Not a baby-sitter. // Elara
MessageSujet: (#) Not a baby-sitter. // Elara     Dim 4 Mar - 15:01
Not a baby-sitterElara Hartmann & Hyun Ae Kim


“S’il te plaît… Je ne te le demanderais pas si ce n’était pas important.” Hyun Ae frappa dans le sac de sables. “Appa insiste en plus, il pense que ça pourra aider à ton intégration.” La jeune femme continua de l’ignorer. Aujourd'hui elle était en repos et comptait bien passer son temps à s’entraîner. Cela lui évitera de tuer un Stellarien. “J’aurais une dette envers toi si tu m’aides.” Elle s’arrêta, le regarda. “Tu m’en dois déjà une.” Sunbae fronça les sourcils. “Pardon ? -Quand tu m’as arraché à la Terre.” Grogna-t-elle. Le regard de son ami de toujours se fit soudainement plus noir. “Je t’ai sauvé la vie. Sois un peu reconnaissante… - Sauvé ou condamné à vivre une vie dans l’espace alors que ce n’est pas ma place ? - Je ne pouvais pas te laissera mourir. Je m’en fiche que tu m’en veuilles. Tant que tu es en vie : rien d’autre ne compte.” Et sur ces mots il tourna les talons. “Je vais dire à ton oncle que tu acceptes. Il semblerait que tu ne sois pas en mesure de prendre tes propres décisions !”

Hyun Ae jura et frappa un peu plus fort le sac. Pourquoi Sunbae réagissait-il comme ça ? Cela faisait depuis quelque temps qu’ils n’arrivaient plus à communiquer. Il semblait se complaire sur la Flotte, son escadron l’appréciait et il s’était intégré parfaitement. On ne pouvait pas en dire autant de l’ancienne garde du corps. Elle ne portait pas encore les Stellariens dans son coeur même si elle avait trouvé la force de faire des exceptions. Le chemin était encore bien long pour qu’elle appelle la Flotte : maison. Elle n’arrivait pas à s’enlever de l’esprit que sa place était sur terre et non dans l’espace. Cet infini qui lui avait pris son frère mais aussi son père. Si ce dernier n’avait pas été un fervent admirateur de Wilkinson : rien de tout ceci ne serait arrivé. Elle vivrait sur terre avec son père et sa famille. La vie serait paisible… Ou peut-être pas mais au moins elle pourrait courir sur la plage, sentir le vent sur son visage et savourer les plaisirs que la terre nourricière produisait. Ici tout était faux. Elle se forçait à manger, mais ne prenait aucun plaisir à savourer les rations quotidiennes. Comme la cuisine de son pays lui manquait.
En sueurs, elle reprit sa respiration et posa son front contre le tissu qui recouvrait le sac. Les yeux fermés, elle tenta de calmer la rage qui rongeait son coeur. Sunbae l’avait mis en rogne. À parler comme si elle était une enfant. S’ils avaient tout vécu ensemble : il n’en restait pas moins qu’elle avait eut sa place dans la Blue House seulement grâce à sa persévérance. Son succès, elle ne le doit qu’à elle-même. Calmer, elle donna un dernier coup dans le sac avant de descendre du ring. Elle alla dans les vestiaires pour se changer et prendre une rapide douche. En sortant, Sunbae l'attendait avec à ses côtés une femme blonde. Pas besoin d’être Einstein pour comprendre qui elle était.

“Je t’ai déjà dit que j’étais occupée et que je n'avais pas le temps de jouer la baby-sitter !” Hyun Ae regarda de haut en bas la déléguée. “Elara, je vous présente Kim Hyun Ae. Elle sera votre garde du corps pour aujourd'hui.” La concernée leva les yeux au ciel. Elle regarda le milicien et parla en Coréen : “ Tu m’en dois une ! Ça va te coûter cher Sunbae !” Cracha-t-elle. Son cousin adoptif se mit à rire. “Vous êtes entre de bonnes-mains. Kim Hyun Ae était majeur de sa promo et la meilleure de son équipe.”

