Sound of silence ~ Drake
MessageSujet: (#) Sound of silence ~ Drake     Sam 11 Aoû - 12:48
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 144
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lux aeterna

Helios. Un banc. Deux personnes. Tout ce qu’il y avait de plus normale à la base. Enfin, si l’un des deux s’était décidé à adresser la parole à l’autre. Pourtant malgré les mois, les années, aucun n’avait entendu le son de voix de l’autre. C’était devenu presque un rituel lorsqu’ils étaient présents, s’asseoir, à regarder leur environnement. Pas un mot. Pouvait-on apprendre à connaître l’autre sans une conversation ? Le comportement pouvait pourtant en dire long sur l’état de l’autre. Une respiration un peu rapide pouvait marquer une anxiété. Une posture un peu voûtée, une certaine fatigue. Un gigotement, une agitation intérieure.

Les deux semblaient apprécier le calme de ces moments anodins. Peut-être aurait-il voulu lui parler mais l’horticultrice ne le poussait pas à se lancer. Pourtant la blonde lui avait adressé à plusieurs reprises de simple sourire bienveillant. Quant à lui, s’étirait sur son visage une étrange grimace qu’elle associait à une réponse positive.

Assise sur le même banc, les jambes recroquevillées contre elle, pieds nus, elle observait les passants, marcher, courir, échanger, rire, chuchoter, scruter le paysage sans avoir l’impression d’être observés en retour. À côté, elle admirait le travail de ses collègues pour rendre ce lieu vivant de nature. Son côté maniaque aurait certainement pu améliorer certains petits détails mais elle chipotait et quand elle ne tenait plus, elle arrangeait à sa sauce ces plantes jusqu’à ce qu’un jour elle se fasse taper sur les doigts. La blonde venait de sortir de son travail depuis une petite heure et ne pensait qu’à y retourner. Une belle fuite en avant.

Kara l’aperçut de loin. Cet inconnu dont elle ignorait le nom mais dont les traits étaient reconnaissables entre mille. Jusqu’alors, sa tête s’appuyait contre ses genoux, se faisant toute petite mais lorsqu’elle vit son visage plein d’ecchymoses, elle se redressa avec une inquiétude se dessinant sur son faciès. Alors qu’il vint à sa hauteur, s’installant comme à son habitude, elle croisa son regard qui se voulait presque rassurant. Mais il n’en avait rien. Que lui était-il arrivé pour avoir la figure dans cet état ? Fronçant les sourcils, elle le détailla tout en essayant de le comprendre.

Est-ce que ça va ? Osa-t-elle demander d’une petite voix.

C’était la première fois.


New Dawn
I ain't happy, I'm feeling glad, I got sunshine, in a bag, I'm useless, but not for long, The future is coming on..
Finally, someone let me out of my cage, Now time for me is nothing 'cause I'm counting no age, Now I couldn't be there, Now you shouldn't be scared
MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Mar 28 Aoû - 1:20
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t732-drake-pour-vous-servir-enfin-on-fait-l-effort-d-y-croire#6712 http://beyond-earth.forumactif.com/t747-la-mauvaise-foi-c-est-par-ici-drake#6825
Messages : 56
Âge : 37 ans
Occupation : Sergent Légionnaire ; Robot antisocial
Habitation : Argus One
Arrivée : 15 mars 2201 ; Tiantang.
Avatar : Benjamin MckEnzie




Le premier pas hors de l'hôpital fut une véritable bouffée d'air.
Sans réfléchir, Drake prit la direction de l'Hélios. Le légionnaire mourrait d'envie d'en parcourir les allées verdoyantes dans un calme qui ne lui changeaient pas tant des couloirs médicaux. Il devra bien sûr retourner bientôt sur l'Argus One et sortir de sa convalescence mais l'idée de retourner dans sa cabine, recroiser tout ceux qu'il côtoyait là-bas lui semblait beaucoup trop amère et désagréable pour être affrontée dans l'immédiat. Encore un peu abruti par les médicaments, il se dépêcha de traverser les allées en essayant de retrouver son rythme habituel.  

