turn off your mind ♦ Nova
MessageSujet: (#) turn off your mind ♦ Nova     Jeu 22 Fév - 1:56
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t415-a-trail-blazing-girl-brooke
Messages : 23
Âge : 25
Occupation : Pilote de chasse
Habitation : Argus One
Arrivée : 2214
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : Morrigan (avatar)

Turn off your mind


Le monde est merveilleux. C'est ce que pense Brooke, alors qu'elle marche, ou du moins essaie de le faire, au milieu d'un couloir encore pas mal fréquenté. Elle ne sait pas où elle est ; elle ne sait pas ce qu'elle fait. Pour la première fois de sa vie, ce n'est plus la raison qui la guide. C'est... quelque chose. L'alcool, probablement, qu'elle a ingéré en masse. Elle ne le regrette pas encore ; elle ne peut pas réaliser à quel point elle n'aurait pas dû autant boire. Ou plutôt, à quel point on aurait pas dû la faire boire ; parce que tout le monde s'est acharnée sur elle lors de jeux à boire.

Mais en attendant, elle est là ; au milieu de ce vaisseau ne lui étant que très vaguement familier. À la base supposée simplement aller aux toilettes, elle s'est égarée en sortant et déambule depuis dans les couloirs du Columbiad. Elle essaie de ne pas trop tituber ; et elle y arrive pas trop mal, mais c'est tout ce qu'on peut lui demander. Elle ne sait même pas où elle va, en fait. Ses pensées troubles laissent filtrer, au moment où une énième personne la bouscule, qu'elle a envie de dormir. Mais où ? Elle s'arrête, regarde autour d'elle ; manque de tomber parce que son mouvement de tête est trop rapide. Rien n'a l'air d'être confortable ici. Elle a trois directions possibles ; elle essaie de réfléchir mais n'y arrive pas. Elle se remet à marcher, en allant à droite parce que... parce que. Cette fois, son regard vide n'est plus rivé sur le sol, mais parcourt les alentours. L'environnement est riche et intéressant ; et, encore une première pour elle, elle pense enfin comprendre l'art. C'est joli ; c'est tout ce que son cerveau lui annonce. Elle ne cherche pas à comprendre pourquoi ; comment, ou qu'importe. Elle constate et apprécie simplement sans chercher à le justifier. Mais, elle est fatiguée. Alors qu'elle marche, un homme lui parle ; elle ne le comprend pas, se contente de lui lancer un regard vide et de continuer sa route en l'ignorant. Elle n'a pas envie de parler ; enfin, pas avec lui ; il n'a pas l'air sympathique ou intéressant.

Elle réalise qu'elle passe une intersection. Trop tard pour réfléchir à une potentielle direction ; elle est passée tout droit. Elle entend le son de son terminal qui annonce un appel entrant ; elle essaie d'ouvrir sa poche, mais n'y arrive pas. Elle abandonne ; surtout quand elle voit une baie vitrée qui donne sur le vide. Elle va s'appuyer contre celle-ci ; et elle distingue les étoiles au loin, mais surtout son reflet. Elle réalise qu'elle a l'air déchirée ; et c'est le cas. Ses cheveux ne sont plus attachés et tombent, désordonnés, autour de son visage ; sa bouche, à moitié ouverte à cause du fait qu'elle essaie de réfléchir, renforce son air perdu alors que son regard vide bouge frénétiquement, tentant de décrypter l'expression de son propre visage. Elle expire profondément ; et se sent encore plus fatiguée à ce moment là. Et elle a faim. Elle enlève une de ses mains de la vitre pour aller chercher à grignoter dans sa veste. Mais elle ne trouve pas sa veste. Tant pis. Elle se remet à fixer son reflet. Ou le vide. Elle même ne sait pas ; alors que des bruits de pas se font entendre dans ce couloir initialement désert.

made by BoogyLou.