Il salua la représentante, déposa un baiser sur le front de son amie avant de partir pour son service. La jeune femme regarda de haut en bas Elara. Puisqu’elle n’avait pas le choix.

“Restez près de moi et je promets de vous protéger.” Elle posa son poing sur son coeur. “Rien ne vous arrivera sous ma surveillance. Telle est mon devoir. Telle est ma vocation.” Elle baissa la tête pour saluer correctement Elara. “Jusqu'à ce que l’on me remplace, soyez assuré que j’accomplirais à bien ma mission.”

Ce serment, combien de fois l’avait-elle dit ? Bien trop. Elle était tentée d’ajouter qu’elle le faisait seulement pour les beaux yeux de son cousin mais n’en fit rien. Elle protégerait Elara même si elle ne la connaissait que de nom. Hors de question que la réputation de Sunbae soit ternit par sa faute. Hyun Ae enleva sa main de son coeur.

“Faites comme si je ne suis pas là. J’ai été entraîné pour m’adapter à n’importe quelle situation mais je vous demanderais de m’écouter si je demande de vous mettre derrière moi.”

Les formalités faites. Elle commença son service et regarda autour d’elles.

MessageSujet: (#) Re: Not a baby-sitter. // Elara     Mer 28 Mar - 20:38
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t90-space-oddity-ela http://beyond-earth.forumactif.com/t121-drowned-in-moonlight-ela
Messages : 558
Âge : 34 ans.
Occupation : nommée contremaître de la flotte, et donc conseillère de l'amirale mugheri.
Habitation : l'argus one, qu'elle retrouve après l'avoir quitté pour le colossus de nombreuses années.
Arrivée : depuis 2201, il y a 26 ans.
Avatar : sarah gadon.
Crédits : moi (avatar)

not a baby-sitter

« As much as we want to keep ourselves safe, we can't protect ourselves from everything. If we want to embrace life, we also have to embrace chaos. »
Elara avait engagé Sunbae quelques semaines plus tôt, poussée par ses supérieurs. Ils avaient jugé, comme beaucoup de personnes déjà, qu'Elara jouait un peu trop avec le feu ces temps-ci et que la vie semblait s'acharner sur la blonde au point où le simple fait de travailler pouvait s'avérer périlleux. Si le retour de son ex-mari ne leur avait pas poser problème car résultant de sa vie privée, quelque chose dont ils se souciaient peu et sur laquelle ils n'avaient ni autorité ni avis, (et ils étaient bien les seuls alors, à le prendre à la légère car Elara le subissait quotidiennement seule, quand ses proches ne remuaient pas inconsciemment le couteau dans la plaie en s'inquiétant pour elle) l'homme qui l'avait prise à part pendant l'émeute, si. Et elle avait tenté de l'en dissuader, sur le moment, gardant un sang froid dont elle seule avait le secret dans ces moments là : on la croyait trop faible et fluette, trop émotive pour ne pas crier à l'aide. Mais sa force résidait en son esprit qu'elle pouvait contrôler plus que beaucoup d'hommes. Alors au lieu de perdre ses moyens (ce qu'elle avait fait bien plus tard, une fois l'adrénaline redescendue) elle fait essayé de comprendre, de gagner du temps, de mettre toutes ses chances de côtés en jouant à celle qui tend la main, celle qui comprend, celle qui aide. Ça n'avait pas marché, ou du moins, elle n'avait pas eu le temps de le savoir qu'on l'avait déjà sortie de sa poigne. Le reste, l'émeute l'avait avalé. Seules des images de sécurité attestait de cette agression, seuls ses mots étaient la preuve qu'on avait voulu faire pression sur le conseil autour des élections. Et l'homme courrait encore, malgré les avis de recherche.

