judge, jury and executioner / jyreese
MessageSujet: (#) judge, jury and executioner / jyreese     Jeu 20 Sep - 19:55
avatar
Messages : 447
Leona Rosenstein vice-amirale et conseillère aux affaires militaires
Ils avaient utilisé une salle de tribunal, faute de mieux, faute d’autre endroit plus approprié. C’était la première fois que Leona revenait sur une décision, parce que quand elle apposait son sceau sur quelque chose, c’était en sachant que c’était la meilleure solution, et qu’elle défendrait ses convictions sans réserve – elle avait soigneusement pesé le pour et le contre, imaginé mille et un scénarios, et n’avait rien laissé au hasard. Or, il y avait eu le Jeanne d’Arc, et il avait fallu qu’elle révise son modus operandi de toujours, et surtout, elle avait commencé à douter d’elle-même. Brièvement, secrètement. Il fallait faire preuve de souplesse et elle se connaissait suffisamment bien pour savoir que ce n’était guère sa force. Elle était connue pour son style ferme, mais juste, jamais mu par l’émotion, trop protectrice de ces périodes de son passé qui étaient les seules à lui faire abandonner son masque de marbre et sa main de fer.

Aujourd’hui, elle s’improvisait juge. Elle s’était entourée de certains gradés de la légion pour l’épauler dans cette révision de dossier qui, si elle représentait une aberration dans la façon de fonctionner de la flotte, pourrait devenir une philosophie reproduite en fonction des besoins, adaptée selon les exigences sans cesse révisées de la future colonisation de Qiang. L’attaque du Jeanne d’Arc avait été un réveil brutal pour tous et elle s’assurerait par tous les moyens possibles que de pareilles circonstances ne se reproduisent plus; ou du moins pour en limiter les dégâts. Ça voulait dire plus de soldats, notamment, et sa longue discussion avec Priya, aussi doucement naïve que vivement intelligente lui avait mis l’évidence sous le nez. Entraîner des légionnaires, des miliciens, c’était long, et ils n’avaient peut-être pas tout ce temps. Ils pouvaient supplémenter la formation des miliciens et des douaniers pour qu’ils soient plus réactifs, mieux préparés, mais renflouer le nombre de légionnaires s’avérerait difficile.

Leona frotte son visage fatigué d’une main lasse, laissant une longue respiration reprendre le dessus sur son esprit troublé. Avant de changer d’avis, elle pose sa main sur le panneau d’accès, qui s’ouvre aussitôt, la laissant apercevoir la demi-douzaine de légionnaires qui avaient été conviés, arrangés en trios de chaque côté d’une chaise vide – la sienne. Devant, à l’opposé, une figure assise, un homme seul devant une vague militaire qu’il savait présente pour le juger. Les uniformes se lèvent d’un geste, lui adressant le salut militaire qui lui était dû, et elle leur répond solennellement. Elle ne prenait jamais les traditions à la légère. La vice-amirale prend place dans la chaise libre, en silence, pose la tablette devant elle, apprécie d’un coup d’œil le verre d’eau qui a été posé devant elle – elle en aurait besoin. « Charlie, débute l’enregistrement vidéo. » Des cliquètements se font entendre de part et d’autre de la pièce alors que les caméras se focalisent sur l’homme. « Prêt à enregistrer. »

« En ce jour du 20 septembre 2227, le présent panel s’est réuni afin de décider de la possible réintégration de Jyreese Ordo, anciennement légionnaire jusqu’à son arrestation et subséquente condamnation pour homicide involontaire en novembre 2224, parmi les rangs militaires de la Fédération. » Elle prend une pause, pensive. « Au terme de cette séance, il sera décidé si M. Ordo pourra à nouveau prétendre porter l’uniforme de son ancienne affectation et les modalités qui y sont rattachées. M. Ordo, la décision de ce panel, quelle qu’elle soit, sera finale et sans appel. Acceptez-vous de vous y soumettre? »
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Ven 21 Sep - 22:42
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 203
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Mécanicien. Il a été légionnaire. Pilote. Et il est en train de faire en sorte que cette vocation soit de nouveau sienne.
Habitation : Aujourd'hui sur le Columbiad, il vivait auparavant sur l'Argus One et cet endroit lui manque. Cruellement. Par contre, le Lady Grace sur lequel il a passé deux ans ne lui manque absolument pas.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
judge, jury and executioner.