MessageSujet: (#) Re: turn off your mind ♦ Nova     Sam 24 Mar - 18:45
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 108
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Fressia (avatar) WickersJulia (gif)
Nova aimait les soirées jeux de société dans la cabine de ses parents comme on aime éclater un bouton. Ce n'est pas parce qu'on ressentait un plaisir coupable à le faire qu'on s'amusait à aller le crier sur tous les toits. Surtout que : autant on pouvait comprendre que quelqu'un perde le contrôle face à une invasion cutanée intempestive, autant le fait de simplement aimer faire la mémé avec ses vieux pouvait être sujet à des incompréhensions. Le fait que Savina Trask et Daveen Aldren soient aimés et respectés de tous ceux qui les connaissaient ne changeait rien à la donne. A 26 ans, les conventions sociales voulaient que Nova évolue dans la vie comme un flocon de neige : seule et sans attaches. Ce qu'elle ne pouvait pas faire sans avoir l'impression, non seulement de laisser tomber les deux personnes auxquelles elle tenait le plus au monde, mais aussi de perdre un petit bout d'elle.

Conclusion, elle se retrouvait à jouer les Ninjas entre les différents vaisseaux. L'oreille tendue, le pas de velours, la brune avançait dans l'ombre comme si sa vie en dépendait. La moindre voix ou pas traînant, mettait en alerte tous ses sens reptiliens, l'enjoignant au silence et à la discrétion. Ces soirs-là, même le roi du papier peint l'aurait accueilli comme l'une des leurs. Elle ne pouvait souffler qu'une fois arrivée devant la porte de sa cabine, l'air détaché, le pas exagérément léger, à la limite de siffloter.

C'est avec cet air trop détendu pour quelqu'un qui n'a rien à se reprocher que Nova sortit de l'ombre pour les derniers couloirs avant l'arrivée. Les mains dans les poches, elle essaya de donner à sa démarche une lenteur innocente et à son regard une stabilité normale. Quelque part, tous les efforts déployés pour ne pas avoir l'air de quelqu'un de traqué lui permettait d'assourdir la petite voix dans sa tête lui soulignant le ridicule de sa démarche. Au bout du deuxième vaisseau traversé, plus personne n'en aurait strictement rien à faire d'où elle venait et d'où elle se rendait. Le pire, c'est qu'elle le savait au fond d'elle-même. Mais allez auto-persuader une bourrique !

Nova, la fichue bourrique sus-nommée, était tellement focalisée sur sa stratégie pour que personne n'entr'aperçoive ne serait-ce que son ombre, qu'elle rata complètement la statue humaine qui prenait racine dans un couloir désert. On dira que les rires gras provenant du couloir avaient toute son attention. Mais ce ne serait qu'une excuse pour que personne ne souligne qu'elle soit une apprentie Ninja à chier. Elle ne vit la jeune femme – une petite chose brune immobile et l'air détaché – qu'au moment où elle redressa la tête et amorça un protocole de freinage d'urgence pour éviter la collusion. Là encore, Nova aurait pu la voir depuis longtemps si elle avait fait un tant soit peu attention à autre chose que la manière dont elle marchait.

- Pardon !

Fit-elle, une main sur le cœur pour se remettre de sa frayeur suite à l'apparition subite d'une créature vivante dans son champs de vision qui, sauf indication contraire, pouvait tout à fait être une ennemie de sa cause. Sa cause étant sa dignité en tant que jeune femme forte, détachée et indépendante. Cause totalement inintéressante pour le reste du monde, est-il besoin de le préciser. Dans sa surprise, la brune arrivait quand même – et il est intéressant de le noter – à arborer un air mêlant la surprise, le soulagement, un reste de terreur indicible et une vague esquisse de cet air détaché qu'elle tentait lamentablement de faire sien et qui semblait si naturel chez l'autre fille.