C'est sans surprise qu'il l'a vit sur "leur" banc. Il ne connaissait rien de cette femme si ce n'est sa tête et son bienheureux mutisme. Si on lui avait demandé la description de l'ami idéal, il aurait bien répondu ceci : une personne discrète, qui ne parle jamais. Se doutant bien que cela était loin d'être réciproque dans la tête de sa voisine, il gardait cela pour lui. C'était l'avantage de ne jamais parler... Regarder ce qui les entourait et se vider l'esprit suffisait largement à le contenter, lui qui n'aimait pas vraiment de faire de nouvelles rencontres sans raison spécifique. D'un autre côté il avait finit par s'attacher à cette sorte de compagnie, comme si elle était devenue un élément à part entière du parc dont l'absence lui manquerait. Une statue en aurait fait tout autant mais il préférait aussi taire cette pensée.

Répétant avec une satisfaction tout à fait exagérée sa petite routine, le sergent s'assit sur le banc en espérant vaguement se rassurer et retrouver le calme qui l'habitait avant sa mission sur le Jeanne d'Arc. D'un seul coup, Drake sursauta presque au son de la voix féminine, ne comprenant pas tout de suite d'où cette dernière venait. L'idée que sa voisine de banc puisse lui parler lui sembla d'abord aberrante. "Oui." répondit-il par réflexe après l'avoir fortement dévisagée. Ce n'était pas vrai mais il n'avait pas prit le temps de réfléchir à ce qu'il disait, trop surpris par le brusque brisement de leur sorte de pacte du silence. Cela le renfrogna légèrement. Il n'avait pas envie de parler. Il était venu ici pour retrouver l'exacte même ambiance que lorsqu'il avait quitté les lieux.

Le légionnaire se retourna et cala son dos contre le banc, afin de la sortir de son champs de vision. "Bonjour." fit-il après quelques secondes. Il trouva cela stupide de ne rien dire maintenant que la conversation était lancée et avait un arrière goût immonde en bouche à l'idée d'abandonner une action à moitié terminée... Drake comptait bien trouver rapidement un prétexte pour mettre proprement fin à leur dialogue. "Pour répondre à votre question, disons... Je suis vivant, pas tout le monde à cette chance." lança-t-il cyniquement. L'interdiction de divulguer les détails de l'opération l'arrangeait bien, il aurait une excuse toute faîte pour écourter le discours. "N'essayez jamais de vous casser le nez, c'est très désagréable."




"Euh..."

MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Jeu 13 Sep - 16:31
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 144
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lux aeterna


L’homme ne s’attendait pas à ce qu’elle lui adresse la parole. Il sursauta et regarda dans sa direction, presque confus à l’idée d’entendre le son de sa voix. Kara n’en démordit pas pour autant, sincèrement inquiète de l’état dans lequel il se retrouvait. S’inquiéter pour les autres, même ceux qu’elle ne connaissait pas. Même si pour lui, c’était un peu plus compliqué. Sa réponse arriva alors qu’il la dévisageait et il répondit par la positive. Arquant un sourcil, loin d’être certaine que cela soit vrai. Non, elle n’y croyait pas à vrai dire. Certains détails ne semblaient pas corroborer avec ce simple oui.

Pourtant la blonde n’insista pas, l’observant encore un peu avant de reprendre sa contemplation là où elle l’avait arrêté. Elle n’allait pas chercher à en savoir plus et se contenterait d’une réponse même insatisfaisante. Et alors qu’elle s’attendait à retrouver ce silence qu’elle avait brisé quelques secondes auparavant, l’homme fit de même, en lui disant un simple bonjour. Toujours recroquevillée sur elle-même, elle tourna légèrement la tête vers lui, un sourire en coin, amusée qu’il relance le dialogue là où il aurait pu l’arrêter en répondant simplement à sa question.

Bonjour, répondit-elle dans un murmure.

Et il ne s’arrêta pas là. Kara aurait parfaitement compris après ce bref échange qu’il n’y avait pas plus à dire. Le légionnaire, car la blonde l’avait déjà vu arriver dans une tenue noire sans aucune autre fioriture, ajouta à sa précédente réponse une information qui donnait encore plus de mystère et jouait avec la curiosité de la jeune femme. Il était vivant, c’était ces mots. A l’inverse d’autres qui avait péri. Et au vu des récents évènements, de sa réponse et de son statut, l’horticultrice pouvait facilement en déduire qu’il avait été sur le Jeanne d’Arc. Cela expliquerait son absence. Une personne extérieure à tout cela n’aurait jamais dit ça. Ou alors se serait de mauvais goût. Mais elle pouvait se tromper et préférait ne rien affirmer. Il ajouta même un conseil assez maladroit qui fit à nouveau sourire la jeune femme alors qu’elle observait un mère et son enfant passer devant eux d’un pas pressé, finissant son observation en reposant son regard sur lui.