Les doigts terminent de boutonner la veste noire. Un regard pour son reflet. Il n'est pas certain. Il craint de paraître trop... Sombre, vêtu de cette manière mais c'est ce qu'il a estimé être la meilleure tenue possible pour faire face au panel qui se réunit afin d'étudier son dossier aujourd'hui. Un pantalon, un col roulé, une veste, le tout noir. Parce qu'il estime que le sobre est ce qu'il y a de mieux et oui, il aurait pu choisir du gris ou du blanc mais le noir a ce quelque chose de plus solennel, de plus respectueux également, en tout cas dans son esprit. Il estime que ce serait déplacé de se vêtir autrement. Quand au reste de son apparence... Il n'a pas pu se résoudre à couper ses cheveux. Pourtant, il a conscience qu'il peuvent sembler trop long mais mais cela fait partie de celui qu'il est à présent. Qui plus est, il a réussi à les faire tenir en arrière ce qui lui donne, il l'espère, un air assez sérieux ou en tout cas loin d'être négligé. La barbe, elle, a été légèrement taillée pour l'occasion. Il ne l'a pas rasée car cela non plus il ne peut pas s'y résoudre mais taillée oui, là encore pour lui donner un air plus... Moins... Un air qui, il l'espère, montrera de lui une bonne image au panel. Un regard à son terminal. L'heure approche. Et il a l'estomac noué Jyreese. Extrêmement noué. Tout dépend de ces quelques moments qu'il va passer face à ces personnes. Tout. L'avenir de Sanah. Son avenir à lui. Tout. Alors il se met la pression bien sûr mais cette pression ne le déstabilise pas, au contraire. Elle lui permet de prendre en assurance, en confiance, d'être sûr de lui, de ses choix et de ce qu'il veut. Il sait qu'il est possible que les choses ne tournent pas comme il le souhaite, il le sait parfaitement mais il aura au moins essayé et il est certain qu'il va se battre pour qu'on lui redonne sa place. Un dernier regard pour son reflet et il quitte sa cabine. Et sur le chemin qui le mène à la salle de tribunal, là où il va se retrouver seul face à ceux qui vont sceller son destin, seul parce qu'il l'a décidé, ses pas se font plus lourds qu'il ne l'aurait cru. Pas qu'il regrette son choix ni sa décision de tout tenter car il ne le regrette pas non mais parce qu'il appréhende sincèrement. Il appréhende une issue à son désavantage bien qu'il essaye de rester positif. Et il appréhende également parce que ce n'est autre que la vice-amirale qui va présider ce panel. Celle que Jyreese voulait à la tête de la Flotte. Celle qui a eu son vote. Celle qu'il admire et respecte.

Celle qui va décider ce qu'il va advenir de lui.

Lorsqu'on lui ouvre les portes de la salle, les six légionnaires conviés pour assister à cette révision de dossier sont déjà installés. Le bras de Jyreese le démange car l'envie et le besoin de les saluer est là. Vieille habitude qui a la vie dure mais il n'est plus légionnaire. Il est là pour le redevenir mais il ne l'est pas en cet instant alors il n'a pas de salut militaire à faire. Il se contente de hocher la tête avec respect avant de regarder la chaise qui l'attend et de s'en approcher, non sans avoir les jambes quelque peu tremblantes. C'est que cela lui rappelle de bien mauvais souvenirs même s'il était plus ou moins dans un état second quand il a été jugé. Et aujourd'hui, il n'est pas là pour être jugé, il est là pour qu'on révise le dit jugement, qu'on étudie son dossier et qu'on lui laisse la possibilité de reprendre son ancien poste. Pourtant... Pourtant, s'il fait face à un non, cela sonnera très clairement comme une seconde condamnation. Il balaye la pensée rapidement et s'installe sur la chaise, joint ses genoux et pose ses mains sur ces derniers. Puis il attend. En silence. Droit. Prêt. Les secondes s'étirent longuement, le silence commence à le peser mais il ne bouge pas, il est figé sur sa chaise. Puis la porte s'ouvre soudain sur Leona et bien sûr qu'il a ce réflexe de se redresser au même moment que les légionnaires. Et le bras est prêt à se lever également mais là encore il s'arrête dans son geste. Il ne peut pas la saluer de cette manière. Et il a cette pensée soudaine Jyreese : il espère pouvoir la saluer comme un légionnaire lorsqu'il quittera la pièce. En attendant, il se réinstalle sur sa chaise quand Leona s'est elle-même installée et reprend sa posture initiale. Pourtant, son instinct de légionnaire lui hurle de rester de debout, de se tenir au repos mais il n'en fait rien. Il doit rester à la place qui est encore la sienne pour le moment. La voix de Leona s'élève soudain et le rythme cardiaque de Jyreese s'emballe. Cela commence. Et cela ne finira que lorsqu'il pourra reprendre sa place ou qu'il devra s'en chercher une autre. La gorge de l'ancien légionnaire se serre à l'évocation de l'homicide involontaire, de la condamnation, de la date. Presque il y a trois ans. C'est si près et à la fois si loin. Puis vient ce qui résultera de cette séance. « La décision de ce panel, quelle qu'elle soit, sera finale et sans appel. » Sans appel oui. Et il le sait. « Acceptez-vous de vous y soumettre ? » La question lui est posée directement et il plante son regard dans celui de la vice-amirale avant de se relever. Il a beau devoir rester à sa place, et c'est ce qu'il fait puisqu'il ne se met pas au repos, il ne peut pas lui répondre en restant assis : dans l'esprit de Jyreese, ce serait manquer de respect à Leona. Alors oui, il se lève, les bras les long du corps. Il s'essaye à une posture de civil. Plus ou moins. « Oui je l'accepte. » qu'il répond finalement d'une voix sommes toutes assez neutre. « Et je vous suis reconnaissant d'avoir accepté de discuter de ma possible réintégration. » Oui, il est reconnaissant.

Et il ne reprendra pas place sur sa chaise sauf si Leona le lui ordonne.





