Don't let me be misunderstood ~ Joaquín
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Jeu 6 Déc - 17:47
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 187
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 NoPi Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lonewolf

Joaquín lui expliqua que ce genre de situation arrivait tous les jours. Il ne semblait pas surpris par les événements, justifiant que l’alcool pouvait parfois faire vriller certaines personnes. La jeune femme ne buvait pas souvent, se souvenant que les rares fois où elle avait forcé un peu trop sur la boisson, elle s’était retrouvée en mauvaises postures, comme si cela la libérait de tous ces barrières qu’elle utilisait pour se protéger du monde extérieur, qui cachait cette femme en elle qu'elle voulait enchaîner.

Pourquoi fallait-il qu'il lui demande de choisir ? Ne pouvait-il pas prendre la décision pour eux deux ? La blonde le suivrait même si elle n’avait plus la force morale pour affronter de nouvelles personnes qui pourraient lui en vouloir parce qu’elle était blonde, grande ou juste bizarre comparée aux autres personnes.

Je préférerais rentrer, confessa-t-elle embarrassée le voyant s’arrêter dans son élan qui était de prendre la direction du Colossus 5. Mais ça m’embête vraiment pour toi de savoir que tu vas faire tout ce détour…

Elle eut alors une idée qu’elle considéra comme osée, mais qui lui permettrait de faire gagner du temps sur sa soirée et lui permettrait de faire une pierre deux coups.

Si ça t'arrange, pour éviter de faire un détour par chez toi, tu peux te rincer, te prendre une douche si tu préfères chez moi, j'ai encore des vêtements d'Alexand qui devraient t'aller, je pense. Ça te fera gagner un peu de temps.

Kara n’aurait jamais dû les garder, mais aussi n'aurait jamais dû les piquer lorsqu’ils récupérèrent chacun leurs affaires, son ex-époux prenant le maximum pour ne laisser que les restes pour la jeune femme. Elle lui avait volé deux hauts qu’elle gardait précieusement pour pouvoir encore respirer son odeur lorsque le besoin se faisait sentir. Mais la blonde était prête à en perdre un pour s’assurer qu’il ne perde pas de temps pour sa soirée. C’était plus important. Elle proposait ainsi qu’il se change, qu’il prenne une douche si cela l’arrangeait avec une naïveté bienveillante. Chaque cabine avait une quantité d'eau bien définie, mais la jeune femme consommait rarement toute l'eau qui était à sa disposition. Les rares fois étaient celles où elle devait arroser les quelques plantes qu'elle possédait.

Kara dut demander à son terminal de lui indiquer le chemin avec la voix de Charlie pour ne pas se tromper de route. Habituellement, la blonde n'avait pas un très bon sens de l'orientation malgré sa bonne mémoire. Le chemin qu'ils prirent les entraînèrent vers un quartier boudé par les Stellariens de souche, un quartier considéré comme malfamé par certain mais qui n'était qu'un regroupement de Kellarien pour certains un peu plus turbulents que les autres. Elle avait été embêtée à plusieurs reprises mais comme elle ne ripostait pas, il n'y avait jamais eu de blessures, leur laissant tout ce qu’ils voulaient sans résistance de sa part.

Avançant à travers les ruelles numérotées, l’horticultrice s’enferma dans un silence rassurant. Ce devait peut-être plonger l’extraction dans une situation d’inconfort mais elle ne sentait incapable de trouver un sujet de conversation pour combler le silence qui gênait souvent les personnes qui l’accompagnaient. Elle jouait avec son anneau, continuant de le faire tourner autour de son annulaire sans s’en rendre compte. Elle était nerveuse et n’était toujours pas redescendue en pression. L’alcool aurait dû la détendre à minima. L’idée de goûter une des liqueurs qu’elle possédait lui traversa l’esprit mais elle considérait cela un peu trop facile. Alors, il était plus simple de penser à après. Ce après qui la faisait souffrir. À court terme, celui-ci était plus doux. Peut-être ira-t-elle prendre une boisson chaude en se calant dans son lit après son départ pour finir par écouter un peu de musique, dessiner ce qui lui passait par la tête pour finir par l’effacer.

