le personnel affairé et les malades en quête de guérison. Tu tapotes distraitement ta veste pour t'assurer que les seringues sont bien à leur place avant d'adresser un signe de tête et quelques sourires aux infirmières présentes à l'entrée de la clinique.

C'est vers les passerelles que tu te diriges. Il y a, sur le Regina, de quoi combler vos attentes mais c'est sur le Columbiad que tu considères avoir trouvé les meilleurs cafés. Tu ne sais pas si c'est une vue de l'esprit ou si le cadre joue sur le plaisir gustatif, mais les rares fois où tu t'es permis de te poser dans un des quelques établissements du vaisseau, tu y as trouvé un plaisir auquel tu ne t'attendais pas. Tu offres un sourire aux miliciens de garde devant les passerelles, peu habitué encore à ne pas voir à leur cou le rouge distinctif des douaniers. Tu as tout le temps d'avancer, la passerelle est longue, pourtant tu ralentis et tu glisses ton bras pour atteindre sa main, tu veux avoir le temps d'observer les étoiles. « C'est le meilleur moment de la marche, heh. »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 15:16
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Bras dessus, bras dessous, les deux trouvèrent leur chemin hors de l’infirmerie. Qordis n’avait pas complètement changé, songea-t-elle en le regardant distribuer des sourires en veux-tu en voilà autour de lui. Il restait toujours cette personne lumineuse qu’elle avait connue sur Keller, celle qui l’avait attirée des années auparavant. Son cœur vibrait, léger, dans sa poitrine, ravi de leur retrouver lui et que tout se fasse si naturellement, sans gêne ni reproche. Elle se sentait si légère qu’elle en aurait presque ri et d’ailleurs, elle n’arrivait pas à réduire le sourire installé sur ses lèvres.

Delaani le suivit en calant son allure sur la sienne, se laissant guider loin du Regina Mercy. Ils dépassèrent des figures d’ordre avant de s’engouffrer sur une passerelle, côtoyant les étoiles en se baladant. Le pas de son guide ralentit et ses doigts glissèrent le long de son bras pour se refermer sur ses doigts. Elle sourit pour toute réponse, levant les yeux vers la voûte transparente offrant une superbe vue sur la galaxie. La vue d’ici n’avait rien à voir à celle qu’on pouvait avoir depuis la terre ferme, quelle que soit la terre en question. Ici, il y avait une dimension plus profonde, plus gigantesque, de l’univers qui s’ouvrait sous leurs yeux. Une profondeur qui les faisait passer pour minuscules en comparaison. Que valaient leurs existence face à une telle grandeur ? Et pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de penser à eux.

Son regard se fit tendre en se posant sur Qordis. Bien que sa main soit dans la sienne, que sa chaleur réponse à la sienne, la scène semblait irréelle. Quelles étaient les chances qu’ils se retrouvent ? Sur Terre, les chances auraient pu être plus élevées qu’en plein milieu d’un univers colonisé. Un soupçon de regret se glissa dans ses pensées. Delaani ne se retrouvait soudain à se demander ce qu’il serait advenu d’eux dans un univers parallèle. Que seraient-ils devenus si n’avait pas été si curieuse ? Si sa maudite impulsivité ne lui avait pas valu tous ces ennuis et qu’elle n’avait pas été forcée de quitter Keller ? Serait-elle restée sur la station ? Pour lui ? Pour le travail ? Auraient-ils eu un avenir, une vie, ensembles ? Ou est-ce que leurs possibilités d’évolution n’étaient si séduisantes aujourd’hui que parce qu’elles n’étaient pas advenues ? Étaient-ils passés à côté de quelque chose ou est-ce que les choses avaient finalement tourné pour le mieux ? S’attarder sur le passé n’avait jamais fait de bien à personne. Delaani le savait bien mais comment faire pour ne pas y penser ? Tant qu’elle n’aurait pas eu l’occasion de découvrir celui que Qordis était devenu, elle ne pourrait pas s’empêcher de voir celui qu’elle avait connu en lieu et place de celui qui se tenait face à elle aujourd’hui.

— Tu aimes ta vie ici ?