(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Leona parle en a92c3c


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


Come into the light.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Mar 2 Oct - 22:54
avatar
Messages : 447
Leona Rosenstein vice-amirale et conseillère aux affaires militaires
La raideur de son vis-à-vis n’est pas sans échapper à Leona, qui remarque qu’il dégage encore, malgré tout, la rigueur attendue d’un soldat. Il est concis dans son acceptation, respectueux, ce qui plaît à la vice-amirale sans pour autant qu’elle le montre. Non, elle reste impassible, insondable, consciente que par estime pour l’ancien légionnaire, lui adresser quelque sourire chaleureux, voire encourageant, ne serait que l’inciter à croire que c’était gagné d’avance. D’aucuns auraient pu croire que si Leona elle-même avait insisté pour chapeauter ce comité, c’était parce qu’elle savait que ce n’était qu’une formalité avant que Jyreese réintègre les rangs militaires. Or, il n’y avait rien de plus faux. Elle venait tester la formule, mais surtout, jeter les bases d’un processus qui, s’il avait du succès, serait reproduit par d’autres dignitaires. « Asseyez-vous, M. Ordo. » Elle baisse pour la première fois les yeux sur sa tablette, se remémorant en quelques secondes les détails qui auraient pu lui échapper sur l’historique de l’homme. Pourtant, le cas avait de quoi marquer les esprits par sa rareté et la façon dont il avait été géré.

Elle s’éclaircit la gorge, poussant le terminal un peu plus loin devant elle, sur le bureau. Ses doigts se croisent alors qu’elle ancre son regard dans celui de Jyreese. « Avant de passer aux détails moins rutilants de votre dossier, j’aimerais que vous nous expliquiez les raisons pour lesquelles vous avez accepté de vous soumettre au jugement du présent comité. » Elle prend une gorgée de son verre d’eau pour faire passer la fatigue dans sa voix. « Si je ne me trompe pas, vous avez été réassigné sur le Colossus 5 à titre de mécanicien après votre sortie du Lady Grace. Cette situation ne vous satisfait-elle pas? » l’interroge-t-elle, à moitié question piège, à moitié curieuse. Elle ne portait guère le Colossus 5 dans son cœur, même si l’amirale et la conseillère Hartmann s’entêtaient à tenter de lui faire voir les beaux côtés de ce repaire de pirates et de truands. Quelque part, elle souhaitait voir si le légionnaire avait la même opinion qu’elle – et s’il oserait l’admettre.
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Mer 3 Oct - 11:32
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 203
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Mécanicien. Il a été légionnaire. Pilote. Et il est en train de faire en sorte que cette vocation soit de nouveau sienne.
Habitation : Aujourd'hui sur le Columbiad, il vivait auparavant sur l'Argus One et cet endroit lui manque. Cruellement. Par contre, le Lady Grace sur lequel il a passé deux ans ne lui manque absolument pas.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
judge, jury and executioner.


« Assez-vous Monsieur Ordo. »

Et seulement alors il s’exécute, non sans ressentir un réelle pointe au cœur au « monsieur », parce qu’il fut un temps, elle aurait dit « Sergent Ordo » et qu’il voudrait Ô combien l’entendre de nouveau. C’est pour cela qu’il est là. Pour cela qu’il se tient devant ces personnes qui vont décider de son avenir. Pour cela qu’il se tient devant celle qu’il admire toujours au plus haut point. Celle qui baisse les yeux pour pouvoir observer sa tablette et les mains de Jyreese deviennent moites parce qu’il sait qu’il jette un œil à son dossier, il sait qu’elle se remémore les pourquoi, les comment. Il le sait oui et bien sûr qu’il en ressent une certaine anxiété. Il sait les sujets qui vont sans doute être abordés et il espère être prêt car en réalité, il n’est pas tout à fait certain qu’il le soit. Mais il se souvient les mots de May et il s’y accroche. Comme il s’accroche aux mots de son frère jumeau. Comme il s’accroche au visage souriant de Sanah. La vice amirale s’éclaircit la gorge et Jyreese souffle tout doucement. Nous y sommes. « Avant de passer aux détails moins rutilants de votre dossier… » Les fameux détails qui lui donnent les mains moites. « Je voudrais que vous nous expliquiez les raisons pour lesquelles vous avez accepté de vous soumettre au jugement du présent comité. » Pour retrouver ma vie ? Il pourrait répondre du tac au tac mais il ne s’agit simplement pas de cela même si c’est une réelle raison. Leona poursuit finalement en mentionnant brièvement le Lady Grace, elle s’attarde en réalité sur sa nouvelle fonction de mécanicien. « Cette situation ne vous satisfait-elle pas ? » Bien sûr que non. Non, il n’est pas satisfait de cette situation et lorsque sa bouche s’ouvre pour reprendre la parole, c’est un air résolu et décidé qui s’affiche sur son visage.