Tellement naturel que Nova se demanda comment elle arrivait si bien à se l'approprier lorsque celle-ci lui retourna un regard embrumé et lointain.

Ok.

Non, un tel air détaché ne pouvait pas être naturel. C'était une experte qui cherchait depuis des années à l'imiter qui parlait là. Elle avait fait le tour des visages du vaisseau – enfin, quand elle y pensait – à la recherche du détachement ultime dont elle pourrait s'inspirer. Dans le cas présent, il s'agissait de détachement, certes, mais d'un détachement provoqué par de l'alcool si elle ne s'abusait. Nova bloqua en face de la brune. Elle avait fait suffisamment de bêtises sous le coup de l'alcool pour savoir que pour rien au monde elle aurait apprécié de se retrouver seule en état d'ébriété.

- Euh… Tout va comme tu veux ?

Si la réponse devait être « oui », cette fille était la fille la plus zen de toute la Flotte. Facilement. Et l'odeur de l'alcool qui émanait d'elle n'était qu'une mésaventure comprenant un service médical, un patient turbulent et un accident impliquant un uniforme et une bouteille d'alcool désinfectant à 90° degrés. C'était la seule possibilité capable de justifier un « oui » venant de cette fille.
MessageSujet: (#) Re: turn off your mind ♦ Nova     Lun 2 Avr - 19:38
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t415-a-trail-blazing-girl-brooke
Messages : 23
Âge : 25
Occupation : Pilote de chasse
Habitation : Argus One
Arrivée : 2214
Avatar : Kaya Scodelario
Crédits : Morrigan (avatar)

Turn off your mind


Elle a bien entendu les bruits ; n'y a pas fais attention. Son esprit se concentre sur le vide qui se trouve derrière la verrière ; un vide terrible et fascinant et... Un éclair de lucidité, et elle se demande qu'est-ce qu'elle est en train de faire. Elle se secoue la tête, au moment même où une voix s'excuse. De quoi ? Elle est perchée, tourne lentement la tête pour croiser le regard de cette personne ; une femme, en toute évidence d'après le timbre de sa voix. Elle fonctionne au ralenti, elle a mis du temps pour tourner la tête ; mais également pour étudier son interlocutrice. Si elle ne perd pas ses réflexes d'observatrice, cette lenteur, l'espace d'un instant, la stresse terriblement et lui offre un autre élan de lucidité. Son regard quitte la femme, parcourt rapidement les environs ; elle essaie de penser, parce qu'elle est dans une situation où elle doit le faire. Où-est elle ? Qui est cette femme ? Pourquoi ne s'est-elle pas simplement contentée de s'excuser avant de repartir ?

Sa question la frappe ; le fil de sa pensée se brise, et cette dernière se retrouve désorganisé. Son regard se pose à nouveau sur elle ; alors qu'elle répond instantanément :

« Non... »

Sa voix se brise en même temps que sa résolution, et, potentiellement, sa dignité. Elle ne sait pas pourquoi, mais ses yeux s'embuent de larme. Et ça l'agace encore plus. Brooke est pragmatique. Très pragmatique. En temps normal, si elle a envie de pleurer ; elle se demande pourquoi, et, par un raisonnement construit, elle réalise la futilité de cette envie qu'elle réprime plus facilement. Elle se cache derrière une logique ; et cette dernière ne lui est pas accessible dans son état. Elle ne fond pas en larme, cependant, et arrive à articuler :

« Je ne sais pas ce que je veux ; ça m'énerve »

C'est la vérité ; elle ne sait pas, n'arrive pas à penser. Enfin, si ; mais pas comme elle le veut, justement. Une multitude de réflexions émergent alors, en même temps, l'assaillant plus qu'autre chose. Elle cligne des yeux, passe ses deux mains légèrement moites sur son visage, séchant quelques petites larmes qui avaient commencé à couler, dans l'espoir de se ressaisir et de se retrouver une contenance ; mais, ça semble peine perdue. Reste à voir la réaction de cette pauvre inconnue, qui sera probablement gênée face à un tel spectacle. Elle se tait, l'observe, l'épaule appuyée contre la vitre, essayant de se préparer à décrypter ce qu'on allait lui répondre – si elle lui répondait.

made by BoogyLou.

