Seeking for a piece of blue sky ¬ Joel
MessageSujet: (#) Seeking for a piece of blue sky ¬ Joel     Sam 8 Déc - 14:22
Ulysse Waiwiri
http://beyond-earth.forumactif.com/t1100-ulysse-it-s-not-really-rocket-science#10641
Messages : 73
Âge : 44 ans
Occupation : Concepteur de modules spatiaux
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Jemaine Clement
Crédits : Bright Star
Même du temps où ils étaient ensemble, Estia avait toujours eu un don pour lui faire comprendre qu’il lui tapait sur les nerfs sans avoir à ouvrir la bouche. Un talent rare et suffisamment maîtrisé pour qu’elle choisisse de continuer à s’en servir alors même qu’ils n’avaient plus que leur fils en commun. Ulysse n’allait pas faire de commentaire. À quoi bon ? Ils en seraient quittés pour des heures de disputes – si on en croyait l’historique de leur histoire – et il n’avait pas envie de ruiner sa bonne humeur aussi tôt dans la journée. Il se contenta donc de faire comme s’il n’avait pas vu le regard venimeux de la rousse ou son attitude agressive, avec sa stature toute droite et ses bras repliés, et serra son fils une dernière fois contre lui avant de se reculer pour le voir disparaître derrière la cloison de la cabine maternelle. Non sans avoir écopé d’un dernier regard plein de fiel. Gratuit mais habituel. Était-ce de sa faute à lui si Tim avait l’âme d’un aventurier et n’avait pas peur d’essayer de nouvelles choses quitte à mettre ses habits en pagaille et revenir avec quelques bleus et écorchures ? Le concepteur préférait le voir ainsi, le sourire aux lèvres et l’œil brillant plutôt qu’amorphe à noyer son ennui dans un terminal comme certains autres gosses. Estia pouvait ne pas partager son point de vue, elle n’était pas obligée en revanche de lui faire sentir à quel point elle le trouvait idiot. Non – comment avait-elle dit déjà ? Irresponsable.

Mains dans les poches, le brun remonta les couloirs du Tiangtang, les pensées divisées entre ce qu’il irait faire avec Tim à son prochain jour de garde et ce qu’il pouvait faire dès qu’il aurait quitté le vaisseau. Trouver un distributeur et prendre quelque chose à grignoter sur le chemin du C5 et commencer à apprendre l’art subtil du yoyo à son fils. Ses rêves de transmission générationnelle des secrets familiaux se délita en reconnaissant une chevelure en bataille connue, ornant un banc public. Il aurait fallu quelques mètres de plus pour qu’Ulysse passe à côté. Sa vue n’était plus ce qu’elle était et fixer à longueur de journée des détails de plan sur un petit écran n’était pas pour l’aider mais il avait tout de su reconnaître Joel. Un point pour lui.

Le concepteur changea de trajectoire et s’approcha à grands pas, ravi de retrouver un visage connu sur son chemin. Surtout qu’il ne l’avait pas vu depuis quelques temps. Le voir aujourd’hui était un signe du destin. Forcément.

— Hey, l’ami ! Yǐjīng hěnjiǔle ! Je peux me joindre à toi ?

Demanda-t-il, le sourire aux lèvres en désignant le banc sur lequel il était assis d’un petit mouvement du menton.
MessageSujet: (#) Re: Seeking for a piece of blue sky ¬ Joel     Jeu 3 Jan - 22:50
Joel Morales
Messages : 87
Âge : 43
Occupation : inspecteur de la milice
Habitation : columbiad
Arrivée : 2212
Pseudo : Canard
Avatar : joaquin phoenix
Il avait relâché une longue volute de fumée à l’odeur qui aurait pu être âcre si elle n’avait pas été éliminée par les avancées horticoles. Il y avait un moment déjà que la plupart des cigarettes de la flote étaient électroniques (afin de contrôler encore mieux les nuisances olfactives), mais il n’en demeurait pas moins que le tabac n’avait plus son odeur caractéristique.

Ni ce qui se retrouvait réellement dans le petit cylindre roulé à la hâte par Joel et sur lequel il tirait encore une fois, comme nerveux.

Un paquet de caramels ramollissait lentement, posé sur sa cuisse, alors qu’il avait investi à lui seul un banc public du Tiantang, un bras sur le dossier, l’autre main occupée tapoter nerveusement sur sa cigarette artisanale, laissant échapper, à l’occasion, une particule ou deux de cendre. L’appétit lui était venu dès qu’il avait eu fini de griller la première, et la paresse l’avait empêché de retourner aussitôt chez lui, continuer de ruminer ses sombres pensées. La mort de Vega avait causé la recrudescence de ses violents cauchemars; il se rappelait rarement du contenu, juste de l’impression de vacuité spirituelle qu’il ressentait après. L’impuissance, la détresse qu’il se gardait bien de partager avec qui que ce soit. Il avait la singulière et désagréable certitude d’avoir encore échoué, encore failli, là où il n’avait aucun pouvoir de modifier le cours de l’existence. Or, s’il ne pouvait pas améliorer les choses, à quoi bon tisser des liens, à quoi bon s’obstiner?

Être bon causerait sa perte.