« Non, je ne suis pas satisfait de cette situation. » qu’il répond finalement, droit sur sa  chaise, le regard braqué dans celui de la vice amirale. « Toutes les mains sont importantes sur la Flotte, toutes. Mais mes mains ne sont pas faites pour la mécanique : elles sont faites pour piloter comme je suis fait pour être un soldat. Et au moment où j’ai cessé d’en être un, la légion m’a manqué. » Vérité simple. Vérité absolue. « Ce n’était pas un simple travail : c’était une vocation. C’est une vocation. » qu’il corrige finalement. « Comme ça l’était pour mon père avant moi. » Et au moment où il prononce les mots ça le touche en plein cœur. Cela fait longtemps qu’il n’a pas parlé de son père et il n’avait pas songé en parler aujourd’hui, devant ce comité, devant ces personnes dont certaines ont sans aucun doute connu le père de Jyreese. Il marque un silence, le regard se détourne de Leona pendant un bref instant avant qu’il ne reprenne une profonde inspiration et qu’il revienne chercher ses prunelles des siennes. « Il aurait été très déçu de moi, de me voir quitter par la force la légion. » C’est sûr oui et si pendant une seconde Jyreese se sent accablé par cette pensée, les épaules se redressent un petit peu ensuite. Le menton aussi. « Mais il aurait été fier de me voir aujourd’hui devant vous je pense. Il aurait été fier de me voir avoir le courage de vous faire face pour récupérer ma place. » Et il dit « ma » oui. Il le dit. Sans ciller. « C’est cela qui me pousse à être là, à enfin franchir le pas : je veux retrouver ma place. Je veux de nouveau servir la légion parce que c’est ce pour quoi je suis fait et… » Il marque un silence et reprend une autre profonde inspiration. « Et si j’ai longtemps pensé ne pas en être digne, c’est différent à présent. L’erreur que j’ai commise ne devrait pas définir le reste de mon existence. » Et qu’il y croît quand il le dit, qu’il y croît. Il lui aura fallu longtemps pour y croire.




(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Leona parle en a92c3c


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


Come into the light.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Jeu 4 Oct - 22:12
avatar
Messages : 447
Leona Rosenstein vice-amirale et conseillère aux affaires militaires
« Je vois. » Elle ne dit rien d’autre, l’air impassible, malgré tout. Elle n’avait pas demandé l’histoire de vie de son interlocuteur et la longueur de sa réponse tranchait de la concision et de la clarté qu’elle privilégiait généralement, mais elle laisse les paroles de Priya lui revenir en tête : fais preuve de plus d’empathie, qu’elle lui répétait sans cesse, et Leona tentait de faire de son mieux, mais elle avait déjà suffisamment de problèmes pour s’attarder à ceux des autres en plus. Pourtant, elle ne pouvait guère reprocher à Jyreese de manquer d’assurance et de passion lorsqu’il en venait à son appartenance à la légion, mais elle avait besoin de plus que de jolis mots et d’yeux embrouillés de larmes pour prononcer son verdict. « Parlons-en, de cette erreur, comme vous dites », reprend-elle un peu plus sèchement. Elle n’aimait pas l’utilisation du mot erreur dans ce contexte – ni dans aucun autre, d’ailleurs. On ne faisait pas d’erreur; on prenait de mauvaises décisions. Dans toute sa rigueur militaire, Leona était convaincue de la véracité de cette philosophie. Tapotant brièvement sur la tablette, elle en extrait les informations qu’elle recherche. « Estimez-vous avoir suffisamment canalisé cette impulsivité qui vous avait été reprochée? Votre séjour sur le Lady Grace a-t-il eu l’effet de vous calmer l’âme autant qu’il a pu vous écorcher physiquement? » Les mots sont durs, le ton aussi. Elle lui remet sous le nez les détails qu’elle voit sur sa tablette : l’asthme grave, la prothèse civile pour sa jambe amputée. Était-il suffisamment en forme pour reprendre du service? Était-il assez motivé pour se soumettre aux étapes nécessaires pour s’en assurer?

Elle pince les lèvres, presque imperceptiblement. « M. Ordo, tout le monde est au courant de votre passé. Êtes-vous prêt à faire face aux critiques de vos pairs, de vos supérieurs? À risquer qu’ils ne vous pardonnent pas, même si ce panel pourrait vous réintégrer à la légion? » À la méchanceté, aux railleries, aux insultes? Au climat hostile que certains autres militaires pourraient lui opposer? Y avait-il seulement pensé? L’idée qu’il puisse abandonner après tous ces efforts suffit à l’irriter. Or, elle demeure calme, toujours de marbre. Elle était dure, volontairement, pour lui donner un avant-goût de ce à quoi il s’exposerait si elle lui offrait la rédemption qu’il espérait.
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Ven 5 Oct - 9:07
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 203
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Mécanicien. Il a été légionnaire. Pilote. Et il est en train de faire en sorte que cette vocation soit de nouveau sienne.
Habitation : Aujourd'hui sur le Columbiad, il vivait auparavant sur l'Argus One et cet endroit lui manque. Cruellement. Par contre, le Lady Grace sur lequel il a passé deux ans ne lui manque absolument pas.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
judge, jury and executioner.



