Aux sombres héros de l'amer ~ Marcus
MessageSujet: (#) Aux sombres héros de l'amer ~ Marcus     Mer 8 Aoû - 15:44
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t750-we-re-not-in-kansas-anymore-vince#6834 http://beyond-earth.forumactif.com/t755-that-s-not-my-name-vince#6867
Messages : 60
Âge : 38 ans
Occupation : Légionnaire (tireur d'élite)
Pseudo : Jostophe
Avatar : C'EST PABLO SCHREIBER ELA
Le retour à la maison avait une bénédiction pour Vince, qui avait retrouvé à la fois le confort de la cabine de Marcus, mais également la présence de son ami, bien plus agréable que celle des médecins qui ne cessaient de lui dire de se calmer, de ne pas bouger, de ne globalement rien faire à par manger avec une paille et dormir pendant qu'ils essayaient de faire de lui un monstre de Frankenstein un peu moins inquiétant que l'original. Ils avaient plutôt réussi, de ce qu'il avait pu voir sur le miroir qu'ils lui avaient tendu au moment de le faire sortir. Quelques cicatrices presque invisibles, seules témoins restant du passage à tabac en règle qu'il avait subit, continuaient de lui rappeler qu'il n'avait pas été à la hauteur, le narguant en lui faisant apparaître le masque ridicule de son agresseuse.

Ces masques, Vince continuait de les voir, en rêve parfois, pendant des cauchemars où il ne pouvait réagir alors que ses amis mourraient devant ses yeux, alors que les commandos envahissaient la flotte et venaient finir le travail en abattant un à un tous les proches du légionnaire. Généralement, il se réveillait en sursaut lorsque le tour de son neveu et sa nièce arrivait. Se débattant. Il ne comptait plus les calmants qu'on lui avait donné pour qu'il ne rêve plus. Depuis qu'il était revenu cependant, plus de calmant, plus de fuite. Vince pressait entre ses doigts la peur de ses cauchemars pour en récolter l'énergie rageuse avec laquelle il traversait ses entraînements. Il en faisait trop, mais il avait attendu les délais que les chirurgiens lui avaient imposés, alors il le faisait quand même.

Cependant, il devait avouer que ce retour à la pseudo normalité l'apaisait autant qu'elle mettait ses nerfs à vif, lui qui avait tant soif de revanche. Un revanche qui, bien qu'il l'appelle de ses vœux, ne semblait pas pressée d'arriver. À croire que le conseil souhaitait simplement oublier l'épisode, comme s'il s'agissait d'une mauvaise émission radio, alors que plus de la moitié de l'équipage était morte. Chaque crime méritait une punition, voilà ce qu'on apprenait aux stellariens, mais ceux de Keller resteraient impunis ? L'idée enrageait le légionnaire autant qu'elle le rongeait.

D'ailleurs, il avait bien montré son agacement face à la non réaction du Conseil lorsque la contre maître en personne était venue lui rendre visite, accompagnant Marcus. Il n'avait cependant pas dit le fond de sa pensée, par respect pour son ami et aussi parce qu'il refusait d'avoir ce débat alors qu'il était alité et entouré de bandelettes. Cependant, depuis quelques temps, il trépignait, nerveux, tournant en rond dans leur cabine en mâchant ses mots les rares fois où il n'était tout simplement pas trop fatigué pour faire quoi que ce soit à cause des entraînements qu'il s'imposait. Il estimait néanmoins qu'il avait suffisamment attendu un signe, une annonce, ou un ordre qui serait révélateur d'une volonté de bouger. Il n'avait donc plus qu'à aller à la pêche aux infos avec Marcus. Heureusement qu'ils avaient décidé de passer le soirée tranquillement à la maison. Se traînant jusqu'à l'une des deux chaises qui leur servait de mobilier (et parfois de débarras à Vince) il s'y assit lourdement, s'appuyant des coudes sur la table qui le séparait de Marcus.

-J'ai l'impression de patiner dans la semoule, marmonna-t-il alors, passant sa main sur ses cheveux très courts en se tordant le cou pour ne pas avoir à décoller le coude de la table. Ça revient pas assez vite.

Il parlait de l'entraînement et de ses quelques performances perdues, mais également de l'état complètement stationnaire de la politique militaire de la flotte. Les entraînements n'avaient même pas changé.

RÉPONSE RAPIDE