Green Peace ~ Nova
MessageSujet: (#) Green Peace ~ Nova     Mar 11 Déc - 14:19
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?


Premier samedi du mois, jour de l’australe. Les Stellariens se réunissaient chaque début de mois pour échanger des produits, rencontrer des amis ou de nouvelles connaissances, voir des artistes se mettre en avant pour se faire connaître. C’était un des moments que la blonde appréciait, toujours en retrait, flânant de temps en temps pour voir ce qui était proposé malgré la foule qui la mettait mal à l’aise. Kara ne travaillait pas ce jour-là et avait décidé de chercher un présent pour Aurora, une petite broutille pour gâter sa filleule.

Mais avec la grippe qui faisait rage, elle n’était pas certaine que pour ce mois-ci il ne faille pas l’annuler par soucis de santé et de risque de propagation. Heureusement que des masques étaient proposés à différents endroits de la flotte pour protéger ses habitants. Elle s’était fait un mélange de plusieurs plantes pour prévenir des risques d’infection se faisant des infusions de sureau noir et échinacée. La blonde attrapa son masque et prit la direction de l’épicentre de la flotte. En farfouillant sur les différentes étales, elle trouva un livre qui racontait d’ancienne histoire pour jeune enfant. Ce ne serait pas le présent le plus passionnant mais à son âge, il était temps de remplir cette petite tête de belles histoires pour développer son imaginaire. Non loin, elle s’arrêta devant une couturière qui vendait ses créations, en récupérant les tissus des nouveaux venus pour en créer des produits d'une rare beauté. La jeune femme lorgna un temps sur une petite robe bleu nuit mais lorsqu’elle se détourna pour reprendre sa route, ce fut la vendeuse qui insista pour lui faire essayer. Incapable de dire non, elle se retrouva rapidement à l’essayer, à entendre une multitude de compliments et repartir avec la robe avant même qu’elle ait eu le temps de dire qu’elle n’était pas faite pour porter ce genre de tenue.

Déboussolée, elle partit en direction d’autres stands et trouva à quelques mètres une personne qu’elle commençait à bien connaître, professionnellement parlant. La petite Nova. Leur dernière rencontre remontait un peu et la maraîchère lui avait appris qu’elle avait ramené des plantes de Byblos. Curieuse, la blonde avait cherché à les voir et lui avait donner les moyens pour faire des recherches même si cette démarche n’était pas très légale, surtout si elle devait le présenter à leurs supérieurs. Depuis elles ne s’étaient croisées que de loin. Elle était curieuse de voir son avancée car la blonde croyait en les capacités de la jeune femme mais peut-être qu’avec l’annonce de Qiang, la brune n’avait peut-être pas eu le temps de se plonger dedans. Kara avait fait partie des premières à accepter de faire des heures supplémentaires et abusait vraiment de cette possibilité pour ne pas rentrer chez elle.

Bref, tout ça pour dire qu’elle vit Nova à son stand, toute seule. L’horticultrice fronça des sourcils en cherchant du regard la seconde personne qui bossait habituellement avec elle lors des australes. Ce n’était pas normal, pensa-t-elle en se rapprochant d’elle alors occupée avec des personnes devant son étale. La blonde lui adressa un sourire bienveillant, malheureusement caché derrière son masque, en regardant autour d’elle mais rien ne montrait la présence d’une autre personne.

Nova, t’es toute seule ? Où est ton binôme ? Finit-elle par demander une fois libre, tenant ses achats contre elle.




New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Green Peace ~ Nova     Mer 12 Déc - 10:12
Nova Aldren
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 413
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Shiya (avatar) WickersJulia (gif)
Dire que Nova ne voulait pas être là était un doux euphémisme. Qu’elle soit toute seule à tenir le stand y était pour beaucoup mais ce n’était pas la seule raison. Déjà en temps normal, la jeune femme détestait aller à l’Australe seule – qu’elle y soit venue pour vendre ou pour acheter. Il y avait trop de monde, trop de visages inconnus, trop de bruits autour d’elle. Le moindre frôlement intempestif devenait une véritable torture assez rapidement. Quand elle y allait accompagnée, les choses étaient différentes. Elle avait quelqu’un à qui se raccrocher, sur qui focaliser son attention. Sid, Aileas ou Akum prenaient gentiment ce rôle de pack de sauvetage lorsqu’elle n’affrontait pas le rassemblement avec ses parents. Mais Sid était occupée à on-ne-sait où, Aileas tout autant disparue quant à Akum… De toute manière, jamais Nova n’aurait pu leur demander de venir jouer les anges gardiens pour elle. S’ils y étaient allés pour déambuler, passe encore, mais là, elle devait tenir le stand toute seule parce que sa joyeuse compère qui semblait d’ordinaire alimentée par une réserve d’énergie inépuisable avait terrassée par la grippe qui frappait la Flotte.

