Contexte
MessageSujet: (#) Contexte     Lun 8 Jan - 17:58
avatar
Messages : 456
Contextea quest for space

Il y a 119 ans, l’humanité a entamé sa colonisation de l’espace.

Fini, les barrières de la Station spatiale internationale. Les Hommes s’installent sur la Lune et sur Mars, construisent des postes de minage, s’enrichissent avec les ressources nouvelles qu’ils ont découvertes dans l’espace, au gré de leurs pérégrinations.
L’exploration spatiale commanditée par la Fédération, le gouvernement supranational qui régit la Terre, n’est plus qu’une infime partie des efforts scientifiques visant la découverte de nouveaux mondes. Tout le monde veut faire un trait sur la catastrophe qui a déchiré la planète – rebondir sans oublier le terrible coût de leur indifférence.

Que ce soit par romantisme, par ambition ou par curiosité, tout le monde semble avoir les yeux tournés vers le ciel, le futur, l’avenir de la race humaine.

Pourtant, tous ne sont pas de cet avis.

Là où la Fédération promeut les colonies qu’elle établit à l’étranger, allégeant le fardeau de la Terre et la surconsommation de ses ressources, un groupe, d’abord marginal, refuse de voir l’humanité succomber à l’appel de l’espace. L’Homme a été créé pour vivre sur la planète Terre et la délaisser est le comble de l’hérésie. Ils en appellent aux marginalisés, aux blasés, à ceux qui regrettent que des proches soient partis s’établir ailleurs, fomentent la rébellion et critiquent la Fédération. Puis, lorsque le scandale frappe, ils passent à l’action.

La Fédération est renversée et le groupe rebelle installe à la tête du gouvernement son Triumvirat, qui prend contrôle de la Terre et de ses populations. Les révolutionnaires pacifiques ont eu gain de cause, et les amoureux de la conquête spatiale sont consternés. Les plus prévoyants s’entassent dans des vaisseaux pour quitter la Terre, mais ils ne sont pas les plus chanceux – ce sont les militaires et les scientifiques installés sur la Lune et Mars qui ont le plus de temps pour préparer le départ, et c’est ce qu’ils font. Ils partent, ceux qui le veulent, et laissent derrière eux le fruit de leur labeur pour échapper aux griffes d’une éternité sur Terre.

Il y a désormais plus de 25 ans que la flotte est en cavale, survivant grâce à la débrouillardise, à l’innovation et au dévouement de ceux qui ont refusé de se soumettre aux rebelles. Or, ce sont eux qui sont devenus les traîtres. Voguant à travers l’espace, la flotte est le dernier espoir d’une humanité qui veut être libre. Chacun a sa place, chacun a son rôle : personne ne peut se permettre d’être un poids mort tant et aussi longtemps que le corps et l’esprit sont en santé.

La flotte, c’est à la fois revenir en arrière et avancer.
C’est être fidèle et se rebeller pour ce que l’on croit juste.
C’est subir les conséquences des choix de ses parents.
C’est tracer son propre chemin, choisir son propre avenir.


C’est une société qui ne fonctionne que tant que tout le monde y croit.


RÉPONSE RAPIDE