Ils finirent par arriver dans sa rue, reconnaissant rapidement les lieux et elle lui indiqua qu’ils étaient arrivés après quelques pas devant la porte de son domicile sous le regard de certains Kellariens qui restaient dehors pour discuter entre voisins.




New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Lun 10 Déc - 19:02
avatar


Je préférerais rentrer,  

Dit-elle de sa voix discrète et hésitante. Je n'y vois personnellement aucune objection. La soirée n'est pas terminée en ce qui me concerne, je peux bien marcher jusqu'à chez elle pour m'assurer qu'elle soit bien rentrée. Si je m'inquiète de savoir si Kara est bien rentrée il y a peu de chance pour que je puisse profiter des heures suivantes correctement.
J'acquiesce donc, toujours souriant, tandis qu'elle propose de me prêter un vêtement de rechange.

Si ça t'arrange, pour éviter de faire un détour par chez toi, tu peux te rincer, te prendre une douche si tu préfères chez moi, j'ai encore des vêtements d'Alexand qui devraient t'aller, je pense. Ça te fera gagner un peu de temps.

« Hm, je vais déjà te raccompagner. On verra une fois là-bas. »

Je lui fais un clin d’œil et l'incite à prendre la bonne direction. Mais dans les poches, je marche à ses côtés, levant les yeux vers ce faux ciel obscur, les yeux parfois détournés voire éblouis par les lumières artificielles qui éclairent notre chemin.

Il me manque parfois, ce vide à contempler lorsque je suis chez moi. Aujourd'hui le vide est mon lieu de travail, le plus vertigineux des bureaux. Je le côtoie pendant des heures et ne me lasse pas vraiment de ses profondeurs. Quand je reviens à la Flotte, que je retrouve mes quartiers sur le C5, j'avoue ressentir un peu d'étouffement. Sans être claustrophobe, je me demande si je ne suis pas mieux dehors. Par habitude. Lors que j'étais gosse, j'aimais déjà regarder la nuit. Sonder les étoiles. Interroger le néant, au loin, lui exprimer en silence mon respect, mon admiration ;
Là, dans ce vaisseau immense, je sais que mes yeux sont posés sur une paroi. Le ciel synthétique n'a pas de saveur.

En approchant de son logement, Kara ralenti et je salue les personnes que nous croisons. Ça m'a l'air sympathique. Je ne me souviens pas être venu. Elle ne vivait peut être pas ici avec son Jules après tout. J'entre suite à son invitation et me dis que je pourrais au moins accepter de changer de vêtement. Pour la douche, j'aurai accepté chez une autre amie ;
Mais j'ai trop peur d'embarrasser la jolie blonde. De lui paraître sans-gêne.

« Voilà tu es revenue à bon port. Ça va mieux ? Je ne vais pas te déranger longtemps, je peux encore passer chez moi pour le t-shirt. »

Trop polie, sympathique ou ivre, Kara prétend que je ne la dérange pas et ouvre la porte pour m'inviter à entrer. Après un regard en direction des voisins scrutateurs, je passe après l'horticultrice et referme derrière moi.

MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Mar 11 Déc - 15:11
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 187
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 NoPi Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lonewolf

Elle ne le vit pas saluer les personnes à l’extérieur, trop plongée dans ses pensées. Une fois devant la porte de son domicile, elle tapa son code pour déverrouiller la porte mais s’arrêta dans son élan en entendant l’extracteur si elle allait mieux, ne voulant pas la déranger.

Merci, dit-elle en lui faisant un signe de tête pour lui confirmer qu’elle se sentait mieux après cette petite marche et dans un lieu un peu plus sur. Je ne te l’aurai pas proposée si ça me dérangeait. Je préfère savoir que tu ne vas pas perdre une heure pour passer par chez toi et revenir dans le coin.