Parler à des inconnus était l’interprétation exacte de son enfer personnel. Elle détestait ça de toutes les cellules de son corps. Dès qu’il n’y avait plus personne, Nova ne pouvait pas s’empêcher de regarder les gens qui passaient… et évidemment, ça les attirait au stand. Pour avoir déjà vu Emberley à l’action, la jeune femme savait qu’elle était censée leur parler, les conseiller ou attirer leur attention sur certains produits plutôt que d’autres. Le tout avec un sourire avenant, et de préférence en soutenant leur regard. Pas droite comme un piquet, le regard perdu sous le stand comme si elle attendait le bon moment pour plonger là-dessous et se cacher de ses potentiels clients. Après, c’était une chose de le savoir, et c’en était une toute autre de la mettre en pratique. Pour le moment, Nova s’entraînait à ne pas partir en courant en abandonnant derrière elle toute sa marchandise, à parler suffisamment fort pour qu’on l’entende de l’autre côté de l’étal et surtout ne pas exploser en sanglot dès qu’on lui demandait de répéter plus de deux fois. D’accord, peut-être qu’on en était pas encore à ce niveau, n’empêche qu’il se passait bien quelque chose dans sa poitrine, de pas très agréable, lorsqu’on la faisait répéter. La brune avait beau savoir qu’elle articulait très mal et parlait bas, elle détestait toujours autant devoir recommencer l’effort de s’adresser à son prochain.

Un coup d’œil jeté à son terminal lui apprit que sa collègue lui avait envoyé tout un tas d’encouragement – ainsi que de consignes très précises sur ce qu’elle devait faire pour attirer les gens au stand, en l’occurrence sourire et se détendre – mais aussi qu’il lui restait au moins encore une à deux heures à faire le pied de grue avant de pouvoir abandonner le poste sans trop de regrets. Et du coin de l’œil, elle vit une silhouette se rapprocher, faisant grimper en flèche son niveau de stress à chaque nouveau pas dans sa direction. Elle s’affaira à réaligner les bouteilles d’huile de carotte en espérant que la personne passe son chemin mais déchanta en entendant une voix s’élever devant elle – et provoqua la chute des petites bouteilles par la même. Une voix qu’elle connaissait – dieu merci. C’est qu’avec le masque qui lui mangeait la moitié du visage, Nova n’avait pas reconnu Kara.

— Oh Kara, bonjour !

Salua-t-elle sa collègue en serrant une des bouteilles d’huile contre elle. Elle l’observa une demi-seconde sans rien dire avant de comprendre qu’elle ne parlait pas de son binôme de travail habituel – la faute au stress qui lui rongeait les neurones – mais de sa chère et tendre co-vendeuse habituelle.

— Ah… euh, elle est au fond de son lit, complètement malade à cause de la grippe, alors je…

Un haussement d’épaules clôtura sa phrase pour elle. Qu’aurait-elle pu dire d’autre ? « Je fais acte de présence » ? Parce que s’il fallait être honnête, c’était bien la seule chose qu’elle faisait ici.



--- planter c'est simple
Qui plante des courges obtient des courges, qui plante des haricots obtient des haricots.


Spoiler:
 
MessageSujet: (#) Re: Green Peace ~ Nova     Dim 16 Déc - 16:05
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?