Sunbae était très professionnel. Parfois trop, même, et il fallait qu'Elara lui rappelle de temps à autre qu'elle n'était pas constamment en danger de mort. Que le Colossus bien qu'effrayant aux premiers regards n'était pas un nid à voyous. Malgré ce professionnalisme, aujourd'hui le jeune homme faisait faute à son contrat : une question d'emploi du temps qu'il avait promis à Elara de régler. Elle s'était surprise à être heureuse, d'abord, de pouvoir profiter d'un jour seule dans son bureau, mais il avait vite trouvé une remplaçante. La voilà, d'ailleurs, qu'il lui présentait. Et cette dernière n'avait pas l'air très ravie : la blonde pouvait le comprendre à son ton, ses mimiques, sa gestuelle qui criait "je n'ai rien demandé, je voudrais être n'importe où mais ici". Une attitude qui crispa un peu Elara, bien qu'elle lui envoya un sourire chaleureux au lieu de s'attarder sur cette première impression surement trompeuse (elle l'espérait). S'en suivi un moment auquel elle avait déjà au droit de la part de Sunbae et qui l'impressionna autant que la première fois : ce n'était pas très habituel ce genre de formalité, ce degré d'éducation et de professionnalisme. Faites comme si je ne suis pas là. J’ai été entraîné pour m’adapter à n’importe quelle situation mais je vous demanderais de m’écouter si je demande de vous mettre derrière moi. Elara n'avait toujours pas dit un mot, comme interdite ou hésitante face à la jeune fille qui ne lui avait d'abord pas semble très bien élevée avant de lui avoir prouvé le contraire en une longue tirade. Mais elle s'éloigna dans le couloir, suivie de près par la brune à qui elle lança un regard à ses côtés. Vous n'avez pas besoin d'être aussi... elle cherche ses mots un instant à l'affut ? qu'elle termine presque en une question, peu sûre de la manière avec laquelle elle qualifie son comportement. Je n'ai engagé Sunbae que parce qu'on m'y a obligé, je ne suis pas aussi certaine que mes supérieurs d'être en danger. mais consciente d'avoir l'air de dénigrer ces derniers, elle s'empresse de rajouter. Enfin, je veux dire : il y a des risques, certes, mais de là à devoir être protégée pendant mes heures de travail, je trouve que c'est un peu trop pour de simples menaces. Non ? finit-elle en souriant, le ton léger.

Tiantang, 15 mars 2227
Elara parle en 996699
Hyun parle en hy

(c) DΛNDELION


.


SHE WAS BRAVE, NOT BECAUSE SHE WASN'T
SCARED BUT BECAUSE SHE WENT ON SO STRONGLY
☾☾ DESPITE THE FEAR ☾☾


eux:
 
MessageSujet: (#) Re: Not a baby-sitter. // Elara     Lun 9 Avr - 21:39
Hyun Ae était prête à beaucoup de choses pour les beaux yeux de Sunbae. Même à remettre son uniforme et faire son ancien travail. Elle pourrait dire tout ce qu'elle voulait : mais elle était contente de pouvoir exercer à nouveau sa profession. Parce que protéger quelqu’un, faire son possible pour prendre soin des autres lui manquait et elle devait penser à son avenir ici. Se morfondre sur son sort ne pouvait pas être une solution durable. Elle le savait et il ne tenait qu’à elle de se ressaisir. Repartir sur terre n’étant pas possible : elle allait devoir accepter sa condition. Après tout, elle ne pouvait pas attendre à ce que la flotte s’adapte à elle : c’est elle qui devait s’adapter à la vie dans l’espace. Quelque chose que Maggie lui avait fait comprendre à demi-mot. Peut-être qu’elle n’était pas encore prête à l’accepter pleinement. Mais des petits changements par-ci, par-là prouvait qu’elle était de plus en plus encline à changer sa façon de penser pour rentrer dans le moule. Ce n’étaient pas grand-chose, pourtant, mais comparer à avant cela était un progrès. Aujourd’hui marquait peut-être un nouveau tournant. Sunbae n’avait fait que lui dire du bien de la jeune femme qu’elle allait protéger aujourd’hui, à un tel point qu’elle s’est demandée s'il ne l'a trouvait pas à son goût. Mais la jalousie n’avait pas lieu d’être entre eux. Après tout ils n’étaient pas ensemble. Devant Elara, Hyun Ae ressortie tout son professionnalisme qu’on lui connaissait avant qu’elle monte dans le vaisseau qui l’a amené sur la Flotte ; qui avait toujours fait l’admiration de beaucoup. Il faut dire que ce petit bout de jeune femme était dévoué corps et âme à son travail et cela était comme une signature. Une passion de prendre soin des autres donnés par sa grand-mère puis polies par son père et sa mère.