Même si cela avait pu la déranger, elle ne serait pas revenue sur ses paroles, aussi horrible la personne aurait pu être. Kara aurait aussi bien proposé à la pire des ordures dans une situation similaire mais au moins le jeune homme était de ses personnes agréables, charmantes et à qui on pouvait donner le bon dieu sans confession.

Elle remarqua la robe noire qu’elle avait laissée traînée sur le lit, refusant de la mettre parce qu’elle pensait qu’elle ne lui allait pas. La pièce n’était pas très grande mais comportait un lit, un bureau et une armoire ainsi qu’une petite bibliothèque où diverses plantes étaient posées. Elle possédait plusieurs cartons fermés qui contenaient les alcools et autres produits qu’elle ne voulait pas exposer. Sur son bureau étaient étalée des tablettes où des dessins apparaissaient, du matériel pour ses plantes afin de maximiser leur chance de développement. Il y régnait un certain désordre comme pouvait l’être l’esprit de la jeune femme alors très ordonnée lorsqu’elle vivait avec son ex-époux.

La jeune femme se dirigea vers l’armoire, attrapa au passage la robe pour la ranger et sortit un des t-shirts soigneusement rangée qu’elle tendit vers Joaquín en le dépliant.

Tiens, je pense qu’il tira.

Un haut simple, sans fioriture qui le dépannerait pour la soirée. Ils avaient à peu près la même corpulence à vue de nez. Puis se dirigeant vers la salle de bain, elle récupéra sous le lavabo, une serviette et l’invita d’un geste à y entrer. Il n’y avait pas beaucoup de produits entreposée devant le seul miroir de la pièce.

Laisse couler un peu l’eau, elle met plus de temps que la normal pour arriver, lui conseilla-t-elle en le laissant seul pour qu’il puisse se laver, se rincer et se changer, faire ce qu’il voulait faire et qui ne la regardait pas.

Elle profita de ce moment pour ranger les affaires qui traînaient pour mettre un peu d’ordre. La voix de Charlie lui rappela qu’une prestation de radiothéâtre n’allait pas tarder à commencer, lui demandant si elle voulait l’enregistrer ou juste l’écouter.

Enregistre là, Charlie, merci, répondit-elle simplement.

Lorsque Joaquín sortit de la salle de bain, elle ne put cacher un instant le malaise qui voila son regard. Elle lui adressa un sourire préoccupé à la vue du haut porté sur l’extracteur. Etrange de la voir sur quelqu’un d’autre alors qu’elle le portait habituellement pour garder ce contact avec lui.

Te voilà parée pour un deuxième round, lança-t-elle pour faire oublier ce bref instant qu'elle essaya de cacher par ce sourire, alors appuyée contre le bureau en tenant quelques tablettes contre elle.




New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Dim 30 Déc - 15:07
avatar

Tandis que Kara range la jolie robe qui était posée sur le lit, mes yeux traînent sur les croquis qui amènent un peu de vivant et d'artistique dans la pièce. Je reste à distance pour ne pas paraître indiscret, après tout, l'horticultrice ne me les a pas volontairement montré. Il n'était pas prévu que je vienne, il n'était même pas prévu qu'on se croise ce soir.
J'attrape le t-shirt qu'elle me prête et la remercie avant de récupérer aussi la serviette. C'est un peu gênant de devoir me doucher chez mon ancienne belle-sœur que je viens à peine de retrouver.

Laisse couler un peu l’eau, elle met plus de temps que la normal pour arriver,

« Ça marche, merci. J'fais vite ! »

La jeune femme souhaite probablement se remettre de la soirée improvisée. Elle a bu plus que d'habitude, elle a supporté l'atmosphère électrique et bruyante d'un bar qu'elle ne fréquente pas. Puisqu'elle est très sensible et timide, voire introvertie, j'imagine qu'elle a besoin d'une bonne nuit pour se détendre.