Dire que la maraichère avait atteint un état de stress maximal était un euphémisme et Kara s'en aperçut lorsqu'elle la vit faire tomber les bouteilles sur son stand alors qu'elle lui adressait la parole. Une certaine panique se lisait dans son regard mais elle sembla la reconnaître au timbre de sa voix. La blonde n'était pas de ceux qui s'exprimait fort et le masque avait tendance à couper sa voix, l'obligeant à hausser un peu plus le ton. Nova lui apprit que sa collègue était malade, la laissant ainsi toute seule. Tout s'expliquait. Et de souvenir, à chaque fois que la jeune femme fut derrière l'étale, elle n'avait jamais été aussi perdue. Elle, qu'elle imaginait vive et pétillante, elle en était loin du compte. De la voir ainsi, l'horticultrice était embêtée et il était clair pour elle qu'elle ne pouvait pas la laisser ainsi. Regardant autour d'elle la masse qui s'entassait dans un brouhaha général, la blonde était toujours surprise par le peu de débordement qu'il y avait chaque premier samedi du mois. Kara fit quelques pas et passa de l'autre côté du stand pour se tenir à côté de la jeune brune.

Je ne pense pas pouvoir te sauver la mise mais au moins, tu ne seras pas toute seule. Si tu veux, bien sûr.

Ses affaires toujours contre elle, la jeune femme pouvait encore faire demi-tour si Nova ne souhaitait pas son aide mais elle en doutait. Malheureusement pour elles, l'horticultrice était loin d'être compétente dans le domaine de la vente, n'osant pas parler aux gens, osant encore moins les aborder pour leur vanter les mérites d'une huile ou d'un onguent. Elle savait tout ce qu'il y avait à connaître sur certains des produits présentés sur l'étale mais la blonde serait plus dans un acte de don que de vente. Déposant la robe et le livre où elle put, la jeune femme retroussa ses manches et remercia les étoiles qu'une partie de son visage serait caché par le masque. La teinte rosée qu'il prendrait ne serait, ainsi, pas connu. La jeune femme eut le droit à l'explication des produits qu'il fallait mettre en avant, pour ceux qu'elle ne connaissait pas, la maraîchère lui donna toutes les informations nécessaires. Le spectacle devait être drôle à voir. Elles ne devaient tenir que deux bonnes heures avant de pouvoir remballer. Deux heures d'enfer. Deux heures où la blonde allait devoir faire face à autrui alors qu'elle avait dû mal à avoir une conversation au calme, sans tous les mouvements de foule qu'il y avait. Des artistes passaient en jouant de la musique et elle voyait certains points où les Stellariens s'entassaient pour observer ou acheter. Tout cela lui donnait le tournis mais trouvait un certain réconfort à être de l'autre côté de la barrière, avec un minimum d'espace. Kara se sentait mal dès que les passants s'adressaient à elle et elle se retrouva à bégayer à plusieurs reprises. Elle se vit même sourire de la situation lorsqu'une femme repartit avec plusieurs produits dans ses mains.

Le temps eut un effet étrange. Long mais rapide à la fois. Lorsque la jeune femme lui apprit qu'elles allaient pouvoir remballer, son cœur frappa contre sa poitrine et elle dut s'appuyer sur l'étale pour ne pas s'effondrer. Il lui était possible maintenant d'imaginer ce que la maraîchère avait vécu. Elle soupira, lui faisant un signe de tête, soulagée. Kara put voir pendant tout ce temps qu'elles étaient aussi mal à l'aise dans cette situation l'une que l'autre. Trouvant une caisse sous l'étale pour ranger les produits, l'horticultrice s'adressa à Nova :

Il y a vraiment des métiers pour chacun... et la vente ne fait définitivement pas partie de nos compétences.