Je n’exerce pas un métier nécessitant de recevoir des coups, quand bien même, je n’ai pas l’occasion de traîner dans des lieux où les coups sont signes de bienvenus. Je doute même que cela soit pour vous, la première fracture.

Vu son métier, il devait, effectivement, ne plus compter les fractures. Elle détendit ses jambes pour finir par les croiser sans poser les pieds sur le sol, tel un scribe, se redressant naturellement par cette position. Détendue, elle était dans ce lieu et avec cet homme ce qui était assez anormale pour le coup.

Je suis désolée pour vous, finit-elle par dire sérieusement.

Ce n’était pas une excuse envoyée sans l’once d’une honnêteté. Elle était réellement attristée pas ce qu’il avait pu vivre, n’imaginant même pas un dixième des horreurs vécu sur le Jeanne d’Arc. Comme presque tous les habitants, elle n’avait reçu que des brides d’informations et avait perdu une connaissance dans l’histoire.



New Dawn
I ain't happy, I'm feeling glad, I got sunshine, in a bag, I'm useless, but not for long, The future is coming on..
Finally, someone let me out of my cage, Now time for me is nothing 'cause I'm counting no age, Now I couldn't be there, Now you shouldn't be scared
MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Dim 21 Oct - 20:33
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t732-drake-pour-vous-servir-enfin-on-fait-l-effort-d-y-croire#6712 http://beyond-earth.forumactif.com/t747-la-mauvaise-foi-c-est-par-ici-drake#6825
Messages : 56
Âge : 37 ans
Occupation : Sergent Légionnaire ; Robot antisocial
Habitation : Argus One
Arrivée : 15 mars 2201 ; Tiantang.
Avatar : Benjamin MckEnzie




"Ne soyez pas désolée pour moi, c'est ridicule..." Désolé pour les familles des victimes à la limite. La pensée du petit David qu'il avait menacé quelques jours avant le départ de ne plus jamais revoir revenir son père de mission l'effleura. Sans qu'il ne le veuille, sa menace s'était réalisée d'elle-même et quelque part sur la flotte, deux orphelins de six et huit ans devaient le haïr du plus profond de leurs entrailles. Drake grimaça. Encore une fois, il aurait mieux fait de fermer sa gueule au lieu de déblatérer une connerie... Maintenant, il ne pouvait plus rien faire pour réparer sa faute. Si ça ne tenait qu'à lui, quiconque engagé dans la Légion n'aurait pas le droit de faire égoïstement des enfants... M'enfin.

"Vous savez, malgré ce qu'on dit sur les légionnaires, il ne m'est pas arrivé tant de fois que ça d'être blessé." Il avait eu beaucoup de chance, et beaucoup d'illusions sur ses capacités s'étaient installées au fil des -au final- tranquilles années passées. Il était loin d'être le soldat le plus abîmé de la flotte. "J'ai fais mon choix à l'académie, ce n'est pas vraiment utile de s'en plaindre." voulut-il se convaincre, surtout qu'il rechignait à aborder ce sujet avec quelqu'un d'autre qu'Oluwadja. Le légionnaire resta planté droit comme un i sur son côté du banc, laissant de nouveau couler un silence qui n'aurait pas dû être brisé. Assit au milieu du parc, Drake regrettait souvent les intempéries terrestres, le vent froid, la pluie, la neige, les morceaux de soleil de ses souvenirs arrivaient plus à lui faire sentir la vie couler dans ses veines que les simulations trop confortables et douillettes de la Flotte. Pour une humeur aussi sombre et violente que la sienne actuellement, il se serait bien isolé au milieu de nulle part, avec son chien. Et avec un peu de chance, il ne serait jamais revenu à la civilisation... "Tiens, vous pensez que les plantes seront comment sur Qiang ?" dit-il, changeant drastiquement de sujet. La douleur était revenue et en parler lui faisait le même effet qu'appuyer délibérément sur son nez cassé.