Contrairement au conseil de Kara je n'attends pas que l'eau chauffe pour me glisser dans la douche. Pas question que je consomme plus que nécessaire. Un frisson me parcourt l'échine et je m'active pour me laver en vitesse : le froid aidant à ne pas traîner.
J'enfile mes vêtements, passe le t-shirt de son ex à la place du mien. Prêt ! Je sors de la pièce et écarte les bras comme pour présenter le résultat :

« Tadaa ! »

Te voilà paré pour un deuxième round,

Me dit-elle après un silence qui ne m'a pas échappé. Sans me défaire de mon sourire, je me rapproche et capte son regard pour l'inciter à l'honnêteté.

« Est-ce que tout va bien ? C'est gentil en tout cas, pour le vêtement. Je le lave et te le ramène demain si j'ai le temps ! »

Maintenant que je suis changé, je ne vais pas aller me coucher elle a raison : c'est l'heure du second round. Kara est peut être impatiente de me voir partir, aussi, j'attends sa réponse avant de rejoindre la porte. A moins de pouvoir lui rendre un service, il faut que je la laisse tranquille.

MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Jeu 3 Jan - 18:23
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 187
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 NoPi Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lonewolf

Joaquín sortit de la salle de bain, habillé du haut qu’elle lui avait donné. Cette vision la perturba plus qu’elle ne pensait mais le garda pour elle. Elle déposa les tablettes sur la table et joignit ses mains. Du pouce, elle fit tourner son anneau autour de son annulaire. Il avait toujours le sourire aux lèvres, ce sourire qu’elle n’arrivait pas à définir. Amical ou charmeur ? Même s’il pouvait être séducteur, Kara ne voyait que la personne sympathique et agréable qu’il était. De souvenir, il avait toujours été ainsi et cette attitude l’avait toujours dérangée sans comprendre pourquoi. Une certaine amertume peut-être, une envie de pouvoir être comme lui, d’avoir toujours cette bonne humeur qui égayait sa vie et celle des autres. Peut-être n’était-ce qu’une façade, peut-être était-ce une façon de voir la vie qui lui permettait d’être ainsi. Elle ne se posait pas, en tout cas, la question de son authenticité. Pas dans l’immédiat.

L’extracteur se rapprocha de la jeune femme et lui demanda si tout allait bien après avoir réussi à capturer son regard, ce à quoi elle répondit par un signe de tête, affirmant que c’était le cas, même si ce n’était pas vrai. Un sourire qui se voulait moins préoccupé se dessina sur ses lèvres mais n’en était que plus crispé.

Ne t’embête pas, répondit-elle en faisant un geste de la main. Garde le si tu veux, ils sont là pour ce genre de situation et mon stock a énormément diminué.

L’horticultrice cherchait à plaisanter pour cacher ce flot d’émotion qui ressurgissait en elle. Il lui avait dit plus tôt dans la soirée qu’elle devait faire tourner des têtes, ce qui était loin d’être le cas grâce à cet effacement qui faisait que personne ne la remarquait. Ramenant sa main contre elle, croisant les bras, sa respiration se coupait secondes après secondes. Kara n’osait pas lui dire qu’elle voulait le récupérer et elle ne le dira pas. Elle avait conscience qu’il n’aura plus son odeur mais celle de l’extracteur et le porter par la suite ne sera plus la même chose.

Va donc t’amuser, tu as assez joué le baby-sitter pour ce soir, finit-elle par dire, l’accompagnant vers la sortie tout en lui donnant une petite tape amicale dans le dos.