Finit-elle par demander. Même si son chemin n’avait pas été facile, la brune ne regrettait absolument pas ses dernières années d’aventures dans l’espace, avec ses joies et ses difficultés. Même si sa nostalgie la voulait égoïste, Delaani espérait au fond qu’il avait trouvé ce qu’il voulait dans la vie, qu’il avait la vie qu’il désirait. Une chose était sûre, il était déjà plus près des étoiles ici que sur Keller. Plus libre, peut-être ?

— Je veux dire… la vie dans l’espace, ce que tu fais… Tu es content de ce que tu as aujourd’hui ?

Ou lui arrivait-il de regretter d’être passé à côté de quelque chose ? Que sa vie n’ait pas pris le chemin dont il rêvait ?
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 16:43
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Tu aimes ta vie ici ? » Tu ne t'es jamais vraiment posé la question. A quoi bon ? Tu ne peux pas faire machine arrière, l'exemple des déserteurs du Colossus la semaine passée n'est qu'une preuve de plus que les mécontents n'ont pas voix au chapitre. Il n'y a pas de malheur au paradis. Tu détaches tes yeux des étoiles pour les poser sur le visage souriant de Delaani. Que lui répondre ? Oui ? Non ? Tu n'as pas de réponse honnête à lui proposer, il te faudrait tellement de temps pour avoir ne serait-ce que l'envie d'enlever tes œillères. Tu hausses les épaules, un souffle lent pour calmer la douleur qui a suivi le mouvement trop brusque. « Je veux dire … la vie dans l'espace, ce que tu fais … Tu es content de ce que tu as aujourd'hui ? » Tu penches sensiblement la tête, les sourcils froncés et tu passes ta langue sur tes lèvres.

« J'peux voler, ouaip'. » Mais pas autant que tu le souhaiterais. Il te faudrait pour ça changer de carrière mais tu étais trop vieux et pas en assez bonne santé pour demander à devenir pilote de la légion et les civils se contentaient généralement de voler parmi les vaisseaux du nœud. Ca ne t'intéressait pas. Il n'y avait rien de grisant à répéter sans cesse la même routine, à suivre les commandes des radios, à obéir sans pouvoir faire preuve d'originalité sous peine de condamner une grande partie de la Flotte. Ça pourrait être pire cependant, tu pourrais être coincé dans les entrailles d'un vaisseau, à ne voir les étoiles qu'après une longue journée de travail. Tu pourrais être bien plus malheureux, seul, sans l'illusion de l'alcool. « C'pas si mal, ouais. » Mais ça pourrait être mieux. Tu pourrais ne pas avoir de dettes, tu pourrais avoir un foie qui suit la route, tu pourrais être quelqu'un de meilleur.

Tes doigts se mêlent au sien et tu appuies doucement sur ses phalanges, tu les comptes, tu cherches à t'accrocher à elle. « J'pas 'core fait l'tour d'Noeud après 6 ans 'ci, p'tain. » Tu n'avais pas non plus cherché à le faire, préférant t'engoncer dans le jeu et la boisson. Petit, tu n'avais jamais été friand d'exploration terrestre, où que ta mère aille tu te sentais plus en sécurité dans les astroport, proche des pilotes et des dockers, personnes patibulaires qui faisaient fuir plus d'un mais dont la familiarité te berçait. « Y a des gens sympas. » Sur lesquels tu pouvais vaguement compter, mais les amitiés ne duraient pas. Tout était une histoire d'argent, de dettes et de paris. On comptait sur toi pour dépenser et demander et rembourser. Tu savais que tu pouvais considérer des dizaines de personnes comme des amis, mais leur disparition ne provoquerait jamais la même douleur qui t'avait poussé à quitter Keller. « 'fin, t'vois d'gens qu'j'vais connu 'vant. » Est-ce que tu te sentais entouré pour autant ? Quelqu'un d'autre aurait sûrement vu en ton problème avec l'alcool un besoin de pallier à quelque chose, des relations, des biens, oublier. Tu savais que tu aurais dû rajouter quelque chose, ne pas éluder la vérité, mais tu ne savais pas toi même mettre des mots sur ce que tu ressentais réellement. « C'pas si mal, mais … 'fin... p'tain, Del, ch'ais pas trop comment 'xpliquer. » Tu détournais la tête, pour offrir ton sourire aux étoiles. « Elles veillent t'jours sur moi. C'est qu'ça va pas si mal. 'Pi assez parlé d'moi, Del. C'ment tu trouves tout ça ? »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 17:41
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t928-everything-suggests-a-beyond-laani#8471
Messages : 157
Âge : 40 ans
Occupation : Opératrice radio sur l'Hypatia
Habitation : C5
Arrivée : 2227
Pseudo : Biss
Avatar : Thandie Newton
Crédits : Starfire
Pourquoi avait-elle l’impression que ce n’était pas le bonheur d’une vie accomplie et enrichissante qui l’étouffait ? Son ton était hésitant et son front froncé, concentré, comme s’il cherchait ce qui le rendait heureux dans cette vie qu’il menait au sein de la Fédération. Elle resserra sa prise sur ses doigts sans faire attention, répondant simplement à son contact. Pourquoi était-il resté ici ? Pourquoi avait-il quitté Keller en premier lieu si cette vie-ci le laissait si indifférent ? Ce n’était pas l’endroit en lui-même qui semblait le retenir ni même les gens de ce qu’elle pouvait en juger de son ton. Pourquoi se complaire dans le passable quand on avait tout l’univers pour trouver le bonheur ?