New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Green Peace ~ Nova     Jeu 24 Jan - 9:50
Nova Aldren
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 413
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Shiya (avatar) WickersJulia (gif)
Si elle voulait ? Mais Nova aurait été prête à la payer pour qu’elle reste à ses côtés et l’aide à tenir le fort. Tout ce qu’elle voulait depuis qu’elle avait monté le camp, était de le lever le plus vite possible et retourner dans son trou où personne ne pourrait venir lui demander les propriétés ou le prix de tel ou tel produit. La jeune femme s’était montrée tellement mauvaise vendeuse à esquiver les regards de tous les clients potentiels passant près de son étal qu’elle aurait réussi à convaincre une personne aussi gentille qu’Emberley à la virer de sa propre entreprise. Avec Kara à ses côtés Nova pouvait être certaine de recommencer à mettre toutes les chances de son côté pour espérer se montrer au moins digne d’une vendeuse médiocre. Simplement parce qu’elle avait l’âme d’une incorrigible vantarde et qu’elle ne laisserait jamais passer une chance de briller, surtout devant quelqu’un comme l’horticultrice qu’elle admirait. Elle aurait dû y penser dès le début ! Devant quelqu’un qu’elle devait impressionner, la brune parvenait très souvent à surmonter sa timidité. La preuve : elle pouvait passer des heures à parler aux gamins dans les écoles de plantes et fleurs en tout genre. Kara pourrait très bien être son boost pour tenir convenablement cet étal et rendre son associée fière… ou juste ne pas lui faire regretter de s’être lancée avec elle.

Heureuse de trouver une âme généreuse prête à lui donner de son temps, elle indiqua donc à sa collègue où ranger ses affaires et la regarda avec une admiration sans borne passer de son côté de la table pour affronter les clients avec elle.

Deux heures plus tard, Nova n’était pas mécontente que l’Australe touche à sa fin. Les choses auraient pu être pires sans la blonde, et elle était presque certaine que sans sa présence ces dernières 120 minutes auraient eu l’air d’en être 1000. Nova avait été étonnée de découvrir que l’horticultrice partageait son malaise face aux inconnus. Elle qui se pensait si maladivement timide parvenait parfois à oublier qu’elle ne possédait pas le monopole du malaise en public. Mais deux timides valaient mieux qu’une seule et, comme prévu, la brune tira profit de la présence de sa collègue à ses côtés pour tirer profit de son besoin naturel de toujours briller en bonne société. Un sourire presque suffisant digne d’un vieux briscard de la vente qui aurait tout vu, tout entendu, se dessina sur ses lèvres en entendant la blonde confesser à moitié que l’expérience n’était pas vraiment de son goût.

— D’habitude, c’est mon amie Emberley qui s’occupe de la vente, je m’occupe surtout de faire les paquets ou de ranger… elle est douée pour ça, elle est très bonne avec les gens. Mais à chaque fois que je dois m’en occuper toute seule parce qu’elle est partie aux toilettes… ou malade, comme aujourd’hui, j’en finis toujours par me demander ce qui m’est passé par la tête le jour où je lui ai dit « oui ».

Elle haussa des épaules et reprit son rangement, toujours avec cette superbe de la survivante qui reconnaît très bien ce à quoi elle a survécu. Même si, au fond d’elle, Nova ne pouvait ignorer que cette assurance affichée était autant liée à la fin du calvaire qu’à la présence de la blonde. Sans elle à ses côtés, elle aurait été bien en mal d’aller jusqu’au bout sans fondre en larmes… et ce probablement devant un client.

— Merci encore, Kara…

Nova redressa la tête, incapable de retenir le fond de sa pensée et surtout sa reconnaissance pour sa collègue qui ne gagnait rien à l’aider en plus.

— Sans toi, ça aurait été un véritable calvaire, tu m’as vraiment sauvé la mise.

Poussée par un élan de gratitude – ou d’adrénaline en chute libre –, Nova baissa les yeux sur la boîte qu’elle était en train de remplir pour en tirer un produit et le lui tendre.

— Tiens… c’est… euh… vraiment le moins que je puisse faire… pour… te remercier.

Un nouveau haussement d’épaules ponctua sa phrase et elle se replongea aussitôt dans sa tache pour rougir de son côté et éviter le regard de la blonde pendant qu’elle finissait de ranger. Quand tout ce qui n’avait pas été vendu fut retourné dans leurs boîtes d’origine, Nova reprit la parole.

— Est-ce que tu veux qu’on aille prendre un verre pour nous remettre de nos émotions ?



--- planter c'est simple
Qui plante des courges obtient des courges, qui plante des haricots obtient des haricots.