Kara voulait être seule et ne voulait pas l’être. Impossible de savoir. Pouvait-il seulement décider pour elle ? Ce serait plus simple. Cette soirée avait été forte en émotion et le peu d’alcool qu’elle avait ingurgité lui avait donné le tournis, avait réveillé beaucoup trop de chose d’un coup. Et cette soirée se terminait assez étrangement. L’ex de sa sœur prenait une douche chez elle et repartait avec un nouveau haut sur lui. Irréaliste mais pourtant vraie. Dans son ancien domicile, les quelques voisins, avec lesquels son ancien époux n’avait pas pris ses distances pour elle, auraient jasés.

Attends. J’ai une … Commença-t-elle s’arrêtant immédiatement dans cet élan de spontanéité alors incapable de lui proposer.

Elle avait quelques bouteilles dans un des cartons mais elle n’osa pas lui proposer de rester. Comme dit quelques secondes avant, il avait fini de faire sa bonne action, ce baby-sitting improvisé d’une femme perdue dans un univers où elle ne mettait que trop rarement les pieds. Il méritait mieux comme compagnie. Il méritait mieux comme soirée. Il n’avait pas besoin d’elle. L’embarras put se lire sur son visage mais elle rebondit, espérant que cette tentative avortée se fasse oublier. La question sortit de nulle part.

Pourquoi vous êtes-vous séparés avec ma sœur ?

Au fur et à mesure de la soirée, cette question lui était venue plusieurs fois en tête. Joaquín avait tout pour plaire. Il était gentil, aimable courtois et avait ce côté chevalier servant qu’elle retrouvait dans certaines histoires qu’elle lisait. Elle se doutait que sa sœur fût à l’origine de la séparation, bien trop volage. Peut-être l’était-il aussi. De ce qu’il disait, il avait cette réputation de charmeur qui le suivait et elle pouvait sans difficulté comprendre les femmes qui tombaient sous son charme avec tous les atouts qu’il avait en main. Mais était qu’une apparence pour obtenir ce qu’il voulait ? Était-ce sa façon d’agir avec toutes les femmes ? Avec elle ? Kara ne pouvait définitivement pas le croire.




New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Ven 11 Jan - 20:08
avatar

Je peux sans mal me mettre un rappel pour ramener le vêtement propre à Kara. D'ici demain, deux jours au pire ! Je sens qu'elle tient à ce souvenir de son ex. Je ne veux surtout pas lui arracher l'objet de sa nostalgie même si ce serait mieux pour elle. En fait il faudrait que l'horticultrice parvienne à se défaire seule de ce qui a appartenu à un homme qui l'a fait souffrir.
Ce processus prend du temps et j'estime que cette virée au bar est un premier pas vers son indépendance. Il est temps qu'elle pense d'abord à elle. Alors viendra peut être un homme assez bien pour la mériter...
Je lui souris.

« Je te le ramène demain. »

Et un clin d’œil pour conclure cette promesse faite pour nous deux. Je m'y tiendrai. A Kara désormais de gérer ses ombres passées.
Après m'être assuré que tout va bien pour elle, je m'approche de la sortie.

Va donc t’amuser, tu as assez joué le baby-sitter pour ce soir,

« Haha tu n'es pas une enfant trop difficile, ça va, j'ai eu de la chance. »

J'attrape la poignée de la porte en vérifiant que j'ai bien sur moi toutes mes affaires - à savoir mon vêtement plein d'alcool - quand la voix de la jolie blonde interrompt mes gestes. M'a-t-elle demandé d'attendre ? Elle hésite et je fronce les sourcils, lui refaisant face.

Pourquoi vous êtes-vous séparés avec ma sœur ?

La question tombe un peu de nulle part. Je reste interdit, m'éloigne de la porte et secoue lentement la tête en cherchant à formuler une réponse. Que je sache, les deux sœurs ne sont pas ce qu'on appelle des complices, elles n'ont peut être jamais évoqué cette rupture. Je n'étais pas important pour Leeara et c'était sans doute réciproque : nous n'avons eu le temps d'être assez proches.
Je l'aimais bien, nous nous sommes séparés avant de l'aimer trop. J'ai de bons souvenirs, c'est le principal.