« Je vois. » puis plus rien. Jyreese reste figé sur sa chaise. Il essaye de rester stoïque, détaché, mais il ne peut s’empêcher de frémir quand elle enchaîne : « Parlons-en, de cette erreur comme vous dites. ». Et s’il frémit, c’est non seulement parce qu’ils sont sur le point d’aborder un sujet qui est et restera toujours extrêmement difficile pour Jyreese, mais également en raison du ton que Leona emploie. Elle semble plus sèche et Jyreese comprend alors qu’il a fait une autre erreur en parlant justement d’erreur. Pourtant, dans son esprit, c’est bien de cela dont il s’agit : une erreur de jugement qui a conduit à un acte répréhensible. Leona poursuit, implacable, mentionnant le Lady Grace comme s’il ne s’agissait finalement que d’un détail dans cette histoire. Elle ne peut pas comprendre. N’aura sans doute jamais à comprendre puisqu’il est irréprochable. Il fronce un peu les sourcils quand elle parle d’impulsivité. Les jours après l’homicide restent flous pour Jyreese, tout comme le jugement en fait et il avait fait l’impasse à ce propos. Un propos avec lequel il n’est pas d’accord. Mais c’est quand elle parle de son âme et surtout de son physique écorché que les poings de Jyreese se serrent un peu. Parce qu’elle en parle avec un tel détachement, encore une fois, comme si tout ceci n’était rien. Ce n’est rien pour elle au fond, rien, Jyreese n’est qu’un homme parmi tant d’autres. Mais sa jambe perdue, le développement de son asthme, et le mental amoché après les deux ans sur le Lady Grace… Non, rien de tout ceci ne devrait être minimisé. Puis vient le moment où elle mentionne le jugement des autres légionnaires, de ce à quoi il risque de faire face. Alors il plisse un peu les yeux Jyreese : que croit-elle ? Qu’à sa sortie de prison on lui a déroulé un tapis rouge ? Que son existence a été d’une simplicité à pleurer après sa sortie ? Il ne prononcera par ces mots parce qu’il restera quoi qu’il arrive respectueux. Mais il les pense. Et il doit, d’une manière ou d’une autre, se faire entendre.

« J’ai déjà fait face aux jugements des autres, Vice Amirale. » qu’il répond finalement, la mâchoire un peu serrée. « Et cela n’a pas été facile. » Il ne minimise rien : il a souffert du jugement des autres. Cependant… « Mais avec de la patience, j’ai pu montrer à ces personnes que je n’étais pas qu’un ex prisonnier. J’ai pu regagner la confiance d’un bon nombre de personnes, d'anciens frères légionnaires. » Il le précise puisque c’est la vérité. « Et des inconnus. » Il pense notamment à Nova. « Des personnes qui me craignaient sans raison et j’ai fini par leur faire voir qu’il n’avait justement aucune raison de me craindre. Alors oui, je suis prêt à faire face au jugement de mes pairs et de mes supérieurs. Je ferai preuve de la même patience et je parviendrai à regagner leur confiance. » Toujours sûr de lui. Il a conscience que cela va être monstrueusement difficile mais il est prêt oui. « Quant à l’impulsivité dont vous faites mention, il ne s’agissait pas de cela. » Est-ce une bonne idée de la contredire ? Sans doute pas mais puisqu’il tient à être honnête, autant qu’il le soit jusqu’au bout. « Il s’agissait d’un instinct de protection. Pour mon frère. Pour moi. Et l’erreur a été de mettre au service de cet instinct mes capacités de légionnaire. C’est cela qui m’a conduit à cet homicide. » Il le dit. Sans ciller il le dit. Il prononce le mot. « Et soyez assurée, Vice Amirale, que mes deux années sur le Lady Grace ont été suffisantes pour me permettre de me rendre compte que cela ne pouvait pas se reproduire. » Parce que mine de rien, il en a bavé là-bas. Elle n’a pas idée à quel point. « La leçon est retenue et acquise. J’ai été confronté à une situation similaire il y a quelques jours. » Cela lui vient tout seul et il ne va certainement pas retenir les mots : elle veut une assurance ? Elle va en avoir une. « J’ai vu une personne proche de moi faire face un homme violent. Et pourtant, je ne me tiens pas devant un tribunal pour un autre homicide aujourd’hui. Je me tiens devant vous. » Un silence. Une brève réflexion avant de poursuivre. « J’ai été changé par mon acte, assez pour ne jamais le répéter. Mes proches pourraient vous le confirmer. Et je sais que je ne serai jamais plus le même homme mais je crois pouvoir être un homme meilleur mais il me faut pouvoir vous le prouver et le prouver aux autres. » Et si cela a l’air simple pour lui, de dire tout cela, ça ne l’est pas non. Le chemin a été si long pour en arriver là...



(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Leona parle en a92c3c


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


Come into the light.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Mar 9 Oct - 23:03
avatar
Messages : 447
Leona Rosenstein vice-amirale et conseillère aux affaires militaires
« L’inverse aurait été aberrant. » Il prétendait qu’il avait su faire face à une situation similaire de façon différente et c’était tout à son honneur. Pourtant, elle ne retient pas le commentaire sec qui lui échappe. S’il est dénué de vitriol, il souligne un certain agacement… qui n’en est pas vraiment. Leona est tiraillée entre l’envie de l’absoudre et de le réintégrer derechef, détectant dans les paroles et les gestes de Jyreese une véritable envie de rédemption. De l’autre, elle créait un dangereux précédent en permettant à un criminel d’être réinséré dans la légion.

