J'aimerais éclaircir ce poing... | Orion & Seo
MessageSujet: (#) J'aimerais éclaircir ce poing... | Orion & Seo     Lun 11 Juin - 21:05
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 64
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
Elle s’approche doucement, lentement du légionnaire aux yeux fermés et aux écouteurs sur les oreilles. Elle avait essayé de parler fort et de faire de grandes signes, mais elle n’arrivait pas à se faire remarquer. Ça l’agaçait et ses petites joues de hamster se gonflent d’air. Comment pouvait-il être si imperturbable.

Elle se prépare à se venger de cet affront. Elle hésite entre le bousculer, demander à Charlie de lui mettre son dernier single sur son terminal, de pirater son terminal, mais elle se ravisa rapidement lorsque les dernières images qu’elle avait du garçon refirent surface.

Oui, les fans étaient insistants et il était venu à son secours, mais elle est partie en prenant les jambes à son cou et ne l’a jamais remercié. Non, elle a simplement regardé la scène, horrifiée.

Alors elle s’approche simplement, d’une manière timide qui ne lui ressemble pas pour pincer la manche du jeune homme entre le pouce et l’index et de tirer doucement dessus pour le faire réagir.

Elle le voit ouvrir un œil qui se pose sur elle. Elle sourit, agite sa main pleine de doigts pour lui faire coucou avant de pointer de l’index sa propre oreille pour lui demander implicitement de retirer ses écouteurs. Il était hors de question pour elle d’y toucher, elle était peut-être inconsciente mais pas encore suicidaire. Et elle avait les chocottes de l’homme qui se tenait à ses côtés. Elle n’avait pas envie de finir comme les fans qui étaient devenus beaucoup trop insistants.

Elle attends qu’il retire un écouteur pour parler. “Je hm. Je n’ai jamais pu vous remercier correctement pour l’autre fois alors que vous m’avez été d’une grande aide. Alors hm… merci.” Elle lui offre un sourire rayonnant des petites fleurs et des peluches tellement c’est doux et bienveillant. “Je pourrais vous signer un autogtaphe digital, mais mes morceaux n’ont pas vraiment l’air d’être dans votre playlist…” Presque déçue, Seo aurait tellement aimé de voir ses singles préférés chanter dans les oreilles du légionnaire.

Elle s’adosse au mur, pour faire comme lui. La différence résidait dans le fait qu’elle était bieeeeen plus petite. S’ils n’étaient pas si différents physiquements, on pourrait croire à un père et sa fille. “Mais… est-ce que je peux vous demander quelque chose ?” Ses mains se joignent, les doigts entrelacés alors qu’elle se poke le bout des pouces. “C’était héroïque de votre part, mais ce n’est pas très cool d’en arriver là. Je veux dire, oui ils étaient insistants, mais non ils ne méritaient quand même pas ce traitement. Vous comprenez ?” Elle se pince doucement les lèvres, elle ne veut pas remettre en cause les actions du jeune homme. Elle ne veut simplement pas que les fans pensent qu’elle les déteste tous et qu’elle leur réserve le même sort à tous.
MessageSujet: (#) Re: J'aimerais éclaircir ce poing... | Orion & Seo     Ven 15 Juin - 11:42
Ses écouteurs enfoncés dans les oreilles, Orion faisait défiler l’intégralité de sa playlist la plus hardcore, le volume poussé au maximum.

La musique l'apaisait. Plus elle était bruyante, dissonante, baroque, et plus il lui semblait qu’elle calmait ses nerfs. BAM BAM BAM, les instruments électriques martelaient ses tympans, OUH OUH OUH, les hurlements gutturaux des chanteurs ricochaient contre ses conduits auditifs, HI HI HI, euuhhh… qu’est-ce que c’était que ça ? Une petite voix beaucoup trop mignonne pour être humaine s’était mise à piailler dans ses oreilles, lui faisant dandiner les épaules malgré lui. Durant quelques secondes, il se trémoussa au rythme de la mélodie… avant de changer brutalement de morceau, honteux de s’être laissé emporté par ce, ce… ce truc éclaboussé de kawai et de cute. Erk. Retour au hard rock de l’espace !

Il se replongea dans ses pensées, mais celles-ci furent rapidement interrompues par un petit battement de doigts contre sa manche. Il ouvrit un oeil, grommelant dans son absence de barbe, et pâlit lorsqu’il reconnut l’adorable figure encadrée de cheveux couleur abricot, qui avait décidé de se planter devant lui. D’un geste mécanique, il retira l’écouteur qui obstruait son conduit auditif.  “Je hm. Je n’ai jamais pu vous remercier correctement pour l’autre fois alors que vous m’avez été d’une grande aide. Alors hm… merci.” Orion gigota, mal à l’aise. « Oh, euh. C’était rien. » Il avait seulement balancé son poing dans la figure de quelques fans trop insistants, qu’il avait vu tourner autour de la jeune femme comme des mouches autour d’un gâteau au miel… Il avait déjà fait bien pire, ainsi qu’en témoignaient les hématomes qui fleurissaient sur son visage et ses bras, récoltés lors de son dernier combat clandestin.  “Je pourrais vous signer un autogtaphe digital, mais mes morceaux n’ont pas vraiment l’air d’être dans votre playlist…” Il gigota de plus belle, priant pour qu’elle ne sache JAMAIS qu’il avait vraiment l’un de ses morceaux dans sa playlist.  « Non, non, je n’ai besoin de rien. » 

Il espérait que son manque d’enthousiasme la ferait fuir, mais elle semblait en manque de compagnie et elle se posta à côté de lui, si petite qu’elle donnait l’impression d’être Pluton à côté de Jupiter.
Il acquiesça à contrecoeur lorsqu’elle lui demanda la permission de lui poser une question.   “C’était héroïque de votre part, mais ce n’est pas très cool d’en arriver là. Je veux dire, oui ils étaient insistants, mais non ils ne méritaient quand même pas ce traitement. Vous comprenez ?”