Marchant dans les pas d'Elara, elle ne répondit pas tout de suite à sa question. Peut-être parce que cela était la première fois qu’on lui faisait ce genre de remarque.

“Je ne sais pas… J’ai toujours été ainsi : c’est comme cela que j’ai été entraînée, élevée. Même si cela fait 5 ans que je n’ai pas exercé mon ancien métier : j’ai encore des bases tenaces qui ne sauraient être changé du jour au lendemain. Je m'en excuse” Elle croisait ses mains derrière son dos. Jamais elle ne s’était remise en question sur ce sujet. Peut-être qu’elle le devrait ? Après tout… Ici elle n’était pas sur Terre.

“Je peux comprendre pourquoi on vous a mis quelqu’un pour vous protéger. Sunbae m’a parlé de ce qui vous est arrivé : vous devez avoir de la valeur et être apprécié pour recevoir cette attention particulière concernant votre sécurité.”

Hyun Ae regardait tout et tout le monde, elle semblait détacher de cette conversation, car concentré, pourtant elle rajouta :

“Mon père m’a toujours dit de ne jamais laisser la place au hasard. S’il y a une chance pour que votre vie soit menacée : alors il ne faut pas lui donner l’opportunité de devenir une réalité. Mieux vaut prévenir que guérir.” Elle sourit en coin et regarda Elara : “Si je fais quelque chose qui vous dérange, n'hésitez pas à me le dire.” Pourtant, elle ne put s’empêcher de demander : “Il y a-t-il des personnes en particulières qui vous ont menacé récemment ?”
MessageSujet: (#) Re: Not a baby-sitter. // Elara     Jeu 10 Mai - 22:07
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t90-space-oddity-ela http://beyond-earth.forumactif.com/t121-drowned-in-moonlight-ela
Messages : 558
Âge : 34 ans.
Occupation : nommée contremaître de la flotte, et donc conseillère de l'amirale mugheri.
Habitation : l'argus one, qu'elle retrouve après l'avoir quitté pour le colossus de nombreuses années.
Arrivée : depuis 2201, il y a 26 ans.
Avatar : sarah gadon.
Crédits : moi (avatar)

not a baby-sitter

« As much as we want to keep ourselves safe, we can't protect ourselves from everything. If we want to embrace life, we also have to embrace chaos. »
Hyun n'avait pas le physique de la profession. Pourtant Elara sentait chez la jeune femme un grand professionnalisme et elle était bien la dernière à pouvoir la sous-estimer en se basant sur son apparence. Elle en avait trop souffert, de son côté, pour pouvoir faire la même erreur que d'autres : à la place, la blonde ne pouvait qu'être impressionnée par Hyun. Car la petite brune vivait dans un monde d'hommes, surement, certainement même et ne semblait pas encline à courber l'échine pour autant. Une volonté qu'elle partageait et qui sans doute la poussait à s'attendrir devant tant de détermination de la part de la brune qui agit presque comme si la menace était partout. Ce qui pouvait être vrai, peut-être, qui sait. Mais qui aujourd'hui ne semblait pas l'être aux yeux d'Elara (l'avait-elle un jour été ?). Je ne sais pas… J’ai toujours été ainsi : c’est comme cela que j’ai été entraînée, élevée. Même si cela fait 5 ans que je n’ai pas exercé mon ancien métier : j’ai encore des bases tenaces qui ne sauraient être changées du jour au lendemain. Je m'en excuse. la blonde écoute attentivement, ralentissant même le pas pour se concentrer sur Hyun, l'impression que la jeune femme se confie la frappe soudainement. Pourtant, elle cille lorsqu'elle s'excuse ne s'y attendant pas du tout. Loin de là. Alors presque du tac au tac, elle répond. Ne vous excusez pas, vous n'avez rien fait de mal. s'empresse-t-elle de dire avant de rajouter dans un sourire Au contraire. usant d'un ton plein de bienveillance. Bien qu'elle sente que le mal ait été déjà fait, sa curiosité avait été piquée à vif en entendant Hyun brièvement parler de son métier et Elara ne pu s'empêcher de s'arrêter pour lui faire part de quelque chose qu'elle avait longuement répété durant ses années de déléguée. Vous savez, les débuts sont toujours difficiles sur la flotte. Il faut du temps pour s'habituer à une nouvelle société, c'est un peu comme s'installer dans une autre région : il y a toujours un temps d'adaptation. dit-elle en faisant allusion aux régions de la terre. C'est qu'en s'inspirant de ce qu'elle savait sur la grande bleue et son organisation elle espérait toucher Hyun là où Sunbae lui avait savamment glissé de le faire. Car si elle avait accepté le changement occasionnel, elle ne l'avait pas fait aveuglément et son garde du corps lui avait longuement parlé de Hyun et ses soucis d'intégration. Quelque chose qu'elle avait promis d'essayer si non régler, adoucir.