Depuis qu'Anastasia lui avait demandé s'il croyait encore à Qiang, il s'était surpris à repenser au Jardin d'Eden promis plus souvent qu'il ne le voulait, un peu moins dubitativement qu'avant. "Et pourquoi pas." était le mot qui avait germé dans son esprit. Alors qu'il avait vécu une très grande partie de sa jeunesse sans se soucier de son environnement, c'est en vieillissant que la terre avec les souvenirs qu'il en avait lui manquait de plus en plus. Il restait pessimiste pourtant. Parce-qu'il voyait des ennemis à la Flotte partout, parce-qu'il ne pouvait pas croire qu'une telle avancée pour eux puisse se faire sans grands sacrifices et pertes. "J'espère qu'on aura enfin autre chose que trois pauvres bancs et de l'herbe couleur plastique." maugréa-t-il, fermant légèrement les yeux. C'était très exagéré, les fleurs et les arbres de l’Hélios avaient toujours été flamboyants. "Vous avez déjà vécu sur la Terre ?"






"Euh..."

MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Lun 29 Oct - 19:11
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 144
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lux aeterna


Etre désolée pour lui ne semblait pas envisageable pour le légionnaire qui trouvait cela ridicule. Ne sachant quoi dire, elle fixa le sol et souffla, embrassée de ne pas être capable de répondre justement à ses paroles :

Désolée…

Que pouvait-elle répondre de plus ? Désolée, d’être désolée pour lui. Alors, la blonde préférait presque qu’il n’ait pas entendu sa réponse. Glissant une mèche de cheveux qui se faisait la malle, elle reprit sa contemplation, l’embarras pouvant toujours se lire sur son visage. Elle se risqua un coup d’œil dans la direction de l’autre habitué qui s’installait toujours sur le même banc. Il confessa qu’il n’avait pas vraiment eu l’occasion d’être blessé, brisant l’image du casse-cou que la jeune femme pouvait avoir sur lui et des autres légionnaires. Esquissant un sourire, elle n’osa pas en rajouter de peur de dire une bourde au sujet de son métier. Il disait qu’il avait fait un choix et qu’il n’avait pas à s’en plaindre. Un choix n’était pas forcément une fin en soi, revenir dessus était envisageable mais il trouverait certainement à répondre à ça. Il devait certainement se plaire dans son domaine même si ce n’était pas rose tous les jours.

Replongeant dans un silence dont ils avaient l’habitude et qui avait ce pouvoir réconfortant chez la jeune femme, elle laissa son esprit vaguer le plus loin possible, emportant tout sur son passage, sans but précis. Pourtant le légionnaire revint à l’assaut en lui posant une question au sujet des plantes qui serait sur Qiang, la planète où ils devaient finir par s’installer, un jour. Revenant sur lui en tournant légèrement la tête vers lui, elle fut surprise par la question et par les possibles réflexions que l’homme avait eu pendant ce silence salvateur.

À découvrir... Lança-t-elle naturellement avec un petit sourire.

Elle se rendit compte qu'elle ne devait pas être claire avec cette réponse, trop vague et incomplète.

Je veux dire que nous avons une grande variété de plantes sur la flotte mais ... j'ai envie de croire qu'il y en ait beaucoup à découvrir sur cette planète, qui n'existent dans aucun livre. Après, j’ai entendu dire qu’elles étaient quand même assez similaires à celle que nous connaissons… Mais je garde l’espoir.

Elle eut un haussement d’épaules, un sourire dans le vague. Qiang. Elle n’y pensait pas forcément mais il lui arrivait de réfléchir à ce refuge pour toute la flotte. Elle pensait à une maisonnette plus grande que son domicile actuel où elle aurait plus d’espace et où elle pourrait replanter des plantes directement dans la terre et ne plus devoir faire du hors-sol. Le retour à la terre, le retour aux sources. Elle voyait cette maison au bord de l’eau, non loin d’une forêt, tranquille, paisible et elle pourrait recevoir sa filleule et pourquoi pas construire une famille si elle arrivait à récupérer l’homme qui lui avait demandé le divorce. Elle n’avait pas besoin de lui demander ce qu’il en pensait, disant qu’il espérait ne plus avoir ce qu’il avait à présent. Il finit par lui demander si elle avait déjà vécu sur Terre.

Ma mère en est originaire mais je suis née sur Bethany, explique-t-elle posée. Là-bas, le terrain est très fertile et nous avions une très bonne connaissance des ... Bref, ce n'est pas vraiment intéressant.