Spoiler:
 
MessageSujet: (#) Re: Green Peace ~ Nova     Mer 30 Jan - 17:12
Kara Vakarian
http://beyond-earth.forumactif.com/t888-kara-vakarian-au-gros-sel-qu-est-ce-que-c-est-que-ces-conneries-vous-me-prenez-pour-une-epaule-d-agneau http://beyond-earth.forumactif.com/t890-kara-vakarian#8068
Messages : 185
Âge : 35 ans
Occupation : Horticultrice
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2214
Pseudo : dardar
Avatar : Yvonne Strahovski
Crédits : bliss?


Malgré la difficulté que la maraîchère avait montrée au tout début, la présence de Kara fut comme un coup de fouet, lui donnant une certaine assurance, comme la jeune femme qu’elle avait toujours imaginée pour elle. Loin de celle qui était timide et paniquée. Comme quoi, la blonde se trompait souvent sur les gens qu’elle côtoyait. Elle avait eu l’impression de se reconnaître pendant un moment mais l’élan de courage que Nova avait montré permis aux deux femmes de ne pas se cacher sous le stand en attendant que la foule disparaisse.

Nova expliqua à l’horticultrice qu’elle était rarement seule et qu’habituellement celle, avec qui elle travaillait, gérait la partie vente, lui permettant d’éviter le contact avec les clients. La jeune femme l’écouta tout en continuant de ranger les produits dans des boites.

Ne regrette pas, si ton amie te l’a proposée, c’est qu’elle devait penser que tu es parfaite pour le poste. Tu t’en es plutôt bien sortie, crois-moi.

Elle lui adressa un sourire bienveillant derrière son masque avant de reprendre la fermeture d’une des boites. La brune la remercia à nouveau ce à quoi Kara d’un geste de la main pour qu’elle ne se sente pas obligée de la remercier encore et encore. Elles allaient finir gênées toutes les deux à ne plus savoir où se mettre. Pourtant Nova insista, sincèrement reconnaissante du coup de main que la blonde lui avait portée.

Ce n’est rien, t’en fait pas, c’est … Je ne pouvais pas te laisser toute seule. C’est normal…

Il lui était impossible d’attendre quelque chose en retour, préférant donner de sa personne pour s’oublier elle entièrement. Au contraire, ce serait à Kara de la remercier de l’avoir accepté. Elle porta la boite fermée là où était les autres puis lorsqu’elle se retourna, elle put voir la maraîchère lui tendant un produit non vendu, voulant la remercier en lui offrant un invendu. Rougissant quelque peu face à cet élan, elle ne sut quoi dire.

Oh Nova, ce n’est pas nécessaire … C’est … Je … J’ai … Merci, c’est vraiment gentil.

Kara regarda le produit quelques instants, cachant son sourire en se retournant pour finir par le déposer là où était le reste de ses affaires. La jeune femme était vraiment adorable et à présent, elle s’inquiétait pour elle car le produit qu’elle lui avait donné ne ferait pas parti de la recette. La voilà maintenant embarrassée, reprenant le rangement là où elle l’avait laissée, continuant d’aider Nova comme elle pouvait.

Lorsque tout fut rangé, la maraîchère lui proposa d’aller boire un verre. La blonde resta sans voix à cette proposition, ne s’attendant pas une telle proposition. Il était vrai que les deux jeunes femmes ne se voyaient qu’au travail et Kara pouvait parfois être un peu dure lorsque cela concernait le travail. D’un point de vue extérieur, elle demandait toujours gentiment les choses, conseiller toujours sans hausser le ton mais pour l’horticultrice, elle avait l’impression de déclencher un orage magnétique.

… Franchement, oui. Je n’ai pas vraiment l’habitude de boire mais c’est la première fois que je peux dire : j’en ai besoin.

Elle eut un petit rire, n’ayant pas besoin de cacher son sourire grâce au masque, attrapant sa robe, le livre et la lotion. Si elle avait su, elle aurait pris son sac. Elle n’avait qu’une hâte, quitter l’astrale pour pouvoir enlever se masque et respirer un air plus frais.

Est-ce que tu connais un coin sympa ?

La blonde n’avait pas spécialement envie de retourner là où elle avait croisé une sorte de double au comportement déstabilisant ainsi que les quelques bars où elle avait pu boire un verre. L’envie d’un endroit nouveau se réveilla brusquement. Etrange mais pas désagréable.  