Je peux comprendre pourquoi on vous a mis quelqu’un pour vous protéger. Sunbae m’a parlé de ce qui vous est arrivé : vous devez avoir de la valeur et être apprécié pour recevoir cette attention particulière concernant votre sécurité. cela lui arrache un rire alors qu'elle se remet progressivement en marche. Elara est flattée, certes, mais elle trouve cela ridicule en un sens de la penser être de valeur : elle n'a jamais rien fait pour, et la maladresse d'Hyun a le don de l'attendrir plus qu'autre chose. Appréciée, peut-être mais de valeur j'n'en suis pas si sûre. qu'elle répond dans les restes d'un rire qui s'éteint alors que son esprit s'attarde sur les souvenirs de l'émeute. Souvenirs qu'Hyun s'empresse de raviver. Mon père m’a toujours dit de ne jamais laisser la place au hasard. S’il y a une chance pour que votre vie soit menacée : alors il ne faut pas lui donner l’opportunité de devenir une réalité. Mieux vaut prévenir que guérir. Un sourire poli étire ses lèvres alors qu'Elara hoche doucement de la tête. C'était exactement le genre de chose que sa mère lui disait également avec beaucoup d'empressement et d'inquiétude dans les yeux. Avec une fille pour Elara, ça n'était pas étonnant et si ses parents étaient fiers comme des coqs des choses qu'elle accomplissait ils étaient également très (trop) inquiets quant aux responsabilités et à leurs conséquences qui pesaient sur ses épaules. Si je fais quelque chose qui vous dérange, n'hésitez pas à me le dire. D'un signe de tête, la blonde lui fit comprendre que ça n'était pas le cas et la laissa continuer, arrivant bientôt à destination : le bureau du vice-capitaine Khan Andak pour un rendez-vous qui s'annonçait charmant en tout point. Ou non. Certainement non.  Il y a-t-il des personnes en particulières qui vous ont menacé récemment ? Ah. Elara ne s'attendait pas à ce que la brune lui pose cette question et son esprit lui joue des tours sans qu'elle ne le montre par fierté, et par habitude. À la place, elle affiche un sourire qui se veut rassurant car rien était si grave que ça à ses yeux et tout pouvait toujours s'arrangeait. Un optimisme peut-être trop important d'après certains avis, comme celui de Marcus ou Isaac. Seulement le milicien encore recherché. Celui de l'émeute. dit-elle en taisant la menace qu'était Luke, son ex-mari. Car il s'agissait là du cercle privé et d'une longue histoire qu'elle n'avait pas le courage de partager à Hyun bien que la petite brune soit sympathique. Vous voyez, rien de grave ? Je pense vraiment que toute cette histoire est exagérée, il ne s'agit que d'une personne. Pas de quoi se faire un sang d'encre. souffla-t-elle dans un sourire alors qu'elle voyait déjà le couloir qui menait au bureau de Khan au loin. Soucieuse de faire la conversation -car toujours peu habituée à être suivie de près-, Elara continua. Vous venez de quelle région sur Terre ? Vous savez, je n'y ai jamais mis les pieds mais j'ai grandi sur la Lune et je me souviendrais toujours de la vue de ma chambre. La grande bleue est magnifique. Du moins, depuis la Lune. finit-elle dans une rire gêné car elle n'avait aucune idée de ce qu'était la vie sur Terre, ni de la beauté des paysages alors qui était-elle pour juger ?