Ennui, ennui et ennui ! Tu comptes l'assommer avec ton jargon ? Si tu veux le faire fuir, c'est le bon moyen. On ne te demande pas d'être intéressante mais d'être un ornement. Sois jolie et tais-toi. Si au moins tu l'étais.

Vous êtes originaire de la Terre donc ? C’est pour ça que vous trouvez tout ce qui vous entoure faux ? Ajoute-t-elle d’une petite voix.

Elle ne voulait pas lui dire qu'il avait tort car c'était son avis et qu'il avait sûrement raison et qu’il devait avoir ses raisons de penser ça. Mais la jeune femme trouvait que ses collègues faisaient un travail remarquable pour mettre en valeur les plantes. Ce n’était peut-être qu’une question éclairage au final. L'environnement ne pouvait pas être aussi vrai qu'une terre ferme où les plantes, les arbres poussaient parfaitement aléatoirement mais ici toit était question de place. Le moindre millimètre était pensé pour une fleur, une plante, une brindille d’herbe.  



New Dawn
I ain't happy, I'm feeling glad, I got sunshine, in a bag, I'm useless, but not for long, The future is coming on..
Finally, someone let me out of my cage, Now time for me is nothing 'cause I'm counting no age, Now I couldn't be there, Now you shouldn't be scared
MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Dim 4 Nov - 21:02
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t732-drake-pour-vous-servir-enfin-on-fait-l-effort-d-y-croire#6712 http://beyond-earth.forumactif.com/t747-la-mauvaise-foi-c-est-par-ici-drake#6825
Messages : 56
Âge : 37 ans
Occupation : Sergent Légionnaire ; Robot antisocial
Habitation : Argus One
Arrivée : 15 mars 2201 ; Tiantang.
Avatar : Benjamin MckEnzie




"Faux... Je ne sais pas. Différent, c'est certain." Pourtant il n'avait pas à se plaindre des conditions de vie sur la Flotte, au contraire, il trouvait les efforts de la communauté extrêmement réussis sur tout les plans, de quoi en être fier. D'ailleurs les parcs étaient ses endroits préférés depuis toujours. Croyant toujours que la jeune femme travaillait avec les scientifiques de l'Helios pour la gestion des végétaux, il rajouta. "Vous faîtes un très bon travail sur les plantes. Seulement, il nous manque quelque chose. La liberté de l'inattendu, la façon qu'avait la nature de surprendre par l'immensité des moyens qu'elle trouvait pour survivre. Et aussi, la solitude qu'elle offrait à l'homme." Ce n'était pas un reproche. Comment leur en vouloir, puisque le but premier était la survie des espèces dans l'optique de pouvoir les replanter plus tard et non la création artificielle d'un parc national. "Pour ne pas vous mentir, j'ai lu et vu tout ceci dans des livres. Je n'ai vécu que mes sept premières années au Canada et je crains que mes souvenirs soient fantasmés." Le légionnaire se tût, préférant ne pas s'étaler sur cette partie-là de son passé, surtout à propos de son départ de la Terre. Il avait cette capacité incroyable de mettre mal à l'aise n'importe qui en décrivant son expérience sur le TianTang,  sujets tabous dans la gueule. Lui-même reniait tout de ces années-là, de son éducation bourgeoise à sa survie honteuse. Il ne gardait que les doux souvenirs de son chien et de la nature. En priant pour que son interlocutrice ne mette pas les pieds dans le plat, Drake se mit à fixer durement une feuille d'arbre tombée au sol. Il n'osait quant à lui, pas poser de questions sur Bethany, connaissant l'histoire de la colonie. "En tout cas, dès que je serai trop âgé pour être utile -ce qui ne saurait tarder-, j'espère qu'on sera sur cette foutue planète et qu'on me donnera le droit d'aller m'isoler tout seul au milieu de nulle part." C'était acerbe dit comme ça, mais cela faisait un petit moment qu'il ruminait cette idée, pour la simple raison qu'il s'agissait de la liberté que la vie lui avait toujours refusé depuis tout petit. Chaque seconde de sa vie était régie par une liste de règles strictes et d'obligations, si bien que parfois le sergent rêvait d'un monde où il aurait le droit ne de servir à rien et ne répondre de personne. "Enfin, ne faîtes pas trop attention, je parle comme un vieux grincheux." C'est qu'il était sur la bonne voie pour en devenir un...




"Euh..."

MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Ven 9 Nov - 0:05
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 144
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lux aeterna


Différent. Peut-être bien. Peut-être que comme cet homme, Kara avait une image déformée de sa terre natale. Il avait grandi pendant quelques années sur Terre mais n’était plus certain de ses souvenirs. La vie sur la flotte obligeait certaines restrictions, notamment sur la place pour chaque chose. Helios offrait un maximum de vie organique mais elles étaient là pour pouvoir être un jour replanté sur une planète qui les accueillerait. Les simulations faites sur ce vaisseau pour développer un microcosme parfait étaient un atout non négligeable.

Le légionnaire pensait qu’elle travaillait dans le coin car il attesta qu’elle faisait un très bon travail. Surprise, Kara baissa la tête, ne voulant pas le contredire mais ne voulant pas non plus l’induire en erreur. Dilemme. La jeune femme comprenait cette envie de voir du désordre dans ce que la nature pouvait faire. Un désordre parfois logique, parfois illogique mai qui donnait cette aspect vivant et parfait que mère nature pouvait nous offrir. Bien que l’horticultrice aimait son travail comme jamais, elle rêvait de pouvoir sortir de ses serres hors sol et retourner à la source même de ce qu’elle aimait faire. Alors elle hochait de la tête pour l’encourager de continuer de penser ainsi. Il manquait cette liberté de l’inattendu.

Je n’ai aucun rôle dans tout ce que vous voyez là, glissa-t-elle concentrer sur un fil qui dépassait d’une couture, le tripotant par réflexe, préférant éviter son regard et la déception qu’elle verrait lorsqu’il comprendrait qu’il avait fait fausse route, rosissant légèrement des joues au passage. Même si ça m’arrive de passer donner un coup de main, mon point de chute sont les serres du Columbiad. Là aussi, parce que c’est un espace restreint, il n’y a pas de place pour … Le hasard.

Kara pouvait le voir observer une feuille comme s’il espérait pouvoir sortir des lasers de ses yeux pour l’enflammer. Où bien était-ce juste une débordement d’imagination qu’elle mettrait sur papier lorsqu’elle rentrerait. Le légionnaire à la gueule cassée vint à parler de son avenir. Celui d’un grincheux qui s’éloignerait rapidement de la civilisation pour plus de tranquillité. Un sourire pointa le bout de son nez qu’elle cacha en détournant la tête.

Vous avez quel âge pour penser déjà à tout ça ? Je ne pense pas que vous soyez en âge d’un repos bien mérité … Ou alors nous sommes tous deux vieux grincheux.

Le regardant avec ce regard bienveillant qu’elle pouvait porter à cet homme avec qui elle n’avait jamais échangé mais dont elle connaissait beaucoup.

Je pense que si j’ai l’occasion et qu’on nous donne l’autorisation, je me trouverai un coin tranquille, moi aussi. Une petite maison au bord d’un lac, avec une forêt pas loin et l’espace pour planter. Interdiction de me prendre mon idée, enfin sauf si vous la voulez, bien sûr.

Et maintenant tu te lances dans des plaisanteries ? Il ne parle avec quoi que par politesse. Tais-toi.
Kara avait bel et bien lancée une petite plaisanterie sur un ton jovial qui était vite tombée à l’eau dans la même phrase. Si une personne voulait le terrain de ses rêves, elle le laisserait sans hésiter bien qu’avec beaucoup de regret.

J’ignore comment ça se passera là-bas pour le reste. Tout sera à construire, à planter, à mettre en place. Tout reste à faire, finit-elle par dire un regard dans le vague.

Une civilisation habituée à vivre dans un espace réduit, avec des règles, des codes, une législation. Comment allait se passer ce débarquement ? Est-ce qu’il y aurait de nouvelles élections ? Garderont-ils la même formation pour établir des villes ou chacun s’éparpillera comme bon leur semble ? Les choses risquaient de changer mais Kara n’avait plus grand-chose à perdre aujourd’hui.