« ...Je, ne sais pas vraiment. Elle était jeune. On s'entendait bien mais, ça n'a pas collé. Tu sais.. »

Ce n'est probablement pas approprié de lui parler de sa sœur et de ce que nous avons vécu. Je me frotte la nuque et mon sourire s'étire à nouveau.

« Pourquoi ? J'imagine qu'elle ne doit pas parler de moi souvent. Je t'ai dit, c'est à peine si elle me reconnait quand je la croise. »

Mais pourquoi Kara s'interroge là-dessus ? Elle tentait peut être juste de relancer la conversation.

MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu Ven 18 Jan - 18:29
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 187
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 NoPi Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : lonewolf

L’extracteur tenait à lui ramener le vêtement prêté alors Kara n’insista pas pour qu’il le garde. Elle hocha de la tête à sa réponse alors qu’il s’assurait qu’elle allait bien. Joaquín parvint à faire rire la jeune femme qui baissa la tête à la remarque, sourire aux lèvres. Puis vint le moment de se séparer. Dans un élan qui n’était pas d’elle, la blonde allait lui proposer de rester encore un peu mais sa témérité avait été coupée à ras par sa peur. Il se retourna pour lui faire à nouveau face, un air interrogateur se posant sur son visage. La jeune femme trouva une alternative à son manque de courage, posant une question qui ne l’avait pas quittée de la soirée. Elle s’était arrêtée à mi-chemin de la sortie, ne voulant pas lui donner l’impression de le pousser à la porte en le raccompagnant.

La question sembla le rendre perplexe et l’horticultrice s’en voulait à présent d’avoir été trop intrusive. Encore une fois, cela ne la regardait pas. Ce qu’il avait vécu avec sa sœur était de l’ordre du privé et Kara n’avait aucun droit de lui demander la raison de leur séparation, quand bien même cela partait d’une bonne intention. Elle pensait sincèrement qu’il était une bonne personne et souhaitait lui dire. Il expliqua ne pas savoir la raison. Ils s’entendaient bien pourtant et malgré cela, leur histoire n’avait pas fonctionné. C’était il y a longtemps, peut-être avait-il oublié. Peut-être cela lui était passé par-dessus. Le sourire toujours aux lèvres, il lui demanda la raison de sa question, pensant qu’elles n’échangeaient pas vraiment à son sujet, justifiant que la dernière fois qu’ils s’étaient croisés, elle l’avait à peine reconnu. Peinée, elle haussa les épaules en répondant en secouant doucement la tête.

Pour rien. La curiosité.

Avec Lee, elles ne s’étaient jamais aventurées dans l’espace des confidences. Parce que sa vie était trop morne pour avoir quelque chose à lui confier. Parce qu’elles n’avaient rien à échanger. Kara voulut lui dire ce qu’elle pensait, à savoir que sa sœur avait raté une belle personne mais rien ne vint.

Merci pour la soirée, finit-elle par dire incapable de rajouter plus.

Joaquín semblait perplexe mais n’insista pas, la saluant une dernière fois avant de sortir de l’appartement.

Tu es une bonne personne, Joaquín, souffla-t-elle une fois la porte close.

Elle ferma les yeux, serrant la mâchoire. Pourquoi était-ce si dur à dire ? Elle pinça l’arête de son nez, prenant une profonde inspiration tremblotante puis fit quelques pas dans son petit domicile avant de filer sous la douche pour se glisser dans son lit, une tablette à la main, reprenant sa lecture là où elle l’avait arrêtée. S'occuper l'esprit, il n'y avait que ça qui l'aiderait. La jeune femme n’avait pas sommeil et passera une bonne partie de la nuit à lire, à penser à cette soirée et à l’extracteur qui avait réussi à la faire rire.



New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Don't let me be misunderstood ~ Joaquín    Don't let me be misunderstood ~ Joaquín - Page 2 3ViG0Cu 

RÉPONSE RAPIDE