Tiantang, 15 mars 2227
Elara parle en 996699
Hyun parle en hy

(c) DΛNDELION


.


SHE WAS BRAVE, NOT BECAUSE SHE WASN'T
SCARED BUT BECAUSE SHE WENT ON SO STRONGLY
☾☾ DESPITE THE FEAR ☾☾


eux:
 
MessageSujet: (#) Re: Not a baby-sitter. // Elara     Lun 14 Mai - 18:40
Servir à quelque chose pour la flotte, autre que servir des verres était étrange. Hyun Ae n’avait plus l’habitude de se sentir utile pour une communauté. Ce n’était pas un changement négatif, juste une sensation qui différait de celle qu’elle pouvait ressentir tous les jours depuis son arrivée sur la flotte. Car si elle n’avait pas ressenti cela depuis longtemps, ce n’était pas non plus des sentiments inconnus. Fut un temps où cette impression de faire quelque chose de bien était quotidienne. Le bon vieux temps comme dirait les anciens ou ceux qui sont nostalgiques d’une époque révolue. Des personnes comme la serveuse qui était en combat perpétuel avec sa mélancolie. S’excusant si son professionnalisme était trop poussé, elle sourit en entendant Elara la rassurer. La bienveillance perceptible dans la voix de la jeune femme dérida le visage fermé d’Hyun Ae. Elle était fidèle à la description qu’avait faite Sunbae d’elle. Surprise de la voir s’arrêter, le garde du corps regarda immédiatement autour d’elle par précaution avant de reporter son attention sur Elara.

« Combien d’années il faut en moyenne vous pensez ? » Une question légitime. « Parce que cela fait trois ans et je n’arrive toujours pas à me faire cette nouvelle vie. » D’où sa réticence à s’impliquer dans quoique ce soit quand il était question de la flotte. Mais peut-être qu’Ela avait raison : avec le temps elle trouverait sa place.

Exprimant la raison et tentant d’appuyer le point de vue de son Sunbae : Hyun Ae était convaincue du bien fondée d’avoir quelqu’un auprès d’elle pour la protéger au besoin. De ce qu’ils savaient : la milice n’avait toujours pas trouvé celui qui l’avait attaqué lors de l’émeute. Prudence est mère de sûreté. Elle ne comprend pas tout de suite le rire d’Elara, avait-il dit quelque chose de risible ? D’idiot ? Reprenant la marche tout en regardant le porte-parole, elle était quelque peu confuse et attendait d’avoir des explications. La demoiselle qu’elle devait protéger pour la journée ne tarda pas à prendre la parole ; comme si elle avait lu dans ses pensées. Elle se retient d’en remettre une couche, d’exprimer à nouveau son opinion et appuyer le fait que tout le monde est important. Surtout dans un espace aussi restreint que la flotte. Si elle ne faisait que servir des verres et divertirent les clients du Rapture : elle participait sans le vouloir au bon fonctionnement du système. Remettant sans s’en rendre compte une couche quant à la raison de sa présence ici : que ce n’était pas si ridicule que ça ; Hyun Ae préféra terminer sur une note plus amble et préciser que si jamais son comportement ne plaisait pas à Elara elle n’avait qu’à lui dire. Elle ne se vexerait pas, elle préférait même qu’on lui dise si son attitude mettait mal à l’aise. Le but étant au final que la jeune femme qui la devançait se sente confortable en sa présence. Pas qu’elle traîne Hyun Ae comme un boulet. Après quelques minutes de silence, elle se rendit compte qu’elle n’avait pas demandé à Elara si des personnes l’avaient menacé récemment. Une question privée mais dont la réponse pouvait être utile pour Hyun Ae. Confirmant le fait que celui qui l’avait attaqué n’avait pas encore été identifié : elle hocha la tête et prit note mentalement.