Ses doigts, entrelacés devant elle, se crispent alors qu’elle l’écoute avec plus de magnanimité qu’elle l’aurait imaginé. Malgré tout, elle ne peut pas réprimer cet imperceptible geste d’agacement. « Certes, M. Ordo, vous avez fait amende honorable pour vos actes. » Elle doit lui accorder au moins cela. Entre son séjour à l’ombre et les témoignages de ses supérieurs actuels et passés, certains de ses proches que le comité avait sondés en amont, il semblait que les choses se soient tassées sur ce plan. Jyreese avait réussi à se refaire une place dans la société civile. « Or, peut-être que l’attitude des autres sera différente lorsqu’il s’agira de mettre leur vie entre vos mains. » Elle sait que les mots sont durs et elle n’attend aucune réponse à son affirmation – son regard le dicte clairement. Sois-en simplement conscient, qu’ils crient, les yeux clairs de la vice-amirale trop éloquents pour son propre bien.

Elle finit par pousser un bref soupir. « Je ne suis pas infaillible, mais s’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que je sais juger du caractère d’un homme, M. Ordo. Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’étirer la séance. » Elle se penche un peu pour observer les militaires qui la flanquent, échangeant avec eux quelques murmures indiscernables. Leona s’accorde une gorgée d’eau avant de reprendre. « Y a-t-il autre chose que vous souhaitez mentionner au présent comité avant que nous ne rendions notre décision? » lui demande-t-elle enfin, offrant à Jyreese une ultime chance de faire valoir son cas. Ensuite, il remettrait son sort au panel qui lui faisait face, pour le meilleur ou pour le pire.

MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Mer 10 Oct - 9:10
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 203
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Mécanicien. Il a été légionnaire. Pilote. Et il est en train de faire en sorte que cette vocation soit de nouveau sienne.
Habitation : Aujourd'hui sur le Columbiad, il vivait auparavant sur l'Argus One et cet endroit lui manque. Cruellement. Par contre, le Lady Grace sur lequel il a passé deux ans ne lui manque absolument pas.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
judge, jury and executioner.



Elle est implacable. Elle ne peut pas être autre chose qu'implacable et Jyreese le sait. Il le savait, que venir devant eux serait difficile, que Leona serait particulièrement intransigeante. Et elle est qui plus est dans le vrai. Quand elle parle de ceux qui hésiteront peut-être à mettre leurs vies dans les mains de Jyreese, le corps de l'ancien légionnaire se tend à cette évocation. Il comprend et réalise pleinement que rien ne va être facile et qu'il va véritablement devoir se faire violence et patience pour regagner la confiance des plus réticents. Il aura beaucoup de choses à prouver mais il est prêt à se donner corps et âme pour regagner cette place à laquelle il tient. Il y arrivera. Si on lui laisse une chance, il la saisira et ne décevra personne. Si... Et ce « si » dépend des personnes qui se trouvent devant lui, plus particulièrement de Leona qui, il en est persuadé, pèsera lourd dans la balance lors de la prise de décision. La preuve en est, si elle ajoute bien vite qu'elle n'est pas infaillible, elle ne manque pas de faire savoir à Jyreese qu'elle sait juger le caractère d'un homme. Vraiment ? A-t-elle vraiment bien compris qui il est et ce qu'il est capable de faire pour la légion ? A-t-elle vraiment compris ? Il ne va pas tarder à le savoir puisqu'elle annonce qu'il n'est pas nécessaire d'étirer la séance. Le cœur s'emballe. Alors il y est. La décision va être prise. « Y a-t-il autre chose que vous souhaitez mentionner au présent comité avant que nous ne rendions notre décision? » Un silence. Une hésitation. Mais c'est bref. Très bref.

« Non. » qu'il répond très rapidement. « Vous m'avez demandé des explications sur le pourquoi de ma présence ici devant vous, je vous les ai fournies. Je n'aurais pas pu être plus honnête. » A un ou deux détails près qui n'ont pas leur place ici aujourd'hui. Qui plus est, il s'est véritablement mis à nu oui. « J'espère simplement que le seul mauvais choix que j'ai fait dans mon existence n'effacera pas les autres choix honorables que j'ai pu faire. » qu'il ajoute bientôt en jetant un coup d'oeil à chaque membre du comité. Mais c'est dans les yeux de Leona que les prunelles de Jyreese se fixent pour terminer. « Je m'en remets à vous et à votre jugement. »

Et il se tait, les mains jointes devant lui. Il n'a plus que cela à faire. Se taire et attendre. Peut-être sortir si on l'y invite ou peut-être vont-ils simplement échanger quelques mots dans un murmure devant lui. Mais le cœur bat. Il bat vite. Il espère un « oui » mais se prépare à un « non ». Il pense à tous ceux qui comptent. Il pense à Sanah. Il pense fort à elle.

Et il retient son souffle.