— Il manque quelque chose ?

Simple suggestion qui pourrait expliquer que sa situation soit bien sans plus. Des responsabilités ? Des relations ? De la reconnaissance ? De l’aventure peut-être… La brune ne pouvait pas deviner sans savoir ce qui l’avait mené ici en premier lieu mais il aurait fallu qu’elle pose la question d’abord et il ne lui laissait pas le temps de le faire.

Sa question se retourna vers elle. Que dire ? Delaani n’était là que depuis quelques mois. L’excitation de la nouveauté n’avait pas encore eu le temps de retomber. Tout lui semblait beau, brillant, efficace et surtout calme et sans dangers. Bien sûr, la brune n’avait pas encore eu le temps de gratter sous le vernis pour découvrir ce qui se cachait sur tout ce laïus d’humanité unie en un objectif commun et idéaliste. Tout prendre pour argent comptant, elle l’avait déjà fait une fois naïvement, et elle refusait de se laisser aveugler aussi facilement à présent. La leçon avait été très dure à prendre mais jamais elle ne pourrait l’oublier. Elle préférait voir la situation dans son ensemble et décider ensuite si elle pouvait faire ou non avec les mauvais côtés que d’avoir la mauvaise surprise que la vérité vienne lui exploser au visage un jour et être dépassée. L’attaque du Jeanne D’Arc, l’abandon de l’aide aux Bybliens, sans parler de cette affaire de déserteurs… elle reconnaissait les indices d’une ombre sur le tableau qui était loin d’être tout rose mais c’était loin d’être suffisant pour la pousser à classer la Fédération dans sa liste des enfoirés. La brune haussa les épaules.

— J’sais pas trop… C’est nettement mieux que ce que j’ai connu ces dernières années. Plus sûr. Plus confortable. Et plus rutilant aussi, à différents niveaux mais… je ne sais pas… parfois, les trucs qui semblent briller au premier abord cachent leur lot d’horreurs.

Comme Keller, et peut-être comme la Flotte… allez savoir ! Mais si la Fédération lui déplaisait tant que ça, rien ne l’empêchait de débarquer sur Qiang avec les autres réfugiés. Enfin rien… Si, maintenant un nouvel élément venait se glisser dans l’équation. Son regard se posa sur Qordis. Jusqu’ici, elle s’était rassurée en se reposant sur la porte de sortie que représentait la planète mais cette rencontre changeait un peu la donne. Elle secoua imperceptiblement la tête pour chasser le sujet de son esprit. De toute manière la planète était encore loin, Delaani avait tout le temps pour tirer la situation au clair et faire son choix.

— Je pense que c’est un peu trop tôt pour se prononcer. Mais la température est chouette. La nourriture aussi ! Et j’ai constamment l’impression de rejoindre la civilisation, c’est… assez particulier !

Conclut-elle sur un ton plus léger. Son autre main s’enroula autour du poignet de Qordis.

— Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en venant ici, à vrai dire. Je me suis juste laissée porter…
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     Dim 19 Aoû - 18:05
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t798-qordis-starboy http://beyond-earth.forumactif.com/t803-qordis-did-the-keller-run-in-five-parsecs
Messages : 178
Âge : 44 ans
Occupation : Opérateur co-pilote
Habitation : Colossus 5 ; sur le vaisseau Canopus avec lequel il est arrivé
Arrivée : 2221
I got it from my Mama Pseudo : Frey
Avatar : Clifton Collins Jr
« Il manque quelque chose ? » Sûrement, probablement, très certainement, mais tu étais incapable de mettre le doigt dessus. La liberté, peut-être ? Tu regrettais le temps où tu ne devais rendre de comptes à personne d'autre qu'à toi même. C'était illusoire, certes. Tu avais des responsabilités lorsque tu travaillais pour Contrevent, tu ne pouvais pas quitter comme tu le souhaitais Keller, tu ne pouvais pas abandonner CRASH !! sans préavis, tu ne pouvais pas partir sans que ta mère ne sache où tu allais... mais Keller offrait des illusions. La Belle permettait de tout faire avec un peu d'argent et quelques connaissances. Elle ne retenait personne, c'était les gens qui s'y attachaient. Keller était terrible, mais Keller était ouverte. Était-ce cependant réellement ça qui te manquait ? « Toi, un peu. Beaucoup. » C'était la vérité, une des vérités. Delaani n'était pas la seule chose qui pouvait adoucir ton voyage et la Fédération n'était pas aussi terrible que certains pouvaient la dépeindre. « Le changement, p't'êt'. Ça bouge c'moment, sacrément même, mais c'pas les gens qu'bougent d'même, c'les étoiles qui les forcent à s' secouer. » Tu te mets à rire. « 'fin, c'est qu'une impression, y a d'aut'personnes 'ssi, mais j'pense qu'êt'enfermé 'ci avec l'mêmes idées, pas s'développer, qu'on t'dise quoi faire tout l'temps, c'pas t'jours bien. C'p'tain d'rassurant ouaip', mais ça fait pas qu'du bien. »

La réponse de Delaani te fait frémir. Il y a, dans l'espace, des endroits terribles, des gens terribles aussi, livrés à eux même et qui ont profité de leur liberté pour se permettre beaucoup de choses. Keller fait partie de ces endroits, mais les grandes entreprises qui la dirigent tentent de garder une certaine apparence. Ils veulent se donner une figure de business, d'importance, comme des crasseux qui enfileraient un costume impeccable, mais il y a aussi Merry Fields et Shinbashi. Tu n'as pas entendu parler de Shangzhen depuis de longues années, mais les souvenirs que tu en as te font l'effet d'un monde peu intéressé par le bien être. Tu te fourvoies probablement, tu étais encore gamin lorsque tu as quitté ta planète natale avec ta mère, mais tes rares retours sur la planète de Kurosawa ne t'ont laissé qu'un goût amer de sable et de regrets. Pour ce qui est du reste, tu n'es jamais resté suffisamment longtemps pour te faire ta propre idée. « La Flotte est pas si mal. L'sécurité est là. 'fin.. Ouais, l'est là. » Peut-être un peu trop, mais c'est ce qui t'avait permis jusqu'ici de ne pas terminer plus souvent sur le Regina. « T'as d'jà b'coup visité ? J'veux dire, avec les autres bybliens et tout, pa'ce que c'est pas mal grand j'trouve.. Quoi qu'en que'ques mois t'as largement eu l'temps d'te faire une idée. T'as goûté à tout ? »

Tu passes le bout des doigts sur le dos de sa main lorsqu'elle l'enroule autour de toi, tes yeux passant des étoiles à la vision de son sourire, de ses cheveux, de son profil. Tu profites, tu imprimes tout ce que tu peux, cherchant à accumuler le plus de bonheur en un instant de peur que la disette arrive. « Ah ! Moi 'ssi. L'capitaine v'lait v'nir et y nous a dit qu'soit on l'suivait, soit y nous débarquait sur Keller 'vec not'solde. P'quoi pas tenter l'aventure, heh ? »



I JUST REALLY LIKE STARS
I FEEL AS IF I AM ALSO A
STAR AS WELL
MessageSujet: (#) Re: Long time no see || Qordis     

RÉPONSE RAPIDE