« La chute d’une seule pierre peut déclencher une avalanche. D’expérience : il ne faut pas minimiser les risques. »

S’avançant dans un couloir qu’elle ne connaissait pas, son regard continuait de regarder partout. Ses mains derrière le dos, elle tentait de ne manquer aucun détail. Elle est surprise quand Elara lui demande de quelle région elle venait. Elle ne s’y attendait pas, il faut dire que ce n’était pas souvent qu’on lui demandait comment était sa région natale.

« De la zone 11, anciennement Corée du Sud. » Elle sourit en repensant à la mer : « Quand j’ai vu la mer de l’espace, je l’ai trouvé encore plus belle. Quand on est sur la rive et qu’on regarde au large : on a l’impression qu’il n’y a pas de fin. Qu’au-delà de l’océan : il n’y a rien. » Le sourire d’Hyun Ae s’étira un peu plus : « Voir les couchers de soleil sur la plage, sentir la brise et laisser le froid mordre mes joues… Je crois que ce sont mes souvenirs les plus précieux que j’ai de ma région. » Elle regarda autour d’elles. « Je donnerais beaucoup de choses pour ne serait-ce y retourner. Quelques heures. Même si je suis consciente que je n’ai probablement plus rien là-bas. » Après tout, son père n’était jamais revenu pour une raison ? Ils étaient partis comme des voleurs de la planète terre. « Comment était la vie sur la lune ? » Finit-elle par demander. « Je l’ai tant de fois regardé pour percevoir tous ses détails à l’œil nu sans pour autant m’imaginer à quoi ressemblait la vie là-bas. Sauf quand j’étais petite, ma grand-mère m’a toujours répété que je n’arrêtais pas de dire que j’avais des amis sur la lune et que c’est pour cette raison que je leur faisais signe tous les soirs avant de m’endormir. »
MessageSujet: (#) Re: Not a baby-sitter. // Elara     Dim 24 Juin - 22:34
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t90-space-oddity-ela http://beyond-earth.forumactif.com/t121-drowned-in-moonlight-ela
Messages : 558
Âge : 34 ans.
Occupation : nommée contremaître de la flotte, et donc conseillère de l'amirale mugheri.
Habitation : l'argus one, qu'elle retrouve après l'avoir quitté pour le colossus de nombreuses années.
Arrivée : depuis 2201, il y a 26 ans.
Avatar : sarah gadon.
Crédits : moi (avatar)

not a baby-sitter

« As much as we want to keep ourselves safe, we can't protect ourselves from everything. If we want to embrace life, we also have to embrace chaos. »
La réponse de la jeune fille lui pince le coeur, et Elara se tait, un peu désolée pour Hyun. Elle s'était bien intégrée, Elara, parce qu'elle était arrivée très tôt alors mis à part les personnes qu'elle avait parrainé durant ses années de déléguée elle ne pouvait réellement savoir ce que cela faisait. Quitter sa planète dans des circonstances douteuses, tourner le dos à sa famille, arriver ici loin d'un air pur et d'un sol moelleux. Gênée, elle n'ose pas reprendre la parole avant un moment et continue de marcher silencieusement aux côtés de la petite brune jusqu'à ce que celle-ci ne finisse par briser le silence d'une citation qui lui arrache un petit sourire, parce que profondément sage. La chute d’une seule pierre peut déclencher une avalanche. D’expérience : il ne faut pas minimiser les risques. Et les personnes sages se faisaient rares ces derniers temps. Alors la blonde secoue doucement sa tête, approuvant silencieusement les mots de sa garde du corps d'un jour. Elara menait le pas, tournant ça et là en direction du bureau de Khan Andak où elle avait malheureusement rendez-vous. Le chemin était long, mais elle préférait s'y rendre à pied plutôt qu'utiliser des navettes : c'était toujours ça de gagné en terme d'activité physique et si elle avait bien appris quelque chose de ses médecins c'était que sur la flotte, tout était bon à prendre. Plus encore que sur terre.