New Dawn
I ain't happy, I'm feeling glad, I got sunshine, in a bag, I'm useless, but not for long, The future is coming on..
Finally, someone let me out of my cage, Now time for me is nothing 'cause I'm counting no age, Now I couldn't be there, Now you shouldn't be scared
MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Lun 26 Nov - 5:19
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t732-drake-pour-vous-servir-enfin-on-fait-l-effort-d-y-croire#6712 http://beyond-earth.forumactif.com/t747-la-mauvaise-foi-c-est-par-ici-drake#6825
Messages : 56
Âge : 37 ans
Occupation : Sergent Légionnaire ; Robot antisocial
Habitation : Argus One
Arrivée : 15 mars 2201 ; Tiantang.
Avatar : Benjamin MckEnzie


"Ah. Je croyais que vous travailliez ici à force de vous y voir..." Enfin, il ne s'était pas trompé de beaucoup. "Trente-sept ans." grogna-t-il, haussant les épaules. Pas vieux en soit, mais c'était dans sa tête qu'il était fatigué. Pourquoi souriait-elle ? Il n'y avait rien de drôle dans ce qu'il venait de dire. Heureusement, avant qu'il ne puisse se vexer comme un enfant, la jeune femme enchaîna sur sa propre vision des choses. "C'est pas mal du tout comme idée... Premier arrivé premier servi." répliqua-t-il en plein sarcasme. Elle n'avait pas l'air de s'attendre à une réponse méchante mais bon, il ne savait pas prononcer autre chose. Qiang... C'était si facile de s'en faire toute une utopie après tout. Quant il y repensait avec toute sa raison et le pessimisme qui l'accompagnait, il trouvait cela bien ridicule. D'ailleurs il ne fera peut-être même pas partie des vivants qui auront la soi-disant chance de débarquer sur cette planète. Enfin, pour une fois le sergent garda ses remarques rabat-joie dans un coin sombre de son esprit.

"Ouai. J'imagine bien que vous ne manquerez pas de boulot." Lui en revanche, rêvait d'une sorte de retraite au fin fond du monde. Très certainement irréaliste, surtout qu'il finirait peut-être par se rendre compte qu'il s'était attaché à la  blancheur de sa cabine et aux couloirs mornes de l'Argus One. C'était toute sa vie quoi, il n'avait rien d'autre et le changement n'avait jamais été son fort... Sans quoi cela ferait longtemps qu'il se serait reconverti en quelque chose d’incongru, du genre la piraterie. "Vous savez, ils finiront bien par me faire admettre inapte mentalement à travailler et je n'aurai pas besoin d'être vieux." grogna-t-il, haussant les épaules. Bien sûr, il ne le pensait pas vraiment. Pas entièrement, en tout cas. "Enfin, je parle beaucoup maintenant, mais il n'y aura pas grand chose derrière. Je suis déjà fossilisé avec l'Argus One." Sans blague, il n'était certainement pas le plus ancien du vaisseau, mais probablement un de ceux ayant le moins de vie en dehors de la Légion.

Le légionnaire était encore surpris par l'existence de cette conversation, dont il n'avait toujours pas compris la raison du commencement. Il était encore plus surpris qu'ils aient pu aller aussi loin dans leurs bavardages et n'avait aucun mal à imaginer la situation comme une sorte d'essai de laboratoire : jusqu'où sera-t-il capable de tenir cette expérience sociale ? Drake se serait bien enfuit, au travail pour faire quelque chose d'utile au lieu de discuter vainement de tout et n'importe quoi sur un banc. Seulement toute sa volonté s'évanouissait lorsqu'il pensait à ce travail, justement. Sûrement qu'un suivi psychologique l'attendait et qu'on lui dirait de foutre le camp dans sa cabine, de toute façon...

"Vous en connaissez d'autres, des coins comme celui-là où personne n'irait penser à venir me chercher ?" Sa routine l'obligeant à prendre toujours les mêmes passerelles et les mêmes tournants, il avouait ne pas bien connaître certaines parties de la Flotte, même après tout ce temps passé dessus.




"Euh..."

MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     Sam 1 Déc - 20:02
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 144
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lux aeterna


Une pointe de déception brilla dans son regard, ce regard que l'horticultrice détourna rapidement. Premier arrivé, premier servi. Pendant toutes ces années à ne jamais échanger avec cet homme qui côtoyait ce même banc, Kara avait imaginé l'homme qu'il pouvait être, son caractère, son histoire. Elle avait appris en l'observant, en voyant ses réactions. En un sens, elle avait quelque peu idéalisé la personne qu'il était. Le silence n'avait été qu'un rideau cachant celui qu'il était vraiment. Et maintenant, tu la joues mélodramatique, arrête tes lectures à six crédits. Elle détendit ses jambes pour les poser sur le sol, laissant ses mains glisser sur ses cuisses, tournant sans s'en rendre compte l'anneau à son annulaire, marque d'une histoire qui avait pourtant bien commencé mais qui se terminait avec trois mots.