(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Leona parle en a92c3c


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


Come into the light.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Jeu 11 Oct - 22:15
avatar
Messages : 447
Leona Rosenstein vice-amirale et conseillère aux affaires militaires
« Très bien. » Il estimait n’avoir fait qu’un mauvais choix dans sa vie, mais ce n’était pas le moindre. Leona se garde toutefois de lui remettre sous le nez, estimant avoir suffisamment malmené l’interpellé. « Charlie, active le module de vote à découvert. » Le terminal posé devant elle s’allume, projetant un tableau récapitulatif de tous les membres du comité dans une case vide. Elle croise ses doigts devant elle, observant Jyreese, le regard neutre. « Par souci de transparence, chacun de membres prononcera son vote à voix haute afin qu’il soit consigné par Charlie. La question est la suivante : êtes-vous favorable ou défavorable à la réinsertion de Jyreese Ordo dans les rangs de la légion? » énonce-t-elle, et la question apparaît au-dessus du tableau projeté en hologramme devant le panel. « Lieutenant Stamford? » La vice-amirale se penche pour croiser le regard de son collègue, qui s’éclaircit la gorge. Favorable. Il suffit d’un instant pour que la case contenant le nom du lieutenant passe au vert. C’est un début encourageant, mais il lui fallait la majorité pour voir sa requête admise. Leona devait admettre être peu convaincue par une éventuelle unanimité du comité.

Les décisions s’enchaînent. Favorable. Défavorable. Défavorable. Favorable. Défavorable. Le tableau s’est bariolé comme un sapin de Noël de sa jeunesse et Leona en vient rapidement à la conclusion que le comité lui laisse la délicate responsabilité de trancher. Pinçant les lèvres, elle détaille un instant la figure qui lui fait face. Il a encore la carrure d’un militaire – sans doute en partie grâce à son travail physique –, se tient comme un légionnaire, aussi. Il se dit prêt à tout, mais deux longues années sur le Lady Grace ont-elles durci son caractère, ou se trouve-t-il affaibli de son séjour? Sa vie était faite de risques calculés. Quitter la Terre en laissant sa famille derrière elle pour suivre feu l’amiral Wilkinson; accepter sa défaite pour mieux conseiller l’actuelle amirale. Il lui suffisait de continuer sur sa lancée. Son instinct ne lui avait jamais fait défaut. « Favorable », prononce-t-elle finalement, reprenant presque aussitôt : « M. Ordo devra se soumettre à un examen physique complet, prouver son adaptation à une prothèse de calibre militaire, passer à nouveau les tests de compétence de l’Académie et se soumettre à une période probatoire de six mois suivant la réussite des tests, suite à quoi il sera réintégré aux rangs légionnaires de façon permanente. Séance levée. »

Dans leur rigueur militaire, les membres du panel s’éclipsent sans plus de cérémonie, certains osant tout de même un sourire ou un signe de tête approbateur en direction de l’homme. Leona, elle, prend son temps, range ses affaires, ses gestes calculés, rigoureux. La porte se referme derrière le dernier membre du comité et elle lève finalement la tête, contournant le bureau pour rejoindre Jyreese dans la pièce. Elle n’est pas grande, Leona, et même si l’homme la dépasse d’une tête – voir plus – sa prestance suffit pour qu’elle paraisse presque aussi imposante que ses collègues. La vice-amirale tend la main, serrant celle de Jyreese avec assurance. « Bon retour à la maison », conclut-elle finalement, osant lui décocher un bref sourire. « Ne me faites surtout pas regretter ma décision. »
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     Ven 12 Oct - 9:21
avatar
http://beyond-earth.forumactif.com/t112-blood-on-my-name-jyresse http://beyond-earth.forumactif.com/t198-the-soul-of-shame-jyreese#1096
Messages : 203
Âge : 35 ans même s'il en paraît plus, abîmé qu'il est par ses deux années passées sur le Lady Grace.
Occupation : Mécanicien. Il a été légionnaire. Pilote. Et il est en train de faire en sorte que cette vocation soit de nouveau sienne.
Habitation : Aujourd'hui sur le Columbiad, il vivait auparavant sur l'Argus One et cet endroit lui manque. Cruellement. Par contre, le Lady Grace sur lequel il a passé deux ans ne lui manque absolument pas.
Arrivée : En 2200. Il avait à peine 8 ans quand il a quitté la Terre. On a suivi maman et papa. Les souvenirs de la Terre s'effritent au fil du temps. Un peu trop à son goût.
Pseudo : BereniceWCL
Avatar : Chris Evans
Crédits : BereniceWCL (ava) - beardedchrisevans (gifs) - Wiise (code signature)
judge, jury and executioner.