Lorsqu'Hyun s'épancha sur sa vie sur Terre, Elara lui donna toute son attention. Elle qui n'y avait jamais mis les pieds en avait toujours rêvé. « Quand j’ai vu la mer de l’espace, je l’ai trouvé encore plus belle. Quand on est sur la rive et qu’on regarde au large : on a l’impression qu’il n’y a pas de fin. Qu’au-delà de l’océan : il n’y a rien. » un énième sourire étira les lèvres d'Elara tandis qu'elle hochait la tête, faisant signe qu'elle comprenait où la jeune fille voulait en venir. Même si elle n'avait jamais vu de mer (le seul point d'eau où elle avait pu évoluer était une piscine à vrai dire) elle en avait déjà vu dans de vieux films et les sensations que décrivait Hyun avaient toujours été source de questions pour Elara. « Voir les couchers de soleil sur la plage, sentir la brise et laisser le froid mordre mes joues… Je crois que ce sont mes souvenirs les plus précieux que j’ai de ma région. » Mais son sourire disparu aussitôt dès qu'elle lui rappela le sacrifice que faisaient tous les terriens en décidant de rejoindre la flotte. « Je donnerais beaucoup de choses pour ne serait-ce y retourner. Quelques heures. Même si je suis consciente que je n’ai probablement plus rien là-bas. » Et comme si elle avait senti l'humeur d'Elara s'assombrir, elle entama de la questionner sur sa propre vie lunaire. Tout en y ajoutant une anecdote qui fit doucement rire la déléguée attendrie par son histoire. Oh, ça ne valait surement pas la vie sur Terre. dit-elle pleine de nostalgie avant de continuer. Nous vivions dans des domes, mais même avec la vie était assez... grise ? hésita-t-elle, se souvenant surtout des couloirs métalliques pas si différents que ceux de la flotte dans lesquels elle jouait en l'absence de ses parents bourreaux du travail. Je me souviens surtout des structures très organisées et métalliques des villes, un peu comme ici. Mais avant tout de la vue imprenable sur la terre. elle se surprise à rire soudainement en repensant à ce que Hyun avait dit plus tôt. Je crois que je m'imaginais aussi des amis sur Terre. Comme quoi même à des milliers de kilomètres nous restons les mêmes ! Mais son rire s'affaiblit à mesure que les deux jeunes femmes arrivaient à destination. Devant la porte du bureau, Elara s'arrête et fit volte-face pour se tenir en face de Hyun. Si l'envie n'y était pas forcément, c'était le devoir qui l'appelait à passer la prochaine heure -pas plus elle espérait- en compagnie de Andak. Soupirant doucement, Elara replaça une mèche blonde un brin rebelle et noua ses mains ensemble nerveusement. Bon Hyun, ce fut un plaisir. J'ai rendez-vous avec Khan Andak et cela risque de durer longtemps. Vous pouvez rentrer chez vous je pense. dit-elle simplement. Et comme s'il avait senti sa présence, la porte derrière elle s'ouvrit sur l'homme qui l'attendait justement. Elara fit un signe de tête à Hyun en guise d'au revoir et s'engouffra dans le bureau de Khan.


Tiantang, 15 mars 2227
Elara parle en 996699
Hyun parle en hy

(c) DΛNDELION


.


SHE WAS BRAVE, NOT BECAUSE SHE WASN'T
SCARED BUT BECAUSE SHE WENT ON SO STRONGLY
☾☾ DESPITE THE FEAR ☾☾


eux:
 
MessageSujet: (#) Re: Not a baby-sitter. // Elara     

RÉPONSE RAPIDE