« T’sais bien que j’parle pas wonton », fait-il simplement d’un ton neutre, comme s’il n’enregistrait pas tout à fait la présence d’Ulysse, même s’il avait reconnu sa voix dès sa première syllabe. Peut-être par simple esprit de contradiction, Joel avait refusé d’apprendre le mandarin à son arrivée sur la flotte, bien que quelques phrases redondantes s’étaient malgré lui imprimées dans son esprit. Son héritage était hispanique et il refusait de céder le peu d’espace réservé aux langues dans son cerveau sentimentalement atrophié à des mots qui prendraient la place de ceux de sa mère. Un peu en retard, il finit par se décaler, laissant assez d’espace à Ulysse pour se poser près de lui. Le paquet de caramels tombe sur le sol pendant sa translation, mais il ne fait que soupirer, donnant un coup de talon sur le dégât pour le pousser sous le banc. « Occupé avec le travail, alors? » L’inspecteur se redresse lentement, éteignant ce qui restait de sa cigarette sur la semelle de son soulier gauche, posé sur son genou opposé. Toutes les occasions étaient bonnes de sécuriser un sujet qui n’était pas son allure négligée et son apparent manque de considération pour sa santé et son environnement. « Ça approche, mine de rien. Tu t’lances dans l’truc ou tu restes au chaud? » Pas qu’il avait réellement une idée du climat de Qiang, à vrai dire.




--- i thought by now
i'd find rough justice is a long lifeline, back and forth between the desert and the sea, who i was and i will always be
MessageSujet: (#) Re: Seeking for a piece of blue sky ¬ Joel     Mer 30 Jan - 12:17
Ulysse Waiwiri
http://beyond-earth.forumactif.com/t1100-ulysse-it-s-not-really-rocket-science#10641
Messages : 73
Âge : 44 ans
Occupation : Concepteur de modules spatiaux
Habitation : Columbiad
Arrivée : 2200
Pseudo : Biss
Avatar : Jemaine Clement
Crédits : Bright Star
Prenant l’absence de réponse négatif pour une invitation à demi-mot de partager le banc avec lui, Ulysse se laissa tomber aux côtés de l’inspecteur. Quant à savoir ce qu’il parlait ou non, le concepteur se contenta de hausser les épaules sans se départir de sa bonhomie. Il oubliait toujours. Pas que pour Joel, ceci dit. Il lui arrivait de changer de langues parfois sans s’en rendre compte – bien que ce soit assez rare. Mais lorsque le brun changeait volontairement de langue, ce n’était pas par lubie. Il réservait ses talents pour aider son interlocuteur et le mettre en confiance ou, bien au contraire, pour l’embêter sans perdre de son sourire. Lui qui détestait la violence et les querelles avait trouvé là un subterfuge plus ou moins subtil – tout dépendait de son niveau d’énervement ou d’alcoolémie – pour se défendre à sa manière.

— Désolé… J’oublie toujours.

Ce qui ne l’empêcherait sans doute pas de recommencer et de se faire reprendre à nouveau. Joel n’avait pas l’air de lui reprocher sa tendance à la poisson-rougite, et tant qu’il ne le prenait pas mal, le concepteur risquait de ne pas l’enregistrer durablement. Pour l’instant, tout allait suffisamment bien entre eux pour qu’il n’ait pas à faire des efforts pour se rendre complaisant à son voisin.

Même s’il aurait des choses à redire sur les manières de faire dudit voisin, songea-t-il en le regardant repousser sous le banc un tas de déchets qui ne serait pas recyclé là où il était. Pourtant, Ulysse garda ses remarques pour lui. Peut-être arriverait-il à faire abstraction de cette atteinte à la propreté du vaisseau, peut-être pas, mais son attention avait des choses plus graves à surveiller. Il redressa la tête à la question de son compère et retrouva son sourire. Ces derniers temps, le concepteur avait eu tout loisir de travailler. Son fils Tim s’était retrouvé à dormir à cheval sur deux chaises plus de fois ces quelques dernières semaines que pendant toute l’année écoulée… et Ulysse avait dû esquiver les appels d’une Estia scandalisée en proportion. Les distractions de sa famille à part, il n’avait pas à se plaindre du rythme qu’on leur demandait ces dernières semaines. De toute manière, ce n’était pas comme s’il ne les faisait pas déjà avant, ses heures supplémentaires. La seule chose qui avait changé, c’est qu’il n’était plus tout seul et qu’il n’entendait plus de questions sur l’heure à laquelle il était parti.

— Comme tout le monde…

Répondit-il en se laissant couler contre le dossier du banc. Il regarda un jeune militaire pressé passer devant eux avant de se reprendre.

— Enfin « tout le monde »… J’imagine qu’à force de faire faire des heures supplémentaires à toute la Flotte, vous devez pouvoir enfin respirer un peu de votre côté, non ?

Les gens devaient être bien trop crevés pour avoir la force de faire des bêtises. Après tout ce qui s’était passé cette année, les forces de l’Ordre ne devaient pas cracher sur un peu de répit… Il jeta un regard en coin vers Joel avec un sourire. L’homme n’avait pourtant pas l’air de l’inspecteur frais comme un gardon d’avoir pu faire quelques bonnes nuits de sommeil. Pas qu’il ait déjà eu cet air-là, cela dit. Son regard dévia de nouveau vers les gens qui passaient, essayant de ne pas avoir l’air trop heureux en devinant entre les lignes le nom de Qiang. Garder un air détaché n’était pas chose aisée pour quelqu’un comme Ulysse qui prenait facilement les choses à cœur. Pourtant, il y parvint presque. Ne pas regarder son interlocuteur devait aider.

— Oh, je ne sais pas si on me laissera faire mais je vais tenter ma chance, ça oui. Comment ça va toi, sinon ?

Son sujet favori concernant Joel depuis quelque temps. Quelque temps qui durait depuis bien trop longtemps à son goût.
MessageSujet: (#) Re: Seeking for a piece of blue sky ¬ Joel     

RÉPONSE RAPIDE