Le visage d’Orion s’assombrit aussitôt et il regarda la chanteuse avec un mélange d’exaspération et de désarroi. « Quoi alors ? » demanda-t-il, un peu plus brusquement qu’il ne l’aurait voulu (son but n’était pas d’aboyer sur Seo-Yeon, mais l’agacement prenait le pas sur la raison et le rendait moins conciliant qu’il ne l’aurait voulu ; la pauvre chanteuse allait en faire les frais.)  « Qu’est-ce que j’aurais dû faire ? Les faire déguerpir en leur jetant des paillettes dans les yeux ? » Un reniflement dédaigneux lui échappa.  « Et s’ils avaient cherché à vous attraper ? A poser leurs mains sur vous ? Vous leur auriez fait quoi, offert des dédicaces digitales ? » C'était peut-être bas, mais rien n'était assez bas pour le Orion grognon sauvage.

Il observa brièvement la petite silhouette de Seo-Yeong sans se départir de son air courroucé, avant d'esquisser un rictus amer. Elle lui semblait si innocente, si fragile, une fleur perdue dans l'espace... une fleur qui aurait bien eu besoin de s'endurcir, de transformer ses pétales soyeux en carapace d'acier.  « Rien ne vaut une bonne clef de bras, et je vous mets au défi de me prouver le contraire » grogna-t-il finalement en se renfonçant contre le mur, détournant les yeux de la jeune femme pour lui signifier que pour lui, la conversation était close. Il relança sa playlist, un écouteur toujours dans la main, espérant que ce serait un morceau de hard rock stellarien qui s'en échapperait, et pas l'un des morceaux de Seo-Yeong.
MessageSujet: (#) Re: J'aimerais éclaircir ce poing... | Orion & Seo     Sam 16 Juin - 18:54
avatar
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1jL_gZV1PUnIQqI_BYEN0rSs4jV5tI-w0vZLPMaasvLk/edit?usp=sharing
Messages : 64
Âge : 26 ans (28/02/2201)
Occupation : Auteur/Compositrice/Interprète mais aussi Programmeuse
Habitation : Argus One.
Arrivée : Elle est née sur la flotte.
Pseudo : Shouriz
Avatar : Yoo Shi-Ah
Crédits : jae.
La petite Seo gonfla les joues. Comment pouvait-il être si brave, mais si brute à la fois ? Elle croisa les bras sur sa poitrine sans difficultés et fît travailler ses méninges. Il voulait entrer en guerre de position ? Très bien ! “C’est facile à dire quand… non je n’entrerais pas dans ce petit jeu là, monsieur les gros bras. Cependant, figurez-vous que j’y ai réfléchi. J’ai passé des heures à trouver un moyen de vous prouver que la violence n’est pas le seul moyen.” Tout à fait. Mais elle reconnaissait que sans son aide, elle n’aurait rien fait face aux deux balourds de l’autre fois.

Elle n’a pas seulement prévu ça pour lui rabattre le caquet, simplement elle ne voulait pas à nouveau se trouver dans cette situation. Peut-être que personne ne pourra l’aider cette fois et elle n’avait pas spécialement envie de s’entourer de gorilles. “J’ai installé une puce sur mes vêtements et mon terminal pour que Charlie puisse savoir en permanence où je suis. Et si ces capteurs entendent ou ressentent mon taux d’angoisse ou de peur anormalement élevé pendant plusieurs secondes, Charlie sera alertée.” Elle tourne la tête. “Ne me dîtes pas qu’il peut se passer tout un tas de choses pendant ce temps-là, je suis au courant.” Oui, Seo n’était pas totalement une bille non plus. Elle savait qu’alerter Charlie ne l’empêcherait pas de se faire planter si quelqu’un le désirait. “Malheureusement, je peux rien faire d’autre. Sauf si je me transforme en hérisson.” Son regard s’illumine. C’est trop mignon les hérissons !! Et hyper ingénieux qui plus est.

Elle attrape l’écouteur qui n’est pas dans l’oreille du jeune homme et le met dans la sienne. “Ou alors, je vous embauche comme garde du corps, je suis sûre que vous adoreriez.” Sa jambe commençait à bouger au rythme des instruments puissants. “Sympa ce groupe. Ils utilisent habilement les percussions et même si on les entends clairement, elles ne couvrent pas le son des autres.” Elle lève un sourcil en voyant son visage. “Si vous avez écouté mes albums, vous sauriez que j’ai fais du metal.” Elle arbore un petit sourire fier, l’air de dire “Et toc !”

Elle dodeline doucement de la tête, profitant de la fin du morceau. Elle peut entendre à peine les trois notes suivantes qu’il lui retire l’écouteur de l’oreille. Elle gonfle à nouveau les joues. Il était si grognon à ce point ? Elle voulait juste essayer d’être amicale et de sympathiser avec celui qui lui avait rendu service, c’était normal non ?

Elle hésita un instant à partir et le laisser tranquille. Cependant, elle se ravisa rapidement. Peut-être que c’était un tsundere. Peut-être que c’était sa façon à lui de dire qu’il appréciait quand même d’être avec elle. Meh. Elle reprends une expression de visage à peu près neutre. “Je sais que c’était pas hyper cool de ma part de vous dire ça, mais je pense pas avoir mérité cette réponse.” Elle pose les paumes contre la paroi métallique avec l’arrière de sa tête, fixant le plafond. Elle ne savait plus trop comment faire la tout de suite.
MessageSujet: (#) Re: J'aimerais éclaircir ce poing... | Orion & Seo     

RÉPONSE RAPIDE