« Très bien. » Jyreese se tend. Prêt. L'est-il véritablement ? Lorsque Leona demande à Charlie d'activer le module de vote à découvert, Jyreese se sent pâlir un peu : il ne s'attendait pas à cela. Un vote face à lui peut-être mais pas de cette façon-là. Cette façon si... Brutale, en réalité, de porter un jugement sur lui. C'est sans doute pour le mieux cependant, puisque, si au final il est réintégré à la légion, ce jugement il devra y faire face au quotidien, comme Leona le lui a fait remarquer. Il prend une profonde inspiration et relève un peu le menton quand Leona poursuit. Son corps se tend cependant un peu plus lorsque le vote commence. Le cœur s'emballe, la peau de ses poings serrés devient de plus en plus moite. Au premier « Favorable. » qui donne à la case du lieutenant la couleur vert, Jyreese tente de rester impassible bien que cela lui soit difficile. Il est reconnaissant, soulagé. Le second « Favorable. » ne fait qu'amplifier ce soulagement et cette reconnaissance mais la dureté de la réalité se rappelle bientôt à lui quand un « Défavorable. » est lancé sans détour. Les doigts se crispent un peu si bien que les phalanges de ses doigts blanchissent. Un autre « Défavorable. » et sa gorge se noue. « Favorable. » Merci. « Défavorable. » Bon sang. Oui, bon sang. Trois « oui » et trois « non ». Et il ne reste plus que le vote de Leona. Bien malgré lui, Jyreese se met soudain en apnée, arrête de respirer. Sa cage thoracique ne bouge plus alors que son regard croise celui de la Vice-Amirale qui l'observe en silence. Elle a été intransigeante et elle n'a pas semblé avoir réellement envie de lui donner une seconde chance. Alors elle va dire non. C'est terminé. « Favorable. » Les yeux de Jyreese s'écarquillent : a-t-il bien entendu ? Oui, il a bien entendu : c'est du vert qui vient illuminer le nom de la Vice-Amirale. Alors la respiration reprend, alors la tension qui nouait ses épaules se délie soudainement et il laisse échapper un profond soupir. Et ça le prend, Jyreese, l'envie de chialer comme un gosse : de soulagement, de bonheur aussi. De fierté surtout. Fierté qu'elle, elle ait décidé de lui faire confiance. Mais rien. Si ses yeux brillent un peu, il ne pleure pas non. Il reste là, droit, et l'idiot se met au repos à l'instant. A l'instant. Les jambes s'écartent un peu et les mains viennent se joindre dans le bas de son dos alors que Leona explique ce qu'il va se passer. Jyreese entend, Jyreese enregistre, et Jyreese accepte. Bien sûr qu'il accepte cette période probatoire. Il ira au bout. Et il sera réintégré définitivement.

« Séance levée. »

Il a une envie quasi irrépressible de sourire mais ses lèvres s'étirent à peine, par respect pour les gradés qui sont encore présents, gradés qui se lèvent. Et, à l'instant où ils le font, Jyreese se met au garde-à-vous. Il reçoit quelques regards, des sourires même qu'il ose rendre avec un bref hochement de tête. Et bientôt, il est seul avec Leona qui prend un peu plus son temps pour ranger ses affaires. Il n'ose pas se mettre au repos. Pas face à elle. Elle qu'il respecte tant et admire tant. Elle qui finalement s'approche de lui. Il ne l'imaginait pas si petite et pourtant... Pourtant, elle n'a pas besoin de grandeur de taille pour être grande, oh non. Et ce geste qu'elle a, cette main qu'elle tend à Jyreese signifie tant pour lui... Gardant les pieds joints, il tend à son tour sa main pour venir serrer celle de la Vice-Amirale. Une poignée de main ferme tant de sa part comme celle de Jyreese. « Bon retour à la maison. » qu'elle lui dit avec un bref sourire. Alors il sourit aussi. Les mots de Leona représentent tant... « Merci. » qu'il souffle avant de récupérer sa main et de replacer son bras le long de son corps. « Ne me faites surtout pas regretter ma décision. ». Et les épaules du légionnaire, puisqu'il l'est de nouveau à présent, se soulèvent un peu, le corps se dresse un peu plus. Par fierté. « Vous ne le regretterez pas. » qu'il lui assure. « Je me montrerai digne de la confiance que vous me portez. » Il fera tout pour cela oui. Tout. « Merci. » qu'il répète pour la seconde fois mais cette fois-ci, il y a un peu plus d'émotion dans sa voix. Il ne la cache pas. Après tout, Leona a bien saisi, elle a bien compris tout ce que cela représentait pour lui. Et il la salue, de ce salut militaire qui lui a tant manqué. Droit. Comme le militaire qu'il est et a toujours été. C'est là-dessus que Leona s'éloigne et il rabaisse sa main, l'observe en silence puis, quand la porte de la salle s'ouvre il ne peut s'empêcher de le dire. « Vous avez eu mon vote, Vice-Amirale. » Il capte son attention. « Vous l'aurez toujours. » qu'il lui assure toujours aussi droit, toujours aussi sûr de lui. Qu'elle sache. Qu'elle sache simplement, que si elle lui a donné sou soutien aujourd'hui, elle, elle a toujours eu le sien à lui. Et c'est là-dessus qu'ils se séparent et que Jyreese se retrouve seul. La porte refermée il se laisse retomber sur la chaise. Il reste un instant sans bouger puis, le fameux sourire apparaît sur ses lèvres, éclairant son visage. Un visage sur lequel coule bientôt des larmes. De joie. Une telle joie. Il a réussi. La route est encore longue mais il a réussi. Son casier vient d'être effacé, on vient de lui donner une seconde chance.

Et lui, va pouvoir donner une seconde chance à une petite fille qui la mérite.




(c) sweet.lips


---------------------
Jyreese parle en 666699
Leona parle en a92c3c


Where there is no hope, it is incumbent on us to invent it.
by wiise


Until the end of the line.:
 


Come into the light.:
 


The world is brighter than the sun now that you're here.:
 
MessageSujet: (#) Re: judge, jury and executioner / jyreese     

RÉPONSE RAPIDE