En réponse à ses paroles, le légionnaire confirma le travail que des personnes comme la jeune femme aurait. Tout planter pour permettre de nourrir l'ensemble de la flotte. S'ils étaient parvenus à survivre dans l'espace, ce ne serait pas une planète qui les empêcherait de refaire la même chose. Kara croyait sincèrement en cette annonce, en ce futur qui attendait chacun des stellariens. Elle espérait sincèrement pouvoir tourner la page, même si pour l'instant, elle ne souhaitait que retrouver son mari, l'entendant regretter ses paroles, pour retrouver la chaleur de ses bras.

Tout le monde devra mettre la main à la pâte pour le coup, répondit-elle, un sourire léger apparaissant sur son visage alors qu'elle observait les passants dont elle arrivait à reconnaître certains qui prenaient toujours le même chemin.

Mais l'homme à ses côtés ne semblait pas d'accord, prétextant que des personnes le déclareraient inapte à travailler à cause d'une raison mentale. Pensait-il être de ceux qui perdaient l'esprit ? La blonde avait pu croiser son regard à de nombreuses reprises et il n'avait pas cette lueur de folie que pouvait avoir certaines personnes. Mais Kara pouvait se tromper. Comme souvent. Comme toujours. Le légionnaire semblait être ronchon, fermé sur lui-même, peut-être même psychorigide sur certaines choses, mais pour cela, Kara n'était pas certaine.

Pourquoi dites-vous ça ? Demanda-t-elle simplement, voulant comprendre pourquoi il pensait être inutile alors qu'il était un légionnaire, qu'il défendait les civils des menaces extérieurs.

Sa présence serait essentiel une fois sur Qiang et Kara se sentirait un peu plus rassuré en sachant qu'un homme en plus assurerait sa protection ainsi que la protection du reste des stellariens. Sa question posée, la blonde retournait dans ce malaise qui l'habitait habituellement. Pourtant plus à l'aise avec cet homme que n'importe qui, elle prenait conscience qu'il n'était qu'un inconnu de plus avec lequel elle ne pouvait être elle-même. Kara ne connaissait rien de lui, en dehors de ses habitudes, de ses mimiques. Pour tout le reste, elle était à côté de la plaque. Alors, elle replongeait dans un état qui la définissait le mieux, l'introversion.

Il finit par lui demander s'il connaissait d'autres endroit où il n'y aurait personne qui pourrait venir le chercher. La jeune femme ne répondit pas immédiatement à sa question, réfléchissant sérieusement. Et ce léger sourire qu'elle arborait souvent, discret qu'elle cachait en détournant le visage, apparut. Elle répondit :

Si je vous le dis, alors il y aura au moins une personne qui saura.

Mais Kara comprit le sens des paroles du légionnaire. Il voulait être seul. Il ne voulait pas être dérangé et pourtant, c'était ce que la jeune femme avait fait en s'inquiétant de son état. Cependant, c'était bien lui qui avait continué la conversation. Elle ne comprenait pas. Évidemment, tu ne comprends rien, tu as cru qu'il voulait converser avec toi alors que c'est un supplice de te parler. Peut-être se trompait-elle ? Alors avec ce malaise qui avait retrouvé sa place, elle se redressa, faisant quelque pas, avant de se retourner vers lui.

Je suis désolée, dit-elle avec une certaine anxiété dans la voix.

Ses mots étaient sincères. Désolée de l'avoir dérangé, de l'avoir poussé à lui parler alors qu'il n'en avait pas envie, désolée d'être ce qu'elle était. Le silence était ce qu'il y avait de meilleur. Elle lui laisserait ce banc, elle lui laisserait cette maison au bord du lac s'il fallait. Elle tourna les talons et entreprit de prendre le chemin de sa nouveau domicile.



New Dawn
I ain't happy, I'm feeling glad, I got sunshine, in a bag, I'm useless, but not for long, The future is coming on..
Finally, someone let me out of my cage, Now time for me is nothing 'cause I'm counting no age, Now I couldn't be there, Now you shouldn't be scared
MessageSujet: (#) Re: Sound of silence ~ Drake     

RÉPONSE RAPIDE