New Dawn
Every time when I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone, it went by, like dusk to dawn, isn't that the way, everybody's got the dues in life to pay
I know nobody knows, where it comes and where it goes, I know it's everybody sin, I got to lose to know how to win
MessageSujet: (#) Re: Green Peace ~ Nova     Sam 23 Fév - 13:46
Nova Aldren
http://beyond-earth.forumactif.com/t411-nova-aldren http://beyond-earth.forumactif.com/t417-supernova
Messages : 413
Âge : 26 ans
Occupation : Maraîchère
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Stella Maeve
Crédits : Shiya (avatar) WickersJulia (gif)
— Merci.

Nova baissa la tête pour cacher à la blonde le rouge qui lui montait soudain aux joues. C’est qu’elle avait beaucoup de mal à recevoir des compliments. À croire qu’elle avait raté un module de formation que tous les autres êtres humains recevaient de base et qui s’intitulait « Offrir et recevoir des compliments 1.0 », et ce, qu’il s’agisse d’inconnus ou de gens proches d’elle. Pour se reprendre et éviter de paniquer plus qu’elle ne le faisait déjà, elle trouva une façon de remercier Kara autant pour ses paroles que pour son temps en lui offrant un des produits qu’elle avait aidé à vendre.

Mais la réaction de la blonde la mit encore plus mal à l’aise et, rougissante, se contenta de trouver des choses à ranger autant pour s’occuper les mains que pour apaiser son cerveau mit à vif par tant d’interactions humaines. Elle se contenta d’un marmonnement qui voulait dire en substance « Mais non, c’est rien… » mais qui se révéla être un simple borborygme incompréhensible à moitié coincé dans sa gorge. Elle n’osa même pas regarder la réaction de son acolyte du jour et termina de se remettre de ses émotions en finalisant tout le rangement. Après ça, elle méritait bien d’aller boire un verre, et Kara était bien d’accord avec elle. En l’entendant rire doucement, Nova ne put s’empêcher de la suivre. Il fallait bien dire qu’après avoir affronté leurs peurs, l’une comme l’autre méritait amplement de se détendre avec un petit remontant. Peut-être plus Kara que Nova qui avait somme toute largement plus bénéficié de la présence de sa collègue qu’inversement. Sans elle, la brune aurait sûrement terminé sa journée en position latérale de sécurité au fond de sa couchette en se jurant qu’elle ne sortirait plus jamais de là sauf pour manger ou aller au petit coin. Et encore, pour ce qui était de manger, elle aurait été sûre de pouvoir amadouer une de ses colocataires pour lui ramener de quoi ne pas mourir de faim.

Si elle connaissait un endroit sympa ? Bien sûr ! Depuis des années, elle n’allait plus qu’au même endroit et se sentait toujours en faute lorsqu’elle osait mettre les pieds dans un autre établissement de peur que son barman préféré n’interprète sa visite comme une infidélité impardonnable. Halloween avait d’ailleurs bien mis ses nerfs à rude épreuve lorsqu’elle s’était rendue compte que Crius était là, de mauvais poil, à chercher du regard de nouveaux points sur lequel lâcher tout son fiel.

— Il y a la Ruche, sur le Colossus, si tu veux… Il y a de la xingji, des cocktails et l’ambiance est vraiment sympa !

Voyant que la botaniste n’émettait aucune protestation contre sa proposition, Nova prit les devants et ouvrit le chemin vers l’arrêt de navette le plus proche. Elle passa la moitié du chemin vers le C5 à combler le silence en lui décrivant l’établissement de Crius avec un enthousiasme authentique. Elles finirent par y arriver et s’installer dans une des alcôves en regardant la carte des boissons. Un détail se rappela à elle en posant les yeux sur les affaires que Kara avait transporté à bout de bras depuis le Columbiad.

— Au fait ! J’espère que je ne t’ai pas interrompue dans tes achats tout à l’heure ! Tu as pu acheter tout ce que tu voulais…

Elle s’en serait vraiment voulu de l’avoir empêché de profiter de son Australe comme elle voulait.



--- planter c'est simple
Qui plante des courges obtient des courges, qui plante des haricots obtient des haricots.


Spoiler:
 
MessageSujet: (#) Re: Green Peace ~ Nova     

RÉPONSE RAPIDE