MessageSujet: (#) Re: turn off your mind ♦ Nova     Lun 2 Avr - 20:35
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 108
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Fressia (avatar) WickersJulia (gif)
Et bien ! Certaines personnes étaient plus faciles qu’elle ne l’était sous l’influence de l’alcool. A ce genre de question posée par un inconnue complet, Nova aurait plutôt été du genre à acquiescer énergiquement pour se débarrasser de l’opportun. Même coincée sous une caisse de xingji et incapable de se dégager, elle aurait continué à dire « Oui, oui, tout va bien, je l’ai fait exprès, je peux débrouiller » jusqu’à ce que la personne lui ait tourné le dos et ait disparu de son champ de vision et de son existence. Enfin… elle l’aurait bien évidemment dit avec une voix vaseuse et le regard vitreux mais accompagné d’une détermination farouche que seul l’alcool pouvait sommer. Même si son numéro pour faire fuir le bon samaritain qui avait perdu deux minutes auprès d’elle cachait en vérité un subtil sous-texte que peu de gens parvenait à décrypter et qui, en fait, suppliait la personne de rester, de la consoler et potentiellement de lui tenir les cheveux pendant qu’elle rendait le contenu de son estomac. Mais cette dernière partie était soumise au taux d’alcool dans son sang.

La fille qui lui faisait face avait répondu l’exact opposé de ce qu’elle s’était préparé à entendre et, de fait, l’avait complétement désarçonnée. Ou plutôt, elle l’avait déroutée en répondant et ensuite complétement désarçonnée en faisant poindre des larmes aux coins de ses yeux. Nova n’était pas préparée mentalement pour consoler quiconque d’un chagrin éthylique. Elle n’était déjà pas équipée pour consoler qui que ce soit pris d’un chagrin ou juste d’une banale baisse de moral ! Donc comme toute personne non préparée mentalement à affronter une situation, la brune resta plantée là, les bras ballants sans savoir quoi faire. Elle lui aurait bien tapoté l’épaule en lui disant « Là, là », mais quelque chose lui disait que ça aurait été gênant aussi bien pour l’une que pour l’autre.

- Ah…

Oui, on était bien loin du vieux sage à la barbe touchant le sol plein de ressources et de bons proverbes qui aurait sûrement été plus utile qu’elle pour l’inconnue. Elle aurait adoré être le genre de personne pleine de bon sens et de réflexions, philosophiques ou non, capable de sortir des fulgurances audacieuses et impressionnantes. Sauf qu’elle ne l’était pas et qu’elle n’aurait même pas eu le début d’une idée pour construire une réflexion pleine d’intelligence, ne serait-ce qu’au niveau grammatical. Nova se mordit la lèvre un instant et regarda subrepticement autour d’elle, espérant à moitié voir quelqu’un qui pourrait prendre le relai, mais elles étaient seules dans le couloir. Elle prit donc son courage à deux mains.

- Dans quel domaine exactement ?

Heureusement que, vu le regard fixe de la jeune inconnue vers le vide intersidéral, ce qu’elle pourrait lui répondre n’aurait visiblement pas de répercussions très importantes. Elle l’ignorerait peut-être – ok, d’accord, c’était sa partie lâche qui parlait là – ou alors elle viderait son panier et déciderait que ce qu’elle voulait, c’était juste de rentrer dans sa cabine pour aller cuver. Si c’était ça, Nova serait plus que ravie de la raccompagner et d’étouffer par la même son envie de bien faire.
MessageSujet: (#) Re: turn off your mind ♦ Nova     

RÉPONSE RAPIDE